AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Hoca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4564
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Le Hoca   Dim 17 Fév - 11:45

Le Hoca ou hoc, est un jeu de hasard qui se pratiquait à la cour du Roi-Soleil où il fut appelé le "trente-et-un".

D'origine italienne, ce jeu de hasard aurait été introduit en France par Mazarin. La règle est assez simple : le banquier dispose d’un tableau de trente cases numérotées sur lequel les joueurs placent leurs mises (comme à la roulette, on peut jouer "en plein", "en deux", "en tiers", "en quart", etc.) ; trente billets roulés portant ces mêmes numéros sont placés dans un chapeau ou dans un sac, et une main présumée innocente doit tirer l’un d’eux, qui fait gagner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6564
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE HOCA   Dim 17 Fév - 17:35

Une sorte d'ancêtre de la roulette semble-t-il. J'aime bien l'expression de certains personnages sur l'image, celui tout à gauche principalement. Lui, il a pas tiré le bon numéro...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4564
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: Le Hoca   Dim 17 Fév - 18:10

Voyageur Solitaire a écrit:
Une sorte d'ancêtre de la roulette semble-t-il. J'aime bien l'expression de certains personnages sur l'image, celui tout à gauche principalement. Lui, il a pas tiré le bon numéro...

Les nobles jouaient beaucoup aux jeux d'argent. Et il y avait beaucoup de drames, certains perdaient même toute leur fortune en dettes de jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6564
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE HOCA   Dim 17 Fév - 18:38

Le jeu était pourtant interdit dans le royaume. En principe... On trouvait les jeux "de commerce", dont la mise maximale (peu élevée) était fixée au départ et qui étaient conçus pour passer le temps. C'étaient les jeux en vigueur à la cour, à la table du roi ou de la reine, lors des soirées versaillaises. Les jeux où l'on mise beaucoup (et où l'on perd beaucoup...) ont plutôt lieu dans des maisons privées ou les "salons" de certaines grandes dames comme la princesse de Guéménée, gouvernante des enfants de France sous Louis XVI et dont le salon était devenu un "tripot". D'ailleurs, son mari perdra une bonne part de sa fortune au jeu et la princesse devra abandonner sa charge au profit de la duchesse de Polignac.
Tout change avec Marie Antoinette, vite devenue joueuse obsessionelle et qui fait jouer régulièrement à sa table le redoutable Pharaon, jeu de cartes où les mises sont vertigineuses. Louis XVI ferme les yeux, les mises s'envolent, on fait venir des banquiers de Paris... Le roi permet "une seule partie". Mais elle dura 36 heures ! Elle commença le 30 octobre et dura jusqu'à 05h00 du matin dans la matinée du 31. Elle reprît le soir et s'acheva à 03h00, le matin du 1er novembre. Scandale... Surtout que le 1er novembre est une fête religieuse et solennelle.
Lors de sa première visite à Versailles, Joseph II, frère de Marie Antoinette, est stupéfait : à la table voisine, on triche, on s'insulte, on en vient presque aux mains, sans aucun respect pour la présence de la reine, assise à la table d'à côté. En janvier 1776, Marie Antoinette est endettée pour plus du double de la dotation annuelle qu'elle perçoit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1330
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Le Hoca   Dim 17 Fév - 23:08

C'est dingue cette histoire! Et comment elle a fini par rembourser? Un emprunt? Et personne en bronchait? Vraiment personne? Dingue Shocked !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6564
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE HOCA   Lun 18 Fév - 16:12

Eh bien, pour la suite de l'histoire...
Marie Antoinette, très gênée, se décide à parler au roi de ses dettes. Sans un mot de reproche, Louis XVI consent à payer toute la somme sur sa cassette personnelle. Mais la reine est incorrigible, car voici ce que rapporte Mercy Argenteau, ambassadeur d'Autriche à l'impératrice Marie Thérèse, mère de Marie Antoinette :"Les sommes que le roi destinait à l'extinction des dettes de la reine et qu'il lui porte de semaine en semaine sont absorbées par ses pertes journalières au jeu, si bien que la reine se trouvera dans le double embarras d'avoir augmenté ses dettes et abusé de la générosité du roi..."
Bref, pour parler familièrement, Marie Antoinette est vraiment à sec. Or, en tant que reine, elle est sensée donner régulièrement une partie de son avoir aux pauvres, comme le veut la coutume. Pour s'en sortir, elle n'hésite pas :"Elle trouvait près de sa porte un des deux curés de Versailles qui lui remettait une bourse et elle faisait la quête à chacun en disant :"Pour les pauvres, s'il vous plaît." Les femmes avaient chacune leur écu de six francs à la main, les hommes leur louis. Le curé rapportait souvent jusqu'à cent louis à ses pauvres et jamais moins de cinquante." (mémoires de la marquise de la Tour du Pin).
La reine de France obligée de faire la quête auprès de ses nobles... Ses dettes ne seront soldées que vers 1784-1785. Signalons que le roi payait également les dettes de jeu de ses deux frères. Pourquoi cette complaisance ? Mystère. Beaucoup pensent qu'envers la reine, il agissait ainsi pour se faire "pardonner" la non-consommation de leur mariage et la frustration qui en découlait. Il voyait peut-être dans ce tourbillon de plaisirs un palliatif, un dérivatif pour compenser les "frustrations" de sa femme. Marie Antoinette avait un jour éclaté en sanglots devant lui, disant qu'elle n'était "ni épouse, ni mère, ni reine, qu'elle n'était rien."
Quand au jeu, son frère Joseph II affirmait qu'enfant, elle ne l'aimait pas. Il se peut qu'elle y ait cédé par ennui, ou croyant y trouver un moyen de renflouer ses finances, déjà mises à mal par les dépenses en toilettes et bijoux.
Seule la venue au monde de ses enfants viendra ralentir, puis arrêter ce tourbillon et la stabiliser. Mais pour l'opinion publique, il sera trop tard... (voir mon message dans "la guilde des historiens")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1330
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Le Hoca   Lun 18 Fév - 20:08

Mince alors. En tous les cas merci pour ta réponse, c'est très instructif et vraiment intéressant cette partie des coulisses de notre ancienne royauté. J'ignorais, mais alors complètement, cette facette de leur caractère. Là-dessus, je suis (j'étais^^) comme tout le monde : Marie Antoinette la Dépensière et Louis XVI le Mou. Il est évident qu'ils devaient être bien plus nuancés et compliqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Hoca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Hoca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Hoca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE SALON DES JEUX :: Jeux de société-
Sauter vers: