AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -24%
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX ...
Voir le deal
3799 €

 

 JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton

Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeJeu 8 Aoû - 21:14

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Jiro10

Jirō Taniguchi (谷口 ジロー, Taniguchi Jirō?) est un auteur de mangas né le 14 août 1947 à Tottori, au Japon.

Certains de ses mangas sont aujourd'hui de vraies références de par leur excellence.

Alors que j'ai toujours été assez hermétique à l'esthétique manga, j'ai eu la chance il y a plusieurs années de commencer mes lectures de mangas avec cet auteur. Un excellent choix puisque son dessin, bien que caractéristique du manga, est cependant accessible aux lecteurs qui ne connaissent que la bande dessinée occidentale. Taniguchi dit d'ailleurs trouver peu d'inspiration parmi les auteurs japonais, et est plus influencé par des auteurs européens. J'ai lu ainsi que Taniguchi était possédait une très importante collection de BD européennes. Il a publié Icare avec Jean Giraud (Moebius), ou collaboré avec François Schuiten, proche comme lui de La Nouvelle Manga, mouvement initié par Frédéric Boilet, le promoteur du manga d'auteur en France.

Distinctions :

1992 : Prix du manga Shōgakukan, catégorie Prix spécial du jury pour Terre de rêves
1993 : Prix de l'association des mangaka japonais, catégorie Prix d'excellence pour Au temps de Botchan
1998 : Prix culturel Osamu Tezuka, catégorie Grand Prix pour Au temps de Botchan
        Prix d'Excellence du Festival des arts médias de l'Agence pour les affaires culturelles au Japon, catégorie Manga pour Quartier lointain
2001 : Prix d'Excellence du Festival des arts médias de l'Agence pour les affaires culturelles au Japon, catégorie Manga pour Le Sommet des dieux
2003 : Alph-Art du meilleur scénario au Festival d'Angoulême 2003 pour le tome 1 de Quartier lointain
         Prix Canal BD au Festival d'Angoulême 2003 pour Quartier lointain
2005 : Prix du dessin au Festival d'Angoulême 2005 pour le tome 2 du Sommet des dieux
2011 : Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres. Décoration remise par Frédéric Mitterrand à Tokyo le 15 juillet 2011

Je ne vais pas faire ici une bibliographie détaillée, mais je m'attarderais sur quelques titres majeurs, que je détaillerai dans les messages à venir.
Ses deux mangas les plus célèbres ont déjà été cités dans la liste des distinctions :

Le Sommet des Dieux
(5 tomes)
Quartier Lointain (2 tomes réédités en un volume)

Je rajouterais aussi :
Seton (4 volumes indépendants)
Le Sauveteur
Le Gourmet Solitaire


je ferai des petites présentations de ces mangas dans les prochains jours ...


Dernière édition par VIC le Ven 9 Aoû - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeVen 9 Aoû - 17:21

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Sommet10

Le Sommet des Dieux (5 tomes)


Le Sommet des dieux est une adaptation de l'œuvre originale de Baku Yumemakura, dessinée sous forme de manga en noir et blanc par Jirō Taniguchi, tous deux auteurs japonais.

L'histoire :

Un photographe alpiniste, Fukamachi, pense avoir retrouvé l'appareil photo de George Mallory mais se le fait voler. Sur son chemin pour retrouver l'appareil et savoir si George Mallory et Andrew Irvine ont été les premiers hommes à avoir atteint le sommet du mont Everest, Fukamachi va rencontrer Habu Jôji, grand alpiniste, et par la même occasion enquêter sur l'histoire entre lui et son rival Hase Tsuneo, qui pourrait l'aider dans sa recherche.


Mon avis :

Une grande fresque (5 tomes de 300 pages chacun en N&B) qui ravira les amoureux de la montagne ou de l'alpinisme. Taniguchi a reproduit fidèlement dans ses planches les véritables reliefs de l'Everest ou des autres montagnes. L'intrigue est doublée d'une enquête, de flash back historiques, le tout avec un suspens haletant qui en font bien plus qu'un simple histoire d'alpinisme. D'ailleurs, même si on n'y connaît rien dans ce domaine, on peut quand même être captivé par ce manga. De plus, les dessins sont assez occidentaux et permettent de s'initier en douceur aux mangas.
Je l'ai fait connaître à quelques personnes, dont des profanes en alpinisme ou en manga, et tous ont aimé.
Donc si vous cherchez de nouvelles terres d'évasion, n'hésitez pas ...


Prix & éditions :
Ce manga a reçu en 2001 le prix de la meilleure œuvre dans la catégorie manga lors de la 5e édition du festival des arts et médias du ministère de la culture du Japon et le Prix du dessin lors du Festival d'Angoulême 2005.
En France, le manga a été édité par Kana entre mars 2004 et mai 2005. Une édition cartonnée a ensuite vu le jour entre septembre 2010 et septembre 2011. Enfin, un coffret regroupant l'intégrale de la version cartonnée est sorti le 11 novembre 2011.


JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Som10
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7689
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeVen 9 Aoû - 19:19

Connais pas... Le dessin a l'air soigné, comme souvent avec les japonais.
Mais bon, pour être franc, si je sais que toi, la montagne, ça te gagne, moi, ça me laisse froid. Donc...
(J'aime bien le titre par contre, Le sommet des dieux, ça sonne bien je trouve)
Revenir en haut Aller en bas
https://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeSam 10 Aoû - 11:01

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Quarti10

Quartier Lointain


Quartier lointain est un manga de Jirō Taniguchi sorti en 2 volumes 1998 et 1999, puis en intégrale.
Cet ouvrage a obtenu de nombreux prix.

Il a été adapté au cinéma par 2010 avec le film Quartier lointain réalisé par Sam Garbarski.
Dans le film, l'action se déroule en France, à Nantua. Jirō Taniguchi y fait une apparition.
La musique du film est composée par Air.
Une adaptation a également été faite au théâtre en 2011


L'histoire :

Un Japonais de quarante-huit ans se remet difficilement des excès d’alcool commis la veille, à tel point qu’il se trompe de train pour rentrer chez lui. Il se retrouve dans celui qui se dirige vers la ville de son enfance, et il en profite pour se rendre sur la tombe de sa mère. Ce retour sur les traces de sa jeunesse va se transformer en bond dans le temps car le héros va être transporté dans la peau de ses quatorze ans, dix mois avant la disparition inexpliquée de son père.


Mon avis :

Petit trésor de nostalgie, ce manga part d'une idée de SF un peu à la Code Quantum : la possibilité de revenir en arrière et de changer ou non son destin. Cela permet à Taniguchi de décrire un sujet qu'il maîtrise à la perfection : le quartier de son enfance dans un Japon révolu. Une vraie immersion dans la culture Japonaise de l'époque. Tout est ici en demi-teintes et plein de poésie. L'alchimie opère comme par magie dans cette plongée à la recherche du temps perdu.
Il s'agit du meilleur manga de Taniguchi en volume simple, il n'y a qu'à voir les excellentes critiques laissées par les internautes.
Je n'ai pas vu le film.


Dernière édition par VIC le Dim 12 Fév - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albatur

Albatur

Masculin Poissons Messages : 2331
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 46
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeDim 11 Aoû - 21:51

VIC a écrit:

Mon avis :

Une grande fresque (5 tomes de 300 pages chacun en N&B) qui ravira les amoureux de la montagne ou de l'alpinisme. Taniguchi a reproduit fidèlement dans ses planches les véritables reliefs de l'Everest ou des autres montagnes. L'intrigue est doublée d'une enquête, de flash back historiques, le tout avec un suspens haletant qui en font bien plus qu'un simple histoire d'alpinisme. D'ailleurs, même si on n'y connaît rien dans ce domaine, on peut quand même être captivé par ce manga. De plus, les dessins sont assez occidentaux et permettent de s'initier en douceur aux mangas.
Je l'ai fait connaître à quelques personnes, dont des profanes en alpinisme ou en manga, et tous ont aimé.
Donc si vous cherchez de nouvelles terres d'évasion, n'hésitez pas ...
J'avais lu le tome 1 chez mon beau frère et malgré ses qualités (dessin hyper classe de montagnes...) j'avais pas accroché. Peut être a cause du dessin trop occidental trop bd classique. (j'ai beaucoup de mal avec certaines bd comme les Blake et mortimer.)
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeMer 14 Aoû - 13:38


JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Seton110

SETON (4 volumes indépendants)

Ces 4 volumes indépendants sont basés sur des éléments autobiographiques issus des romans d'Ernest Thompson.
Thompson était un artiste peintre, qui a changé de vie pour aller vivre en pionnier dans la nature américaine.
Passant sa vie dans la nature sauvage au contact de la faune, il est devenu artiste animalier de renom et auteur de nombreux récits sur la question. Curieusement, il est très connu au Japon, bien davantage qu'en Europe, peut-être en partie grâce à la fibre écologique qui anima Seton.
Ces 4 mangas "Seton" feront le bonheur de ceux qui aiment la nature sauvage et les grands espaces américains :
on y retrouve le souffle des Jack London ou des J.O.Curwood ou F. Cooper.
Ils peuvent se lire dans n'importe quel ordre. Les 4 récits sont entrecoupés de flash-backs où des morceux de la jeunesse de Seton est révélée. Notamment dans le premier tome où le jeune Seton est étudiant dans les écoles d'art et où il fréquente les musées, avant de prendre un virage décisif en se plongeant dans la nature : into the Wild ...West.

Chaque tome est dédié à un animal :

1) Le loup
2) Le lynx
3) Le grand cerf
4) Le grizzly

Dans chaque récit, Seton est souvent amené à traquer un animal en question. Pour mieux l'approcher, il essaye de s'identifier à lui et finalement de le comprendre plus que n'importe quel autre homme : c'est un rapport ambigu entre le chasseur et la proie.
Seton est avant tout un amoureux de la nature, de la faune. Ainsi que de l'esprit des Amérindiens...


JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Ernest10
Ernest Thompson Seton

Ernest Thompson Seton (14 août 1860 - 23 octobre 1946) était un canado-écossais (puis naturalisé citoyen américain) qui devint un auteur connu, artiste animalier, qui illustrait ses ouvrages par des dessins et des aquarelles, fondateur des Woodcraft Indians, et pionnier des Boy Scouts of America (BSA). Seton a fortement influencé Lord Baden-Powell, le fondateur du scoutisme. Ses livres remarquables liés au scoutisme comprennent le Birch Bark Roll et le manuel du Boy Scout. Il est responsable de la forte influence de la culture amérindienne dans le BSA1.

Seton se base sur son expérience de la nature dans le Manitoba et sur sa connaissance des mammifères sauvages pour dresser dans ses ouvrages des portaits d'animaux, en partie romancés. Il participe à la réhabilitation du Loup en contant l'histoire de Lobo dans son livre Wild Animals I Have Known (1898).

Son œuvre a fait l'objet au Japon de plusieurs adaptations en mangas et en films d'animation.


JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Seton010
Black Wolf of the Currumpaw, an oil on board painting by Ernest Thompson Seton, 1893.

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Setriu10

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Setton10
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeSam 17 Aoû - 18:27

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Lsauve10

LE SAUVETEUR (2007)

Un manga de 336 pages en one shot.

Citation :

Shiga est gardien de refuge dans les "Alpes" japonaises. Il y a 13 ans son ami Sakamoto lui a demandé, avant de mourir, de veiller sur sa femme et sa fille. Une tache dont Shiga n'a pas eu à s'acquitter jusqu'au jour où l'épouse de Sakamoto vient solliciter son aide pour retrouver sa fille disparue. Shiga quitte alors sa montagne et se retrouve rapidement à Shibuya, l'un des quartiers chauds de Tokyo. Là se dévoilent le vrai visage de la jeune Megumi et un monde de la nuit aussi dangereux que sordide...
Mon avis :

Ce manga est l'union de deux mondes que Taniguchi a déjà traité avec maestria : l'univers urbain, et l'alpinisme.
Deux mondes opposés : l'ascension des montagnes, face à la descente dans les bas-fonds du Japon moderne.
La descente morale, face au dépassement de soi.
Le héros, Shiga, alpiniste de renom, est un homme d'honneur, un peu comme les héros à l'ancienne.
Animé d'une volonté de fer, il cherche à retrouver la trace de sa pupille disparue.
Il quitte les sommets enneigés pour descendre dans la fosse urbaine.
Avec ce manga, on découvre une face souvent cachée du Japon urbain moderne, glauque et malsaine. Une réussite.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeMar 20 Aoû - 17:52

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Gourme10

LE GOURMET SOLITAIRE (1997)


Le Gourmet solitaire, publié au Japon en 1997 et en France par Casterman en 2005, est une œuvre atypique de Jirō Taniguchi, qui met en scène un personnage créé par Masayuki Kusumi.

Un homme d'affaires, qui travaille dans l'import-export, et dont on ne sait absolument rien sinon qu'il ne boit jamais et adore la gastronomie japonaise. Chaque chapitre de ce livre étonnant est une invitation à découvrir avec le personnage un nouveau restaurant et un (ou plusieurs) plats japonais, qui font renaître chez lui de vieux souvenirs enfouis sous le poids des ans ou suscitent de nouvelles pensées sur la vie ou les lieux qui l'entourent.


Mon avis :

Pas le meilleur Taniguchi mais l'intérêt sera évident et décuplé si vous aimez la gastronomie japonaise.
Le manga est assez minimaliste et m'a rappelé le recueil de nouvelle "La première gorgée de bière".
Comme d'habitude, les dessins sont en noir et blancs et on découvre certaines facettes du Japon urbain.
Tanigushi agit par petites touches en nous faisant découvrir quelques contre-allées, des petits restaurants de quartiers, et des plats japonais, allant du casse-croûte au plat traditionnel.
Je dois reconnaître qu'il y en a pas mal que je ne connais pas.
D'après moi, il ne faut surtout pas lire se manga d'une traite pour que la magie opère, sous peine d'indigestion.
Pour bien l'apprécier, il faut vraiment prendre le temps de déguster chaque chapitre l'un après l'autre, en refermant le livre à chaque étape. Un livre à lire sur la durée donc, quand on ressent l'envie de s'évader un moment, sur plusieurs jours ou semaines...
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeDim 12 Fév - 0:16

Jiro Taniguchi est décédé ce samedi d'une "longue maladie".
J'ai entendu la nouvelle sur France Info.
C'est grâce à lui que j'ai pris un peu goût aux mangas, même si j'apprécie surtout ses créations et peu celles des autres.
C'est une perte pour moi, car il avait encore certainement de beaux scénarios à nous livrer.

Le voilà parti rejoindre les étoiles et Moebius avec qui il avait collaboré.
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3668
Date d'inscription : 18/01/2012

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitimeDim 2 Avr - 17:33

JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Enemig10

Enemigo



Paru en français en 2012, ce manga en N&B date en fait des 80's.
Un oeuvre de jeunesse pour Taniguchi, qui découvre son amour pour le polar noir à la Chandler.
On retrouve là la patte Taniguchi qui s'inspire du style occidental, ici pour le scénario, faisant la jonction entre l'occident et l'orient.
L'auteur s'est lancé à toute allure dans ce manga qui créait effectivement à l'époque quelque chose de nouveau : des détectives privés typiquement américains, mais transposés au Japon.
Il met donc en scène un détective privé, Ken, qui va quitter New-York pour suivre les traces de son frère, enlevé par une guérilla sud américaine. La guérilla a été renversée par un gouvernement dictatorial aux ordres de multinationales agro-alimentaires.


Mon avis
:

Curieux hybride que ce manga "occidental" où l'on retrouve un héros qui pourrait être américain.
Le manga m'a furieusement fait pensé à la série culte XIII, datant elle aussi des 80's. La raison en est le thème : action, guérilla sud américaine, complots, trahisons, héros surentraîné.
Par moment, j'y ai même vu les prémices d'un Quentin Tarantino question hémoglobine.
Bien sûr, on n'atteint pas la qualité de XIII, mais c'est un bon one-shot divertissant. Son intérêt est aussi d'être assez représentatif du polar noir noir qu'affectionne tout particulièrement l'auteur, qui fera plusieurs mangas de ce style par la suite. Pas le meilleur manga de l'auteur, mais ça se lit bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Empty
MessageSujet: Re: JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton   JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
JIRO TANIGUCHI : Le Sommet des Dieux, Quartier Lointain, Seton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Roi Scorpion 3 - L'Oeil des Dieux [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les mangas-
Sauter vers: