AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TINTIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 20 Sep - 20:35

Mon avis sur Objectif Lune :

Bizarrement, je n'ai pas vraiment apprécié. Certes, c'est très bien documenté et visionnaire, c'est très scientifique... donc froid. Comme cadre d'aventure, une base spatiale ou une centrale nucléaire en  béton, ça ne m'a jamais attiré. Je préfère les destinations plus exotiques.
Après, je ne vais pas le juger comme un adulte qui l'a relu récemment, mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser que de choisir Tintin et Haddock comme spationautes, et au dernier moment, c'était fort de café niveau scénar. Haddock surtout : prendre un alcoolique notoire et colérique à bord, là c'était fort de whisky.
Le grand mérite de l'album, pour moi, c'est d'être le teaser le plus génial de l'histoire de la BD.
C'était effectivement révolutionnaire à l'époque et toute une génération de lecteurs était en attente du volume suivant, on peut les comprendre vu l'époque. C'est un peu comme si on donnait aux lecteurs la possibilité de voir un futur proche en avant-première.
Sinon, graphiquement, j'aime la fusée qui est devenue mythique. J'adore aussi Milou dans son scaphandre.


Sur On a marché sur le Lune :

On n'y marche pas tout de suite d'abord, il faudra attendre de nombreuses pages.
J'ai beaucoup plus apprécié que le précédent, à cause du lieu bien sûr. Et puis, il y a des planches superbes de la fusée en approche de la lune, elles dégagent quelque chose.
J'ai aimé la petite touche d'exploration fantastique aussi, limite façon E.P.Jacobs, avec la grotte lunaire, et la glace à l'intérieur.
Enfin, Wolff est un personnage très intéressant, tout en contraste, qui nous change des éternels sbires.

Sinon comme d'habitude, et c'est encore plus vrai adulte, je n'aime pas les Dupondt. J'ai du mal avec tous les gags d'Hergé destinés aux plus jeunes. Même Haddock, malgré ses côtés excessifs que j'aime -alcoolique, colérique-, est trop orienté sur le gag visuel. C'est pour ça que rapidement, je m'étais tourné les Blake & Mortimer, plus adultes.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 21 Sep - 15:38

Il est vrai que vu l'entraînement intensif et la condition physique attendue des spationautes, un homme comme Haddock, alcoolique, âgé et dont le foie ne doit pas être très nickel n'est pas la recrue idéale... C'est plus crédible pour Tintin, encore jeune, sportif et endurci par toutes ses aventures. Le fait d'embarquer un chien n'est pas très crédible non plus... Comment Milou fait-il son caca quotidien sans pouvoir sortir ?
Je ne m'étais jamais fait la remarque, mais c'est vrai qu'ils vont sur la lune assez "facilement", comme s'ils partaient en weekend ou en vacances. Mais peut-être que pendant leur séjour dans la base atomique, ils subissent toute une série de tests et exercices, occultés dans la BD pour des raisons pratiques ?

Après, il est certain qu'Objectif lune ne vaut vraiment que comme prélude à l'album suivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2489
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 21 Sep - 18:51

En même temps dans Objectif lune ils font des exercices d'entrainement. On ressent que ce n'est pas facile et que ça va prendre du temps. N'oublions pas l'amnésie de Tournesol également (Haddock prend du temps pour le guérir). De toute façon dans un récit comme celui la tout n'est pas montré, expliqué sinon ça prendrait beaucoup trop de pages. On voit rarement dans un récit un héros sur le "trône", ça n'apporterait aucun intérêt à l'histoire. Pour intéresser et passionner il faut aller à l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 21 Sep - 19:13

Bah, il ne faut pas trop chercher non plus du côté du réalisme, il fallait un prétexte à Tintin pour aller sur la Lune avec Milou. J'aurai trouvé plus vraisemblable que ce soit eu les passagers clandestins à la place des Dupondts, si Tintin avait été embarqué par erreur au moment où il traquait un espion dans la fusée, etc...

Tintin m'apparaît de plus en plus comme une BD à plusieurs vitesses. On a d'un côté le récit assez sérieux, et de l'autre, des pages entières de gags visuels franchement discutables, servis par les Dupondt ou Haddock. Je trouve aujourd'hui que la plupart de ces gags sont ... vraiment nuls. Notamment toutes les glissades ou les portes ou poteaux dans la tronche qu'ils se prennent. C'est le niveau à peu près zéro du gag visuel.
Dans le Dr Doxey, une aventure Lucky Luke avant Goscinny, Morris se permet un gag dans ce genre : un coup sur la tête en guise d'anesthésiant. El Morris fait dire à son personnage quelque chose comme :
"excusez-moi d'employer un gag aussi éculé".
En relisant Tintin, cela me frappe vraiment. Ce type d'humour est très faible et semble là pour plaire aux gamins de 5 ans.
Heureusement, il y a des gags plus réussis que d'autres et qui sont mémorables, mais la plupart volent très bas, et Hergé en fait un usage intensif.
Haddock ne sert quasiment plus qu'à ça et devient presque aussi ridicule et incapable que les Dupondts, dans son genre. On se demande comment Tintin traîne encore avec lui.

Bref, avec le recul, je trouve que l'humour d'Hergé fait vraiment dans la facilité.
Il faudrait que je relise les premiers albums sans Haddock et les Dupondts pour voir si je les apprécie davantage. Exception faite de l'Amérique et du Congo, qui étaient des mises en bouches assez bancales.

Néanmoins, après On a marché sur la Lune, c'est la grande période des dyptiques de Tintin qui s'achève : 3 dyptiques qui se sont enchaînés (Secret de la Licorne, 7 Boules de Cristal, Objectif Lune), le tout entre-coupé du volume solitaire de l'Or Noir. Autrement dit, la période la plus féconde et probablement la plus intéressante à mes yeux.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 22 Sep - 8:19

C'est vrau que certains gags sont faibles comme tu le dis mais avec l'oeil d'un enfant ca passe très bien même si aujourd'hui ca fait vraiment "préhistoire" face aux oeuvres actuelles aux gags plus fins ou plus d'époque (comme Titeuf ou Calvin et Hobbes qui fait hurler de rire mon fils)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 22 Sep - 16:41

Comme on l'a souligné bien plus haut, Haddock a eu un traitement très différent dans Les 7 boules de cristal où il éclipse presque Tintin par moments. Et là, la même chose avec Tournesol, scientifique respecté et chef d'expédition, très sérieux. Ce n'est pas seulement le fait qu'il entende correctement grâce à un appareil. Non, il est bien plus sérieux, plus du tout "bêta" ou gentiment tête en l'air.

Après ces albums, ces deux là retombent aux rôles de faire-valoir, caricaturés à outrance. Il est vrai que, dès Objectif lune, Haddock déguisé en fantôme avec un drap sur la tronche pour ramener la mémoire à Tournesol, c'est assez affligeant...
On n'imagine pas un tel gag dans un album comme Le lotus bleu (même si les Dupont s'y prennent déjà une gamelle en descendant les escaliers en robe traditionnelle chinoise...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 22 Sep - 17:51

C'est vrai qu'on a parfois l'impression que les Dupont sont de plus en plus idiots au fil du temps... (ce qui serait logique vu les gamelles, ils doivent perdre des neurones) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2489
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 22 Sep - 20:06

L'appareil pour son audition aide beaucoup à montrer un Tournesol plus sur de lui et sérieux moins tête en l'air. On ajoute à ça le fait de le retrouver dans son élément et ça ajoute à lui donner une autorité légitime et naturelle. En ce qui concerne les gags chez Haddock il ne dérange pas, chez les Dupont et Dupond c'est un peu redondant, mais c'est aussi l'humour d'une époque. Aujourd'hui c'est sur ça ne marche plus trop. Mais ça ne me gène pas plus que ça. Dans l'animé du début des années 90 le coup d'Haddock avec son drap se faisant passer pour une fantôme était plutôt drôle. Mais il faut dire aussi que l'animé était particulièrement réussi et de qualité.


Dernière édition par Warlock le Mar 22 Sep - 21:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 22 Sep - 20:57



Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 25 Oct - 19:34

Deux pages originales du Sceptre d'Ottokar, parues en 1939, viennent d'être vendues pour 1, 536 million d'euros par la maison d'enchères Sotheby's.
Ces deux pages ont été aprement disputées par quatre acheteurs avant d'être adjugées pour cette somme. L'acheteur vainqueur est resté anonyme.

Il y a peu, un exemplaire de 1936 du Lotus bleu avait été acheté pour un million d'euros à Hong Kong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 25 Oct - 20:13

Les couillons ! Moi j'ai album entier pour 6.35€ Laughing

http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/2203001844/ref=tmm_hrd_new_olp_0?ie=UTF8&condition=new&qid=1445800318&sr=8-1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 8 Déc - 18:05

L'affaire Tournesol


Un album assez riche que ce dix-huitième opus, paru en 1956, consacré comme son nom l'indique au professeur Tournesol.

Tout commence par d'étranges phénomènes qui ont lieu à Moulinsart où les vitres du château, les verres et cristaux volent en éclats, de manière inexpliquée. Tintin a bientôt la certitude que ces phénomènes sont liés à l'ami Tournesol. D'ailleurs, depuis le départ de ce dernier pour une conférence à Genève, plus rien ne se passe... La découverte de mystérieux rôdeurs étrangers dans le parc puis dans le laboratoire du professeur font craindre un danger pour lui et ses amis partent le rejoindre à Genève. Petit à petit, ils vont découvrir que Tournesol a inventé un appareil à ultra-sons capable de briser à distance le verre, mais pourquoi pas également le métal, l'acier... Une découverte qui intéresse au plus haut point les services de la Syldavie et de la Bordurie qui cherchent à enlever le professeur pour obtenir les plans de son appareil...

On est alors en pleine Guerre Froide et la rivalité Syldavie-Bordurie peut faire penser à celle du bloc capitaliste contre le bloc communiste. Mais la Bordurie décrite par Hergé fait bien penser à l'Allemagne nazie : dictature très militaire, salut, uniformes avec brassard proches de ceux des dignitaires SS... D'ailleurs, l'invention de Tournesol dans cet album n'est pas farfelue : les savants du IIIème Reich étudiaient de tels appareils amplificateurs de sons. En fouillant le laboratoire de Tournesol, Tintin découvre même un ouvrage sur les recherches allemandes en ce domaine pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Car c'est l'une des caractéristiques de cet album : il est solidement documenté. Hergé rend des lieux, des endroits réels, qu'il a lui-même visité. L'hôtel Cornavin existe, de même que la maison du professeur Topolino avec l'adresse exacte, même la route empruntée par nos héros en voiture est dessinée d'après nature. Facétieux, Hergé s'est représenté dans l'album, de même que son ami Jacobs, père de Blake et Mortimer.

Si on peut regretter que Tournesol redevienne le savant distrait au coeur d'or et dur d'oreille (après l'avoir vu très sérieux dans les deux albums précédents), cet opus offre une belle brochette de personnages. Retour de la Castafiore, toujours aussi exubérante et diva, mais qui n'hésite pas un instant à aider et protéger nos amis. Voici Séraphin Lampion, l'assureur insupportable et infernal qui reviendra pourrir la vie du brave capitaine de temps à autres. Mais également le colonel Sponsz, "vilain" redoutable que l'on retrouvera sous une autre identité dans Tintin et les Picaros.

Une course-poursuite donc, à la recherche de Tournesol que se disputent les services secrets des deux pays rivaux, jusqu'à la récupération du cher professeur, extirpé par ruse d'une forteresse bordure. Une progression constante (au début, on ne comprend pas trop ce qui se passe) et qui s'accélère au fil d'un album très "film de guerre ou d'espionnage" avec servives secrets, forte présence militaire, invention mystérieuse.
Pour l'anecdote, on notera des références à l'album précédent : Haddock et Tintin sont reçus en Bordurie comme "les premiers à avoir marché sur la lune" et quand nos amis s'enfuient en char, Tintin s'exclame :"C'est que je n'ai plus conduit de char depuis la lune moi !" C'est aussi la première apparition du gag récurrent du sparadrap dans l'avion et de la boucherie Sanzot au téléphone ("Mille sabords, c'est toujours sur ce numéro là que je tombe !" s'exclamera le capitaine, excédé, dans Tintin et les Picaros). Et puisque l'on parle du capitaine, c'est l'un des derniers albums où il apparaît, au début, vêtu autrement qu'avec son chandail bleu et son ensemble noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 8 Déc - 18:30

Après l'escale lunaire en deux volumes, commence pour moi la période de Tintin que j'apprécie le moins, et je crois ne pas être le seul. Cet album est dans la veine des "réalistes" car orienté guerre froide.
Passer de la lune à la Bordurie, l'atterrissage est brutal !
Donc niveau exotisme, on restera terriblement sur sa faim, et c'est ce que je lui reproche le plus.
Les compagnons de Tintin font tous leur pitreries pénibles histoire d'amuser les plus jeunes :
les Dupondt, Haddock, Tournesol, la Castafiore, sont même rejoints par un champion dans le genre, Séraphin Lampion.
Je me suis déjà étalé sur les mauvais gags et les invraisemblances des comportements de Haddock et des autres, qui me gâchent assez la lecture des Tintin aujourd'hui. E.P.Jacobs s'adresse à un lectorat plus mature, en comparaison.
Au final, un album qui manque de dépaysement et que je n'aimais pas étant jeune, et une lecture récente ne m'a pas fait changer d'avis.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2489
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 8 Déc - 19:03

Pas mon album préféré, mais ça reste une aventure sympathique de Tintin, bien dans la veine de l'époque et de la guerre froide. On revient dans une aventure plus réaliste en effet, mais qui reste mouvementée et agréable à lire.

Un mélange d'action d'aventure et surtout d'espionnage, ce qui était à l'époque très à la mode et très tendance. Sans doute l'album de Tintin le plus estampillé guerre froide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 8 Déc - 19:51

Ca fait longtemps que je l'ai pas lu mais j'aimais bien ce tome pour son coté plus sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 8 Déc - 21:15

C'est un album dont on pourrait presque faire un film d'espionnage quelque part... Et c'est vrai qu'après l'Extrême et le Moyen-Orient, l'Inde, l'Amérique du Sud, la lune, on se retrouve dans la paisible campagne suisse. Un album moins "exotique" et extraordinaire, plus de momie inca, de chasse au trésor ou de voyage dans la lune, mais une aventure plus réaliste, en phase avec son époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 14 Juin - 21:55

Finalement je me suis changé les idées en décidant de relire Tintin au Congo, histoire de voir un d'oeil adulte les différents sujets à polémiques de ces dernières années autour de ce tome.

Impressions personnelles :

1) déjà, surpris dès la première vignette d'y voir les Dupondt. Peut-être qu'Hergé les a rajouté par la suite dans les éditions plus récentes, il était très coutumier de modifier des détails de ce genre (évolution des marques de voitures, changement de sbires, etc...)

2) niveau dessin, son génie de la ligne claire est déjà là, la maîtrise des mimiques aussi, niveau dessin il y a peu de différences de style avec ce qu'il fera plus tard. Dans d'autres BD, il y a parfois des différences de dessin flagrantes quand l'auteur se cherche au début (Lucky Luke en est l'exemple le + fort peut-être).

3) toujours niveau dessin, et ses représentations des Africains.
On est dans le style "Banania" qui était la norme de l'époque. Je pense qu'on ne peut pas le juger là-dessus.

4) Idem avec le parler "petit nègre", grand classique. Toujours la norme. On peut le déplorer mais c'était comme ça.

Voyons donc maintenant là où sa coince :

1) Tintin adulé comme un Dieu dès qu'il pose son pied en Afrique. Pénible. Certes c'est déjà une célébrité en Europe.

2) le rôle d'indigène stéréotypé et la vision caricaturale des tribus africaines : ce qui est le plus pénible pour le côté polémique. Ce regard d'Hergé est tellement aveugle (à nos yeux d'aujourd'hui) que c'en est risible. Effectivement on a l'impression qu'Hergé n'a jamais vu un black de sa vie et qu'il a dessiné une BD en se basant sur une carte postale.

3) Les enfants du village ne savent pas que 2 et 2 font 4, les noirs sont globalement naïfs ou peureux, Tintin est superman. Il y a une scène où il s'arrange pour leur donner des ordres (redresser un wagon) sans les aider du tout.
Super pénible. Ridicule pour Hergé.

Voilà pour le côté polémique sur sa vision des noirs. Le moins qu'on puisse dire, c'est que la vision d'Hergé est si déformée et caricaturale que c'est Hergé qui devrait sortir ridiculisé de l'affaire, c'est Hergé qui est d'une ... très grande naïveté !

Mais ce n'est pas tout, et je ne m'y attendais pas d'ailleurs.

4) Tintin tire sur tous les animaux qu'il rencontre, et souvent rien que pour le plaisir. C'est le grand massacre écologique ! Indigeste !

Les situations sont souvent invraisemblables (même pour de la fiction). Attention, on est dans un BD divertissante, j'en conviens, on fait des entorses pour le côté comique et l'action.
Sauf qu'Hergé pond des stratagèmes aberrants :

A) le père missionnaire qui lance un rocher d'une vingtaine de kilos sur toute la largeur du fleuve, c'est im-po-ssi-ble !

B) L'adversaire de Tintin avec un couteau qui va couper le fil, mais visiblement pas assez vite :
Milou a le temps de se jeter à l'eau au bord de la cascade, là où les courants sont très rapides, pour traverser (on ne sait comment) le fleuve dans sa largeur. Puis il attaque l'adversaire de Tintin qui n'a toujours pas réussi à couper le fil entre-temps ? Tout bonnement incroyable de naïveté.
Hergé réussissait à faire gober ça aux enfants, soit. Mais il y a plein d'exemples de ce genre qui sont totalement invraisemblables, tirés par les cheveux.

Honnêtement avec un minimum de regard critique, on constate d'énormes faiblesses de ce genre à plusieurs reprises. Beaucoup de chose ne tiennent pas debout dans les résolutions des péripéties de Tintin, c'est clairement ... mauvais.
Je rajouterai aussi les ellipses assez maladroites parfois.

Bref au final, si le dessin est révolutionnaire à l'époque, l'histoire et son traitement sont d'une naïveté ... étonnante. Je lis Tintin au Congo de nos jours, et en dehors des graphismes, j'ai vu trop de choses médiocres ou carrément mauvaises.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire



Masculin Messages : 985
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 14 Juin - 22:19

Ton retour est très intéressant. J'avoue n'être qu'à moitié surpris - voire pas surpris du tout.
Par contre je m'interroge. Je me rappelle fort bien de livres que je lisais gamin, bibliothèque rouge et or je crois, qui narraient les aventures de chasseurs blancs qui font des safaris - et surtout de leur guide qui contaient via leurs souvenirs ces fameux safaris. Des livres des années 50 me semble-t-il, inspirés d'histoire des débuts du XXe siècle, à la King Kong je dirais. Aussi, avec un album écrit en 1923, cela paraît plutôt dans l'air du temps que Tintin tire, comme tout bon blanc, sur tout animal africain qui bouge. Image aujourd'hui navrante, mais probablement consensuelle à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 15 Juin - 11:01

Pour la vision des africains par Hergé, signalons que ce dernier n'a pas mis les pieds en Afrique. Il s'est basé, pour cet album, sur les descriptions de colons et de missionnaires envoyés là-bas et qui lui décrivaient probablement les noirs comme de "grands enfants", bien gentils, dans l'atmosphère paternaliste qui était celle du Congo belge de l'époque. Il s'est également référé à l'Exposition Coloniale de l'époque dont certaines cartes postales ou illustrations donnent envie de vomir tant les noirs y apparaissent comme de "bons sauvages", presque des animaux exposés dans un zoo.
Il faut savoir également qu'Hergé, très intéressé par les indiens, voulait déjà écrire Tintin en Amérique. C'est son éditeur qui lui impose d'envoyer Tintin au Congo. A l'époque, la colonie manque fortement de main-d'oeuvre et l'espoir affiché de cet album est de faire naître la "vocation coloniale" chez les jeunes lecteurs... Sans oublier que le journal qui emploie Hergé est résolument conservateur, traditionaliste et catholique.
Il ne s'agit pas de chercher à dédouaner Hergé, mais force est de reconnaître qu'en 1930, il est en phase avec son époque, les idées reçues et clichés des européens sur l'Afrique. D'ailleurs, les critiques et attaques viendront bien plus tard, après la Seconde Guerre Mondiale et au début de la Décolonisation.
Pourtant, dans Le lotus bleu qui se situe dans la même décennie, il n'hésite pas à montrer un Tintin qui s'oppose à ses compatriotes pour prendre la défense des chinois... Lorsque Tintin sauve la vie de Tchang, il lui décrit même avec une certaine moquerie les clichés et préjugés des occidentaux sur les chinois...

Même chose pour le massacre d'animaux, c'était malheureusement dans "l'air du temps" de l'époque, comme en Inde où anglais et Maharajas dégommaient du tigre à la douzaine... Karen Blixen, auteur de Out of Africa et amoureuse de l'Afrique, chassa énormément elle-même dans l'Afrique de ces années. Elle plaidera coupable plus tard et s'engagera activement dans la protection de l'environnement au Danemark, son pays natal. Mais elle reconnaîtra qu'à l'époque, "c'était comme ça", les mentalités étaient différentes. Ce n'est pas une excuse bien sûr mais la conscience écologique qui est nôtre aujourd'hui n'existait pas, ou quasiment pas, à l'époque.

Enfin, pour l'apparition des Dupont dans la première case, c'est un rajout d'Hergé, pour l'édition en couleurs de 1946.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 15 Juin - 17:31

Merci pour ces précisions. Et bien vu pour les Dupondt.
J'ai enchaîné avec Tintin en Amérique.
C'est déjà moins pire. Mais il reste d'énormes maladresses.
Le coup du méchant qui arrive le premier chez les Indiens qu'il ne connait pas, et qui réussit à les convaincre de faire la guerre à Tintin qu'ils ne connaissent pas non plus, c'est prendre les Indiens et les lecteurs pour des truffes.
Autre maladresse, cette capacité incroyable des gangsters à appuyer sur un bouton pour qu'une trappe invisible s'ouvre sous les pieds de Tintin. Même les trottoirs de Chicago en sont pourvu.

J'étais déjà très critique avec les Tintin, et j'en ai un peu marre de râler à chaque fois que j'en commente un. Mais c'est plus forrt que moi, les défauts prennent le pas sur le reste et je ressors déçu de quasiment chaque lecture, Tintin est vraiment trop "infantile" pour mes goûts.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2489
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 15 Juin - 18:03

Les deux premiers Tintin sont clairement pas les meilleurs c'est sur.

Le Congo est même très mauvais, que ce soit sur le fond mais aussi sur la forme. je n'ai jamais pu le sentir cet album, c'est l'air d'une époque, heureusement révolue (bien que le massacre d'animaux continue toujours...).

Autant j'apprécie toujours de lire les aventures de Tintin, autant je ne lis plus ceux du Congo et l'Amérique, à éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 15 Juin - 18:20

Entièrement d'accord. Pour moi, il faut commencer à partir du Lotus bleu, souvent considéré comme l'un des meilleurs. Là, c'est du lourd...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC



Masculin Messages : 2748
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 15 Juin - 19:36

Les cigares du phare Aon tiennent bien la route quand même. Je commencerais plutôt par là.
Mais bon le Lotus Bleu, c'est mon préféré, en dehors des dyptiques Rackham et 7 Boules.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire



Masculin Messages : 985
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 15 Juin - 20:29

Va vraiment falloir que je m'y remettre. J'avais la collection complète de chez complète gamin, de Au pays des Soviets (acquis en dernier, bien sûr) aux Picaros. Mais tout a été perdu... Je crois que celui qui m'a le plus marqué, peut-être, rétrospectivement, c'est L'étoile mystérieuse que j'ai bien lu 2747 fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TINTIN   Aujourd'hui à 21:28

Revenir en haut Aller en bas
 
TINTIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» TINTIN
» [Quête rang A] Pèlerinage à Pirateland
» Le 24 mars... Tryphon Tournersol alias Auguste Piccard...
» Ségolène Royal: "j'ai été trompée"
» ~ Mimo & Tintin's Workshop ~ [ CLOSE FOR HOLIDAYS ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: