AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA ROUTE DU NOROESTE (ARGENTINE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LA MAISON DU GEOGRAPHE   Mar 24 Avr - 10:55

LA ROUTE DU NOROESTE (ARGENTINE)


Direction l'extrémité nord-ouest de l'Argentine, terre indienne au relief tourmenté, à la frontière du Chili et de la Bolivie. Départ de la région viticole de Mendoza pour rejoindre Arizaro. Un périple étonnant, époustouflant, éprouvant aussi, le long d'une piste qui traverse un monde minéral et tellurique, digne des premiers matins du monde. On est loin ici des immenses espaces de la Pampa : blocs rocheux, montagnes brûlées de soleil, monde minéral et aride écrasé de chaleur... Ici, c'est le règne des Quebradas, de profondes failles entaillant montagnes et paysages, comme un coup d'épée. Un paysage lunaire mais de couleur orangé et fauve, sorte de Far-West argentin qui n'est pas sans rapeller l'Utah ou l'Arizona.
Première étape à Cafayate, ville métissée au climat doux et sec qui offre surtout le canyon Quebrada de la Conchas, sans oublier les ruines précolombiennes perdues dans un océan de roches aux formes fantastiques écrasées de soleil, parsemées de petites églises par endroits et de troupeaux de moutons. La culture indienne reste vivace et trés présente en ces lieux, même si elle prend souvent une forme touristique, sous forme de festivals ou manifestations diverses.
Vient ensuite Salta à environ 100 kilomètres. Cité coloniale, "capitale" de la région, avec ses églises baroques et colorées, surchargées, qui m'ont fait penser aux délires baroques des églises mexicaines ou brésiliennes. L'endroit est assez moderne, avec cafés, terrasses et restaurants et peut décevoir après les paysages primitifs que l'on vient de traverser. C'est ce que j'ai ressenti personellement. Pour nous, c'était une étape pour se reposer, sans plus.
Mieux vaut continuer pour la Poma : piste difficile, qui grimpe sec à travers des paysages âpres et sauvages. Sentiment d'être seul assez excitant (flippant aussi), les seules rencontres étant de rares villageois indiens vaquant à leurs occupations. Et là, on atteint les sommets (dans tous les sens du terme) : le col de Acay, qui donne sur le Chili, un monde désert et minéral, le fabuleux lac de sel de Salinas Grandes (lunettes de soleil obligatoires pour se protéger de la réverbération du soleil), groupes de vigognes (animaux proches du lama, exploitées pour leur laine d'une douceur incomparable, j'ai ramené une écharpe)... Deux regrets majeurs : le vent, éprouvant, sifflant et violent, à en avoir mal à la tête et le fait de ne pas avoir pu voir le "train des nuages", une ligne de chemin de fer qui traverse la région, perchée à des milliers de mètres d'altitude, malheureusement désaffectée aujourd'hui. A signaler également l'altitude élevée, qui peut provoquer malaise ou sensation d'oppression respiratoire.
Il est possible de continuer encore plus loin, vers le sud, en prenant la "ruta 40" (la route 40), longue de 5000 kilomètres et qui rejoint Calafate et Rio Gallegos sur le détroit de Magellan, tout au sud du pays, en longeant la frontière chilienne. A faire la prochaine fois.
De mes deux longs séjours en Argentine, ce deuxième reste sans aucun doute l'un des plus beaux voyages que j'ai jamais fait.
(Attention, c'est un itinéraire éprouvant, il faut être en bonne forme physique).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2922
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LA ROUTE DU NOROESTE (ARGENTINE)   Mar 24 Avr - 18:34

La photo en haut à gauche me fait vraiment penser à une route perdue américaine, un peu de celles qu'on peut trouver en Californie, dans l'Utah ou encore dans le Nevada, surtout le Nevada. Je pense notamment au parc de la Valley of fire dans le Nevada, situé dans le désert de Mojaves. C'est assez typique comme route, et ça ressemble beaucoup, un coin paumé au milieu de nulle part, le symbole de l'immensité du continent américain.

Route du parc de la Valley of fire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LA ROUTE DU NOROESTE (ARGENTINE)   Mar 24 Avr - 22:13

Oui, comme je l'ai dit, cette région de l'Argentine rapelle irrésistiblement les paysages du Nevada ou de l'Utah, sauf qu'à trés haute altitude et par conséquent avec un climat plus rigoureux, surtout la nuit.
C'est vraiment un ensemble de paysages du "début du monde", une masse de rochers, de crevasses et de gorges encaissées, un monde minéral dont on dirait qu'il vient de sortir de terre. Et puis, c'est le choc visuel de Las Salinas Grandes, cette immensité de sel blanc, plat et infini, d'un blanc aveuglant sous un ciel d'un bleu pur.
J'ai toujours adoré ce genre de paysage minéral, âpre, sec et austère, aux formes étranges sculptées par le vent et le temps, écrasé de chaleur et de lumière, sous un ciel d'un bleu dur qui contraste avec l'ocre, le fauve et l'orangé de la roche. Cette lumière si pure, ces contours nets et précis, avec ses plantes sèches, son bois pétrifié...
Le Nevada, l'Utah, certains coins de Californie du sud, d'Argentine ou du Chili...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA ROUTE DU NOROESTE (ARGENTINE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA ROUTE DU NOROESTE (ARGENTINE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA MAISON DU GEOGRAPHE
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Si L' Argentine est peronniste, Haiti est Lavalas...
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: D'autres lieux-
Sauter vers: