AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALIX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: ALIX   Jeu 5 Nov - 18:18

Les légions perdues


Par une nuit d’orage à Rome, Alix aperçoit un homme fuyant par les toits. L’inconnu l’appelle avant de disparaître dans la nuit. Intrigué, notre jeune héros part à sa recherche dès le lendemain et découvre qu’il s’agit d’un esclave gaulois, Agérix. Rattrapé par ses poursuivants, l'esclave en fuite est voué en punition au sort de gladiateur, c’est à dire à une mort quasi certaine, ce qui intrigue Alix. Ce dernier intervient pour le sauver et découvre qu’Agérix à été le témoin d’un complot de Pompée contre César, parti guerroyer en gaule . Evidemment, c’est ce complot qu’Alix va tenter de déjouer par tous les moyens .

Un sixième album qui marque un tournant. Le dessin de Martin est clairement mieux maîtrisé et s'affirme, le nombre de cases diminue pour un ensemble plus aéré, décors et personnages sont plus étudiés, plus travaillés.
Mais c'est surtout le scénario qui s'avère solide et fait entrer la saga dans sa période faste. L'intrigue est bien ficelée, les rebondissements nombreux et le rythme soutenu. On quitte vite Rome et ses intrigues pour les profondeurs de la Gaule avec de l'aventure, des rebondissements (un peu trop peut-être...). Mais on ne s'ennuie pas une minute et l'ensemble se révèle des plus plaisants, clairement un tournant donc. Pour ma part, je ne le classerai pas parmi mes préférés, mais il annonce bien les meilleurs opus de la saga.
On notera un Enak étrangement "boulet" ou "potiche", qui déguste pas mal au fil des pages et semble littéralement à la remorque de son compagnon.
Signalons également que, sorti en 1962 lors des évènements de la Guerre d'Algérie, l'album fût un temps censuré : l'intrigue basée sur un complot entre Pompée et César fût vue comme une allusion au Complot des Généraux et au Putsch d'Alger à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
dav-ID



Masculin Taureau Messages : 154
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: ALIX   Sam 7 Nov - 14:26

Il me semble que j'ai lu un livre de cette série, mais il y a longtemps...très longtemps...

En tout cas pas mal les dessins de la ville...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 13:52

Voyageur Solitaire a écrit:
Reste que je me demande comment certains passages ont pu passer la censure dans les années 1950-1960... Le débat divise les fans, mais pour moi, il est clair qu'il y a une forte dose homo-érotique dans plusieurs albums et dans la relation Alix-Enak. Avec pas mal de nudité masculine au fil des pages, deux héros souvent torse nu ou qui dorment nus... Alors qu'à cette époque, à la fin de la République, les romains restaient encore assez prudes et dormaient habillés. Un citoyen ou un homme libre ne se baladait jamais torse nu, même adolescent. Comme pour d'autres héros de la même génération, pas d'aventures féminines, les femmes qui croisent la route d'Alix ne font pas de vieux os et il ignore leurs sentiments la plupart du temps... Pas de nudité féminine non plus, excepté une poitrine nue de temps à autre.
Mais la preuve la plus flagrante de cette relation ambigüe entre Alix et Enak se trouve dans "Le spectre de Carthage", mon album préféré : on y voit, par une nuit d'orage, les deux amis dormir nus et ensemble, dans le même lit. Désolé, mais encore une fois, non. A cette époque (et même plus tard), les romains dormaient habillés et les lits étaient de simples couchettes à une place. Même les couples mariés faisaient lit à part, mari et femme ayant chacun leur chambre. Et ce n'était pas propre aux romains : même chose pour les égyptiens ou les grecs. Tous les lits retrouvés dans les tombes ou reproduits sur les fresques sont des couchettes à une place, prévues pour un dormeur. Même dans la chaleur de l'Egypte des Pharaons, les égyptiens portaient une tunique en lin pour dormir...
Enfin, bref ! Alix reste une série intéressante, avec des histoires de qualité inégale, mais solidement ficelées en général, des décors et intérieurs travaillés et qui a su trouver son public. Par contre, les nouveaux albums, édités après la mort de l'auteur, sont à mon avis franchement mauvais...

Apparemment tu connais mieux l'Antiquité que moi, mais j'ai plusieurs fois entendu dire que les romains, que tu qualifies de prudes, n'éprouvaient aucune gêne à chier à plusieurs dans les toilettes publiques, qui n'étaient pas des cabines pour une personne comme de nos jours, mais comme nos pissotières où l'on peut pisser côte à côte sans plus de gêne. Enfin... pour les autres peut-être, mais moi ça me gêne. Ou plutôt je trouve ça tellement ridicule que ça peut me couper l'envie de pisser tant que le mec qui se soulage à côté n'est pas parti.
Pour ce qui concerne les couples mariés qui faisaient chambre à part, je suppose quand même que c'était dans la haute société, où l'on avait les moyens d'avoir chacun sa chambre. J'imagine que chez le "romain moyen", ce n'était pas forcément le cas et qu'on était bien obligé de coucher dans le même lit. Et finalement, n'est-ce-pas tellement mieux ?

Pour en revenir à Alix, bien qu'ayant longtemps été abonné au journal Tintin (environ dix ans, soit toute mon adolescence - qui fut longue, oui), Alix était une des bandes que je ne lisais pas. L'Antiquité romaine, pour être franc, ça me faisait chier (voir plus haut). Plus tard, pendant une période où je me suis intéressé aux Gaulois, j'ai acheté quelques albums d'Alix qui avaient trait plus précisément à l'histoire des Gaulois (il y en a deux qui mettent en scène Vercingétorix, je crois), mais ce sont les seuls que j'ai lus. En tout cas, j'aime bien la ligne claire, et je suis un grand fan de Tintin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 15:04

La société romaine fût longtemps un étrange mélange de retenue et d'impudicité. C'est vrai, à Rome, on chiait en public, dans des latrines communes, banquettes de pierre percées d'orifices et sous lesquelles coulait un filet d'eau ou une canalisation d'égoût. Certaines, plus luxueuses et pavées de mosaïque et de marbre, étaient payantes (n'oublions pas que chez nous, pendant longtemps, nos rois recevaient assis sur la fameuse chaise percée et que "l'honneur" de leur torcher le derrière était une charge officielle qui se vendait très cher...) Et comme tu l'as souligné, le fait de dormir séparément était surtout présent chez les classes supérieures.

Il n'en reste pas moins que la République mettait très en avant des valeurs de dignité, de pudeur, décence et retenue, surtout pour les femmes. La "bonne" romaine était la Matrone, maîtresse de maison et mère attentive, pleine de décence et de dignité, faisant honneur à son mari par sa modestie et sa retenue. Ce qui n'empêchait pas les maris d'aller joyeusement partouzer au bordel... Certains auteurs latins affirmaient franchement qu'il y avait l'épouse pour le foyer et les enfants et le bordel pour "les soulagements honteux". La République, époque où se situent les aventures d'Alix, portait très haut (et avec une belle hypocrisie) ces valeurs et ces images "modèles".

Ce que je voulais dire, c'est mon étonnement parfois dans Alix devant ces jeunes esclaves se baladant à poil, ces éphèbes dénudés ou torse nu que l'on rencontre au fil des pages. Passe encore pour les scènes se passant aux thermes ou au gymnase. Les romains étaient certes plus libres que nous en matière de moeurs et la sexualité n'avait pas chez eux cette notion de faute ou de péché introduite chez nous par des siècles de judéo-christianisme. Mais ce n'est pas pour autant que ça baisait partout et que tout le monde se baladait à poil... Les romains avaient aussi leurs interdits, mais qui n'étaient pas les nôtres.
Tout ça pour dire que je trouve (ce n'est que mon avis personnel) qu'il y a bien pour moi une atmosphère ambigüe chez Alix. Il y a surtout le personnage très dérangeant de Livion Spura et sa relation avec Spartaculus dans l'album polémique Le fils de Spartacus, j'y reviendrai le moment venu.
C'est un débat qui divise toujours les fans et comme je l'ai signalé plus haut, Martin avait pris de la hauteur avec ça et s'en foutait. Je reste cependant étonné parfois que certaines planches, certains dessins, aient pu passer la censure dans les années 1950/1960.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 8 Nov - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 15:31

Je crois que la Censure s'intéressait à d'autres genres de publications que le journal de Tintin. Pilote était peut-être surveillé d'un peu plus près, et Charlie hebdo d'encore plus près. Ce dernier n'y échappa d'ailleurs pas, mais pas pour des questions touchant aux moeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 15:40

Alix a pourtant été censuré parfois, pas toujours pour des questions de moeurs d'ailleurs, comme avec Les légions perdues où l'on voyait une "incitation à la haine et la violence" et une allusion aux évènements de la Guerre d'Algérie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 17:52

Ah ! J'ignorais. C'est l'album qui a été censuré ou la parution en feuilleton dans le journal de Tintin ? Toujours est-il que les raisons de la censure paraissent encore une fois bien ridicules. "Incitation à la haine et à la violence", n'importe quelle histoire qui décrit des scènes de guerre, de bataille, de violence, pourrait tomber sous le coup de la censure à ce compte-là. Et "allusion aux événements de la guerre d'Algérie", d'après ce que tu en dis plus haut, il faudrait donc éviter de raconter des histoires de complot en temps de guerre pour ne pas risquer la censure ! Ah ! la-la !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 19:11

C'est l'album qui a été censuré et il fût d'ailleurs imprimé à seulement 30 500 exemplaires, ce qui fait qu'il est aujourd'hui l'album le plus difficile à trouver de la saga et atteint parfois des prix élevés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 20:16

"Seulement" 30 500 exemplaires ?!!! Moi, ça me paraît énorme. A combien d'exemplaires sont donc imprimés les albums de BD en général (Astérix exclu, bien sûr - je suppose que pour lui ça se chiffre en millions) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 21:37

Je n'ai pas les chiffres pour chaque album, mais pour Alix, les 28 tomes réalisés par Martin (aidé par des collaborateurs pour les derniers) se sont vendus à 25 millions d'exemplaires jusqu'à aujourd'hui.
Pour Tintin, on est à 230 millions pour 24 tomes officiels, 200 millions pour les 77 albums de Lucky Luke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 22:24

Voyageur Solitaire a écrit:
Certaines, plus luxueuses et pavées de mosaïque et de marbre, étaient payantes

D'où l'expression : "l'argent n'a pas d'odeur"... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: ALIX   Dim 8 Nov - 22:37

Voyageur Solitaire a écrit:
Je n'ai pas les chiffres pour chaque album, mais pour Alix, les 28 tomes réalisés par Martin (aidé par des collaborateurs pour les derniers) se sont vendus à 25 millions d'exemplaires jusqu'à aujourd'hui.
Pour Tintin, on est à 230 millions pour 24 tomes officiels, 200 millions pour les 77 albums de Lucky Luke.

Mille sabords et saperlipopette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
VIC



Masculin Messages : 2741
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: ALIX   Lun 9 Nov - 9:34

J'ai édité le sujet Asterix en y rajoutant les ventes cumulées de ses albums : 350 millions.
Pour saluer la mémoire de Goscinny et réaliser l'ampleur de son oeuvre, les trois dernières lignes de la fin du premier message sont étonnantes :
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org/t2032-asterix#17768

Concernant le débat sur les relations Alix-Enak, je ne suis pas sûr qu'il y ait vraiment un débat (au passage, la question ne m'intéresse pas).
Il y a quelques mois, mon libraire favori spécialiste de BD répondait à la question d'une cliente que Jacques Martin n'avait pas caché son homosexualité dans le milieu de la BD.
Il y a une interview intéressante de Martin où il n'a pas l'air d'avoir sa langue dans sa poche, notamment sur Hergé, ou les couples Alix-Enak Lefranc-Jeanjean, ici :
http://next.liberation.fr/livres/1996/09/05/jacques-martin-classe-alix-cleopatre-de-5-a-7_183509
Il y parle de la censure également...


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: ALIX   Lun 9 Nov - 17:01

Un brin de hors-sujet...
@ Gorak : l'expression "l'argent n'a pas d'odeur" viendrait de l'empereur Vespasien qui institua un impôt sur les latrines publiques (ce qui en a fait les "vespasiennes", pas top comme titre pour passer à la postérité, surtout pour un empereur remarquable comme Vespasien...) Bref ! A un de ses conseillers qui faisait la grimace devant l'origine de cet argent, l'empereur lui en aurait mis une poignée sous le nez en lui demandant s'il sentait une odeur (sous-entendu celle de l'urine).
Fin du brin de hors-sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ALIX   Aujourd'hui à 22:51

Revenir en haut Aller en bas
 
ALIX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Alix Fils Aimé di sektè prive a remèt zam ilegal fannfwa yo
» Est au bar (Pv : Alix)
» Alix Merz [Serdaigle]
» Alix l'impératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: