AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TINTIN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2014
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 12 Mai - 15:50

Voyageur Solitaire a écrit:
Pour l'anecdote, il n'y aura que deux autres albums où il changera de tenue : Les bijoux de la Castafiore où il arbore costume-cravate et change de coiffure suite aux remarques de la Diva

Aidé aussi par son immobilité liée à une marche cassée qui ne sera réparée que difficilement Razz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
dav-ID

avatar

Masculin Taureau Messages : 154
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 37

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 12 Mai - 17:54

Il y a un livre très intéressant sur l'univers Tintin...




Cet excellent ouvrage d'information générale sur Hergé a été publié en 1983. Toujours présent au catalogue Casterman depuis lors et fréquemment mis à jour, il reste le meilleur ouvrage “grand public” décrivant à la fois la vie et toutes les facettes de la création de l'auteur. Une nouvelle édition actualisée a été publiée en 1990. Parfaitement documenté et très amplement illustré, Le Monde d'Hergé est accessible au lecteur non-spécialiste qui y découvrira l'extraordinaire richesse de l'œuvre d'Hergé. La qualité de l'information est telle que l'ouvrage reste aussi une source fondamentale pour le spécialiste d'Hergé et de Tintin. L'auteur, Benoît Peeters, est un tout grand connaisseur d'Hergé et de son oeuvre. Il a su condenser dans ce livre un très grand nombre d'informations et d'illustrations originales, consacrant la moitié des pages à Tintin dont tous les albums, y compris L'Alph-Art, sont analysés. L'édition remise en marché bénéficie d'une nouvelle couverture, dans la nouvelle gamme graphique du catalogue Autour d'Hergé. Une part de la maquette intérieure a été modernisée et le texte a été à nouveau mis à jour.


Si vous avez un jour l'occasion de tomber dessus, c'est très instructif à lire... Smile



Voyageur Solitaire a écrit:
même s'il ne faut pas oublier le somptueux Lotus bleu.

Oui, Haddock est très différent dans cet album : le vieux loup de mer s'est transformé en châtelain et on le découvre énergique, décidé, loin du rôle plus effacé qu'il a dans les autres albums. Hergé a-t-il fait marche arrière par la suite en pensant que ce personnage pouvait peut-être finir par voler la vedette à son reporter ?

J'ai pas spécialement accroché "aux cigares et au lotus bleu"...

Sinon en ce qui concerne le capitaine Haddock, n'a t'il pas quelque part, volé la vedette à Tintin...??...en tout cas pour moi, je préfère Haddock...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 17:41

Le temple du soleil


Premier album de l'Après-Guerre, ce quatorzième opus apparaît en 1948/1949. Il faillit bien ne pas voir le jour : c'est l'époque où Hergé sombre dans une profonde dépression qui va durer plus de dix ans, ce qui ralentit considérablement son travail. Il se fera aider par son ami Jacobs, père de Blake et Mortimer pour cet album.

Un album, suite du précédent, pourtant très bon. Voici donc nos héros en Amérique du Sud, au Pérou, à la recherche de Tournesol. Ils apprennent que ce dernier a été enlevé par les membres d'une communauté, derniers descendants des anciens incas, réfugiés dans une lointaine forteresse perdue dans les Andes. Ayant osé se parer du bracelet d'or de Rascar Capac, le professeur doit être mis à mort. Aidé par Zorrino, un jeune vendeur d'oranges auquel Tintin est venu en aide, voilà nos aventuriers en route à travers jungle et montagnes. Parvenus au but, ils retrouveront le professeur et découvriront le mystère des fameuses boules de cristal.

Du très bon ! Hergé nous offre une grande aventure à travers les grands espaces de l'Amérique du Sud, avec une suite de péripéties menée tambour battant, dont la séquence du train à vapeur qui monte hardiment dans la Cordillère avec le wagon qui se détache... Voici également Zorrino, le guide, petit vendeur de fruits humilié et maltraité par deux salauds et auquel Tintin viendra en aide. On notera également le ténébreux et mystérieux Huascar, qui suit et observe nos héros depuis leur arrivée et remettra à Tintin un talisman pour le protéger, talisman que le reporter offrira à Zorrino, lui sauvant la vie.
Mais c'est la dernière partie qui se révèle somptueuse : Hergé nous offre une communauté perdue de descendants des anciens incas, retirée dans les montagnes, une plongée dans une autre époque, un autre monde, bien que cette communauté ait des contacts avec le monde extérieur. Reconstitution superbe, amplifiée par de grandes cases "panoramiques", véracité des costumes, de l'architecture. On se croirait dans une de ces aventures, si souvent reprises dans la Fantasy, où des aventuriers "contemporains" découvrent une civilisation oubliée. Et au final, on a enfin la clef du mystère des sept boules de cristal.

Seul point noir, la scène de l'éclipse : s'il y a une civilisation au courant des éclipses et phénomènes astronomiques, c'est bien celle des peuples précolombiens. Adorateurs du soleil, astronomes géniaux, incas, mayas et autres connaissaient parfaitement le phénomène. D'autant plus qu'ici, la fameuse communauté est en contact avec le monde extérieur... Plantage donc que cette fameuse scène de l'éclipse, erreur qu'Hergé assumera totalement.
Pour l'anecdote, il semble s'être inspiré d'un fait réél, arrivé à Christophe Colomb lui-même : menacé per des indigènes hostiles, il les menaça de faire disparaître la lune et profita d'une éclipse de l'astre nocturne pour obtenir la soumission des indigènes.

Un excellent album, plein d'aventure et de grands espaces, avec une touche de civilisation perdue et oubliée des plus agréables. Il manque peut-être l'aspect mystérieux et occulte qui baignait le précédent... Mais cela n'empêche nullement ce quatorzième opus de faire partie des meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 18:17

Un très bon album en effet, la grande aventure, le dépaysement de l'Amérique du sud et l'apport des Incas et des civilisations précolombiennes. Pour l'éclipse en effet ça gâche un peu le tout, ça dénigre même un peu dans un sens ces civilisations qui étaient expertes en astronomie, c'est dommage.

Pour le reste même si on n'a pas le mysticisme et le coté horrifique de son prédécesseur on a la un formidable opus, et une aventure sans temps mort, ni ennuie, l'un des meilleurs albums des aventures de Tintin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2014
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 18:20

C'est vrai que le coup de l’éclipse m'a toujours plu et en même temps fait tiquer pour les raisons que tu explique VS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 18:29

Oui, c'est gros quand-même pour une civilisation des "fils du soleil"... Mais bon, c'est tellement bien fait que ça passe...
J'en fais volontiers mon second album préféré, digne suite de son excellent prédécesseur. Il manque juste cette atmosphère occulte et fantastique, mystérieuse, qui imprégnait Les 7 boules de cristal. Si Hergé s'est planté avec la scène de l'éclipse, sa reconstitution des anciens incas est très soignée, très bien documentée et il la met en valeur avec de grandes cases, chose pas toujours courante dans ses albums.
On a pas mal d'humour aussi avec les deux Duponts qui se tapent tous les pays du monde avec leur foutu pendule pour retrouver leurs amis ou encore le célèbre "Quand lama fâché, lui toujours faire ainsi !"
Je trouve Zorrino attachant comme personnage secondaire et on comprend qu'il veuille à la fin rester avec ses "frères". Comme dans Le lotus bleu, Hergé dénonce clairement l'attitude arrogante des "colons" face aux peuples indigènes.
La scène du train avec le wagon qui se détache m'a toujours marqué, à l'époque, je la trouvais flippante.
A noter : c'est l'album le plus adapté au cinéma ou en version dessin animé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 18:35

Effectivement je me souviens d'avoir vu une adaptation en dessin animé gamin qui m'avait vraiment marqué. C'est l'un des albums les plus connus de Tintin également, sans doute cette fascination pour ces majestueuses civilisations précolombiennes.

Avec ces deux albums et les suivants on est au sommet de la créativité d'Hergé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2014
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 18:40

Me souviens bien des deux lourdauds qui cassaient les pieds au pauvre Zorino et lui marchait même sur la main alors qu'il ramasse ses oranges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 18:43

Oui, la scène m'avait marqué avec le gros salaud qui lui balance son panier dans la gueule et lui écrase la main ensuite. C'est d'ailleurs pour le remercier de son intervention que Huascar donne à Tintin le médaillon pour le protéger.

@ Warlock : Oui, c'est une période faste pour Hergé et, paradoxalement, c'est l'époque où il plonge dans une sévère dépression qu'il traînera plusieurs années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Lun 18 Mai - 18:48

La tristesse, mélancolie et dépression sont souvent des matrices de la créativité. Une façon d'exorciser ses maux, que ce soit en musique, écrit, ou encore en BD.

C'est dans ces moments là que les artistes sont bien souvent les plus créatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 31 Mai - 14:25

Tintin au pays de l'or noir


Ce quinzième opus est très particulier, par son contexte géopolitique et son époque.
Quasiment tout au long de l'album, plane la menace d'une guerre majeure, l'atmosphère est explosive, le Capitaine Haddock lui-même est mobilisé en tant que réserviste, comme il l'annonce à Tintin au téléphone. Ce n'est que vers la fin que l'on apprend que les différents gouvernements ont réussi à s'entendre.
On pense évidemment à la période critique précédant la Seconde Guerre Mondiale, quand elle fût prêt d'éclater après l'Anschluss de 1938, en fait simplement retardée par les Accords de Munich. Mais l'album date de 1948/1950...
On sait aujourd'hui qu'en fait, Hergé avait commencé à l'écrire lors de cette période critique (Ce qui explique cette menace planant tout le long de l'histoire) et que la guerre ayant interrompu son travail, il ne reprît son récit qu'à la fin des hostilités.

Sur un autre point, avec Le lotus bleu, voici un album intimement mêlé au contexte géopolitique de l'époque puisque notre reporter se retrouve dans la poudrière du Moyen-Orient. Hergé réalisera deux versions de l'histoire. La première est historique, fait référence à la Palestine, alors sous mandat britannique, juste avant la création d'Israël. Tintin débarque à Haïfa et il est fait mention d'un mouvement armé sioniste.
Dans la seconde version, en 1971, Hergé gomme toute référence historique : les policiers britanniques deviennent arabes et le pays où Tintin débarque devient un pays imaginaire, tandis que l'aspect conflictuel entre juifs et palestiniens disparaît.

Et l'histoire donc ? Alors qu'une guerre d'ampleur menace, survient une suite d'accidents provoquée par de l'essence trafiquée. Il s'agit en fait d'une manoeuvre de déstabilisation des démocraties par une puissance étrangère qui opère au Moyen-Orient pour trafiquer l'essence. Tintin, envoyé sur place, va vite se retrouver entre deux feux : l'émir du Khemed qui subit les pressions de la mystérieuse puissance étrangère et le représentant de cette dernière, une vieille connaissance, le docteur Müller (L'île Noire). Tintin viendra donc au secours de l'émir, se liant d'amitié avec lui, pour contrer les projets de Müller.

Une histoire riche et complexe où l'on retrouve le parfum d'aventure et d'orient de certains des premiers albums. Une histoire qui fait également la part belle aux personnages. L'émir deviendra un ami de Tintin et d'Haddock, revenant dans Coke en stock pour leur confier son fils, l'infernal Abdallah, lorsque son royaume sera envahi. C'est donc l'occasion de faire connaissance avec ce gamin gâté-pourri et insupportable. Les Dupont sont très présents également, victimes suite à l'ingestion de comprimés, d'une mystérieuse maladie qui sera guérie, mais reviendra dans On a marché sur la lune. Ces fameux comprimés qui servaient à Müller pour saboter les installations pétrolifères.
Haddock n'apparaît qu'à la fin, de manière inattendue. Dans la toute première histoire, avant la guerre, Tintin et lui ne se connaissaient pas encore. Hergé l'a donc inclus plus tard et s'est arrangé pour que sa venue reste inexpliquée. On notera aussi le personnage sympathique et volubile du marchand portugais, Oliviera de Figuiera.

Mais c'est bien Müller qui domine l'histoire. Agent sur place de l'Arabex, la compagnie qui sert les intérêts de la puissance visant à s'emparer des puits de pétrole de la région, il est un "vilain" classieux, charismatique, intelligent et redoutable. Jusqu'au boutiste aussi, puisqu'il tente de se suicider plutôt que d'être capturé, ne devant involontairement la vie qu'à Abdallah qui lui a donné un pistolet factice.

Un quinzième album très lourd donc, à l'atmosphère chargée, explosive et parfois confuse, à l'image de ce Moyen-Orient troublé où rien n'est simple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 31 Mai - 18:45

Un opus intéressant, qui mélange l'aventure et la géopolitique avec en exergue les sempiternels problèmes politiques du Moyen-Orient. C'est une histoire d'une grande richesse et très divertissante, avec en effet des personnages bien mis en avant. Un très bon album, complet et qui m'avait marqué gamin avec l'effet des pilules sur les Dupond et Dupont et leurs longs cheveux colorés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2014
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 31 Mai - 19:23

Quand j'étais petit c'était surtout les Dupont qui me faisaient triper avec leur jeep qui tourne en rond jusqu’à épuisement et arrivée fracassante en ville ! Et comme le dit Warlock l'apothéose avec les pilules...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 31 Mai - 20:04

Oui, les deux compères morflent pas mal dans cet album, perdus en pleine tempête de sable, s'endormant au volant et finissant dans le mur d'une mosquée... Et effectivement, les étranges effets de ces comprimés qu'ils confondent avec de l'aspirine... Sans oublier le gag de Tournesol à qui on a envoyé les fameux comprimés pour les analyser et qui envoie une photo de Moulinsart "après ses premières expériences" où l'on voit le château dévasté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2014
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Mar 9 Juin - 14:09

http://www.20minutes.fr/culture/1626211-20150608-maison-edition-moulinsart-perd-proces-contre-association-tintinophiles

Et bim ! Un coup dans le pif de ces requins d'ayants droits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 22 Aoû - 17:07

Objectif Lune


J.F Kennedy promettait la lune aux américains et ce fût le cas en 1969. En 1953, Hergé l'offre à ses lecteurs dans deux albums qui se suivent et dont le premier, le seizième de la saga, est donc Objectif lune.

De retour à Moulinsart, Tintin et le brave capitaine Haddock apprennent que Tournesol s'est absenté, parti pour la Syldavie. Les deux amis ne tardent pas à l'y retrouver et se retrouvent alors embarqués dans une aventure incroyable : Tournesol est la pièce maîtresse d'un projet consistant à envoyer une fusée sur la lune ! Installés dans la zone sécurisée d'une usine atomique, nos amis se préparent donc au plus extraordinaire des voyages. Mais de nombreux et mystérieux incidents laissent planer une menace sur le projet...

L'album est bon, mais il sert surtout de prélude au somptueux On a marché sur la lune qui suivra. On a néanmoins les ingrédients habituels, le mystère avec ces inconnus qui espionnent la base et s'intéressent vivement au projet, le rire avec la "crise" de Tournesol, traité de "zouave" par Haddock et qui pète un plomb... Un Tournesol bien plus sérieux, bien plus impressionnant dans cet épisode, scientifique reconnu et respecté, loin du petit bonhomme sourdingue, gentiment gaffeur et maladroit des autres albums.

Mais l'intérêt n'est pas là. Quinze ans avant la mission lunaire Apollo, Hergé propose un rêve fou à ses lecteurs, un rêve vieux comme l'humanité. En 1954, année de parution, l'effet est aussi spectaculaire que celui de Jules Verne à son époque. Pour les lecteurs de ces années là, c'était une aventure incroyable.
Et pour une telle aventure, hors de question de se louper... Hergé s'est soigneusement renseigné, a étudié son sujet. Ainsi, le Cirque d'Hipparque où la fusée devra atterrir existe, c'est l'un des plus fameux cratères lunaires. De même que pour l'astéroïde Adonis, qui existe également, bien qu'il ne soit pas situé entre la Terre et la Lune. Dans l'album suivant, Hergé reproduira des faits réels, comme la très faible pesanteur sur la lune, permettant aux Dupont de jouer les danseurs étoiles, ou l'absence de son, conséquence de l'absence d'air. Beaucoup de détails techniques qui sont relatés dans l'album sont authentiques et font référence aux avancées et connaissances scientifiques de l'époque.
Seul détail : lorsque nos amis admireront la Terre depuis la Lune, ils la verront sans sa couche nuageuse, trop difficile à rendre, techniquement, pour l'artiste.

Un album solide donc, d'un point de vue crédibilité. Du point de vue de l'aventure, c'est un apéritif, on est alléché, intrigué, dévoré de curiosité et avide de découvrir la suite. Sous cet angle, c'est une réussite totale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2014
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 22 Aoû - 17:47

Quand j'étais petit j'aurais aimé être à la place de Tintin pour aller sur la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Mer 26 Aoû - 21:54

Un album novateur et d'une crédibilité certaine, la préparation du plus grand voyage de Tintin, sur la Lune...

On a une belle intrigue qui dépasse le cadre du voyage sur la Lune, avec ces espions et ce groupe qui veut nuire à l'objectif de Tournesol. C'est d'ailleurs dans ces deux albums sur la Lune ou on retrouve un professeur Tournesol moins tête en l'air que d'habitude. Plus sur de lui, plus fort, il entend, il dirige, il est charismatique, pour un fois c'est lui qui est le chef du groupe. C'est dommage dans les albums qui suivront de ne pas le retrouver dans toute sa pleine mesure comme dans ces deux albums lunaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Ven 18 Sep - 22:58

On a marché sur la lune


Le précédent album nous avait laissé impatient de découvrir la suite... Et avec ce dix-septième album, on n'est pas déçus ! 1954, Tintin réalise l'un des plus vieux rêves de l'humanité.
Voilà, ils sont partis, ils sont en route pour le plus fabuleux des voyages, direction lune. Premier incident : voilà les Dupont qui débarquent ! Ils s'étaient installés dans la fusée, ils n'ont rien compris, n'ont pas réalisé qu'ils sont en route pour la lune. Problème : les réserves d'oxygène ne sont pas prévues pour deux personnes supplémentaires...

Mais le voyage se poursuit malgré tout et c'est l'aboutissement : honneur au plus jeune de l'équipage et le reporter à la houpette pose le pied sur l'astre lunaire. Suit un moment assez creux où nos amis se promènent, s'adonnent à leurs travaux... Et puis tout se précipite ! On découvre, embarqué clandestinement, Jorgen, une vieille connaissance qui a un compte à régler avec Tintin depuis Le sceptre d'Ottokar... Embarqué grâce à la complicité de Wolff ! Il est là pour s'emparer de la fusée et la livrer à une puissance étrangère, mais lorsqu'il veut se débarrasser des autres, Wolff, pris de remords, intervient et Jorgen est tué au cours de l'altercation. Cette fois il faut repartir et vite, les réserves d'oxygène diminuent dangereusement avec ces trois personnes non prévues (les Dupont et Jorgen) qui ont fait le voyage. Retour angoissant, dramatique avec le suicide de Wolff qui se jette dans l'espace pour laisser plus d'oxygène aux autres... Mais finalement, la fusée revient à bon port.

Somptueux album. Encore une fois, il faut se remettre dans le contexte et réaliser ce qu'une telle aventure signifiait pour les gens de l'époque. Il y a un petit coup de mou au milieu lorsque nos amis vaquent à leurs recherches et travaux, ça retombe un peu après l'excitation de l'alunissage et les premiers pas mémorables de Tintin sur l'astre. La dernière partie est la meilleure avec l'intervention de Jorgen, le personnage de Wolff, torturé et pris de remords, son suicide, l'angoisse du manque d'oxygène... Prenant.
On notera également un professeur Tournesol étonnant, très sérieux, respecté et prenant toute sa part à cette aventure, très loin du scientifique au coeur d'or mais distrait, sourdingue et tête en l'air dont on a l'habitude...

Quelques anecdotes sur cet album :
- Hergé à profondément remanié plusieurs cases et en a supprimé une où... le Capitaine jetait Milou au vide-ordure par mégarde avec les cheveux des Dupont !
- Les carreaux rouges et blancs de la fusée changent de place au fil des cases, comme dans l'album précédent d'ailleurs.
- Enfin, sous la pression des milieux catholiques de l'époque, Hergé édulcora considérablement la lettre d'adieu de Wolff lors de son suicide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 19 Sep - 1:33

L'épopée de Tintin sur la lune. Encore un grand album, rondement mené. La partie finale est effectivement la meilleure avec la disparition tragique de Wolff, ainsi que la blessure de Milou.
Comme dans le précédent album Tournesol est vif d'esprit, moins lunaire si j'ose dire, il est leader, sur de lui et de ses idées. C'est je trouve l'apogée de Tournesol dans les albums Tintin. C'est également assez marrant de voir les Dupont et Dupond avoir une rechute à cause du voyage dans l'espace et de voir leurs cheveux repoussés comme dans "Au pays de l'or noir".
L'un des albums les plus connus de Tintin, avec une dernière image symbolique et la phrase de Haddock "On est jamais aussi bien que sur notre bonne vieille Terre".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 19 Sep - 9:36

Le personnage de Wolff prend une place très importante vers la fin, assez éloignée de son rôle effacé jusque là. Il faut savoir qu'à l'époque, son suicide est mal passé (on est en 1954 et dans une parution destinée à la jeunesse) et Hergé a été en butte à certaines critiques alors. Pareil pour la mort de Jorgen : on meurt rarement dans Tintin en général et ce passage est assez sombre.
Tournesol est si différent, comme Haddock dans Les sept boules de cristal, qu'on a presque l'impression d'un autre personnage. Le contraste est d'autant plus saisissant que l'album suivant, L'affaire Tournesol, le replace dans son rôle de grand distrait naïf et sympathique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Sam 19 Sep - 19:03

Dans l'affaire Tournesol il est même faible, fragile, on doit le sauver le secourir. Il n'a plus un rôle fort et dominant comme dans l'épopée sur la Lune. Il faut dire qu'il était alors le responsable, l'autorité pour le voyage sur la Lune. Il avait une sorte d'aura de chef. Ce qu'il ne connaîtra plus jamais après, et dans un sens c'est dommage, car il avait une certaine profondeur au niveau de sa personnalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2014
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 20 Sep - 16:00

Le contexte est différent, dans l'album précédent il est dans son élément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 5929
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 20 Sep - 16:29

En fait, le côté distrait et gentil du professeur fait souvent oublier que c'est un savant génial... Il a quand-même conçu le "submersible de poche", il supervise la mission lunaire et comme on le verra avec l'album suivant, il a mis au point une arme redoutable. Dans Les bijoux de la Castafiore, il excelle dans l'horticulture également, créant pour la Castafiore une nouvelle variété de roses, blanche. Dans Tintin et les Picaros, il met au point un médicament qui dégoûte l'utilisateur de l'alcool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2603
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: TINTIN   Dim 20 Sep - 17:18

Albatur a écrit:
Le contexte est différent, dans l'album précédent il est dans son élément...


C'est surtout qu'il a un appareil lui permettant de bien entendre. C'est juste dommage de ne pas le voir dans les mêmes conditions dans une autre aventure ou il serait encore dans son élément. La dessus Hergé aurait pu créer un autre album mettant Tournesol à son avantage. Fort heureusement malgré son coté "lunaire", son coté inventeur de génie sera toujours bien présent.


Dernière édition par Warlock le Dim 20 Sep - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TINTIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
TINTIN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» TINTIN
» [Quête rang A] Pèlerinage à Pirateland
» Le 24 mars... Tryphon Tournersol alias Auguste Piccard...
» Ségolène Royal: "j'ai été trompée"
» ~ Mimo & Tintin's Workshop ~ [ CLOSE FOR HOLIDAYS ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: