AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DAVID BOWIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 18:31

Moi j'ai toujours un souvenir de vacances a la plage grâce a son tube "let's dance", dès que je l'entends je pense à ce souvenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 18:52

Bowie je l'ai vraiment découvert au début des années 90 avec son double cd compil "Singles collection" , en gros ses meilleurs années de 69 à 86/87. C'est la que j'ai pu apprécier toute sa diversité musicale et ses nombreux succès.

Bien sur gamin Let's dance m'avait marqué, toute comme le duo Under pressure avec Queen, mais enfant c'était surtout le nom Bowie qui me parlait, plus que ses chansons. A partir de l'adolescence j'ai pu découvrir l'artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4199
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Lun 11 Jan - 22:20

De toute façon, aucun de nous, ici, n'a découvert David Bowie dans sa grande époque, celle des années 70.
D'un autre côté, c'est la preuve qu'il fait partie, lui aussi, des artistes transgénérationnels. Il savait s'adapter à toutes les décennies, sans être dépassé ou "old fashioned". Parce qu'il avait son style, tout simplement. Un style bien à lui, unique.

Il a véritablement créé quelque chose dans la musique. Il y a une école Bowie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2074
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Mar 12 Jan - 18:35

Gorak a écrit:
De toute façon, aucun de nous, ici, n'a découvert David Bowie dans sa grande époque, celle des années 70.

Les cinquantenaires si....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Fuchsia

avatar

Féminin Messages : 31
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Sam 30 Jan - 1:16

J'ai été très triste et très touchée (évidemment ! Comment ne pas l'être) d'apprendre la mort de David Bowie. Je l'aimais beaucoup. Il faisait partie de ces êtres qui, d'une manière ou d'une autre, nous donnait l'impression d'être immortels. Et il l'est, d'une certaine manière, même si je reconnais que le dire est un cliché monstrueux.

J'ai personnellement un gros-gros faible pour Ziggy Stardust (and The Spiders From Mars !). Un album qui m'a poursuivie pendant un long moment et qui, comme toutes les œuvres qui me touchent, continuent de me poursuivre. C'est sûrement idiot, mais je considère que tout ce qui me poursuit est forcément grand. Velvet Goldmine me faisait et me fait toujours vibrer, ne me demandez pas pourquoi, parce que je ne le sais pas vraiment !

Je ne suis pas une cinquantenaire, mais je sais que d'avoir découvert tel ou tel artiste au moment où il émergeait est très important (et c'est bien "normal"... entre parenthèses car je hais ce terme. Celui qui a écouté Kurt Cobain, par exemple, au moment où il était vivant, au moment où il "écrivait", ne ressentira pas la même petite chose, au fond de son cœur, que celui qui l'a connu bien après sa mort)... et je suis d'accord : survivent les auteurs, les artistes, les artisans qui avaient leur univers bien à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Dim 14 Fév - 16:44

Je me suis offert un magazine Hors-Série "collector" sur Bowie, qui retrace sa vie, son oeuvre.
Putain, c'est fou, ce type a vraiment vécu plusieurs vies !

Une culture incroyable, il s'intéressait à tout... Peinture, lecture, musique, sculpture, théâtre, cubisme, expressionnisme, scène artistique underground, cinéma... Il peignait, dessinait, sculptait... Il a même joué le rôle principal de Elephant Man, en pièce de théâtre, à Brodway, de septembre 1980 à janvier 1981 ! Sans maquillage, se contentant de déformer sa voix et mettant à profit ce qu'il avait appris de ses cours de mime pour mouvoir son visage...
Détail émouvant : on apprend que Black star désignerait, dans le jargon médical anglais, une lésion cancéreuse. Rien n'était laissé au hasard chez Bowie...

Les frasques, les excès... Bowie est allé très loin avec la coke : il conservait son urine au réfrigérateur, ne se nourrissait plus que de lait et d'oeufs, il avait des crises de larmes, d'angoisse, des hallucinations, voyait des corps tomber du ciel... Dans le même temps, il s'intéressait à l'occulte, au paranormal, ce qui ne faisait que décupler ses délires.
Berlin l'a sauvé, de même que son ami Iggy Pop qui lui, carburait à l'héroïne. Au point qu'un soir, prenant une attaque et manquant mourir là, dans un caniveau, Iggy demande a être interné en maison psychiatrique où il se retrouve finalement seul, abandonné comme un chien. C'est Bowie qui vient l'en sortir et l'emmène avec lui à Berlin.
Le caméléon et l'iguane deviennent inséparables, ne se quittant plus, même si Iggy précise qu'ils ne furent jamais amants, contrairement aux rumeurs. Mais si ces deux là vont mieux, se promènent toute la journée, font du sport ensemble, les vieux démons sont toujours là... Bowie se calme avec la coke, mais se tourne vers l'alcool avec la bière, écumant les bars jusqu'à rentrer ivre mort...
C'est pourtant à ce moment que Bowie enregistre son chef-d'oeuvre, sa fameuse "Trilogie Berlinoise", en une seule prise pour chaque chanson. Un de ses musiciens raconte qu'ils faisaient bien sûr plusieurs prises, mais que la première était toujours la meilleure.

C'est vraiment l'homme aux 1000 vies, une soif de connaissance, de savoir, une curiosité insatiable... Il s'intéressait à tout, tout le passionnait, l'inspirait. Et à côté, la drogue, l'alcool, le sexe, les frasques, les excès... Une vie incandescente, flamboyante, brûlée par les deux bouts...
Depuis sa mort, je me repasse ses albums, surtout ceux de la fameuse Trilogie. C'est la New Wave, rêveuse, envoûtante, qui vous rentre dans la tête et vous lâche plus... Là, je m'écoute The secret life of Arabia sur l'album Heroes... Plus que sa voix, le son derrière, le rythme... Incroyable.

J'ai toujours énormément aimé Bowie mais putain ! pourquoi faut-il que les gens comme lui ou Freddie Mercury meurent pour qu'on réalise vraiment leur génie ?
Si un jour des astronautes débarquent sur Mars, nul doute que Bowie sera là pour les accueillir. Avec les cheveux rouges, des paillettes et des plattform shoes, of course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Donald S

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 290
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 39
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Dim 14 Fév - 17:56

Voyageur Solitaire a écrit:


Les frasques, les excès... Bowie est allé très loin avec la coke : il conservait son urine au réfrigérateur, ne se nourrissait plus que de lait et d'oeufs, il avait des crises de larmes, d'angoisse, des hallucinations, voyait des corps tomber du ciel... Dans le même temps, il s'intéressait à l'occulte, au paranormal, ce qui ne faisait que décupler ses délires.
.

Bowie,(lui,ainsi que bon nombre d'artistes pop-rock...)a été trés influencé par les écrits d'Aleister Crowley,grand maître de l'occultisme de la première moitié du XXeme siecle...
Ce dernier mériterait presque de figurer dans la galeries des personnages atypique,tant le personnage est sulfureux.

Concernant,l'oeuvre de Bowie,je m'aperçois que j'en connais que trés peu de choses(hormis quelques titres phares comme "let's dance).En fin de compte c'est plus le personnage que son oeuvre qui m'aura marqué...


Dernière édition par Donald le Naufrageur le Dim 14 Fév - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   Dim 14 Fév - 18:06

Pareil, c'est le personnage qui m'envoûte, me fascine, me désoriente. Musicalement, j'aime pas tout, j'ai beaucoup de mal avec la période Ziggy, j'ai vraiment accroché à partir de la Trilogie Berlinoise.

Je connais pas Aleister Crowley, je vais jeter un oeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAVID BOWIE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAVID BOWIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» David Lanero {OK}
» Haitian Activist David Josue's Brazil Tour to Demand Troops Out of Haiti
» David MeShow - Anus
» David Villa Icon
» David Otunga & Wade Barret & Chris Benoit Vs Justin Gabriel & Cody Rhodes & John cena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Musique rock-
Sauter vers: