AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TINTIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 13 Juil - 7:15

Oui, le personnage de Rastapopoulos opèrera un virage à 160° dans Vol 714 pour Sydney : l'ancien chef de trafiquants redoutable et impitoyable des Cigares du Pharaon et du Lotus bleu, le faux marquis trafiquant de Coke en stock, s'y retrouvera en cowboy d'opérette, santiags étoilées et chemise rose, mégalo hystérique et débile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1957
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 13 Juil - 11:12

J'aime bien le dépaysement de cet opus et aussi quand Haddock veut déboucher la bouteille Tintin ! Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 13 Juil - 14:03

Là encore, j'ai pas beaucoup d'albums de Tintin chez moi (d'ailleurs, enfant, j'étais plus Astérix).

J'ai lu quasiment toutes les aventures de Tintin en les empruntant à la bibliothèque municipale. Voilà pourquoi je n'ai pas beaucoup d'albums chez moi. Ces albums que je possède sont :

Tintin en Amérique
Tintin au Congo
Le Lotus Bleu
Tintin au Tibet
Tintin chez les Picaros
Vol 774 pour Sydney (mon préféré)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 22 Avr - 20:45

L'étoile mystérieuse


Un album qui ne m'a jamais emballé... Hergé s'essaie au fantastique d'une certaine manière avec cette histoire de météore qui vient s'échouer dans l'océan, mais je n'ai jamais vraiment apprécié le coup de l'araignée géante ou des champignons...

Intrigué par l'apparition d'une nouvelle étoile dans le ciel, Tintin se rend à l'observatoire où il rencontre le professeur Calys. Celui-ci lui révèle la nature de cet astre : c'est une gigantesque météorite qui semble se diriger droit vers la Terre et devrait entraîner la fin du monde. Finalement, la météorite ne touche heureusement pas la Terre, mais on apprend qu'un fragment est tombé dans l'océan Arctique. Ayant découvert en ce météore la présence d'un métal inconnu qu'il nomme calystène, le professeur Calys organise une expédition commandée par le capitaine Haddock sur le navire Aurore, avec Tintin, le professeur Calys lui-même et cinq autres scientifiques dont Paul Cantonneau (qui réapparaîtra dans Les Sept Boules de cristal). Mais une puissante société banquière veut elle aussi récupérer le fragment tombé dans l'océan et envoie son propre navire pour s'en emparer...

Ecrite pendant la guerre (1941-1942), c'est une aventure qui tend vers un certain fantastique. Mais contrairement au somptueux Les 7 boules de cristal, j'ai trouvé cette atmosphère plutôt foutraque, avec le personnage assez débile du prophète avec son gong annonçant la fin du monde... Au début, on comprend pas trop où Hergé veut en venir, on navigue à vue dans une ambiance assez bizarre et surréaliste...
Comme je l'ai dit plus haut, le coup des champignons géants ne m'a jamais convaincu et l'ensemble me laisse l'impression d'une aventure brouillonne, nettement au-dessous de la moyenne. Peut-être le Tintin que j'aime le moins.

Hergé semble ne pas avoir apprécié non plus cet opus : ayant dessiné L'Aurore (le navire de l'expédition) sans documentation, il le regrettera par la suite, parlant d'un bateau "incapable de tenir la mer".
Il s'en voudra surtout pour le personnage du méchant, un riche banquier sans scrupules qui a tout de la caricature du juif telle que les allemands de l'époque en faisaient la propagande (gros nez crochu, lèvres épaisses, avidité et avarice sordide...) et dont le nom a une nette consonnance israélite. Hergé publiera plus tard une nouvelle version de l'album où il garde le personnage mais modifie son nom et en fait un banquier d'un pays imaginaire. Même chose pour les scientifiques de l'expédition qui, dans la version originale, sont issus de pays liés de près ou de loin à l'Allemagne nazie, ce qui changera dans la nouvelle édition. Enfin, dans la première version, on a carrément deux commerçants juifs caricaturés à outrance (gros nez, barbe et lèvres épaisses) devant une vitrine marquée "chez Lévy" et qui se réjouissent de l'arrivée prochaine de la fin du monde, bonne pour les affaires :


Passage soigneusement effacé dans la nouvelle édition... Il faut se rapeller qu'à l'époque, la Belgique comme la France étaient occupées. Hergé et les autres avaient-ils toute lattitude pour leurs oeuvres ou devaient-ils se conformer à certains critères imposés par l'occupant ? On peut soupçonner de grosses pressions et contraintes dans le monde de l'édition de l'époque... Au crédit d'Hergé, sa nouvelle version sortira en 1942, alors que l'occupation allemande est à son apogée.

Il ne s'agit nullement ici de partir dans des polémiques stériles et il serait prétentieux de prétendre juger une fois l'orage passé... Mais cet album reste sans doute un des plus polémiques ou du moins dérangeants du héros à la houpette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1957
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 22 Avr - 21:11

Petit j'adorais cet album car je ne voyais pas ce genre de détails, je voyais juste le coté "fantastique" avec cette comète et la course entre les 2 expéditions pour rejoindre l'ilot.

J'ai la version picard de cet album :



lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 22 Avr - 21:20

Même l'histoire des deux navires recherchant le météore échoué a suscité la polémique : dans la première version, les "méchants" battent pavillon américain sous les ordres d'un banquier new-yorkais alors que l'expédition de Tintin, comme on l'a vu, est composée de scientifiques issus de pays liés à l'Allemagne ou occupés par cette dernière... Certains y ont vu une confrontation symbolique entre les deux camps.
Dans la nouvelle édition, Hergé change la nationalité des scientifiques et les méchants sont issus d'un pays imaginaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 22 Avr - 22:39

Peut être l'album le plus onirique de Tintin, mais qui peut donner un certain malaise au lecteur, très décalé aussi, avec une sensation de fin du monde. Pas l'album que je préfère malgré un certain apport de fantastique.

Mais trop de surréalisme tue le surréalisme, un album vraiment particulier. Il est pas mauvais, mais il part un peu trop dans tous les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2736
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 22 Avr - 22:58

La caricature était grossière dans cet album. Enfant, ça vous passe au-dessus de la tête, mais après, c'est assez indigeste.
Sinon, c'est un album à part, mais avec du potentiel. J'aimais bien. Ce n'est pas le seul d'ailleurs avec du fantastique, comme avec les 7 Boules de Cristal par exemple.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1957
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Jeu 23 Avr - 8:44

VIC a écrit:
La caricature était grossière dans cet album. Enfant, ça vous passe au-dessus de la tête, mais après, c'est assez indigeste.

ah je suis pas le seul a avoir zappé le coté "dérangeant" quand j'étais petit Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3827
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: TINTIN   Jeu 23 Avr - 12:10

A part quelques aventures qui m'ont plu pour son côté "exotique" ou "ésotérique", je n'ai jamais vraiment été fan absolu de Tintin. Peut-être parce que je trouvais le personnage trop lissé, trop "clean", trop parfait en quelque sorte.

Quand j'étais petit, je préfèrais largement Astérix, Gaston Lagaffe et Boule et Bill. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Jeu 23 Avr - 20:06

Les 7 boules de cristal est très orienté fantastique, mais c'est fait avec brio. Là, c'est assez foutraque, comme l'a souligné Warlock, ça part un peu dans tous les sens au début, on sait pas trop à quoi s'attendre, on sait pas si Tintin rêve ou si c'est la réalité... Et puis ce personnage vite saoûlant du vieux prophète...
Après, il y a des bons moments avec l'expédition, l'hydravion, le côté expédition scientifique...

@ Albatur : je te rassure, je pense que tu n'es pas le seul et qu'un gamin, même aujourd'hui, ne ferait pas forcément attention à ce genre de choses. Ce n'est qu'avec le recul et l'âge qu'on réalise je pense.
En tous cas, Hergé est longuement revenu par la suite sur ce personnage caricaturé, exprimant des regrets sincères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 2 Mai - 15:20

Le secret de la Licorne


Avec ce onzième album, paru en 1942 et en couleurs en 1943, Hergé entame une période faste. Cet opus est en fait la première partie d'une aventure qui se poursuivra avec l'excellentissime Le trésor de Rackam le Rouge.

Tout commence par une promenade dans une brocante en plein air où notre reporter tombe en arrêt devant une superbe maquette d'un bateau du XVIIème siècle. Il décide de l'acheter pour l'offrir au capitaine Haddock et a la surprise de se voir harcelé par deux autres acheteurs, visiblement prêts à débourser une grosse somme pour cette maquette. Mais Tintin reste inflexible et garde l'objet. Un objet qui, suite à une chute, va révéler son secret : un mystérieux parchemin enroulé dans le mât central. Encore mieux : quand Haddock découvre la maquette, il reste stupéfait et le voilà racontant à son jeune ami une incroyable histoire. C'est celle de son ancêtre, le chevalier François de Haddoque qui, au XVIIème, naviguait pour le compte de Louis XIV sur la Licorne. Suite à de nombreuses péripéties, le chevalier entre en possession du trésor du pirate Rackam le Rouge. De retour chez lui, il conçoit alors trois maquettes de son vaisseau, destinées à ses trois fils. Chacune contient, dans un mât creux, un parchemin donnant une partie des indications permettant de trouver le trésor. Celui qui réunira les trois maquettes et donc les trois parchemins mettra la main sur le trésor.
C'est donc le début d'une recherche périlleuse où Tintin va devoir affronter les frères Loiseau, deux antiquaires sans scrupules...

Une première partie des plus alléchantes. On est vraiment dans cette course au trésor, on a hâte de connaître le secret révélé par la réunion des trois mystérieux parchemins. Mêlant le passé et son époque, Hergé éclaire d'un jour nouveau le capitaine Haddock, au travers de son ancêtre, non moins exubérant et impulsif et qui est son sosie physiquement (Voyant son portrait, Tintin demande :"C'est vous ?")
On a donc deux aventures en une d'une certaine manière et cela passe sans problème. Les frères Loiseau, antiquaires sans scrupules, forment un beau couple de salauds et c'est surtout l'apparition, pour la première fois, du château de Moulinsart, fortement inspiré du château de Cheverny :


Château ayant appartenu à l'ancêtre du capitaine et que ce dernier rachètera dans l'album suivant, grâce à la générosité du professeur Tournesol. C'est dans ses souterrains que Tintin se réveillera après avoir été enlevé par les frères Loiseau.
Voici également pour la première fois le brave Nestor, austère majordome des frères Loiseau et qui s'opposera violemment à Tintin, persuadé de défendre les intérêts de ses patrons. Il deviendra par la suite le majordome dévoué et fidèle du capitaine. Dans Les bijoux de la Castafiore, Haddock dira de son majordome :"Nestor est un honnête homme et je vous interdit de le soupçonner !"

Un album de bonne qualité donc, qui entretient savamment le mystère et se poursuivra avec Le trésor de Rackam le Rouge, un monument de la saga sur lequel je m'attarderai prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 2 Mai - 18:50

Un très bon album, une course au trésor passionnante et la découverte du fameux château de Moulinsart. J'ai toujours apprécié cet album, j'aime également l'histoire d'Haddock et de son ancêtre, c'est la piraterie, les corsaires, l'aventure.
On peut dire que cet opus est une course au trésor, une enquête, une chasse, on piste pour finalement réunir les parchemins et trouver la solution. La recherche du voleur de porte monnaie est aussi sympathique et une histoire dans l'histoire qui amènera nos héros à Moulinsart par la suite. L'aventure la vraie, la grande, la dépaysante on la retrouvera dans l'album suivant l'un de mes préférés le trésor de Rackham le rouge.


Dernière édition par Warlock le Sam 2 Mai - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1957
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 2 Mai - 18:58

Un de mes tomes préférés du blondinet à la houppette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 2 Mai - 19:42

Le trésor de Rackam le Rouge


On enchaine donc avec le deuxième volet de cette chasse au trésor et là, c'est du très lourd... Avec ce douzième album, paru en 1943, puis en 1944 pour la version couleur, Hergé nous offre une fabuleuse aventure.

Voilà, les trois parchemins ont livré leur secret, c'est à dire la longitude et la latitude de l'île où François de Haddoque a enterré son trésor. Une expédition est donc préparée, les Duponts sont de la partie, et voila un personnage inattendu qui s'invite... Première apparition de Tryphon Tournesol, le petit savant à la barbiche et redingote verte, adorable et génial, le coeur sur la main, mais sourd comme un pot et perdu dans son monde... Ayant eu vent des préparatifs, il propose l'aide de sa dernière invention, un mini-submersible. C'est pour lui l'occasion de le tester. Mais dans un premier temps, Haddock refuse et on peut dire que sa première rencontre avec Tournesol est des plus agitées.

Mais Tournesol embarque clandestinement avec son appareil en pièces détachées et, mis devant le fait accompli, Haddock finit par céder. C'est, contre toute attente, le début d'une forte amitié entre le capitaine et le savant : de retour sur la terre ferme, Haddock se verra dans l'impossibilité financière de racheter Moulinsart, château de son ancêtre. Mais Tournesol a vendu le brevet de son engin pour une fortune et comme c'est grâce au capitaine qu'il a pu l'expérimenter, il lui offre la somme nécessaire pour l'achat de la propriété. A partir de cet instant, Tournesol va s'installer définitivement au château où il aura sa chambre, mais aussi son laboratoire (Un petit pavillon retiré dans le parc que l'on découvre dans L'affaire Tournesol). Plus tard, dans Les 7 boules de cristal, on verra même qu'il y a un grand portrait du professeur sur le mur d'un des salons du château.

Mais revenons à notre course au trésor... C'est l'aventure, c'est l'évasion, c'est du rêve. Hergé nous offre une exploration du monde sous-marin en scaphandre d'abord, une vision saisissante de l'épave de la Licorne (Un de ses meilleurs dessins de l'aveu même d'Hergé) et aussi un côté presque Steampunk avec ce mini-submersible en forme de requin. Tous les ingrédients sont réunis pour une chasse au trésor débordante de péripéties et riche en évasion, une aventure qui sent la mer, les tropiques, l'évasion. On a même une touche d'humour quand Tintin entame une valse avec Tournesol en chantonnant :"Ninon, qu'il est doux... de valser avec vous..." ou avec les Duponts, condamnés à pomper pour alimenter le scaphandre en oxygène.
Et puis, le rebondissement final, avec la découverte du trésor là où on ne l'attendait pas...

Une grande réussite, pour moi le meilleur de la saga s'il n'y avait pas Les 7 boules de cristal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 2 Mai - 20:07

Mon album préféré après les 7 boules de cristal. Moi qui adore les aventures maritimes je ne peux qu'apprécier cet opus. Cet album c'est l'évasion, l'aventure, le dépaysement, le découverte. c'est l'exploration des fonds marins à la recherche du trésor. On a envie de voyager avec nos héros.

C'est aussi la première apparition de Tournesol, un souffle d'aventure parcours tout l'album. Une grande réussite en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 2 Mai - 20:13

L'utilisation du scaphandre donne un côté "grandes explorations fin XIXème" et celle du mini-submersible... Je crois que pour l'époque, on pourrait parler d'anticipation. On peut y voir également une touche de Steampunk. C'est vraiment un dépaysement total, un nouveau cadre pour les aventures de notre reporter. Il faudra attendre Objectif lune et On a marché sur la lune pour aller encore plus loin, plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1957
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 3 Mai - 11:28

Cette suite est aussi bonne que le 1er opus et c'est vrai que coté "exploration" il n y a que Objectif lune qui m'a encore plus fait rêver étant petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 3 Mai - 13:02

Hergé était vraiment dans l'anticipation dans ces albums. Objectif lune et On a marché sur la lune datent du début des années 1950, soit environ 10 ans avant la promesse de Kennedy de marcher sur la lune avant la fin des années 1960 et presque 20 ans avant la réalité, en 1969.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1957
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 3 Mai - 13:19

C'était de la science-fiction ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 11 Mai - 22:14

Les 7 boules de cristal


Le meilleur de la saga à mes yeux et c'est pourquoi je m'y attarderai.
Treizième album du reporter à la houpette, il date de la fin de la guerre, la version couleur de 1946. Il est la première partie d'une aventure qui se poursuivra avec Le temple du soleil.

De retour d'Amérique du Sud, les sept membres d'une expédition scientifique ayant découvert la momie d'un grand dignitaire inca sont victimes, les uns après les autres, d'une malédiction et plongés dans une profonde léthargie de laquelle il semble impossible de les sortir. Chaque fois, on retrouve près d'eux les éclats de verre d'une petite boule de cristal. Tintin cherche à élucider l'affaire et à protéger les membres de l'expédition…
Malgré ses efforts, six des membres de l'expédition finissent par être victimes de la malédiction. Par la suite, Tintin, le capitaine Haddock et le professeur Tournesol se rendent chez le professeur Bergamotte, le dernier membre encore indemne et ami d'étude de Tournesol. La momie de Rascar Capac rapportée du Pérou, est en sa possession.
Par une nuit d'orage, une boule de feu s'introduit dans la maison et fait disparaître la momie. Le professeur Bergamotte est victime à son tour de la malédiction et Tournesol est enlevé après s'être paré du bracelet d'or de la momie, trouvé au cours d'une promenade dans le parc. Tintin et Haddock se lancent à sa recherche et partent bientôt pour l'Amérique du Sud...

Somptueux. De l'action, de l'aventure, du mystère, une forte dose de fantastique... Hergé transpose ici avec bonheur la célèbre malédiction des pharaons et introduit le personnage de Rascar Capac, haut dignitaire inca, dont la momie parée de plumes et de parures d'or semble bel et bien être le centre de l'intrigue.
On a droit à une scène d'anthologie avec la fameuse nuit d'orage où une boule de feu jaillit dans le salon pour venir pulvériser la momie, ne laissant que ses parures. Comme écrit sur les murs de sa tombe, Rascar Capac a déchaîné sur lui le feu du ciel, le feu purificateur, pour retourner au néant... Si Hergé s'était essayé au fantastique de manière foutraque avec L'étoile mystérieuse, il mène ici son affaire avec brio. L'atmosphère fantastique est renforcée avec la scène du Music Hall où la médium indienne, envoûtée par le fakir, voit la malédiction frapper un des membres de l'expédition ou avec le cauchemar commun de Tintin, Haddock et Tournesol la fameuse nuit d'orage. Et le lecteur se demande quelle peut bien être cette malédiction, que sont ces fameuses boules de cristal... Et puis, c'est l'enlèvement de Tournesol dans la seconde partie de l'album et l'aventure part du côté de l'enquête policière. Arrivé à la fin, on est vraiment impatient de découvrir la suite. Une réussite, un sans faute pour un album riche, dense et de haute qualité.

Pour l'anecdote, la villa du professeur Bergamotte a bel et bien existé : Hergé et Edgard Jacobs l'ont découverte lors d'une promenade dans la campagne et Hergé, séduit, l'aurait prise en photo avant de réaliser que l'endroit avait été réquisitionné par les SS et de décamper...


(photo de/by Tintin.com)

Mais cet album est très intéressant pour un personnage bien précis, le capitaine Haddock.
Un Haddock très différent : maintenant propriétaire du château de Moulinsart, le vieux loup de mer nous apparaît comme un aristocrate, en tenue de cheval, cravache au côté et monocle à l'oeil, mais aussi en tenue de soirée ou en costume cravate et cheveux gominés. A chaque fois qu'il apparaît, il porte une tenue différente, plutôt soignée. Ce n'est qu'à la fin de l'album qu'on le voit habillé de sa tenue de marin avec chandail et casquette.
On le voit également conduire, quand il ramène Tintin du Music Hall, pour rejoindre la villa du professeur Bergamotte et plus tard, Saint-Nazaire. Une voiture plutôt luxueuse d'ailleurs, une Lincoln Zéphyr des années 1930 :

(photo de/by Tintin.com)

On découvre aussi qu'il a un chat, un siamois qui reviendra épisodiquement dans les aventures suivantes.
Un Haddock énergique, qui a une arme et sait s'en servir, on le voit tirer pour couvrir Tintin.

Mais on découvre surtout son profond attachement pour Tournesol. Quand ce dernier est enlevé, le capitaine tombe véritablement en dépression : on le voit prostré dans son fauteuil, en robe de chambre, devant le téléphone à attendre des nouvelles. A Tintin qui lui demande des nouvelles, Nestor répond :"Ha, depuis que le malheur est arrivé, Monsieur a vieilli de 10 ans". Encore plus fort : on voit Haddock verser une larme devant le portrait de Tournesol en murmurant :"Hélas, cher ami, qui sait ce que tu es devenu..." avant de lui faire le serment de le retrouver. On notera donc au passage qu'un portrait (de dimensions respectables) du professeur trône à Moulinsart...

Un Haddock très différent donc et faisant presque de l'ombre à Tintin par moments. A plusieurs reprises, on le voit décider et prendre les devants, alors qu'il est en général beaucoup plus passif et en retrait dans les autres épisodes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 11 Mai - 23:12

Le meilleur album de la saga. Une aventure passionnante, envoutante, avec ce mysticisme qui nous entraine dans cet album mélange de policier et de fantastique. C'est le chef d"oeuvre d'Hergé. Haddock est effectivement bien présent, on peut même dire qu'il est le héros de cette aventure tant il éclipse Tintin. On est passionné de bout en bout par cette aventure. Une malédiction sournoise qui élimine un a un tous les explorateurs, renforçant les mysticisme de l'histoire.

L'adaptation au début des années 90 en dessin animé est un sommet du genre. On est proche de l'épouvante, et le mysticisme et le fantastique sont bien mis en avant.

D'ailleurs la scène ou nos héros rêvent de la momie qui leur jette le globe est effrayante à souhait. Tous les ingrédient sont réunis pour nous faire passer un grand moment. Un must have indémodable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1957
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 12 Mai - 9:10

C'est vrai que c'est dans cet album ou on découvre pas mal de choses sur Haddock. Pareil pour moi cet album est dans mon top 3 des Tintin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
dav-ID



Masculin Taureau Messages : 154
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 12 Mai - 14:02

Tintin...??...ça dépend des albums en fait...il y a du très bon et de l'excellent et aussi du mauvais et du très mauvais (Tintin au Congo ou en Amérique par exemple)...

On va dire qu'il y a deux périodes...les albums avant la licorne que je trouve pour la plupart pas très intéressants (en tout cas il n'y a pas un album qui m'a vraiment marqué)...et ceux à partir de la licorne...

Mes albums préférés sont "l'affaire Tournesol" ou "les bijoux de la Castafiore"...j'aime aussi énormément les grosses sagas de Tintin...la licorne/le trésor...les 7 boules/temple du soleil...la lune...

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 12 Mai - 15:26

Pareil, je pense que la période "faste" d'Hergé commence avec Le secret de la Licorne, même s'il ne faut pas oublier le somptueux Lotus bleu.
Avec Les 7 boules de cristal, on est presque dans le film d'épouvante, surtout à partir du moment où nos amis sont chez Bergamotte : la grande maison isolée dans les bois, emplie de livres, de souvenirs de voyages, la nuit d'orage, la boule de feu, les cauchemars... J'ai adoré aussi la scène du Music Hall avec le fakir et la médium indienne.

Oui, Haddock est très différent dans cet album : le vieux loup de mer s'est transformé en châtelain et on le découvre énergique, décidé, loin du rôle plus effacé qu'il a dans les autres albums. Hergé a-t-il fait marche arrière par la suite en pensant que ce personnage pouvait peut-être finir par voler la vedette à son reporter ?
Pour l'anecdote, il n'y aura que deux autres albums où il changera de tenue : Les bijoux de la Castafiore où il arbore costume-cravate et change de coiffure suite aux remarques de la Diva et Tintin et les Picaros où il s'habille de manière plus soignée pour recevoir les journalistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TINTIN   Aujourd'hui à 13:32

Revenir en haut Aller en bas
 
TINTIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» TINTIN
» [Quête rang A] Pèlerinage à Pirateland
» Le 24 mars... Tryphon Tournersol alias Auguste Piccard...
» Ségolène Royal: "j'ai été trompée"
» ~ Mimo & Tintin's Workshop ~ [ CLOSE FOR HOLIDAYS ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: