AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE KRAK DES CHEVALIERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2798
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: LE KRAK DES CHEVALIERS   Sam 17 Nov - 18:41

Le Krak des Chevaliers



Le Krak des Chevaliers est un château fort qui a marqué l’époque des croisades. Situé dans l’ouest de la Syrie, dans le djebel Ansariyya, le Krak des Chevaliers domine la plaine d’El-Bukeia, un point stratégique sur les routes reliant Homs, Tortose (ou Tartous), Antioche, Tripoli et Beyrouth.

Le site fut occupé depuis fort longtemps comme l’en atteste la bataille de Qadesh entre les égyptiens et les Hittites en 1214 avant J.C., à 50 kilomètres environ du Krach. Mais c’est pendant l’occupation musulman que la forteresse se développa, remaniant les fortifications byzantines.

Avec l’arrivée au pouvoir de Al Hakim, dit le “calife fou”, une vague de persécution contre les chrétiens d’orient se produit au début du 11ème siècle, ce qui sera à l’origine les croisades organisées pour reconquérir Jérusalem.

C’est en 1099 qu’arrive la première croisade dans l’objectif de prendre Jerusalem. La citadelle que l’on appelée à l’époque “Forteresse des kurdes” tombera après plusieurs assauts en 1110. Rapidement les armées chrétiennes comprirent l’importance de ce point stratégique qui fut confier en 1142 à la garde des Hospitaliers. C’est à partir de ce moment que la citadelle sera connue comme le Krach des Chevaliers.

Mais en 1271, le fort tomba entre les mains de Baybars Ier, Sultan des Mamelouks, après avoir résisté à de nombreuses attaques durant près de 130 années, repoussant même les assauts du valeureux Saladin.

Aujourd’hui le Krak des chevaliers est sans doute le plus célèbre ouvrage défensif d’orient. C’est l’un des châteaux de l’époque des croisés les plus prestigieux et les mieux conservés.

En découvrant cette forteresse on imagine immédiatement les récits de nos livres d’histoire et les films retraçant les grandes épopées des chevaliers. En entrant dans le fort par une rampe voutée on découvre les salles de garde, les écuries, le fossé séparant les deux enceintes fortifiées, les tours, les vestiges d’un hammam, un très beau cloître, la Salle des Chevaliers couverte de voutes en ogives, et en se promenant sur le chemin de garde, sur les murs extérieurs, on peut découvrir l’ensemble de la citadelle d’un côté et le magnifique paysage de la “trouée de Homs”.
Le cœur du château était une véritable ville on y accédait par un long couloir souterrain, il pouvait abriter 2000 personnes. Grâce aux réserves de ses caves et à ses vastes citernes le Krak pouvait supporter des sièges très longs.



Le Krak des Chevaliers est devenu en un siècle de construction l'un des exemples d'architecture militaire défensive les plus aboutis de son époque et même du Moyen Âge. Une utilisation intelligente de la topographie et d'éléments d'architecture empruntés aux cultures européenne, byzantine et arabe ont rendu cette place imprenable pour peu qu'elle soit défendue par une garnison suffisante (Baybars utilisa la ruse plutôt que la force car il savait cette stratégie vouée à l'échec alors que le krak n'était plus défendu que par 300 hommes). Son système d'entrée était révolutionnaire: il consistait en un long corridor, entrecoupé de "sas", et percé dans son toit de nombreuses meurtrières servant à bombarder les assaillants à coups de pierre, et possédant de lourdes portes en bois à l'entrée et à la sortie, munies d'un système de poulies, et servant à bloquer le passage des attaquants qui auraient réussi à survivre assez longtemps pour parvenir jusque-là... Ce corridor débouchait dans la salle d'arme de l'enceinte extérieure.

La forteresse est construite sur une colline de 750 m de haut aux flancs abrupts, ce qui rend la poliorcétique de l'époque inefficace. En outre, de gros travaux de terrassement ont encore renforcé cet avantage naturel. Elle est très haute et domine les alentours.

Le Krak est un nœud principal dans le maillage de forteresses qui assurent la défense et la domination des territoires francs. Du haut de ses tours, on aperçoit les places fortes de Chastel Blanc à l'est et d'Akkar au sud. Des feux d'alarme pouvaient être allumés et prévenir de proche en proche en cas d'attaque toutes les forteresses du comté de Tripoli.

Un autre avantage de la position géographique du Krak est paradoxalement qu'il n'est pas situé sur une route principale, ce qui rend plus difficile une attaque de grande envergure. Fort de sa victoire à Hattin, et disposant d'un armée de près de 40 000 hommes, Saladin, lors de sa remontée vers le nord, décida de ne pas attaquer le Krak car il savait l'entreprise hasardeuse. Les hospitaliers organisèrent ensuite de nombreux raids sur les convois d'approvisionnement de l'arrière-garde ce qui gêna considérablement la suite de la reconquête musulmane.

De par sa localisation géographique à la frontière entre les royaumes croisés et les terres musulmanes, sa puissance défensive et sa taille (il a pu accueillir jusqu'à 2000 cavaliers en armes) le Krak est une base idéale pour mener des attaques et des raids contre les villes et les forces musulmanes. Ainsi, en 1230, l'émir de Homs refusant de payer son tribut au comte de Tripoli, Templiers et Hospitaliers rassemblent au Krak une armée de 300 cavaliers et 2700 piétons puis lancent une série de raids et de pillages qui ravageront les terres autour de Homs jusqu'à ce que l'émir cède. Ces raids sont destructeurs et leur rapidité les rend imparables, le krak servant de point de repli une fois le pillage effectué.

C'est l'un des châteaux croisés les plus prestigieux et les mieux conservés, et une merveille, peut être même le plus beau château médiéval du genre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6246
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE KRAK DES CHEVALIERS   Mar 16 Juin - 14:46

Le Krak des chevaliers est plus qu'un simple château, il a été un modèle "type" pour nombre de forteresses par la suite en Occident.

Parfaitement inséré dans son environnement, il surplombe la plaine de la Boquée et avant de parvenir à ses murailles, on trouvait céréales, oliviers et cultures. Un aqueduc l'alimentait en eau sur son côté sud, enjambant une douve "sèche" (Un large et profond fossé mais sans eau). Cet aqueduc alimentait le grand Berquil, immense réservoir à ciel ouvert qui servait principalement à abreuver les chevaux et les animaux. Enfin, côté nord, un moulin à vent était implanté sur une des tours.

En 1170, un violent tremblement de terre ravagea l'édifice et ce fût l'occasion pour les Hospitaliers, maîtres des lieux à l'époque, de le rénover en améliorant ses défenses. On édifia principalement des talus en maçonnerie contre les murailles, sans doute pour protéger ces dernières en cas de nouvelles secousses. S'étendant sur plus de 2,5 hectares avec 225 mètres de long et 150 mètres dans sa plus grande largeur, ce vaisseau de pierre était une petite ville à lui seul, abritant environ 2000 personnes.
Cuisines, latrines, puits, magasins de nourriture, chapelle, appartements, rien ne manque à l'ensemble, impressionnant avec ses étages, ses galeries couvertes, ses cours intérieures et ses terrasses et bien sûr, ses formidables remparts.
Le château ultime des royaumes latins d'Outre-Mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4299
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE KRAK DES CHEVALIERS   Mer 17 Juin - 20:13

Citation :
Syrie: le Krak des Chevaliers endommagé

lefigaro.fr

Colonnes noires de suie et croisées d'ogives partiellement détruites, le Krak des Chevaliers, la célèbre citadelle croisée du centre de la Syrie inscrite au patrimoine mondial de l'humanité, a souffert de la guerre entre forces loyalistes et rebelles.

Si la façade extérieure et la majeure partie de l'édifice, datant du 12e et 13e siècle, semblent intactes, c'est la cour basse qui a été la plus touchée: des piliers et des arches sont à terre ou noircis par le feu, et de grosses pierres de l'édifice gisent au sol sans qu'il soit possible de savoir avec certitude si ces dégâts datent de la prise du fort jeudi ou de bombardements précédents.

En revanche, la correspondante de l'AFP qui faisait partie d'un groupe de journalistes invité à se rendre sur place avec l'armée syrienne, n'a pas vu de traces de balles sur les murs. Seul un panneau indicateur en métal à l'extérieur du bâtiment est criblé.
Selon le colonel qui accompagne la presse, 700 rebelles vivaient dans le château où des effets personnels abandonnés témoignent d'une vie quotidienne bien organisée.

Dans quel état ils vont nous le laisser ??? pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2091
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE KRAK DES CHEVALIERS   Jeu 18 Juin - 8:58

Les guerres... Fléau pour les bâtisses anciennes tout comme l'a été la 1er guerre mondiale dans la Somme (De nombreux château furent rasés par les bombardements et par les Allemands)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE KRAK DES CHEVALIERS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE KRAK DES CHEVALIERS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE KRAK DES CHEVALIERS
» chevaliers galadhrims
» Bonjour les chevaliers pourpres-11 avril 2010
» salut aux vrais chevaliers !!!!!!!!!!!!!!!
» Les Chevaliers d'Emeraude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: