AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 XIII

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: XIII   Mar 3 Juil - 8:48

XIII

Identité : Jason Mullway, Jason Mac Lane, Jason Fly, Seamus O'Neil, Kelly Brian, Alan Smith, Jake Shelton, Steve Rowland, Ross Tanner, Jed Olsen, John Fleming, Hugh Mitchell, Karl Meredith, Reginald Wesson et "El Cascador". Son nom "officiel" reste Jason Mac Lane.
Surnom : XIII
Age : Une trentaine d'années
Nationalité : Américaine
Cheveux : Noirs (cheveux blancs sur une des tempes suite à une blessure par balle)
Yeux : Marron
Profession : Sans
Vie privée : Célibataire, liaison épisodique avec Jones, femme militaire
Particularité : Amnésique, porte le chiffre 13 en chiffres romains tatoué sur la clavicule gauche.
Lieu de résidence : Multiple

Saga culte pour beaucoup, la bande dessinée "XIII" est une oeuvre de longue haleine qui voit le jour en 1984 et tient ses fans en haleine jusqu'en 2007. Dix-neuf albums avec aux commandes Jean Van Hamme pour le scénario et William Vance au dessin.
L'histoire est celle d'une sombre conspiration que n'auraient pas renié les héros de X-Files : Un inconnu est découvert gisant sur une plage, inconscient et blessé par balle à la tempe. Complètement amnésique, il ne se souvient plus de son identité, ni de son passé, et porte le chiffre « XIII » en chiffres romains tatoué au-dessus de la clavicule gauche. Il découvre rapidement qu'un redoutable tueur à gage, surnommé « La Mangouste », et ses hommes sont à ses trousses et que le colonel Amos des services secrets le recherche activement pour l'assassinat de William Sheridan, le charismatique président des États-Unis, quelques mois plus tôt. A la recherche de son identité et de son passé, « XIII » découvre qu'il est lié malgré lui à un vaste complot visant à instaurer une dictature fasciste aux États-Unis.
La série a connu un immense succès, avec une intrigue complexe, soignée mais toujours compréhensible, épaulée par des personnages charismatiques dont certains inspirés de personnages réels (le major Jones est ainsi inspirée de Withney Houston et le général Carrington de Lee Marvin). Sans oublier le talent de Vance, avec des dessins vraiment superbes au trait net et efficace. La saga a donné naissance à de nombreux produits dérivés, jeu-vidéo, série télévisée... ainsi qu'à une série de nouveaux albums "annexes", dessinés par d'autres artistes, et qui reprennent la génèse et le parcours de certains protagonistes marquants de la série (le colonel Amos, le tueur "La mangouste"...). Des dérivés qui, selon moi, sont bien loin de la qualité de la série et n'y apportent vraiment pas grand chose...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Dim 4 Nov - 11:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Mar 3 Juil - 18:55

J'avais découvert cette excellente série à l'époque, et je déplore qu'elle se soit étirée sur autant de tomes.
Il valait mieux s'arrêter à XIII contre I d'après moi, car la mécanique des identités en poupées russes devient lassante et encore moins réaliste.
Enfin, question réalisme, je n'ai jamais compris le tome 1 de Largo Winch du même auteur.

Reste que lorsque l'on découvre cette série, c'est un véritable "cliffhanger" où l'on est impatient de connaître la suite. Très belle galerie de personnages aussi, avec La Mangouste en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: XIII   Mar 3 Juil - 19:09

Oui, à la fin, "XIII" devient un peu lassant avec encore des rebondissements et des coups de théâtre à n'en plus finir (même si on finit par savoir qui est vraiment XIII). Par contre, les albums "annexes" qui reprennent la vie de certains personnages de la série, je trouve ça franchement inutile, commercial même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
vador59



Masculin Vierge Messages : 25
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 39
Localisation : Etoile Noire
Humeur : Froide et venteuse comme une nuit sur Tatooine

MessageSujet: Re: XIII   Lun 25 Fév - 20:27

VIC a écrit:

Il valait mieux s'arrêter à XIII contre I d'après moi

C'est curieux... J'ai commencé cette série très jeune (du coup, j'ai pas tout capté...!), mais je trouve que El Cascador et 3 montres d'argent sont vraiment d'excellents opus. En revanche, je n'ai absolument pas accroché à la série TV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: XIII   Lun 25 Fév - 20:43

Normal : elle n'a rien à voir avec la BD... (à mon avis)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Ven 24 Avr - 23:23

J'ai vu il y a quelques semaines une Tric Trac TV qui retraçait la saga XIII.
J'y ai appris des choses assez intéressantes :
D'abord, Jean Van Hamme se serait inspiré du roman La Mémoire dans la peau de Robert Ludlum, qui a été ensuite adapté avec ses suite  en films  :

La Mémoire dans la peau (The Bourne Identity) est un roman d'espionnage de Robert Ludlum publié en 1980 (XIII paraît en 1984). Ce roman est suivi par La Mort dans la peau et par La Vengeance dans la peau. Il raconte l'histoire d'un amnésique qui cherche son identité, tout en étant poursuivi par différents tueurs, incluant une bande menée par un tueur à gages mondialement réputé et la CIA. L'ombre de l'assassinat de Kennedy en 1963 pèse aussi.

Ensuite, le spécialiste des BD indiquait qu'il était graphiquement révolutionnaire pour l'époque de voir une couverture comme celle-ci, par exemple :



Enfin, il soulignait qu'entre les débuts de la série et la fin, XIII change un peu physiquement, et surtout, que la technologie qui l'entoure aussi, comme les ordinateurs par exemple. Cela avait du poser problème, car la technologie dans les 80's avait évolué plus vite que prévu. Du coup, la technologie présente dans les premiers tomes pouvait paraître vieillotte. Et comme les différents albums de XIII se passent à la même période, les XIII plus récents auraient du garder la même technologie dépassée des premiers tomes. Le genre de petit détail que je regarderai lors d'une future relecture.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XIII   Sam 25 Avr - 8:38

La saga s'étend sur de longues années dans la "vraie" vie : elle commence en 1984 et s'achève vers 2007. Il est certain que pour les premiers volumes, les vêtements, les décors, les voitures et objets quotidiens sont pour beaucoup ceux des années 80. Jones elle-même, comme indiquée plus haut, est inspirée de Whitney Houston, alors en pleine gloire.
L'assassinat du président William Sheridan est de toute évidence inspiré de celui de Kennedy, tué dans sa voiture découverte aux côtés de sa femme lors d'un déplacement dans le Sud. Sheridan apparaît comme un président charismatique et populaire dont la mort stupéfie le pays. Il y a aussi "la campagne d'Asie" souvent notifiée dans la BD, conflit important auquel ont participé certains personnages et qui se réfère clairement à la guerre du Viet Nam dans la réalité. La BD regroupe en fait dans un seul espace-temps la présidence Kennedy, la ségrégation dans le Vieux Sud, la guerre du Viet Nam... tout en restant cohérente et crédible, un sacré tour de force.

Pour XIII, physiquement, je trouve pour ma part qu'il ne change guère. A partir de l'album Pour Maria, je trouve qu'il a un peu grossi, le visage un peu plus joufflu et sa barbe de trois jours le change, mais c'est tout.
De toutes façons, on ne sait rien de son véritable visage d'origine, celui qu'il avait avant l'opération qui en a fait le sosie de Steve Rowland. Lui-même, étant amnésique, n'en a aucun souvenir. Dans Le dossier Jason Fly, le général Carrington en plaisante même :"Qui sait ? C'est peut-être mieux comme ça, avant tu étais peut-être moche...", plaisanterie que XIII n'apprécie pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Sam 25 Avr - 9:41

On notera aussi le personnage secondaire de la Mangouste : rarement d'après mes souvenirs on faisait la part belle à des vieillards en BD. Celui-ci en impose.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XIII   Sam 25 Avr - 10:00

La Mangouste est un personnage atypique, inattendu et il vaut mieux ne pas se fier en effet à son âge...
L'album complémentaire qui lui est consacré est intéressant pour découvrir sa vie, ses origines et son parcours (avec des moments plutôt inattendus...). Il a un côté très "vieille école", le type cultivé, raffiné même, d'une politesse impeccable et froide... Mais ça reste un tueur, professionnel, minutieux, précis et intelligent.

J'aime beaucoup aussi Felicity Brown, redoutable coquine qui arrive toujours à s'en sortir. Belle, libre et décidée, opportuniste, faut pas la faire chier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Dim 7 Juin - 16:40

J'ai relu les 8 premiers tomes (donc jusqu'à XIII contre I) après une dernière lecture qui devait remonter à une quinzaine d'années. Et je n'ai pas été déçu, loin de là ! Impossible de lâcher l'histoire, j'ai dévoré les 8 tomes d'affilée. Ces 8 premiers tomes sont vraiment hyper efficaces, un must de la BD d'action, et emblématique des 80's.
La mauvaise surprise a été de découvrir par contre que toutes mes XIII achetés dans les 80's avaient souffert de l'humidité, avec des pages qui ont bavé.
Du coup, moi aussi je vais baver, mais vers l'intégrale XIII (belle édition limitée sortie en 2014) dont les 2 premiers volumes couvrent justement les 8 premiers tomes, donc le meilleur de la série. J'achèterai ces 2 tomes en septembre probablement.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XIII   Dim 7 Juin - 17:09

C'est le meilleur de la saga, jusqu'à XIII contre I. Pour moi, fallait s'arrêter là. Y a du bon avec les albums suivants, mais c'est plus pareil. Bien sûr, si la saga s'était arrêtée là, on ne saurait pas qui est vraiment XIII... Mais ça m'aurait pas gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: XIII   Dim 7 Juin - 20:44

Ma femme les as tous mais je les ai jamais lu... Bizarrement ca ne m'attire pas malgré les milliards de bonnes critiques que j’entends sur cette bd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Mar 1 Déc - 19:18

VIC a écrit:
J'ai relu les 8 premiers tomes ...
La mauvaise surprise a été de découvrir par contre que toutes mes XIII achetés dans les 80's avaient souffert de l'humidité, avec des pages qui ont bavé.
Du coup, moi aussi je vais baver, mais vers l'intégrale XIII (belle édition limitée sortie en 2014) dont les 2 premiers volumes couvrent justement les 8 premiers tomes, donc le meilleur de la série. J'achèterai ces 2 tomes en septembre probablement.

Le premier tome étant en rupture de stock, et non-réédité car en édition limitée, les prix d'occasion se sont comme d'habitude envolés jusqu'à des sommes indécentes, genre triple du prix de vente original. J'avais donc renoncé à l'idée de m'offrir les 2 premiers tomes de cette édition collector.
Mais :
Excellente surprise, j'ai trouvé physiquement un exemplaire d'occasion presque comme neuf chez un bouquiniste, pour un prix inférieur au neuf.
J'ai donc pris aussi le 2è dans la foulée, qui regroupe donc les 8 1ers tomes et s'arrête sur la meilleure fin pour VS et moi, à savoir XIII contre I.

Côté bonus, nous avons en fin d'ouvrages plusieurs pages d'analyse et d'interviews, avec pas mal d'illustrations bonus, notamment de nombreux ex-libris, et quelques croquis. Les articles traitent du phénomène XIII, de la genèse, des auteurs, de leurs façon de travailler notamment, etc ...


Bref résumé de ce que j'ai retenu des infos qui ont retenu mon attention, et que j'ai envie de vous faire partager :


Comment Bruno Brazil a du s'arrêter, Greg allant sur d'autres projets, avec en plus l'équipe de Quitte ou Double pour Alak 6
Spoiler:
 

Le dessinateur reçoit le scénario en totalité avant de commencer à dessiner (souvent, les scénaristes envoient quelques pages par vague), c'est à souligner.

Le dessinateur discute renverra tous ses dessins au scénariste, qui n'intervient quasiment pas dessus, laissant une liberté quasi totale au dessinateur.

L'épouse du dessinateur l'aide depuis des décennies avec une accumulation d'articles, photos, dessins, coupures de presse, en vue d'une possible utilisation future. Ainsi, quand il a du dessiner des marines par exemple, il avait à sa disposition toute une iconographie. C'était avant internet, rappelons-le.

Il a ainsi imposé un casque inspiré des modèles allemands qui a un peu défrayé la chronique. Et a été le premier à montrer en BD un équipement de marine contemporain. En effet, jusqu'ici, les dessinateurs s'en tenaient à reproduire l'image du marine du Vietnam, ancrée dans l'imaginaire collectif. Ses tenues modernes étaient donc très proches de ce qu'on pouvait voir lors de la Guerre du Golfe, par exemple.

On ne sait pas "explicitement" que la saga se passe aux USA dans les tout premiers tomes. La preuve arrive ensuite (un US. Army sur une tenue, il me semble).

Le Dossier "Jason" Fly se nomme ainsi en clin d'oeil à "Jason" Bourne, de la Mémoire dans la peau.

Retour sur l'inspiration des romans de Ludlum, et l'absence de procès d'un pays pourtant ultra procédurier.

Jones inspirée par W.Houston a été imposée par le scénariste, qui ne voulait pas que le dessinateur refasse une énième blonde canon, comme il aime les faire à l'exemple de Felicity Brown. Jones ne devait pas prendre autant d'importance dans la saga, mais le personnage a eu une vie propre et s'est peu à peu imposé.

Les tomes préférés du dessinateur sont ceux où ça claque ! SPADS et El Cascador

Le personnage féminin préféré du scénariste reste Judith Warner, la pharmacienne , rencontrée dans le diptyque Dossier Jason Fly et Nuit du 3/8, qui sont aussi ses deux albums préférés. L'auteur a réalisé ensuite qu'il avait construit cette histoire comme une pièce de théâtre, en huis-clos (renforcé par l'avalanche).
Par ailleurs, le scénariste avance lui-même en aveugle et n'a pas d'idée précise de la suite de l'histoire. Il l'invente donc au fur et à mesure des tomes. C'est une sorte de challenge pour lui d'arriver à garder le fil. Le scénariste lit et relit donc toute la saga à chaque nouveau tome, pour être sûr que tout reste cohérent.

Il utilise ainsi la technique scénaristique du planting, qui est de semer des informations au fur et à mesure de la série, sans savoir si ça pourra servir un jour, ou pas ! L'exemple type de planting dans XIII est l'annonce anodine dans une tome que celui-ci sait parler Espagnol. Bien avant que les auteurs ne décident que cela pourrait avoir une signification plus tard.

Le scénariste reconnaît avoir commis une erreur dans la saga, soulevée par un lecteur :
Spoiler:
 

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XIII   Mar 1 Déc - 19:35

En fait, Joe Galbrain, rival de Walter Sheridan à l'élection présidentielle, était le vice-président de William Sheridan, le président assassiné. Ce dernier l'avait choisi pour ce qu'on nomme aux USA un "ticket" : les deux hommes étaient du même parti, mais Galbrain était plus dur sur certains points, histoire d'équilibrer et de satisfaire toutes les franges de leur électorat.

Il n'en reste pas moins qu'effectivement, Galbrain est censé être démocrate, puisqu'ancien vice-président du démocrate assassiné Sheridan. Lui et Walter devraient donc s'affronter au cours d'une Primaire démocrate pour l'investiture, pas pour l'élection présidentielle.
Bien vu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Mer 2 Déc - 20:15

D'autres petites infos distillées dans les bonus de l'intégrale des 30 ans :

Concernant les erreurs.
Jean Van Hamme a affirmé autrefois qu'il y avait 3 erreurs en tout dans la saga.
En fait, il a avoué avoir balancé ce chiffre au hasard et de manière espiègle, à la fois pour se couvrir en cas d'erreur découverte (il y en a eu une !), et pour que les lecteurs intéressés s'amusent à décortiquer la série. Le scénariste a vraiment un goût prononcé pour les puzzles et le côté ludique de XIII.

Concernant le chiffre XIII (attention spoiler !)
Spoiler:
 
Le chiffre XIII a été choisi pour à cause de son côté symbolique, à la fois porte-bonheur ou malheur suivant certains pays.

Un souci rencontré par le scénariste a été de justifier par la suite le côté un peu puéril des méchants qui se font tatouer un numéro de conspirateurs (ça c'est plutôt inspiré par Alexandre Dumas & co...), ce qui est assez vrai.
Le scénariste a donc décidé de justement faire remarquer ce côté puéril par la bouche de Carrington, en apportant un semblant de réponse :
son interlocuteur fera ainsi un parallèle avec les tatouages nazis, en lui faisant dire que que les nazis n'avaient rien de puérils ou rigolos.
Cet artifice est une manière de couper l'herbe sous le pied aux éventuels détracteurs de ce point faible du scénario.

Par ailleurs, le côté allemand du casque des SPADS, d'après les auteurs, ferait écho à l'inconscient qu'on aurait d'un régime fasciste. Cela rajouterait un côté sombre.

Un mot encore sur le planting. XIII parle espagnol, en clin d'oeil au dessinateur Vance qui vit en Espagne lors de la saga.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XIII   Jeu 3 Déc - 16:38

A noter que Walter Sheridan est l'identité d'un personnage réel, agent de plusieurs agences fédérales américaines dans les années 1960, souvent sous la direction de Robert Kennedy. Il fût également le coordinateur de la campagne de John F. Kennedy en 1960 et de celle de Robert en 1968.
Pour ce qui est de mon personnage féminin préféré, c'est sans conteste Felicity Brown : intelligente, belle à tomber, opportuniste et déterminée, libre, une vraie aventurière qui retombe toujours sur ses pattes. Elle est l'une des raisons pour lesquelles j'ai suivi les albums d'après XIII contre I où elle a une part non négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
dav-ID



Masculin Taureau Messages : 154
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: XIII   Ven 4 Déc - 0:13

Mon frère possède les albums...pour ma part j'ai commencé à lire les aventures du XIII (je ne me souviens plus où je me suis arrêté) mais j'ai lâché au bout d'un certain point...c'est pas vraiment le genre de scénario qui m'attire et m'accroche...


Par contre j'ai bien accroché sur le jeu vidéo (un FPS) à l'époque sur PS2...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Ven 4 Déc - 19:12

Voyageur Solitaire a écrit:

Pour ce qui est de mon personnage féminin préféré, c'est sans conteste Felicity Brown : intelligente, belle à tomber, opportuniste et déterminée, libre, une vraie aventurière qui retombe toujours sur ses pattes. Elle est l'une des raisons pour lesquelles j'ai suivi les albums d'après XIII contre I où elle a une part non négligeable.

Par contre, la revoir dans Pour Maria ou El Cascador a été l'un des trucs que j'ai trouvé hyper faible niveau vraisemblance de la série, et pas pour rien dans mon désir d'arrêter là.
On se demande vraiment ce qu'elle fout là et comment elle y est parvenue. C'est vraiment trop gros comme coïncidence.
Même son nom est ridicule, la version espagnole de son patronyme, pour quelqu'un en fuite avec un passé à camoufler, elle aurait pu choisir un VRAI nom d'emprunt, non ? D'autant que le passé de la Miss a été forcément passé au crible par les services secrets de son charmant pays d'accueil.
Franchement sur ce coup là, trop c'est trop.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XIII   Ven 4 Déc - 19:50

C'est vrai que Felicity Brown = Felicidad Moreno, pour une femme en fuite et recherchée pour meurtre, c'est pas très original... Surtout qu'elle est considérée comme intelligente et rusée.

Dans les albums "extérieurs" consacrés aux personnages récurrents de la saga, le tome qui lui est consacré vient de sortir :


Comme pour les autres, on peut très bien s'en passer, mais on y apprend quand-même comment la belle s'est retrouvée au Costa Verde et on y découvre la naissance de sa liaison avec Peralta.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Jeu 10 Déc - 11:16

J'ai poursuivi ma lecture jusqu'au tome 16.
Si ça reste efficace et lisible, niveau vraisemblance le filon s'épuise effectivement.

Et il y a ce côté que je n'aime pas du héros intuable. Certes, le fait qu'il survive aux innombrables péripéties des 8 premiers tomes n'est pas forcément vraisemblable non plus, mais on peut se piquer au jeu en faisant semblant d'y croire. Imaginer qu'il va remettre ça et que les 8 tomes ne représentaient qu'un tiers de ses aventures, ça m'est difficile.
J'ai d'ailleurs le même soucis en JDR, avec les héros qu'on traîne pendant des centaines de séances.
J'aime bien l'idée à un moment qu'ils prennent leur retraite, même si les JDR heroic fantasy ont un univers moins réaliste.

Je suis très mitigé par l'album XIII, sorte de dossier fourre-tout avec juste quelques miettes de BD.
J'ai même sauté la lecture de beaucoup de textes. L'idée de faire un truc spécial pour le tome 13 était excellente, mais je n'approuve pas la forme. J'aurais préféré que ce 13è tome signe la fin de la série, ça aurait été symbolique.
En effet, il y avait quand même un cliffhanger à la fin du 12, qui faisait que le lecteur avait bien envie de savoir ce qui se passait ensuite. La même recette est appliquée jusqu'au tome 16, où tous les problèmes ne sont pas encore résolus. On voit donc comment le scénariste va tirer sur la corde avec ses ficelles (!).
Le constat s'impose à nouveau, puisqu'on ne peut pas s'arrêter du train en marche des tomes suivants : le tome 8 avec XIII contre I est celui qui propose la meilleure fin possible pour ceux qui veulent s'arrêter avant que les choses ne dégénèrent.

L'idée des multiples spin-off centrés sur un protagoniste comme la Mangouste, était pour moi nettement plus intéressante que de tirer la série sur une longueur interminable. Cela peut en effet faire plaisir aux fans, tout en révélant des choses intéressantes pour éclairer la série originale sous différents angles. Et puis ça donne l'occasion d'inviter de nouveaux scénaristes et dessinateurs. Néanmoins, je ne les ai pas encore lus.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: XIII   Jeu 10 Déc - 11:45

C'est le probleme de pas mal de série... ils ne savent jamais s’arrêter à temps en proposant une superbe fin. Ca traine et ca traine de façon pitoyable et finalement ils perdent les fans des 1ers tomes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
dav-ID



Masculin Taureau Messages : 154
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: XIII   Jeu 10 Déc - 12:10

VIC a écrit:
Enfin, question réalisme, je n'ai jamais compris le tome 1 de Largo Winch du même auteur.

Ok, c'est le même auteur...c'est pour ça alors que je n'aime pas non plus Largo Winch...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Jeu 10 Déc - 12:36

Même scénariste, avec une surenchère d'invraisemblance dès le 1er tome, qui m'a fait décrocher.
En fait il y avait une volonté de faire dans le spectaculaire à grosse révélation dans le 1er opus pour surprendre le lecteur.
Mais quand on s'attarde sur la révélation, ça ne tient pas la route.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: XIII   Jeu 10 Déc - 15:37

Comme je l'ai dit plus haut, je me serais contenté de l'album XIII contre I comme album final. Une fin très ouverte qui permet à chacun d'imaginer sa suite et qui laisse le mystère intact : qui était vraiment XIII avant ? Hé ben, on ne le saura pas et ça ne m'aurait pas gêné.

Les albums suivants ne m'ont pas emballé, comme tu l'as dit, le filon s'épuise. Les aller-retour entre passé et présent pour expliquer les origines du héros m'ont saoûlé et vers la fin, ça part en chasse au trésor pas vraiment crédible.
On l'a souvent répété sur ce forum, je crois qu'on est beaucoup à le penser : il y a un moment où il faut savoir s'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: XIII   Ven 11 Déc - 11:18

La lecture des bonus de l'édition des 30 ans apportent d'autres éclairages.
Primo, d'emblée, Van Hamme savait que,
Spoiler:
 
Secondo, comme quelqu'un le disait dans ces dossiers bonus, la barre a été mise si haute avec XIII que dorénavant, toute histoire d'amnésique serait forcément comparée à XIII. C'est pas faux...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: XIII   Aujourd'hui à 21:28

Revenir en haut Aller en bas
 
XIII
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite dagounette XII et XIII eme siecle !!
» Appleseed XIII
» Nanaki - Rouge XIII
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.
» Armoires de figurines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: