AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Lun 30 Juil - 20:33

Offrons-nous un moment de détente et de relaxation, avec l'eau qui calme, qui apaise et soulage. Depuis l'Antiquité, les hommes se sont tournés vers l'eau des sources pour apaiser et soigner. Partons sur les traces de l'art du bain avec pour commencer le Japon et ses fameux Onsen.

LES ONSEN (JAPON) :
Littéralement "source chaude", les onsen sont effectivement des sources chaudes d'origine volcanique. Les japonais en ont fait des stations thermales et curatives. Mais ici, pas de marbre et de mosaïques : le onsen doit s'intégrer au paysage, en harmonie avec la nature, dans un monde de pierre et de bois, trés sobre et dépouillé. Le pays compte de nombreux onsen. Pour ma part, c'est dans la région d'Osaka que j'en ai profité lors de mon voyage dans l'archipel. A noter que si les hommes et femmes sont séparés, la nudité est de rigueur dans ces bains naturels. Les plus pudiques peuvent néanmoins garder leur serviette. Avant le bain, il convient de se doucher et se rincer soigneusement : entrer dans le bassin en étant sale ou avec des traces de savon est trés grossier. Ces lieux sont des endroits de détente et de relaxation, il convient d'y parler à voix basse, voir de se taire (les japonais font une exception pour les enfants).






Les onsen sont souvent proches d'un ryokan (hôtel traditionnel), plutôt une grosse auberge en bois, avec tatami et parois coulissantes. Les chambres y sont trés dépouillées, avec un simple tatami et une composition florale (ikebana) dans un coin. Le lit est en fait un simple futon dans un placard que l'on déroule le soir. Les employés y travaillent en tenue traditionnelle et il convient de s'y déplacer en chaussons ou chaussettes. Le repas, à base de riz, poisson et légumes la plupart du temps, est apporté dans une élégante boîte laquée. Les promenades proposées sont souvent originales :"aller voir les cerisiers en fleurs" ou "admirer les carpes de l'étang"...
Enfin, les humains ne sont pas les seuls à profiter de ces havres de paix...



Dernière édition par Voyageur Solitaire le Lun 9 Juil - 15:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LA MAISON DU GEOGRAPHE   Mar 31 Juil - 16:02

Pour le Japon, il faut faire un circuit "authentique", dormir en Ryokan (auberge traditionelle) et visiter les parcs naturels avec des paysages de toute beauté. C'est vraiment l'âme du Japon, les temples, les pavillons de bois, les femmes en kimono et ombrelles qui apparaissent au coin d'une rue, les rites... Kyoto, l'ancienne capitale impériale, est le meilleur lieu pour ça, je pense. Les fameux macaques se trouvent principalement en montagne, au centre de l'archipel, dans les "Alpes japonaises". Mais seuls les touristes et les japonais en vacances peuvent en profiter...

Car le Japon urbain, c'est l'horreur ! Tokyo est une mégalopole de béton, de tours, de néons et de buildings, bruyante, surpeuplée, polluée, avec un métro et une circulation de fous... Les japonais passent des heures dans les transports, à tel point que parfois, épuisés, ils préfèrent louer pour la nuit une de ces fameuses "capsules" dans les hôtels du même nom plutôt que rentrer chez eux. La capitale s'est tellement étendue qu'elle a finit par englober toutes les localités voisines en une immense zone urbaine tentaculaire, le "grand Tokyo". On croit que ça n'existe qu'à la TV, mais c'est vrai : dans le métro, des employés sont là pour pousser et entasser les gens dans les rames pour que les portes puissent se fermer... Et contrairement à une idée reçue, il est trés difficile de trouver des japonais parlant anglais. Par contre, tout est trés propre, les employés dans les magasins (en uniforme), les chauffeurs de taxi, ont tous des gants blancs, au marché, le poisson et les produits de la mer sont d'une fraîcheur irréprochable et Tokyo est l'une des villes les plus sûres du monde (si tu laisses un portefeuille sur un siège et que tu reviens le lendemain, tu as 90% de chances de le retrouver intact au même endroit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2252
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Mar 31 Juil - 19:25

Voyageur Solitaire a écrit:
Tokyo est l'une des villes les plus sûres du monde (si tu laisses un portefeuille sur un siège et que tu reviens le lendemain, tu as 90% de chances de le retrouver intact au même endroit).

A Paris aussi, sauf qu'il sera vide ! Laughing

Ca me fait rever le japon que tu decris VS (surtout le coté paysage) dés que j'ai le budget j'y vais en vacances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: BALNEOTHERAPIE/ONSEN/BAINS TURCS   Mar 31 Juil - 19:58

Oui, ce Japon là est magnifique. Et si tu as la chance de tomber sur un festival ou une grande fête, là tu as carrément l'impression d'être dans un film historique ! Mais encore une fois, il n'y a guère que les touristes et les vacanciers japonais qui peuvent se l'offrir...

Pour poursuivre ce petit sujet "balnéothérapie", l'autre versant des bains : après le simple et naturel onsen japonais, le ritualisé et luxueux bain turc. Pour celà, direction Istanbul.

LES BAINS TURCS (ISTANBUL)

Une fois passé l'entrée, on arrive dans le hall d'accueil, souvent orné d'une fontaine, et où sèchent les serviettes données au baigneur, les fameux pestemal (si vous êtes pudique, bonne chance : le pestemal, une fois mouillé, colle à la peau et ne dissimule pas grand-chose...)


Ensuite, on gagne par un escalier une des nombreuses cabines de bois où l'on se déshabille avant de passer la serviette (non, ce n'est pas moi sur la photo !) :

On passe ensuite dans une longue pièce, où se trouvent des robinets et des vasques. C'est là qu'on se lave, se savonne, se lave la tête et se rince. Si on prend le forfait complet, c'est un employé qui vous lave (avec un gant de crin et du savon noir) et vous rince :

On arrive ensuite dans la pièce principale, surmontée d'une coupole, trouée d'orifices circulaires pour laisser passer la lumière. Cette pièce est noyée de vapeur et pourvue d'une estrade, chauffée par en-dessous, sur laquelle on s'allonge, pour dilater les pores de la peau (pas longtemps, car c'est vite brûlant). Il est d'ailleurs conseillé de porter des tongs, car le marbre est souvent trés chaud :

C'est alors le moment du massage. Attention ! Le massage turc est plutôt hard (j'ai cru qu'il allait me péter le dos !) et les masseurs sont costauds :

Aprés l'effort, le réconfort : le masseur remplit un sac en plastique de mousse parfumée, qu'il libère sur le baigneur, avant de le savonner avec une douceur égale à la vigueur du massage. Puis, il laisse le baigneur se reposer avant de le rincer :

Il reste ensuite à rejoindre la salle de repos, afin de boire un thé et savourer une pâtisserie autour de la fontaine, avant de rejoindre sa cabine pour se changer :

Voilà le rite du hammam traditionnel, selon les règles. Evidemment, ces établissements ne sont pas mixtes (horaires ou pièces séparées pour les hommes et les femmes). Et bien sûr, les soins donnés aux femmes le sont par des femmes. Malheureusement, ces superbes palais de marbre sont devenus trés touristiques : le service y est souvent expédié, les pourboires obligatoires à chaque employé deviennent vite saoûlant, et les masseurs expédient leur travail, étant donné qu'ils sont payés au client... Pas beaucoup d'employés qui parlent anglais également, ce qui peut être gênant. Malgré tout, j'ai tenté l'expérience une fois et c'est un moment assez exceptionnel, dans un cadre magnifique de marbre blanc veiné de bleu ou de rouge. On peut facilement y passer l'après-midi entier sans s'en rendre compte. Les plus beaux de ces hammams sont ceux de Cemberlitas (qui date de 1584), Cologlu et Galatasaray. Ils ont malheureusement tendance à disparaître progressivement ou à sombrer dans le touristique le plus commercial...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Sam 8 Fév - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: BALNEOTHERAPIE (ONSEN,BAINS TURCS, BAINS HONGROIS...)   Jeu 3 Jan - 18:35

Poursuivons notre périple  avec une ville où le bain est un art de vivre et reste une tradition trés vivace : Budapest.

Capitale de la Hongrie, surnommée "la perle du Danube", Budapest est depuis toujours liée au thermalisme. Pourvoyeuse de nombreuses sources d'eau thermale, dont certaines médicinales, Budapest débite 40 000 000 de litres d'eau chaude et 30 000 000 de litres d'eau tiède par jour. Ces nombreuses sources sont à l'origine des établissements de bain et des thermes qui ont fait sa réputation. Le plus vaste ensemble de thermes souterrains au monde a été découvert à Budapest en 2008. Il ne s'agit pas d'une attraction pour touristes (un peu quand même...) mais bel et bien d'un mode de vie, une habitude de beaucoup de Budapestois. Tour d'horizon des bains les plus célèbres.

LES BAINS HONGROIS (BUDAPEST)

Les bains Gellert :


Les plus kitsh, faisant partie de l'hôtel du même nom... Pour se prendre pour un César et se baigner dans un décor inspiré des thermes romains (mais trés XIXème quand même !) dans une débauche de mosaïques, de couleurs et d'ornementations. On a beau sourire, se baigner dans le grand bassin central à colonnes, sous la grande verrière, ça reste impressionnant. Trés touristique par contre, bonnet de bain obligatoire (du moins à l'époque où j'y suis passé, je sais pas si c'est toujours d'actualité) et personnel ne parlant pas toujours anglais.

Les bains Szechenyi




Les plus bondés... Moins baroques et kitsh que les précédents. Pris d'assaut chaque jour, surtout l'immense bassin extérieur, hiver comme été. Eh oui, les budapestois n'hésitent pas à utiliser les bassins extérieurs en plein hiver, en maillots de bain, dans des tourbillons de vapeur et au milieu des sculptures et balustrades couvertes de neige. Comptant parmi les plus grands établissements thermaux d'Europe, l’eau y est composée de calcium, de magnésium, d’hydrocarbonate, de sodium et de sulfate. Il y a de nombreux bassins, dont la température s’échelonne entre seize et quarante degrés. On y joue aussi volontiers aux échecs tout en barbotant, tradition toujours trés vivace. Attention, en été, c'est infernal tellement c'est blindé de monde...



Les bains Rudas





Les plus authentiques. Il s'agit des anciens bains turcs de la ville, datant de 1550, sous l'occupation turque, quand les ottomans s'étendaient jusqu'aux portes de Vienne. Ici, pas de fioritures, de délire et d'exubérance baroque : Décor brut et sobre, petits bassins et salles modestes, plongées dans la pénombre sous les faisceaux de lumière tombant de la coupole, loin des grands bassins inondés de lumière et bruyants des établissements précédents. Beaucoup moins touristiques, vous y croiserez trés peu d'étrangers. Attention : Etablissement réservé aux hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Lun 9 Juil - 16:05

La Banya


(Photo : br.rbth.com)


Nous reprenons notre tour du monde de l'art du bain, de l'eau qui soigne et apaise.
Nous voici en Russie, à la découverte de la Banya (ou Bania), le bain russe, très populaire au pays des Tzars. Un bain que votre Voyageur, grand amateur de balnéothérapie, a essayé il y a peu lors de son séjour là-bas et… qu'il n'a pas aimé.


Mais d'abord, un peu d'histoire.
Les bains publics sont très anciens en Russie mais ici, pas de complexes thermaux grandioses, de thermes à la romaine. La Bania est en bois, de dimensions réduites et majoritairement à l'extérieur. C'est en fait un bain de vapeur chaude, obtenue en aspergeant d'eau chaude un poêle en briques ou des pierres chauffées. D'où une température qui peut vite se révéler infernale, jusqu'à 120°... Ce qui implique que l'on n'y reste en général que cinq minutes avant de sortir pour s'offrir un contraste en passant sous l'eau froide, glacée même.

En fait, le rituel est plus complexe : on prend d'abord une douche chaude pour habituer le corps à la chaleur. Ensuite, une fois à l'intérieur, on se fouette vigoureusement avec des venik, des branches séchées de bouleau ou de frêne imprégnées d'eau. Ce qui active la sudation et stimule la circulation sanguine. Ensuite? il faut subir le contraste en passant au froid. A la campagne, on n'hésite pas à plonger dans un lac, une rivière ou se rouler nu dans la neige... Le procédé, répété de nombreuses fois, aurait le mérite de :
- renforcer le système immunitaire.
- raffermir et tonifier la peau.
- favoriser la circulation sanguine.
- éliminer les toxines.
Attention : en raison de la très forte chaleur, serviette et sandales sont impératives pour ne pas se brûler.
Les habitués restent jusqu'à deux heures au bain, alternant étuve brûlante et douche glacée.
Suite au bain, on se repose en buvant un thé et en grignotant quelques douceurs.

La Bania noire

Autrefois, la fumée qui sortait du poêle était d'abord envoyée dans l'étuve même, ceci afin d'y détruire microbes et germes. Elle était ensuite évacuée vers l'extérieur pour que les baigneurs puissent entrer. Rejetée à l'extérieur, la fumée noircissait les murs, d'où le nom de Bania noire. C'était une mesure d'hygiène et l'on brûlait parfois des herbes odoriférantes afin, dans le même temps, de parfumer et purifier l'étuve.

J'ai donc essayé. Non, ne cherchez pas des photos de moi en train de me rouler à poil dans la neige, j'ai fait ça en ville, dans un établissement spécialisé. Ils sont nombreux car le bain russe reste une tradition fortement ancrée.
Pourquoi n'aie-je pas aimé ? Déjà, il y a le contraste, brutal, entre chaud et froid. Même si c'est le principe de beaucoup de bains, je ne m'y suis jamais fait. Mais surtout, j'adore la chaleur, j'aime rester dans la vapeur, souvent je m'y assoupi, je sommeille. Mais là, c'est impossible, on ne tient pas plus de cinq minutes. Il faut donc sortir, revenir, sortir, y retourner… Et c'est ça qui m'a gonflé. Quand je suis dans un sauna ou hammam, j'aime rester un bon moment, au chaud, dans le silence, tranquille. Là, ces allées et venues m'ont vite lassé. Et je n'ai pas pris de douche glacée (ça va pas non ?), me contentant de m'asperger avec de l'eau froide, ce qui a fait rire mes compagnons de bain.
Je précise aussi qu'il ne faut pas se faire de fantasme avec le fait de se "fouetter" avec les branches de bouleau : on se "tapote" plus qu'autre chose, c'est un bain, pas une soirée sado-maso.

Bon, faut reconnaître qu'au final, ça détend, on se sent bien, propre et reposé. Mais je préfère de loin un bon hammam...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5294
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Lun 9 Juil - 18:28

Voyageur Solitaire a écrit:

Bon, faut reconnaître qu'au final, ça détend, on se sent bien, propre et reposé.

C'est le but.

D'ailleurs, je vais donner un conseil la prochaine fois que tu prendras ta douche : guide le jet le long de tes bras depuis le haut de l'épaule jusqu'à la paume de ta main. Bras droit, puis bras gauche. Ensuite, tu fais la même chose avec les jambes.

C'est tonifiant et stimulant. Et tu verras, tu partiras à ton boulot sans une once de stress.

Personnellement, je le fais tous les matins et ça me met en forme pour toute la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Lun 9 Juil - 18:40

En tous cas, ce fût assez amusant : j'y suis allé seul ce jour là, sans mon guide et bien sûr, j'étais le seul à ne pas parler russe… Si, à l'accueil, la personne parlait anglais et a pu me donner quelques indications (je m'étais renseigné avant de toute façon).
Après, une fois dedans… Je crois que je les ai fait beaucoup rire, surtout au moment de se "tapoter" avec les fameux venik… Mais quelque part, je pense qu'ils ont apprécié de voir un étranger s'intéresser à cette tradition. Excellent moyen de briser la glace et de rencontrer des russes de tous les jours si on peut dire.

Mais le fait de devoir sortir régulièrement avant de revenir, ressortir, c'est vraiment lassant. J'adore rester dans la vapeur, le silence, la chaleur. Mais bon, là, vu comme ça crame, c'est pas possible… En tous cas, c'est vraiment populaire chez eux, tous ceux qui en ont les moyens semblent avoir une bania chez eux, dehors, comme nous on a une piscine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1613
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Lun 9 Juil - 21:16

J'ai toujours eu du mal avec la douche écossaise - je l'ai prise deux fois et ça m'a laissé un drôle de souvenir. Pourtant, j'ai effectivement entendu dire que la douche froide le matin était excellente pour la santé - sans être aussi extrême que ton Banya de fou malade - on passe de 25° C à 8-12° C. Mais je ne suis pour le moment pas encore parvenu à franchir le pas. Il paraît néanmoins qu'au bout de quelques semaines le corps s'y habitue très bien.
Par contre, les hammams, bains publics et autres étuves ne m'ont jamais attiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5294
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Mar 10 Juil - 0:08

Qu'ils soient russes ou turcs, les Bains - surtout s'ils sont orientaux - ont toujours fait fantasmer nombre de peintres européens au XIXe siècle.

Ainsi, Jean-Léon Gérôme, cet artiste qui aimait représenter l'histoire dans ses tableaux, avait-il sa vision assez personnelle des bains turcs :


Fantasme, plus que réalité, mais une belle invitation au voyage.

De tous temps, à toutes les époques, les bains sont à la fois synonymes de sensualité en même temps que de bien être et de détente. Sans oublier, bien sur, les besoins les plus élémentaires d'hygiène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Mar 10 Juil - 15:16

Erreur mon cher Gorak !
Je l'avais déjà signalé dans le sujet sur Jean-Léon Gérôme, à propos de ce tableau :

Loin des fastueux et fantasmés bains de marbre des sultans, Gérôme nous dépeint le bassin principal de l'établissement de bains de la ville de Brousse. Il s'y est lui-même rendu comme il le décrit avec humour : "comme la température était extrêmement élevée, je n’hésitais pas à me mettre complètement nu. Assis sur mon trépied, ma boîte de couleurs sur les genoux et ma palette à la main, j’étais un peu grotesque...". Bien sûr, il resta dans la partie réservée aux hommes et rajouta ensuite sur son décor ses personnages féminins. Mais on a là le décor authentique d'un bain de quartier. On notera aussi les détails comme les socques, ces chaussures de bain surélevées pour ne pas se brûler les pieds dans les salles chaudes ou glisser sur le sol mouillé, la petite cage d'osier sur laquelle on s'asseyait, la présence d'un enfant (les petits garçons restaient au bain des femmes jusqu'à la puberté où ils passaient alors au bain des hommes)...

Sinon, pour ma part, j'ai toujours été attiré par cette tradition des bains (mes origines italiennes peut-être, résurgence des anciens romains ?). Par contre, comme l'ami Astre, je ne supporte pas le principe du contraste très chaud/très froid qui en est pourtant souvent la base et qui est, paraît-il, très bon pour l'organisme. J'aime trop la chaleur. Pour le bain, je n'apprécie que modérément la chaleur sèche (sauna) et préfère de loin la chaleur humide (hammam). J'ai testé les Onsen japonais, les bains de Budapest, les bains turcs et j'ai beaucoup apprécié (par contre, le massage turc est costaud !). Je connaissais vaguement le bain russe, ayant en tête le fait de se "fouetter" avec les branchages. Bon, c'était marrant à essayer, ça me fait un souvenir cocasse et sympa mais ne pouvoir rester que cinq minutes dans l'étuve, c'est chiant. Quant à plonger dans un lac gelé ou se rouler dans la neige à poil après… What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7227
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   Ven 19 Oct - 15:17

Le Jimjilbang, le sauna coréen


Infernal à prononcer, ce genre de lieu reste un de mes meilleurs souvenirs de mon court et récent passage à Séoul.
Le Jimjilbang est bien plus qu'un sauna, c'est un lieu de rencontre, de socialisation, de détente. On y vient seul, avec des amis (beaucoup de filles entre copines), voire en famille. Ouvert 24h/24, c'est un lieu où l'on prend soin de soi, on y grignote, on s'y divertit. On peut aussi y dormir, comme on va le voir, ce qui explique la présence parfois de routards qui ont un peu trop dépensé et qui viennent ici passer leur dernière nuit avant leur vol retour du lendemain… Car l'entrée est modique, environ 8/10 euros. Attention ! Ce prix ne comprend que l'entrée où l'on vous remettra un bracelet avec la clef de votre casier (ne la perdez pas, sinon il faudra payer un supplément), votre serviette et votre… pyjama (je vais tout vous expliquer). Tout le reste, soins, massage, nourriture, boisson, se paie au fur et à mesure et donc, ça peut vite monter.

En général, l'endroit se compose de trois espaces distincts, le premier avec douches, saunas, hammam, bains…, le second avec snack, petit restaurant, salle de jeux, bornes d'arcades, voire même une petite salle où l'on projette des films et séries, des matchs de foot..., le troisième enfin avec la fameuse salle de repos.
C'est donc cette dernière la plus étonnante. Tous les clients s'y retrouvent, en pyjama, pour se reposer et/ou dormir, allongés à même le sol, parfois appuyés à un traversin ou sur une serviette.
C'est assez étonnant, marrant. Certains dorment, d'autres consultent leur portable (en mode silencieux), bavardent en chuchotant, rêvassent, pendant que d'autres enjambent avec précaution les dormeurs étendus ici et là… Certains établissements proposent des salles de repos unisexes mais la majorité de ces salles sont mixtes. Aucune gêne, le pyjama a l'avantage de mettre tout le monde, moche ou beau, gros, bien ou mal foutu au même niveau. Autre avantage, on peut le garder pour le massage, le massage coréen pouvant en effet s'effectuer sur une personne habillée.

Les soins ? Massage coréen (plus relaxant qu'énergisant) donc mais aussi chinois, tibétain mais également shampoing, manucure, pédicure, fauteuil massant… Sauna, hammam, bains de sel et pour ceux qui préfèrent le froid, il y a l'igloo… (cryogénisation pendant quelques minutes). Le tout dans un décor souvent coloré, voire un peu kitsch ou même franchement criard parfois :


Un endroit étonnant, où l'on peut facilement passer la journée entière sans problème, c'est le but, tout est fait pour ça. Et donc un bon plan pour les fauchés, ça revient clairement moins cher qu'une nuit d'hôtel.

Pudique ? Comme dans les Onsen japonais, la nudité est la norme dans les vestiaires et les bains, le pyjama est obligatoire dans les salles communes, de repos et espace de jeux, souvent mixtes et où il peut y avoir des enfants. En ville, la plupart des jimjilbang sont vastes, installés dans des tours et dans ce cas, il y a souvent un étage pour les hommes, un pour les femmes et un dernier, mixte.
Ne soyez pas étonné aussi de voir des hommes se savonner à tour de rôle ou, si vous êtes une femme, de voir une jeune fille laver les cheveux de sa mère ou deux femmes se donner réciproquement des soins, c'est chose naturelle ici. Vous pouvez également vous offrir la totale, où vous serez pris(e) en charge du début à la fin par un/une préposé(e) pour votre toilette, comme dans les hammams du Moyen-Orient.

Anecdote poilante : avec mon collègue, on entre, on paie, on nous remet serviette, pyjama, clef de casier… On nous indique avec une politesse impeccable un ascenseur… On monte… Ce qu'on ne savait pas, c'est que l'ascenseur débouche directement dans les vestiaires. Les portes s'ouvrent et on se retrouve direct devant une foule de mecs à poil ou en slip qui vont et viennent entre douches, casiers et armoires, tranquilles… Rire nerveux le premier moment de surprise passé…

Dernière précision : on est en Corée, donc propreté exemplaire, on peut manger par terre sans problème. A noter que beaucoup, hommes comme femmes, portent leur serviette nouée autour de la tête, c'est l'usage. Même si ça fait un peu penser à la coiffure de la princesse Leïa avec ses pains aux raisins…  What a Face
Une expérience dépaysante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)   

Revenir en haut Aller en bas
 
BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BALNEOTHERAPIE (ONSEN, BAINS TURCS, HONGROIS, RUSSES...)
» Autoroutes Russes
» Attenhoven les bains (de boues)
» Les grands poetes russes !
» Honni groit qui mal y pense des Hongrois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DU CORPS :: La salle de soins-
Sauter vers: