AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Oral-B Vitality Trizone – Brosse à Dents ...
Voir le deal
12.12 €

 

 LE ROI ARTHUR

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7408
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE ROI ARTHUR Empty
MessageSujet: LE ROI ARTHUR   LE ROI ARTHUR Icon_minitime1Mar 10 Jan - 17:45

Le roi Arthur est, d'après les romances médiévales, un seigneur breton qui aurait organisé la défense de la Grande-Bretagne face aux envahisseurs saxons à la fin du Ve siècle ou au début du VIe siècle. La légende d'Arthur est principalement inspirée par le folklore et l'invention littéraire, et son existence historique n'est pas attestée. Les sources historiques d'Arthur sont recueillies sur de rares textes contradictoires, essentiellement des poèmes et contes en langue galloise tels les Annales Cambriae, des annales et chroniques décrivant la romanisation et la christianisation de la Grande-Bretagne comme l’Historia Brittonum et la vie des premiers saints de l'île bretonne, tels les écrits de Gildas le sage. Le nom d'Arthur apparait également dans d'anciens poèmes tel que le Y Gododdin. Son histoire se situe à une époque où le terme « Bretagne » désignait la grande moitié sud de l'actuelle Grande-Bretagne.



Dernière édition par Voyageur Solitaire le Sam 14 Jan - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Yavanna
Admin
Yavanna

Féminin Capricorne Messages : 112
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 33
Localisation : Au pays des poulbots galopants et des mégères tachées de craie
Emploi/loisirs : Maîtresse pour apprentis assassins, gratteuse acharnée et bergère de moutons alcooliques
Humeur : Pneumonique

LE ROI ARTHUR Empty
MessageSujet: Re: LE ROI ARTHUR   LE ROI ARTHUR Icon_minitime1Sam 14 Jan - 18:26

La jeunesse d'Athur
De la naissance au couronnement


LE ROI ARTHUR Goscombe
Merlin avec Arthur enfant, sculpture en bronze, Sir William Goscombe, 1902, National Museum of Wales, Cardiff

Une naissance mystérieuse

Nous savons relativement peu de choses de la naissance et de l'enfance historiques d'Arthur. En effet, de l'Antiquité jusqu'à la fin du Moyen Age, l'enfance, mal connue, était souvent source de désintérêt voire d'incompréhension de la part des auteurs. Il est par conséquent rare de trouver des traces écrites des activités des enfants avant l'âge de sept ans, considéré par les autorités religieuses (sous-entendez chrétiennes) comme l'âge de raison. De même, certains nouveaux-nés recevaient un prénom assez tard.

Cela dit, lorsqu'il s'agit du cadre légendaire, la naissance d'un personnage d'importance fait souvent l'objet d'une description détaillée, puisqu'elle doit se présenter comme un miroir de sa destinée. La naissance du roi Arthur ne fait pas exception à la règle, même si elle précède une longue période d'incertitude concernant son enfance.

Le père d'Arthur, Uther Pendragon, avait fait réunir ses vassaux pour fêter l'avènement de son règne. Lors de la présentation des seigneurs, accompagnés, comme il était de coutume en temps de pays, de leurs épouses, Uther fut irrémédiablement séduit par la femme du duc Gorlois de Cournouailles, Ygerne (ou Ygraine). Fidèle et loyale, celle-ci ignora les avances du souverain, qui commença à nourrir à son égard une passion dévorante. Après le départ des vassaux, Uther ne pu se résoudre à renoncer à l'amour d'Ygerne, et fit appel à son fidèle conseiller, Merlin, pour apaiser son trouble. Celui-ci, constatant que le souverain ne pouvait oublier la duchesse de Cournouailles, mit au point un stratagème magique pour permettre au roi de rejoindre la duchesse, en lui faisant promettre en échange de lui accorder ensuite une faveur. ravi, Uther accepta. Profitant du départ de Gorlois, parti défendre ses frontières, Merlin frotta le visage d'Uther avec une herbe, qui lui donna dès lors l'apparence de l'époux d'Ygerne. Ravi, Uther pénétra sans encombre à Tintagel, résidence principale du duc de Cournouailles, où séjournait Ygerne en l'absence de son époux. Tous, des gardes jusqu'à la duchesse, crurent au retour de Gorlois. Uther passa ainsi la nuit avec Ygerne, et s'en retourna au matin, plus amoureux que jamais. Or, au cours de cette nuit, le véritable Gorlois avait trouvé la mort. Lorsqu'elle l'apprit, Ygerne fut profondément troublée. Lorsqu'Uther, à l'issue de la période de deuil règlementaire, la demanda en mariage, Ygerne accepta, et lui confia avant la noce son terrible secret : elle avait passé la nuit avec son époux la nuit où il avait trouvé la mort et, de cette étrange union, un enfant allait naître. Uther, qui connaissait naturellement la vérité, l'épousa en lui proposant de garder cette grossesse secrète. Lorsque la reine accoucha, neuf mois plus tard, Merlin vint réclamer sa faveur à Uther : il voulait l'enfant. Uther et Ygerne, un peu à contrecoeur, le lui cédèrent.

Merlin n'éleva pas Arthur lui-même, mais le confia à un bourgeois, Antor (ou Hector), qui le fit élever et allaiter par sa propre femme, en même temps que leur fils, Kay (ou Keu). Les deux enfants grandirent ensemble, en tant que frère de lait (nés de parents biologiques différents, mais allaités par la même femme).

Nous ne savons rien d'autre de l'enfance d'Arthur, du moins dans les textes médiévaux. Quelques auteurs plus tardifs, en particulier dans des ouvrages dédiés à la jeunesse, tentèrent de lever le voile sur la jeunesse d'Arthur, en se fondant sur les rapports conflictuels mêlés d'affection qui unirent toujours Arthur et Kay. La plus célèbre version est sans doute le roman fantaisiste de TH White, The Sword in the Stone (L'épée dans la pierre) qui fit d'Arthur un enfant malingre et cible des moqueries de son frère de lait, qui le surnomme "La Verrue".

Il faudra attendre la mort d'Uther Pendragon pour qu'Arthur fasse de nouveau parler de lui. Alors âgé de seize ans, il est poussé par Merlin (selon certaines versions) à tenter l'épreuve destinée à désigner le futur roi : dégager une épée fichée dans une enclume de son carcan. Uther était en effet décédé sans laisser d'héritier mâle (il laissait deux filles, Morgane et Morgause, qui selon les versions étaient soit toutes deux adoptées du précédent mariage d'Ygerne, soit enfant légitime et enfant adopté), et Merlin, devant les hésitations des barons à nommer un nouveau roi, avait imaginé ce stratagème pour désigner le souverain légitime. Selon les versions les plus répandues, Arthur se rendit au tournoi organisé pour l'occasion en tant que serviteur de Kay, qui participait aux joutes. Ayant oublié son épée, Kay le chargea alors de lui en trouver une de toute urgence. Arthur aurait alors remarqué une épée fichée dans une enclume et, désespéré de ne pouvoir en trouver une autre, l'aurait ôtée de son support. Lorsque la prouesse du jeune homme fut découverte, les barons se récrièrent : nul ne voulait d'un enfant comme souverain !

Arthur gagne le respect des barons

Devant l'incrédulité des barons, Arthur est poussé à faire ses preuves. On lui demande ainsi de remettre l'épée dans l'enclume, afin que tous puissent s'essayer à l'extraction de la lame. Docile, Arthur s'exécute, et les barons tentent tous leur chance, mais en vain : la lame est comme scellée dans son support. Devant les échecs répétés des seigneurs, Arthur retente l'exploit, et le réitère sans aucune peine : dans sa main, l'épée sort de son enclume comme si elle était fichée dans du beurre.

Les barons se rendent à l'évidence : Arthur est désigné. Toujours inquiets vis à vis de l'âge du jeune homme, ils décident de le mettre à l'épreuve : pendant 40 jours, le trône lui sera confié de manière provisoire, avant de décider s'il est bel et bien digne d'être roi. Arthur s'en acquitte avec brio. Juste avant son sacre, Merlin révèle alors la véritable ascendance d'Arthur, mettant fin aux débats concernant la légitimité du jeune homme : en tant que descendant de sang du précédent souverain, Arthur peut commencer un règne légitime.

Quelques dates

Selon les sources, Arthur serait né aux alentours de 470 (les historiens proposent une fourchette de 456 à 492) et Uther aurait trouvé la mort vers 485 (là encore les dates varient, généralement entre 460 et 495).

_________________
Sources :

⭐ Mythes et réalités, histoire du roi Arthur, Christine Ferlampin-Acher et Denis Hüe, éditions Ouest France, collection Histoire
⭐ Le roi Arthur, Amaury Chauou, éditions du Seuil
⭐ La légende du roi Arthur, Martin Aurell, librairie académique Perrin
⭐ Historia regum Britanniae, Geoffroy de Monmouth (XIIème siècle), collection lettres gothiques
Revenir en haut Aller en bas
http://spacesheepcanfly.weebly.com
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7408
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE ROI ARTHUR Empty
MessageSujet: LE ROI ARTHUR   LE ROI ARTHUR Icon_minitime1Mar 24 Jan - 23:49

A noter qu'Arthur compte parmi les "neufs preux" de la tradition médiévale. Ces neufs preux étaient "Les meilleurs qui aient jamais existé", critère qu'aurait repris Arthur pour la création des chevaliers de la Table Ronde.
Selon la tradition, ces neufs preux étaient trois païens (Hector de Troie, Alexandre le Grand et Jules César), trois Hébreux (Josué, David et Judas Maccabée), trois chrétiens (Arthur, Charlemagne et Godefroi de Bouillon).
Etonnant mélange de traditions et d'époques !
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

LE ROI ARTHUR Empty
MessageSujet: Re: LE ROI ARTHUR   LE ROI ARTHUR Icon_minitime1Jeu 14 Juin - 10:34

on a soutenu de façon assez plausible que le personnage d'Uther était en fait issu d'une erreur de traduction; que le texte gallois portait artor mab utr ce que les moines, qui ne savaient pas trop le gallois, traduisirent "Arthur fils d'Uther" alors que c'était en réalité "Arthur fils horrible".
Ne connaissant rien qui vaille au gallois, je ne saurais me prononcer…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




LE ROI ARTHUR Empty
MessageSujet: Re: LE ROI ARTHUR   LE ROI ARTHUR Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
LE ROI ARTHUR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: Avalon-
Sauter vers: