AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté

Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5431
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Empty
MessageSujet: JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté   JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Icon_minitime1Mer 26 Déc - 8:38

JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Images?q=tbn:ANd9GcQVi2OPCy3a8rNNmIpNVCQfkRrhqEJIrU8flV3HXfItKRX2iVSbJEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Images?q=tbn:ANd9GcRRszZYJBTt0ZYlAafE0xNIAbd-U1IB7-NoQ0oLw92CwVBc9f4nJEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Images?q=tbn:ANd9GcQHwvs2vgL4QX6eozexCA-AXlcd0kT1YkoxnMd0nXVJ1_Nq0uyW


JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Images?q=tbn:ANd9GcSSe5KfowPl13kXlrSYKZXIbY-9joixbjqtAO3ZdcX0ft-ZrrLy


"Les Chemins de la liberté" se composent de trois volumes : "L'Âge de raison", "Le Sursis" et "La Mort dans l'âme".

En concevant cette trilogie en 1938, Sartre voulait en faire une suite à "La Nausée" avec pour titre "Lucifer", et pour sujet la liberté. Il avait choisi comme épigraphe : "Le malheur, c'est que nous sommes libres."

L'oeuvre se présente comme une recherche des relations de l'homme avec l'histoire et comme une solution au problème des valeurs de la liberté qu'il faut chaque jour conquérir. Certains y virent même une imitation de l'oeuvre de John Dos Passos.

Toutefois, Sartre avait prévu d'ajouter un quatrième volume à sa trilogie : "La Dernière Chance", resté inachevé bien que quelques pages aient été publiées dans le journal "Les Temps modernes" en 1949. On devait retrouver les principaux personnages s'efforçant de trouver leur liberté en s'engageant dans la résistance. Mais après douze années passées à son oeuvre, Sartre renonce à terminer ce dernier volet vers 1950, marqué à la fois par une crise de militantisme politique et par la critique de la littérature traditionnelle qu'il développe alors.

La liberté est donc l'un des aspects les plus importants de cette trilogie. Cependant, ce que Sartre appelle "liberté" d'un héros de fiction n'est rien d'autre, en définitive, que l'ensemble des subterfuges et des truquages desquels le romancier peut, s'il le souhaite, dissimuler au lecteur son intervention.
Parler de personnages "libres", dire qu'ils se créent eux-mêmes, c'est parler métaphoriquement pour désigner l'ensemble des procédés au moyen desquels le romancier donne au lecteur l'illusion que ses créatures sont libres. Il faut, par conséquent, essayer de déterminer les méthodes préconisées par Sartre pour la création de cette illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7377
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Empty
MessageSujet: JEAN-PAUL SARTRE/ Les chemins de la liberté   JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Icon_minitime1Mer 26 Déc - 20:56

Je suis loin d'être fan de Sartre. Mais il y a une oeuvre de lui (une pièce de théâtre) que j'ai beaucoup apprécié : "Huis clos".

Trois personnes, un homme et deux femmes (Joseph Garçin, Inès Serrano et Estelle Rigaut) se retrouvent sans savoir ni pourquoi ni comment dans une sorte de salon luxueux d'où ils ne peuvent sortir. Petit à petit, ils font connaissance, se dévoilent les uns aux autres et le spectateur réalise qu'il s'agit de trois défunts et que le salon en question est l'enfer. Ils sont condamnés à rester ensemble pour toujours, dans cette pièce, en châtiment de leurs "fautes" dans la vie (Joseph a été fusillé pour désertion, Inès a eu une liaison avec une autre femme, poussant le mari de cette dernière au suicide et Estelle a tué son enfant). Impossible de s'échapper, de se dérober au regard, à la présence des autres. Le désir, le mépris, la haine et tous les sentiments naissent entre ces trois personnes enfermées qui ne peuvent quitter la pièce et se dérober aux autres, qui sont obligés de se supporter pour toujours. Mais surtout de supporter le jugement des deux autres sur la "faute" qui les a envoyés ici : "Le bourreau, c'est chacun de nous pour les deux autres".

Jusqu'à cette dernière réplique, devenue culte, du personnage masculin : "C'est celà l'Enfer. L'Enfer, c'est les autres".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Donald S

Donald S

Masculin Gémeaux Messages : 371
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 41
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Empty
MessageSujet: Re: JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté   JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Icon_minitime1Sam 29 Déc - 23:51

Lire du Sartre m'a toujours emmerdé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Empty
MessageSujet: Re: JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté   JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JEAN-PAUL SARTRE / Les Chemins de la liberté
» Jean-Paul et Leo au bar
» Stanley Lucas cible et accuse Liliane Pierre Paul, Jean Monard, etc.
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les bouquins-
Sauter vers: