AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TINTIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 7 Mai - 20:27

D'ailleurs Hergé s'est inspiré de personnage reel pour Tintin comme le héros qui serait son jeune frère, les dupont/d ses oncles (jumeaux aussi), tournesol la copie d'un savant (français je crois) et ainsi de suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 7 Mai - 20:33

Exact. En faisant des recherches pour mes critiques, j'ai appris par exemple qu'Hergé a représenté son ami Edgard P. Jacobs (le créateur de Blake et Mortimer) dans certains albums. Avec humour parfois : dans Les cigares du Pharaon, Tintin passe ainsi devant une momie portant le nom de Jacobs dans le tombeau du pharaon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 23 Mai - 18:58

L'oreille cassée


Derrière ce titre assez original se dévoile un opus très dépaysant des aventures de notre reporter à la houpette. Publié de 1935 à 1937, ce tome nous emmène vers l'Amérique du Sud et les mystères de la jungle.
Tout commence par le vol d'une statue arumbaya dans un musée. Tintin décide de mener l'enquête et cette dernière va le mener bien loin de chez lui, dans la turbulente république du San Theodoros, pays qui reviendra dans d'autres tomes. Tintin y fera la connaissance du général Alcazar (qu'il retrouvera dans d'autres de ses aventures), il y deviendra colonel, sera pris dans la guerre qui éclate entre le San Theodoros et son voisin le Nuevo Rico, il devra fuir vers la jungle chez les mystérieux arumbayas, non sans avoir fait connaissance avec un certain Manolo, également apellé à revoir notre reporter un jour. Tintin finira par découvrir la raison du vol de la statuette : cette dernière recèle un superbe diamant.

Un épisode mouvementé donc, au rythme trépidant et à l'atmosphère exotique et dépaysante. Au passage, Hergé ne se gêne pas pour brocarder cette Amérique du Sud et ses généraux et "libérateurs" d'opérette, bardés de titres ronflants et de décorations sans oublier les inévitables révolutionnaires et "guerilleros" de la liberté et autres.
Mais derrière cela, il y a aussi une dénonciation des intrigues de puissantes compagnies occidentales prêtes à tout pour mettre la main sur les riches gisements pétrolifères de ces régions. Alors qu'il est colonel et homme de confiance d'Alcazar, Tintin reçoit un riche businessman qui lui propose d'influencer Alcazar pour déclarer la guerre au Nuevo Rico voisin afin de faire main basse sur ses ressources. En faisant comprendre qu'en remerciement, Tintin aurait sa part... Notre héros à la houpette met son interlocuteur dehors sans ménagements, ce qui lui vaudra une tentative d'assassinat (Alors qu'il rentre chez lui, Tintin évite de peu un lancer de poignard).

Un album assez engagé donc, coloré, exotique et tumultueux et que Hergé colorisera en 1943.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2478
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 23 Mai - 23:10

Un album sympathique, dépaysant avec son lot d'aventure et de rebondissements, pas mon album préféré de Tintin, mais il a ses bons cotés.

On retrouve en effet une dénonciation de certains aspects négatifs de l'Amérique latine, entre les différents trafics et autres guérilla et coups d'Etat.

C'est un appel au voyage cet opus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 24 Mai - 0:02

Tintin reviendra au San Theodoros bien des années plus tard dans Tintin et les picaros, le dernier album de la saga. Il y retrouvera Alcazar, Manolo (qui lui a sauvé la vie autrefois et le trahira cette fois), mais aussi l'explorateur Ridgewell. Dans L'oreille cassée, il s'agit d'un explorateur que le monde croit mort depuis plus de 10 ans et qui s'est installé chez les arumbayas. Il aidera à nouveau Tintin dans le dernier album.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 24 Mai - 7:29

J'aime bien cet album Smile
Mon beau père a offert a ma femme une réplique de la statuette "l'oreille cassée", elle trône dans mon salon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Youpi l'alchimiste



Masculin Messages : 505
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 24 Mai - 14:31

La réplique est elle exacte au point d'avoir un diamant à l'intérieur?

Plus sérieusement, il me semble que cet album est l'un des rare ou des personnages meurent. De mémoire, les deux bandits sont emportés par des diables à la fin. Dans 'On a marché sur la lune' aussi il y a des victimes, mais habituellement les aventures de Tintin ont des fins plutot heureuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 24 Mai - 15:33

Oui, c'est exact : les deux bandits se disputant le diamant meurent et la dernière case de la page les voit emmenés par des diables.
Dans On a marché sur la lune, un des vieux ennemis de Tintin, secrètement monté à bord de la fusée, est tué au cours d'une bagarre avec l'ingénieur Wolf. Ce dernier se suicide peu de temps après en se jetant dans l'espace (Tintin et les autres l'apprennent par une lettre qu'il a laissé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 24 Mai - 23:20

Youpi l'alchimiste a écrit:
La réplique est elle exacte au point d'avoir un diamant à l'intérieur?

Je sais pas on a pas osé la casser.  lol! 

Oui c'est rare de voir des persos mourir dans les anciennes bd ou à l’époque la censure était là pour ne pas que les enfants soit traumatisés. (dans la bd la patrouille des castors la 1ere version d'une des bd, censurée, voyait les méchants s’enfuir au loin alors que dans la 2e version, celle de l'auteur et non censurée, les affreux périssent noyés (comme dans tintin, une mort qui plait bien visiblement  Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 25 Mai - 8:44

A l'époque, les morts sont très édulcorées : dans On a marché sur la lune, on ne comprend le suicide de Wolf que par la lettre qu'il a laissé. Et lorsqu'il tue le colonel Jorgen en se battant avec lui, on ne voit rien. Il y a juste une case remplie par l'onomatopée PAN ! pour expliquer que le coup est parti et dans la case suivante, on voit Jorgen mort, au sol, alors que Tintin, accroupi près de lui, se tourne vers les autres en leur disant que c'est fini.
Même chose dans la BD Alix où les combats sont nombreux. On voit les adversaires tomber sous les coups, mais jamais de sang qui gicle ou qui coule, jamais de blessure ouverte.
Pas plus mal dans un sens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3840
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 25 Mai - 9:02

Voyageur Solitaire a écrit:
A l'époque, les morts sont très édulcorées : dans On a marché sur la lune, on ne comprend le suicide de Wolf que par la lettre qu'il a laissé. Et lorsqu'il tue le colonel Jorgen en se battant avec lui, on ne voit rien. Il y a juste une case remplie par l'onomatopée PAN ! pour expliquer que le coup est parti et dans la case suivante, on voit Jorgen mort, au sol, alors que Tintin, accroupi près de lui, se tourne vers les autres en leur disant que c'est fini.

C'est normal. Tintin s'adresse un large public et en plus, a commencé de paraître dans la presse très catholique. Le héros doit donc avoir une morale exemplaire : il ne boit pas, ne fume pas, ne dit pas de gros mots, ne baise pas non plus. Quant à la violence, elle est réduite à son expression la plus sommaire. Pas de sang, des morts éludés, un héros qui utilise plutôt ses poings qu'une arme à feu pour se battre, etc.

Hergé a toujours été sur ce même axe tout au long de sa carrière de dessinateur.



Citation :
Même chose dans la BD Alix où les combats sont nombreux. On voit les adversaires tomber sous les coups, mais jamais de sang qui gicle ou qui coule, jamais de blessure ouverte.
Pas plus mal dans un sens...

Par contre, pour Alix, qui se veut une B.D historique, il est absurde de masquer le sang et les blessures pour les batailles. Cela fait partie aussi de l'Histoire.

Encore que l'auteur, par moments, prend souvent des libertés avec la réalité historique...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 25 Mai - 13:43

http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2014/05/24/03016-20140524ARTFIG00088-une-planche-de-tintin-vendue-25-millions-d-euros-un-record-mondial.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC



Masculin Messages : 2741
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 25 Mai - 22:36

Ce n'est pas n'importe quelle planche quand même, avec cette multitude de "Tintin & Milou" , une sorte de Best of tiré de plusieurs albums, on est submergé par le génie de Hergé qui apparaît "clairement", comme sa "ligne claire".

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 26 Mai - 15:45

Et y'a même un tintin habillé comme pour une expédition polaire (idée d'un futur Tintin ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 13 Juin - 21:24

L'île noire


Un album assez particulier car Hergé en fera trois versions successives : la première en 1937, une version colorisée en 1943 et une version "remasterisée" si l'on ose dire en 1965. C'est cette dernière qui est la plus courante aujourd'hui et qui semble assez anachronique pour qui suit les albums dans l'ordre : l'histoire et les dialogues sont identiques, mais le décor, les vêtements, véhicules et objets sont ceux des années 1960. On a donc l'impression en lisant cet opus d'un Tintin égaré en 1965 entre deux aventures des années 1930...

L'histoire commence de façon inattendue : témoin de l'atterissage d'urgence d'un petit avion lors d'une promenade dans la campagne, Tintin se fait tirer dessus et s'en sort de justesse. Ce sont les Dupond(t), venus lui rendre visite à la clinique, qui le mettent sur la piste de ses agresseurs. Voilà notre reporter en route pour l'Angleterre et finalement l'Ecosse, à la poursuite de faux-monnayeurs. Il y fera connaissance avec un "méchant" plutôt racé et charismatique, le Docteur Müller, qu'il affrontera à nouveau des années plus tard dans Tintin au pays de l'or noir. Tout s'achève sur une île mystérieuse au large de l'Ecosse, pourvue d'une forteresse en ruines hantée par une "bête" mystérieuse (un gorille apprivoisé en fait).

Une aventure rhytmée, avec pas mal de bagarres, de courses-poursuite, en voiture, en avion, en train... ça castagne beaucoup dans cet opus et surtout, un méchant plutôt charismatique et que l'on aime détester en la personne de Müller, assez classieux, fourbe et retors. Quant à Ranko, le gorille apprivoisé, nul doute qu'Hergé ait été influencé par King Kong, sorti au cinéma quelques années auparavant.
Enfin, c'est l'une des rares fois où notre héros laisse parfois au vestiaire ses foutus pantalons de golf pour revêtir un kilt. Mais était-il tout nu en dessous ? C'est peut-être ça le véritable mystère de l'île noire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2478
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 13 Juin - 22:16

Une aventure que j'apprécie et en effet il y a de la bagarre ! Les méchants sont marquants et charismatiques et le gorille donne une touche assez inquiétante du moins avant que l'on ne le voit.
A noter que le château de l'île noire est peut être inspiré du château de l'île d'Yeu. Connaissant ce château c'est vrai qu'il y a pas mal de similitudes entre les deux.
Au final on a un très bon opus, rythmé et prenant, mon préfère du début avec les cigares du pharaon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 15 Juin - 20:15

C'est vrai que c'est rare de le voir avec une tenue "exotique"... J'aime bien cet album et spécialement la couv que je trouve vraiment bien choisie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Jeu 26 Juin - 21:37

Le sceptre d'Ottokar


Avec ce huitième opus qui parait dans les derniers mois avant la Seconde Guerre Mondiale (de 1938 à 1939), Hergé entraîne son héros dans les pays de l'Est, en proie à de graves troubles. Voici donc la Syldavie et la Bordurie, ennemis héréditaires et qui reviendront dans d'autres albums. De manière totalement inattendue, Tintin va se retrouver mêlé à un complot visant à déstabiliser la monarchie syldave pour mieux préparer son annexion par la Bordurie. Notre reporter parviendra de justesse à sauver le pouvoir du roi et déjouer le complot.

Après Le lotus bleu, Hergé colle à nouveau de très près à la géo-politique de son époque : en ces terribles années 1938-1939, l'Europe de l'Est tombe progressivement sous l'influence et la domination de l'allemagne nazie et de ses alliés. La situation de la Syldavie est bien en relation avec ce qui se passe à l'époque avec l'Anchluss, l'annexion de l'Albanie, de la Bohême-Moravie... Cet opus est clairement une métaphore de la tragédie qui se met en place à cette époque.

Au niveau de l'aventure en elle-même, elle introduit deux personnages apellés à revenir, le traître Boris, aide de camp du roi et que l'on retrouvera dans Objectif lune et On a marché sur la lune. Mais surtout la Castafiore, qui aide Tintin (Chose qu'elle fera souvent par la suite, surtout dans L'affaire Tournesol) en le prenant à bord de sa voiture.
Hergé fera une version colorisée de l'album en 1947 et, sur les conseils de son ami Egard Jacobs, il "balkanisera" alors les décors, uniformes et costumes.

Un album rythmé, avec un côté historique (L'histoire de la Syldavie, ses traditions, ses châteaux, ses costumes...) plutôt agréable. On est vraiment dans ces petites monarchies et principautés séculaires, oscillant entre tradition et modernité et qui vont basculer dans les grands bouleversements de l'histoire. Un album très immersif je dirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 27 Juin - 15:55

J'avais adoré le coup
Spoiler:
 

Sans oublier le célèbre dictateur de la Bordurie, le maréchal Plekszy-Gladz Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2478
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 27 Juin - 18:44

Avec cet album Tintin est un témoin de l'histoire. J'apprécie beaucoup cet album pour son coté historique, qui est en effet une parabole des évènements de l'époque, un album plutôt rythmé et entrainant.
Quand j'étais gamin j'adorais la double page de la brochure syldave avec l'histoire du pays et cette gigantesque bataille ou les deux pays s'affrontaient. Ca fourmillait de détails, que ce soit au niveau des tenues, des armes, des couleurs, et j'adorais la regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1959
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 28 Juin - 14:02

J'aimais bien aussi cette double page ! Wink 

Cet album montre même Milou renoncer a un os pour revenir chercher le sceptre (si je dis pas de bêtise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC



Masculin Messages : 2741
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 28 Juin - 21:34

L'île noire

De bons souvenirs. Une ambiance dépaysante pour un album à part, avec un zest de fantastique inquiétant à la Gustave le Rouge ou Jean Ray, ou encore Maurice Leblanc avec son Île aux trente cercueils. Un album "adulte" d'après mes souvenirs, et qui faisait un peu peur aux petits.

Le sceptre d'Ottokar
Jamais accroché. En fait j'aimais surtout les Tintin se passant dans des pays exotiques et lointains.
Faut dire aussi que le numéro des Dupont me saoûlait pas mal (l'impression qu'ils sont là pour plaire au public le plus jeune), et qu'il me semble qu'ils sont assez présents dans le sceptre.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 11 Juil - 19:47

Le crabe aux pinces d'or


Ce neuvième album, réalisé en 1940, remanié et colorisé en 1943, marque un tournant majeur de la saga puisqu'il introduit le capitaine Haddock qui deviendra l'ami de Tintin et l'accompagnera désormais dans toutes ses aventures.

L'histoire tourne à nouveau autour d'un trafic d'opium et ramène notre reporter au Moyen-Orient à la poursuite d'une bande de trafiquants qui font passer leur drogue dans des boîtes de crabe. Amené à embarquer sur un cargo, Tintin y rencontre donc le capitaine Haddock. Officiellement capitaine du navire, ce dernier est en fait manipulé par son second, Allan, qui utilise sa dépendance à l'alcool pour l'écarter et rester le seul maître à bord. Le capitaine, qui ignorait tout du trafic orchestré par son second s'enfuit avec Tintin et... ne le quittera plus si l'on peut dire.

Si Tintin est le héros lisse et parfait, "tout blanc, tout propre", Haddock est incroyablement humain, avec ses faiblesses, son alcoolisme, ses colères et son répertoire d'invectives devenu légendaire, sa générosité et sa tendresse derrière son côté rude et bourru. Si Tintin est un éternel adolescent, Haddock apparaît bien comme une figure presque paternelle. Plus tard, il invitera même Tintin à s'installer dans son château de Moulinsart, de même que le professeur Tournesol pour lequel il éprouvera également une profonde affection, malgré des débuts difficiles (Comme on le verra dans Le trésor de Rackam le rouge)
Archibald Haddock (Ce n'est que dans le dernier épisode, Tintin et les picaros, que l'on apprend son prénom) devient donc à partir de cet album une figure charismatique, attachante et incontournable de la saga.

Pour le reste, c'est une aventure solide, avec une atmosphère bien particulière et bien rendue : le désert et ses mirages, le soleil, les méharistes sahariens avec képi blanc et grand manteau, les troupes de pillards, le Maroc colonial... Mais aussi des voyages en bateau avec de vieux cargos traversant les mers, des avions... On a plein d'images en tête qui font penser à Mon légionnaire, Casablanca, Antoine de St-Exupéry et l'Aéropostale, les ports où relâchent les marins en goguette sous le soleil brûlant... Sans oublier le personnage d'Allan, salaud assez réussi et charismatique et qui reviendra dans d'autres aventures par la suite. Un album coloré et exotique, plein de rebondissements et qui sent le soleil, le sable chaud et les aventuriers des années 1930/1940...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2478
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 12 Juil - 19:46

L'une de mes aventures préférées de Tintin, l'aventure avec un grand A. Moi qui affectionne les ports, la mer et les bateaux je suis servi avec cette belle aventure.
On passe très vite d'une aventure maritime sous fond de complot et de trafic de drogue à une aventure dans le désert sous la chaleur du Sahara et une Afrique du nord colorée et bigarrée.
Une atmosphère envoutante propice au voyage se dégage de cet album, c'est très évocateur. Et puis on découvre Haddock, mon personnage préféré des aventures de Tintin. Un homme ambigu, humain, attachant qui est une épave et qui deviendra un personnage important et primordial dans les aventures de Tintin.
Que ce soit grâce à sa grosse personnalité son caractère et ses fameuses expressions si célèbres et sympathiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2741
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 12 Juil - 22:57

Mon Tintin préféré quand j'étais jeune, avant qu'il ne cède sa place aux 7 Boules de Cristal.
Il introduit Haddock, qui donne effectivement une touche plus contrastée, personnage haut en couleurs et bien plus intéressant que Tintin à mon goût. Et Allan, l'un des méchants charismatiques car crédibles, vu que Rastapopoulos fera un virage de méchant d'opérette d'après mes souvenirs.
L'aventure en elle-même est bien dépaysante, avec la traversée du désert, et la scène du mirage qui m'avait vraiment marqué.

Ce qui me plaisait aussi, c'était que les premières planches avec Haddock étaient ambigues, on ne savait pas si il était du côté de Tintin ou bien l'un de ses adversaires.
Enfin, ce que préfère dans Tintin & Milou, c'est Milou : de mémoire c'est dans celui-ci qu'il se trimballe dans le désert avec un os deux fois gros comme lui.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TINTIN   Aujourd'hui à 22:51

Revenir en haut Aller en bas
 
TINTIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» TINTIN
» [Quête rang A] Pèlerinage à Pirateland
» Le 24 mars... Tryphon Tournersol alias Auguste Piccard...
» Ségolène Royal: "j'ai été trompée"
» ~ Mimo & Tintin's Workshop ~ [ CLOSE FOR HOLIDAYS ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: