AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Megadrive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: La Megadrive   Mer 15 Aoû - 8:46

La MEGADRIVE


A la fin des années 80, le marché du jeu vidéo est divisé entre les micro-ordinateurs, dominés par les modèles Atari ST et Amiga, et les consoles japonaises avec l'omniprésente mais vieillissante NES. Techniquement les micro-ordinateurs ont une génération d'avance : ST et Amiga sont des machines architecturées autour d'un processeur 16/32 bits. Nec, à l'initiative de la petite firme Hudson Soft, s'apprête à lancer sa PCEngine, au coeur de 8 bits mais dotée de co-processeurs puissants (NEC ne fera jamais de percée en Europe, dommage car sa console rivalise sans peine avec la SNES et la MD)


Moteur et carosserie

Sa console Master System n'ayant pas réussi à s'imposer face à la NES, Sega se décide alors à passer à la vitesse supérieure, et lance donc en 1989 la Megadrive (Genesis aux Etats-Unis), dont le coeur est le micro-processeur utilisé par le ST et l'Amiga (et le X68000 de Sharps) : le Motorola 68000. Outre le fait que la famille 68k est constituée des meilleurs micro-processeurs du moment, ce choix doit aussi permettre l'adaptation sans trop d'efforts ni de perte de qualité des hits d'arcades de Sega qui fonctionnent alors à l'aide de cartes basées sur ces mêmes micro-processeurs. Pour des raisons de compatibilité ascendante avec la Master System, la 16 bits de Sega conserve dans ses entrailles de cuivre et de silicone ce bon vieux Zilog Z80 : en mode Megadrive, sa tâche est de gérer le son.

La Megadrive première version a un look plutôt classieux : boîtier noir avec surfaces adoucies et port cartouches barrant un disque orné de l'identité de la machine sur fond blanc ainsi que d'un 16-bit annonçant fièrement sa puissance. A titre d'anecdote, certains revendeurs de l'époque n'hésitaient pas à inclure le Z80 dans le calcul des bits, et titraient ainsi sans rire dans leurs publicités : "console 24 bits" (= 16 du 68000 + 8 du Z80 - le compte est bon - sic !)… La première version dispose aussi (ô luxe !) d'une prise casque avec réglage du volume indépendant. Bref la carcasse en imposait tout en gardant une certaine élégance ; on est loin du style "gros jouet carré" de Nintendo.
Le pad de la Megadrive se distingue également de celui des NES par sa forme de croissant, plus ergonomique car dépourvue d'angles aigus sur lesquels les frottements prolongé du haut de la paume peuvent être douloureux. Il est muni de trois boutons disposés en arc de cercle plus deux petits boutons de service. Le pad lui même est à huit directions. Plus tard, un pad à 6 boutons sera proposé (utile pour les jeux de baston).


Succès !?!

Malgré sa puissance largement supérieure, l'année même de sa sortie la Megadrive ne parvient pas à prendre le dessus, en terme de ventes, sur la NES (surtout au Japon). Mais les grands jeux arrivent et le succès est aussi au rendez-vous (surtout en Occident). Mais en 1991 la compétition s'annonce à nouveau serrée avec la sortie de la SNES… Les adaptations de jeux d'arcades Sega sont souvent réussies et Sonic pointe le bout de ses épines (1992). Ce titre est un coup de maître de Sega, montrant que la Megadrive, avec son hardware techniquement inférieur à celui de la SNES, peut faire tourner du software supérieur à ce qui se fait chez Nintendo. Côté RPG, par contre, il n'y a pas foule (mais les rares titres disponibles à l'instar de la série Phantasy Star et plus tard de Landstalker sont très bons). Cependant, à partir de 1993, les jeux affluant sur la nouvelle console de Nintendo (dont des masses de très bons RPG), le marché penche définitivement en faveur de la SNES.


Evolution…

Jusqu'en 1997, Sega sort trois versions de sa console 16 bits plus deux "évolutions", sans compter l'adaptateur pour jouer aux jeux de la Master System.
_ La première évolution est le Mega-CD ; la Megadrive est ainsi la seconde console japonaise dotée d'un lecteur de CD-ROM. Ce dernier, manquant de jeux originaux, ne bouleverse cependant pas la hiérarchie du secteur. Il est de plus assez fragile et son alimentation est séparée. Dommage car il y'avait un gros potentiel, il suffit de voir tourner Sylpheed ou Ground Zero pour s'en rendre compte)

Ci dessous une megadrive avec 32X et mega cd


_ La deuxième version de la Megadrive, la Megadrive II (1993), est quant à elle un simple lifting, qui rend la console certes plus compacte mais lui donne aussi un petit côté gadget, avec ses gros boutons rouges. Un lecteur de CD-ROM adapté voit le jour : il s'installe à gauche de la console et non plus dessous (une trappe remplace le tiroir de la première mouture). Il n'y a plus de prise casque, mais la sortie audio-vidéo est améliorée, avec la possibilité de sortie audio stéréo sur les téléviseurs équipés.
_ La seconde évolution est l'extension 32X, dotée de processeurs RISC 32bits dédiés à la 3D ; quelques jeux exploitent ces possibilités (Virtua Fighter, Virtua Racing, etc…), mais la 32X est globalement un échec. Précisons que l'alimentation est encore une fois séparée !

_ Une troisième version de la console sort enfin, encore plus petite que la deuxième ; elle est incompatible avec Mega-CD et 32X.
Notez qu'une version portable de la Megadrive, la Nomad, sortira au Japon et aux Etats-Unis…

Caractéristiques techniques

NOM : Megadrive (Genesis aux E.-U.)
CONSTRUCTEUR : Sega
Pays d'origine : Japon
Année de lancement : 1989
Année de fin de production : 1997
Contrôleurs : joypad 8 directions - 3 boutons d'action
Processeur central : Motorola 68000 (16 bits) cadencé à 7,6 MHz
Co-processeurs : Z80 (8 bits) cadencé à 4 MHz (contrôle les 2 deux circuits sonores : TI 76489 pour le PSG et Yamaha YM 2612 pour la FM)
RAM : 64 Ko pour le 68000 et 8Ko pour le Z80
VRAM : 64 Ko
Résolution graphique : 320 X 224 - palette de 512 couleurs / 64 affichables simultanément
Sons : TI 76489 PSG (Programmable Sound Generator) à 3 canaux + 1 canal bruit - Yamaha YM 2612 FM à 6 canaux en stéréo
Dimensions : 28,5 x 5 x 22,5 cm (Megadrive)
Entrée / Sorties : sortie antenne RF, sortie vidéo RGB, 2 ports pour contrôleurs, sortie audio stéréo jack avec contrôle de volume, port d'extension
Alimentation : 9 V (continu) ; 1,2 A
Media : cartouches
Nombre de jeux : 723
Prix : (a sa sortie) 1890 F (environ 288 €) ce prix baissera vite a 1490 francs et 1290 en moins d'un an.

Quelques jeux Cultes de la MD :

Sonic
Landstalker
Phantasy Star
Shining Force
James Pond II
Golden Axe
Street of Rage
Thunderforce III
Revanche of the Shinobi
Mickey World of illusion
Alladin
Quackshot
Flink
Flashback
Cool spot

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4199
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: La Megadrive   Mar 26 Fév - 19:38

Citation :
Quelques jeux Cultes de la MD :

Sonic
Landstalker
Phantasy Star
Shining Force
James Pond II
Golden Axe
Street of Rage
Thunderforce III
Revanche of the Shinobi
Mickey World of illusion
Alladin
Quackshot
Flink
Flashback
Cool spot

J'avais tous ces jeux mais j'en ai prêté beaucoup et on me les a jamais rendus. Remarquez, j'ai fait de même de mon côté.

Mais qu'on me vienne pas me jeter la première pierre, parce que les jeux qu'on empruntait sur la MD et que l'on rendait jamais, je parie que vous l'avez tous fait ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Paul Le Puel

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 154
Date d'inscription : 20/03/2013
Age : 41
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: La Megadrive   Lun 13 Mai - 9:45

Il y a de sacrées pépites dans votre listing!! Je les ai tous eu à quelques exceptions près. Phantasy Star III fut mon premier RPG toutes consoles confondues. C'était aussi l'age d'or des beat them all: Golden Axe, Street of Rage!! Les licences Disney étaient aussi très réussies.
La première fois que j'ai lancé la machine avec Sonic et que j'ai entendu ça:

Je suis devenu dingue......

Petite confidence: c'est la première console que j'ai acheté avec mon argent de poche et quelques "petits emprunts improvisés" dans le portefeuille de mon père..j'ai honte pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dav-ID

avatar

Masculin Taureau Messages : 187
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 38

MessageSujet: Re: La Megadrive   Mer 8 Avr - 18:08

Very Happy



D'la bombe mes amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: La Megadrive   Dim 12 Avr - 15:31

dav-ID a écrit:
Very Happy



D'la bombe mes amis...

Aaah oui que d'heures passées a trouver ce fichu trésor !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Megadrive   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Megadrive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test de Batman Returns sur Megadrive ! Par Jane Aden
» La Megadrive
» Phantasy Star IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE SALON DES JEUX :: Jeux vidéo-
Sauter vers: