AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Ven 22 Fév - 19:31



L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH L-empi10

"L'empire des nécromants" est une très bonne histoire et elle peut faire l'affaire pour qui voudrait faire connaissance avec l'univers de Clark Ashton Smith. Elle est plutôt courte (moins de 10 pages en format poche) et contient quasiment tous les ingrédients de l'univers de cet auteur (civilisations très anciennes tombées en décadence, mondes agonisants, nécromancie et magie impure, sonorités exotiques ou archaïques...)
L'histoire, simple et efficace, est celle de deux nécromanciens, Mmatmuor et Sodosma, obligés de fuir les foudres du peuple de Tinarath pour leurs pratiques impures. Fuyant à travers un désert brûlant, ils arrivent en vue de Yethlyreom, une cité oubliée, ravagée par une épidémie de peste des siècles plus tôt. Grâce à leur art, ils en réveillent les morts et se proclament rois. Sur cette terre désolée et brûlée de soleil, ils se taillent un royaume de morts-vivants. Mais on ne réveille pas les morts impunément...
En dire plus serait gâcher le plaisir. Encore une fois, c'est court, l'histoire est simple, mais redoutablement efficace, avec de très bons passages. Principalement l'accord entre Hestaiyon et Illeiro : le premier est le fondateur de la cité, le second est son dernier roi, des siècles plus tard. Revenus d'entre les morts par les pouvoirs des deux nécromants, l'ancêtre et son lointain descendant se retrouvent, par-delà la mort et les siècles écoulés. Très fort également, la scène finale, avec la cohorte des défunts descendant en file indienne l'immense escalier pour rejoindre les catacombes et reprendre leur éternel sommeil.
A lire, impérativement.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Minos Seyl'Dalis

Minos Seyl'Dalis

Masculin Messages : 155
Date d'inscription : 18/01/2013

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Ven 2 Aoû - 20:40

Hé hé, je viens de la terminer, après avoir mis la main, chez un bouquiniste, sur le premier volume des Meilleurs récits de Weird Tales (1925/1932). Bouquin que j'avais pris uniquement pour cet auteur dont je ne connaissais pas l’œuvre, mais comme il s'agissait d'un ami de Howard et Lovecraft, il me fallait vraiment le lire.

Et c'est cette nouvelle qui ouvre le recueil. Eh bien, pour une découverte de Clark Ashton Smith, c'est vrai que c'est nickel. Une nouvelle d'heroic fantasy comme je les aime : sombre, loin des clichés du genre (du moins à l'époque !) aussi bien au niveau de la narration que des personnages. Autre aspect très intéressant de cette nouvelle : Smith, en seulement quelques pages, parvient à dépeindre un monde et son histoire avec force détails. Comme quoi, pas besoin de romans fastidieux et inintéressants, de sagas aux rebondissements improbables et ennuyantes à souhait, de cycles risibles, de cartes dessinées en début d'ouvrage, d'arbre généalogiques aux noms inventés avec un D10... Cette courte nouvelle nous plonge dans un autre univers (à l'instar de certaines nouvelles de Lovecraft, d'ailleurs), et on a envie d'en découvrir davantage de cette façon.

Honnêtement, l'un des meilleurs récits d'heroic fantasy que j'aie jamais lu (mais il faut dire aussi que je n'en ai pas lu des tonnes ! Razz).
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Ven 2 Aoû - 21:35

Oui, c'est l'une des grandes forces de cette histoire : en quelques pages, Smith décrit l'empire des deux nécromants avec une telle force, une telle justesse dans les mots, qu'on a l'impression d'y être.
Clark Ashton Smith est en général célèbre pour ses descriptions fastueuses, ses décors décadents et surchargés, à l'atmosphère presque étouffante, avec des mots et tournures volontiers archaïques et des noms compliqués. Mais je le préfère dans ses histoires de ce genre : courtes, sombres et efficaces, terriblement immersives.
Dans le même genre, on peut citer Sadastor ou Le destin d'Avoosl Wuthoqquan.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3406
Date d'inscription : 18/01/2012

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Sam 3 Aoû - 20:54

C'est vrai que son vocabulaire est flamboyant et que ses décors sont chargés, et je l'aime aussi pour cela.
Concernant cette nouvelle absolument excellente, l'adjectif "mordoré" se chuchotait dans ma tête à cause du côté "nécromant".

Minos Seyl'Dalis a écrit:
... Smith, en seulement quelques pages, parvient à dépeindre un monde et son histoire avec force détails. Comme quoi, pas besoin de romans fastidieux et inintéressants, de sagas aux rebondissements improbables et ennuyantes à souhait, de cycles risibles, de cartes dessinées en début d'ouvrage, d'arbre généalogiques aux noms inventés avec un D10...
Complètement d'accord ! Les écrivains des cycles fantasy interminables d'aujourd'hui sont trop dans le stéréotype formaté.
Cette nouvelle au parfum capiteux se déguste comme un grand millésime dans une coupe antique.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 09/12/2012

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Sam 9 Mar - 12:18

Voyageur Solitaire, dans son premier message a très bien résumé et mis en contexte cette petite nouvelle fort sympathique. Pour autant, je ne serais pas aussi dithyrambique que vous à l'issu de sa lecture.

En effet, si le contexte de l'aventure et ses protagonistes principaux tranchent avec les lieux communs de la littérature fantasie - une terre mourante, un soleil atrophié, une désespérance générale qui coiffe d'une chape épaisse l'ensemble de la nouvelle - et qui n'est finalement pas sans faire écho aujourd'hui à des préoccupation bien modernes de survie de la planète - force est de reconnaître une certaine inaptitude du propos à motiver ses personnages : « [...] Nécromants venue de l'île sombre de Naat [...] se rendirent à Tinarath afin de pratiquer leur art funeste. Mais [...] la mort était chose sacrée pour le peuple de cette grise contrée ». On se demande tout de même bien pourquoi ils ont de tous les lieux possibles choisi celui-là - sauf à trouver un prétexte pour les en chasser. Par la suite, le simple fait de se perdre dans les délices abjectes des joies nécrophiles (lorsque j'ai lu leur nom - Sodosma et Mmatmuor - cela m'a tout de suite évoqué Sodome et Gomorrhe - et qui peut expliquer pourquoi il y a deux et non pas un nécromant ; avouons que deux ou un ne change rien à l'histoire) me paraissait ici suffisamment subversif, décalé, malsain, sans avoir besoin de rajouter une ligne de motivation éculée - aller conquérir d'autres royaumes - et parfaitement inappropriée au mobile premier de nos deux nécromants - dont on ignore d'ailleurs à peu près tout, sauf qu'ils voulaient exercer leur art funeste. C'est très léger, trop léger, et l'on sent bien que ce n'est là à minima que pour permettre de pouvoir profiter du décor.

Et justement, il faut reconnaître ici à Clark Ashton Smith un réel talent pour instaurer une ambiance, installer une scène, dépayser le lecteur dans tous les sens du terme. Par l'atmosphère déjà, qui malgré un récit très court, sait être lente, pesante, presque oppressante. Certaine images possèdent par elles-même en dehors de tout contexte, une grande force évocatrice, comme ces nécromants avançant seuls dans le désert, montés sur des chevaux squelettes ; ou les différents défilés des morts. Et par le cadre, de mon point de vue, très original, et qui est effectivement aux antipodes de ce qui se fait dans la fantasie actuelle, loin des clichés, loin d'une magie de supermarché, de mondes et de personnages stéréotypés à outrance. Si tout n'est pas parfait - références à de la mythologie grecque (le Léthé), aux sempiternels poncifs qui veulent que fantasie rime avec royaume, à l'évocation de l'Égypte (momie, désert - mais qui peut se justifier dans le contexte de Zothique) - le souffle du dépaysement et de l'étonnement traversent ces quelques pages avec une fulgurance certaine et parviennent à entraîner le lecteur fort loin de son fauteuil, vers les sables brûlant d'Yethlyreom. Un très belle performance et je rejoins ici les avis divers exprimés avant ce message.

D'ailleurs, c'est cette capacité de CHS à emmener le lecteur au sein de son univers qui lui permet de réaliser un étonnant transfert émotif, où celui à qui est destiné l'histoire s'implique naturellement pour les morts, contre les vivants, contre le vivant devrais-je dire. Toute la construction du récit permet cette opposition et offre ainsi à l'auteur de Zothique la possibilité de faire aimer à son lectorat le monde des morts, la paix du tombeau, de préférence à la vie, à l'étreinte du réel (je n'analyserai pas ici cette structure ou les méthodes utilisées pour y parvenir - mais c'est pour moi le cœur de la nouvelle). Néanmoins, cette volonté de nous placer de l'autre côté suscite des écueils auxquels n'échappent pas totalement le récit. Cela oblige Smith, et ce de manière assez artificiel, à rendre les morts, très vivants, trop vivants. Le fond du problème vient de la jonction des deux mondes qui doit permettre le renversement de perspective ;  elle manque probablement de recherche ou d'ambition, peut-être afin de resserrer l'histoire. Une seule fois, lorsque les nécromants font acte de nécrophilie, on éprouve ce sentiment qu'ils ne font plus partie de la vie. Cela aurait dû se poursuivre, non pas avec des boissons, des mets, des plaisirs bien réels (et dont la mise en scène, par une ligne d'explication, rend la chose peu convaincante), mais avec un goût de plus en plus prononcé pour le malade, le putride, le morbide, la poussière et le vide. Et c'est cette pénétration dans la sphère mortifère qui, par antithèse, aurait rendu plus crédible ce réveil des morts à la vie. Or, ici, cela semble factice. Ceux choisis par la prophétie voient simplement, comme ça, leurs émotions ressurgir - alors que le reste des morts est effectivement vaguement décrit comme insensible ou à tout le moins pris dans une sorte de torpeur, de paralysie. Je n'ai rien contre l'idée d'un réveil des passions puisque c'est ce qui permet au lecteur de passer du côté des mort. Mais ce réveil est très mal mis en scène - mon plus gros reproche en fait - et confère alors à la prophétie le rôle ennuyeux de deus ex machina permettant de conduire la nouvelle vers la conclusion que souhaitait Clark Ashton Smith : celle où la mort règne en maître.

L'empire des nécromants demeure néanmoins un très bon récit de littérature fantasie, avec un propos fort, qui va bien au-delà des clichés habituels du genre et qui, malgré mes quelques réserves, offre une histoire originale, immersive et se permet même, pour ceux qui le désirent, de nous questionner indirectement sur nos rapports à la mort, ou plus fondamentalement encore, de nous offrir, par l'entremise de ce monde agonisant, une possible lecture téléologique. Une vraie bonne nouvelle.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Sam 9 Mar - 16:01

Je suis d'accord sur le fait que c'est parfois "assez léger" comme tu l'as souligné. Mais si Smith avait développé, il aurait fait plus long certainement. Or, pour moi, c'est ça (entre autres) la force de cette histoire : être si prenante en étant si courte.
C'est l'une des rares fois où Smith me fait penser à Howard : ce dernier savait installer, présenter un lieu, des personnages, une action, en quelques phrases. Certes, revers de la médaille, on peut reprocher au texan d'être parfois un peu simpliste et léger, voire superficiel et se dire qu'on aurait aimé en savoir plus. Mais j'aime ça car à partir de là, c'est au lecteur de s'emparer de tout ça et de se faire son histoire à son tour. C'est une porte ouverte, un superbe cadeau fait au lecteur quelque part. Alors qu'un Tolkien, à force de détails et précisions en vient à fatiguer son lectorat et à lui imposer sa vision, Howard (et ici Smith) lui donnent les bases, l'essentiel, et le laissent libres de s'approprier personnages et lieux pour en faire ce qu'il veut.

Pour le maître de Cross Plains, je ne pense pas que le processus était intentionnel : Howard écrivait comme il pensait, comme il était, franc et direct, sans détours, quitte à être simpliste parfois. C'était quelqu'un d'énergique, de dynamique et son écriture est à son image. Ses poèmes eux-mêmes sont puissamment évocateurs sans être trop longs.
Pour Smith, je ne sais pas. Ici, il fait très court, loin de ses phrases surchargées, de son rythme lent, orné et ample habituel. Je dirais que c'est intentionnel, vu la rareté de la chose même si les raisons m'en échappent. Quoique… Sadastor est dans ce style aussi et également très courte. Et ne parlons pas de son superbe Le désert désolé de Soom qui tient en une page sans qu'il n'y manque rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 09/12/2012

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Sam 9 Mar - 20:50

Oui. Je précise bien qu'à mon avis il y a une recherche de resserrement de l'histoire sans pour autant porter préjudice aux effets descriptifs. C'est bien ce qui me fait dire que la toile de fond comme les motivations des personnages ne sont pas essentiels. C'est évacué très rapidement pour se concentrer sur les ambiances et le rapport mort/vie.
Pour ce qui est de parvenir à tracer un décor, un ambiance en quelques lignes, je n'ai rien contre. C'est comme tout. Cela doit servir le propos, la forme de l'histoire. On parle de nouvelle, il est donc préférable de savoir faire court. Tolkien n'a pas vraiment écrit de nouvelle, et sûrement pas pour le Weird Tales, qui impose ses propres critères d'écriture. Les problématiques, les attentes et les intentions sont différentes, ce qui ne veut pas dire que l'on ne puisse pas les comparer, mais on s'écarterait du sujet.
Je ne connais pas assez CHS - mais j'y travaille - pour développer, comme toi, davantage.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
VIC

VIC

Masculin Messages : 3406
Date d'inscription : 18/01/2012

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Dim 10 Mar - 22:43

Je n'ai pas cherché à analyser ou décortiquer tel ou tel défaut du texte de CAS autant qu'Astre*Solitaire ne l'a fait. Comme je l'ai lu il y a quelques années, j'ai du mal à m'en souvenir. Je m'en suis souvent tenu à profiter des ambiances distillées par CAS. Peut-être aurais-je du être plus systématique : profiter de la lecture tel quel, puis une fois finie, passer au crible ses qualités et défauts à mes yeux. Il est probable que je préfère avoir une lecture passive -voir naïve- dans un premier temps quand je découvre un texte, plutôt qu'une lecture active qui analyse. Ceci me rappelle un peu les différentes manières de lire un ldvelh : on joue au départ, puis on explore les différents chemins. En dernier lieu on peut s'intéresser à l'arbre des possibles en se mettant du côté de l'auteur qui créé son labyrinthe. Une autre analogie pourrait être celle du musicien qui prend plaisir simple à écouter un morceau, sans chercher à le décortiquer par le solfège.
Ce travail introspectif a le mérite d'aboutir à mon souhait futur de prendre un certain temps post lecture pour analyser un peu ce que j'en ai ressenti. Il me semble que je le fais déjà un peu quand je lis une BD. Il faudrait que je le fasse aussi pour les livres.
Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 1854
Date d'inscription : 09/12/2012

L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1Lun 11 Mar - 23:02

En fait, j'analyse sans analyser. C'est assez naturellement que la plupart des éléments que je cite me viennent lors de ma lecture - par habitude je dirais. Et puis peut-être aussi parce que la nouvelle s'y prête plus facilement. Pour les romans, s'ils sont bons, il y a un moment où l'œil de l'analyste se ferme, pour être happé par la trame narrative et les personnages, et pour vibrer avec eux. Et puis il y a des auteurs, je ne sais pas pourquoi, avec lesquels c'est plus naturel. Avec CHS, j'ai envie d'aller gratter sous le doré, la parure, pour voir ce qui s'y cache - et c'est plutôt un compliment, preuve que son texte sait être polyphonique. En tous les cas, j'espère que ce genre de retour critique de plaît ou t'intéresse.
Oui, pour les BD, c'est clairement toi qui m'a donné envie de m'y mettre aussi. Mais je suis trop lent.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Empty
MessageSujet: Re: L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH   L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'EMPIRE DES NECROMANTS- CLARK ASHTON SMITH
» Le Bal de l'Empire |Venez danser aux Tuileries|
» Empire of Slashers
» Ryan Smith, le séducteur (Devrait être pas pire)
» Les MARECHAUX d 'EMPIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: Clark Ashton Smith-
Sauter vers: