AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Hnefatafl Viking

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 3006
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Le Hnefatafl Viking   Sam 8 Déc - 17:49

La famille des jeux de Tafl ("table" en vieux norvégien) regroupe différents jeux possédant plusieurs caractéristiques communes :

un tablier de jeu carré
des cases marquées symétriquement
des forces inégales
un principe de prise par encadrement
des objectifs de jeux différents
une pièce particulière, le Roi

La plus ancienne trace des jeux de Tafl date du IVe siècle après JC avec un morceau de tablier découvert à Wimose (Danemark). Ces jeux, joués principalement dans les Iles britanniques et en Scandinavie, ont été délaissés à partir du XIIème siècle, à l'arrivée des Échecs. Les jeux de Tafl les plus connus sont le Tablut, le Hnefatafl et sa version moderne le Viking Game, et leurs cousins anglo-saxons, le Ard-ri écossais, l'Alea Evangelii saxon ou le Brandub irlandais.
Ce jeu s'est développé dans les pays nordiques aux alentours de la fin du VIIIe. siècle. Il est tombé dans l'oubli pendant le moyen-âge, remplacé par les échecs.
A l'heure actuelle, des interrogations demeurent sur l'origine première de ces jeux.



Une des positions de départ possible de hnefatafl sur le tablier de 13x13 cases


Ci-joint le lien de ce jeu du site tric trac, un site référence en matière de jeu de plateau :

http://www.trictrac.net/index.php3?id=jeux&rub=detail&inf=detail&jeu=6815




Les échiquiers ne sont pas forcément en bois, on en trouve beaucoup en tissu


Je me permets de citer Sphigx pour parler du Hnefatafl en détail :
Sphigx a écrit:

En Scandinavie, il existe un jeu de plateau que l'on dit remonter à l'époque viking. Les sources historiques parlent d'un jeu appelé hnefatafl, mais les vikings n'ont pas laissé d'indications sur la manière de jouer. Les règles font encore l'objet de débats.
En 1732, lors d'un voyage en Laponie, Carl von Linné a remarqué que les Lapons jouaient à un jeu de plateau original et en a profité pour noter certaines règles (mais pas toutes !). Ce jeu s'appelait tablut et se jouait sur un plateau 9x9.
C'est au cours du XIXe siècle que les chercheurs ont fait le rapprochement entre le tablut des Lapons et le hnefatafl des Vikings, ils ont estimé que le jeu lapon descendait directement du jeu viking. Les règles notées par Linné ont été très utiles pour les tentatives de reconstitution de ce jeu.

Le hnefatafl, tel qu'il est commercialisé dans les pays nordiques, se joue sur un plateau de 11x11 ou 9x9. L'archéologie nous apprend que la variante 13x13 existait, mais elle compte peu d'amateurs actuellement.
Au hnefatafl, les camps ne sont pas composés des mêmes pièces.
Dans le format 9x9, 16 attaquants se battent contre 1 roi et 8 défenseurs.
Dans le format 11x11, 24 attaquants se battent contre 1 roi et 12 défenseurs.

Position de départ pour le jeu 9x9 (attaquants en noir, défenseurs en blanc, roi avec une croix)


Positions de départ pour le jeu 11x11, il existe deux variantes.
variante 1


variante 2


Règles

Le but des attaquants est de capturer le roi adverse. Les défenseurs gagnent si leur roi réussit à atteindre l’une des quatre coins du plateau. Un camp gagne également s’il met l’autre dans l’impossibilité de jouer.
Les pièces se déplacent horizontalement et verticalement sans sauter par-dessus une autre pièce, comme la tour du jeu d’échecs. La case centrale, dit du trône, ne peut être occupée que par le roi. De même, les quatre cases de coin du plateau ne peuvent être occupées que par le roi quand il gagne.

Le roi gagne en se sauvant dans un coin.


Capture des pièces

Une pièce adverse est capturée quand elle est prise en sandwich par deux adversaires sur deux côtés opposés de la case qu'il occupe.


Le roi peut participer à la capture.


Quand une pièce occupe l’une des quatre cases voisines de la case du trône ou une case voisine d’un coin, on considère fictivement, dans le cas d’une capture, que la case du trône ou la case au coin est occupée par une pièce ennemie. Une pièce qui occupe une case voisine de la case du trône ou de la case d’un coin est capturée si une pièce ennemie occupe la case symétrique à la case du trône ou à la case du coin par rapport à la pièce capturée (est-ce clair ??).
Capture d'une pièce blanche sur une case voisine d'un coin.


Une pièce ne peut être capturée que sur un mouvement de l’adversaire. Quand une pièce se met volontairement entre deux pièces adverses, elle ne se suicide pas.
La pièce blanche ne meurt pas en se plaçant entre les deux pièces noires.


Capture du roi

La règle qui a longtemps prévalu est d’exiger que le roi soit entouré de quatre attaquants pour être capturé (seulement trois sur une case voisine de la case du trône ou sur un bord, seulement deux sur une case voisine de la case d’un coin). Cette règle avantage trop les défenseurs en rendant la capture du roi très difficile.

Deux solutions ont été proposées pour contourner cette règle :

a)Le roi est capturé comme un défenseur ordinaire, sauf sur 5 cases au centre du plateau.
- sur la case de trône, le roi doit être entouré de 4 attaquants pour être capturé.
- sur l'une des quatre cases voisines de la case du trône, le roi doit être entouré de 3 attaquants.
- sur toutes les autres cases, il est capturé comme un défenseur ordinaire, c’est-à-dire pris en sandwich entre 2 attaquants, à moins qu’il n’occupe une case voisine d’une case de coin où un seul attaquant est nécessaire pour le capturer.

b)Le roi a toujours besoin de quatre attaquants pour être maté, mais si un ou plusieurs défenseurs se collent contre le roi pour le protéger, on considère que le roi est maté si l'ensemble du groupe est entouré de tous côtés.
Le roi est maté dans cette position.


Cette règle particulière de groupe ne s'applique qu'au mat du roi. On ne capture pas un groupe de pièces quelconques en l'entourant de tous les côtés. Si le cas se présente, seules sont capturées les pièces prises en tenailles par la dernière pièce adverse jouée.

La variante a) est plus fréquente que la variante b).


Qui commence ?

Dans les versions plateau en vente dans le commerce, il est souvent indiqué dans les règles du jeu que le camp du roi commence dans la version 9x9 et que les attaquants commencent dans la version 11x11. Ces règles sont conventionnelles, les sources historiques sont muettes à ce sujet. Les versions logiciels en ligne sur Internet donnent quelquefois le choix aux joueurs de déterminer quel camp commence.



Il existe une poignée d’amateurs qui testent toutes les variantes possibles pour tenter de déterminer la règle idéale qui serait celle où les deux camps seraient presque à égalité, elle n’est donc pas motivée par un esprit de reconstitution. Rien ne prouve que les vikings n’avaient pas délibérément fait le choix d’avoir un jeu où un camp est nettement avantagé par rapport à l’autre.
...

Des sites pour jouer en ligne
http://aagenielsen.dk/hnefatafl_online.php
http://www.boardspace.net/french/about_tablut.html






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 512
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: Le Hnefatafl Viking   Sam 8 Déc - 22:35

Un jeu pour les longues soirees d'hiver nordique, c'est vraiment interessant de decouvrir les loisirs de nos ancetres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2090
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: Le Hnefatafl Viking   Dim 9 Déc - 10:00

on déplace ses pions comme bon nous semble ? 3 cases , 5 cases ? ou c'est fixe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC

avatar

Masculin Messages : 3006
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Le Hnefatafl Viking   Dim 9 Déc - 12:20

Je l'ignore, désolé, je n'ai jamais joué au Hnefatafl, et je le déplore d'ailleurs.
L'on peut y jouer en ligne (cf liens), donc je suppose que y trouveras un rappel des règles.

J'aime assez l'idée d'un jeu variable et modulable qui se cherchait et s'adaptait selon l'époque et l'endroit, variant le nombre de cases et de figurines, pour parfois coller à une situation historique. Si l'on guerroyait avec X adversaires dans la vraie vie, on posait ces X adversaires sur le plateau.

Pour ceux qui connaissent La Traversée Infernale, le jeu de Samor (avec sa figurine dessinée par Gary Chalk) me fait penser maintenant au Hnefatafl, alors que je l'avais toujours vu comme une variante des échecs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Hnefatafl Viking   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Hnefatafl Viking
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Hnefatafl Viking
» Camp VIKING à Soubise les 11 et 12 aout
» Du matos varègue-viking en plus !
» Sax,épéeXIV,épée viking
» Épées de l'ère viking: La classification de Petersen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE SALON DES JOUEURS :: Jeux de société-
Sauter vers: