AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au-delà du système solaire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 518
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Au-delà du système solaire   Jeu 9 Aoû - 2:52

Certaines civilisations nous ont laissé des héritages monumentaux d’autres ont montré une connaissance extraordinaire de l’astronomie pour leur époque. Cela nous a amené à discuter de la possibilité d’une aide extérieur qu’une civilisation plus avancée nous aurait fourni. Sans trancher dans ce débat, la possibilité d’autres civilisations dans la galaxie a été étudiée de manière très sérieuse.

Depuis les années 60 le programme SETI surveille l’activité électromagnétique dans l’espace à l’aide de radiotélescope. Le but est de percevoir le signal volontaire ou non d’une civilisation au moins aussi avancée que nous. En fonction des aléas budgétaire le programme a évolué. Le programme a évolué et c’est ouvert au grand public pour lui permettre de participer au calcul grâce à internet. Les moyens technologiques aidant la gamme de fréquences étudiée est bien plus large que par le passé.

Toujours dans la galaxie l’équation de Drake est utilisée pour évaluer le nombre de civilisations contactables par la nôtre dans la galaxie. Elle inclue entre autre le nombre d’étoile comme le soleil formées chaque années, la probabilité que la vie se développe ou encore la durée de vie des civilisations. Les résultats peuvent être très variables selon que l’on soit optimiste ou pas. J'ai calculé avec une durée de vie de 1000 ans par civilisation, mais il y a des chance que nous ne passions pas les 200 ans après la découverte des ondes radio.

http://www.pbs.org/lifebeyondearth/listening/drake.html

Si cela ne suffit pas les sondes Pioneer et Voyager transportent avec elle tout un bric à brac permettant de nous faire connaitre, incluant un disque d’or de Garou d’échantillons sonores de la terre et une magnifique carte postale de au cas où elle tombe sur une civilisation qui veuille venir nous voir.


Les féministes dirons que la femme n'est pas active, les ligue morales dirons qu'ils sont tout nus ...enfin bref personne est content. De toute façon le bras lever veux dire en langage des signes galactique je vous emm... Dernière chose, Stephen Hawking nous a dit récemment que contacter les extraterrestres n’était pas forcément une bonne idée. Si ils sont aussi consommateur de ressource et agressifs on n’est pas sortie du trou noir.




Les Aliens sont nos amis, il faut les aimer aussi.....


Dernière édition par Youpi l'alchimiste le Lun 13 Aoû - 1:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6984
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: AU-DELA DU SYSTEME SOLAIRE   Jeu 9 Aoû - 8:08

S'il y a bien un domaine qui est bourré de clichés, c'est celui-là. Dés qu'on parle d'OVNI, d'autres"civilisations" ou formes de vie, on pense tout de suite aux petits hommes verts, à Star Wars ou aux envahisseurs. Et, effectivement, on imagine souvent une horde de bestioles bizarres dans des vaisseaux immenses venus nous bombarder la gueule de rayons gamma-bêta-epsilon... Merci Hollywood et des générations d'auteurs SF.

Une autre forme de vie est tout à fait possible, mais ça peut être des bactéries, une plante, des insectes, des micros-organismes... Ou une forme de vie qui pourrait se développer dans d'autres conditions, différentes des nôtres (sans oxygène, sous l'eau...). Il y a une infinité de possibilités je pense, bien loin des petits bonhommes verts. De toute façon, vu comme l'humanité part en couilles, je pense pas que les extra-terrestres, s'ils existent, aient vraiment envie de venir nous voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2218
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 12 Aoû - 18:14

Moi j'ai toujours pensé que si ca se trouve il y'a une autre planete similaire a la notre sur laquelle il y'a un peuple qui comme nous est coincé sur cette derniere et s'imagine en pensant (a nous) qu'on est d'horrible martien vert ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2218
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Jeu 16 Aoû - 20:09

Hier j'ai vu un reportage interressant sur les ovnis et ils disaient que sur les milliers de cas recencés, 5% etaient reelement inexplicable (ce n'etait pas une simple lueur, un ballon sonde, un nuage lenticulaire ou autres phenomene physique) et relevaient quasiment de la preuve d'une autre forme d'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
dav-ID

avatar

Masculin Taureau Messages : 353
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 39

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Ven 1 Mai - 10:13

Voyageur Solitaire a écrit:
S'il y a bien un domaine qui est bourré de clichés, c'est celui-là. Dés qu'on parle d'OVNI, d'autres"civilisations" ou formes de vie, on pense tout de suite aux petits hommes verts, à Star Wars ou aux envahisseurs. Et, effectivement, on imagine souvent une horde de bestioles bizarres dans des vaisseaux immenses venus nous bombarder la gueule de rayons gamma-bêta-epsilon... Merci Hollywood et des générations d'auteurs SF.

On peut dire merci au cinéma ou à la télévision...c'est comme les films des dents de la mer ça, à force de dire que le requin c'est un tueur assoiffé de sang dont la proie principale est l'homme, les gens finissent par le gober...

Idem pour les aliens...ils sont toujours gris avec un corps maigre et des gros yeux noir (comme on peut en voir dans la série Stargate)...alors que si ça se trouve, ils sont comme nous...un corps comme le notre, deux jambes et deux bras, une tête...des hommes et des femmes qui vivent sur une planète avec de la nature, des océans, des animaux, etc...un certain niveau de technologie ou pas du tout...de nouvelles croyances ou religions, de nouvelles civilisations, etc...

Après tout, nous humains, nous sommes la preuve ultime que la vie est possible sur une planète...j'arrive même pas à comprendre qu'on puisse affirmer que nous sommes seuls dans l'univers vu la taille de l'espace, le nombre colossal  de galaxies, d'étoiles, de systèmes, etc...c'est un truc qui me dépasse... Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3267
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Ven 1 Mai - 11:02

dav-ID a écrit:


Après tout, nous humains, nous sommes la preuve ultime que la vie est possible sur une planète...j'arrive même pas à comprendre qu'on puisse affirmer que nous sommes seuls dans l'univers vu la taille de l'espace, le nombre colossal  de galaxies, d'étoiles, de systèmes, etc...c'est un truc qui me dépasse... Rolling Eyes

1) Un héritage de la religion peut-être, qui a déjà vu ses dogmes sur les représentations de l'univers voler en éclat... tant pis au passage si on fait brûler quelques hérétiques astronomes, très belle mentalité de la part de donneurs de leçons et censeurs de la pensée.
Admettre qu'on n'est pas les seuls, c'est qu'il y aurait d'autres dieux.

2) Mais aussi probablement un héritage de la connerie humaine : c'est tellement mieux de se croire le centre du monde, le nombril de l'univers, ça nous donne l'importance qu'on ne peut pas avoir à cause de notre médiocrité.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2218
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Ven 1 Mai - 15:14

Si ça se trouve les autres formes de vie de l'univers sont aussi comme la plupart de ceux qui sont sur terre : des animaux qui ne font rien de plus que vivre leur vie.
Sauf qu'eux ont la chance de pas avoir d'humains débiles qui pourrissent leur environnement et s'entretuent pour des stupides religions, territoires, ressources...
Voilà pourquoi même si certains peuples sont d'un haut niveau de technologie ils ne veulent surtout pas se faire connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
cdang

avatar

Masculin Messages : 1232
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 3 Mai - 14:58

Moi, je suis persuadé qu'il y a de la vie sur d'autres planètes.

Et je suis persuadé que, comme sur Terre, la forme majoritaire, c'est des... bactéries...

Elles sont apparues avant nous, elles vivent dans des milieux extrêmes au possible, à l'échelle de la Terre, la vie polycellulaire occupe une durée ridicule.

Statistiquement, si on trouve de la vie, il y a de grandes chances que ça sera sous forme unicellulaire.

Bien sur, ce n'est qu'un avis personnel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 25 Oct - 19:45

Complètement d'accord avec cdang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3138
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 25 Oct - 21:09

cdang a écrit:

Statistiquement, si on trouve de la vie, il y a de grandes chances que ça sera sous forme unicellulaire.

On peut faire dire ce qu'on veut à des statistiques, et en ce qui concerne les autres formes de vies en dehors du système solaire, bah on en sait rien. Tout reste possible et imaginable. Après oui les romans de science fiction sont passés par la, tout comme les films et les séries TV, et l'imagination humaine a fait le reste. Il y a des milliards d'étoiles donc des milliards de planètes, personnes ne peut se dire "Oui je suis sur qu'on ne trouve que ce genre de formes de vie". Tout reste possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Lun 26 Oct - 0:10

Cdang n'a pas dit "je suis sûr qu'on ne trouve que ce genre de formes de vie", il a dit "statistiquement il y a de grandes chances que", et il a raison, il a expliqué pourquoi. On ne peut pas "faire dire ce qu'on veut" aux statistiques. Dans les sciences sociales, peut-être. Et encore, ceux qui leur font dire ce qu'ils veulent ne sont pas forcément animés d'intentions strictement scientifiques. Mais dans les sciences "dures" comme la biologie ou la physique, les statistiques disent ce qu'elles ont à dire, point. Sachant que sur terre la forme de vie la plus répandue c'est les bactéries, il y a beaucoup plus de chances que la première forme de vie que l'on trouvera sur une autre planète soit des bactéries et non pas une forme de vie intelligente, puisque sur Terre cette forme de vie est une sorte d'exception. Si le processus de l'évolution est valable pour tout l'univers (et il est fort probable qu'il l'est), et si les lois du hasard sont également valables dans tout l'univers (et il est fort probable qu'elles le sont), alors les formes de vie intelligentes sont ce qu'il y a de plus rare dans l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3138
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Lun 26 Oct - 0:22

Oui mais ce ne sont que des hypothèses et des probabilités, rien de concret. Les statistiques quelles qu'elles soient sont faites pour êtres démenties et contredites, c'est comme ça qu'on avance, et qu'on fait avancer la science et les découvertes. Surtout en ce qui concerne l'immensité de l'univers et l'exobiologie, dont on ne sait au final pas grand chose. Il ne faut pas non plus tout recentrer sur ce que l'ont connait sur Terre, et en faire une exception. L'univers est vaste, et va savoir ce qu'il existe ailleurs. Toute forme de vie est possible, et c'est la toute la saveur du domaine et du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Lun 26 Oct - 0:41

Mais non ! Les statistiques, c'est des mathématiques. Elles ne sont pas faites pour être démenties et contredites, elles sont faites pour nous permettre d'appréhender le réel d'une manière plus sûre que par l'intuition ou la croyance. Les statistiques peuvent nous permettre d'élaborer des hypothèses, et celles-ci peuvent être démenties et contredites, mais on ne contredit pas des statistiques, elles sont têtues comme le réel. Bien sûr, l'univers est vaste et "toute forme de vie est possible", mais qu'à-t-on dit une fois qu'on a dit cela ? En quoi a-t-on fait avancer la science et la connaissance ? La seule chose de tangible sur laquelle nous pouvons nous baser en l'état actuel de nos connaissances pour imaginer la vie ailleurs, c'est la vie sur Terre. ça n'assure pas que toute vie dans l'univers soit sur le modèle de la vie sur Terre, mais comme c'est le seul modèle que nous avons, nous avons tout intérêt à nous baser sur ce modèle-là pour poursuivre nos investigations sans nous égarer dans on ne sait quel délire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3138
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Lun 26 Oct - 1:05

Nous ne sommes pas non plus que des machines, faites de chiffres, d'équations, de nombres et de statistiques. L'intuition est aussi une possibilité de faire avancer les choses. Surtout si on oublie un peu dans le monde fou qui va a 2000 à l'heure dans lequel on vit. Il faut savoir parfois se recentrer sur soi même et oublier le reste et ce que l'on connait ou que l'on croit connaitre. Ainsi on se fait confiance et on fait confiance à notre intuition, notre sixième sens si on peut dire. Sans pour autant partir dans des délires ou autres gaudrioles extrêmes.
Après soyons clair, les maths ce n'est pas ma tasse de thé et encore moins les statistiques qui ne veulent bien souvent pas dire grand chose. Ou seulement dire ce qu'elles ont envie de dire, ou de que certains ont envie de dire. Je préfère partir et ouvrir grand les yeux et apprendre par moi même que de me fier à des statistiques. Qui ne sont à mes yeux pas 100 % fiables, on peut toujours aller à l'encontre d'une statistique.
Pour revenir au centre du sujet, on ne fait que des suppositions rien de plus, tout est à découvrir. Et en astronomie on est bien souvent surpris par ce qu'on peut découvrir, loin de ce qu'on attendait au début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3267
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Lun 26 Oct - 1:07

Il ne s'agirait pas vraiment de délire, puisque d'après moi, nous ne serions pas en mesure d'imaginer ce qui est délirant et hors de notre portée de compréhension.
Les bactéries, ça peut nous sembler le choix le plus logique, au vu de nos connaissance et de nos sens de Terriens.
Or, les planètes ont des propriétés bien différentes de la Terre, et nous devons admettre que, au-delà du système solaire, nous ne connaissons encore que très peu de choses.
Et que nous somme prisonniers de nos sens humains. Autrement dit, il faudrait envisager que la vie puisse prendre d'autres formes que celle nous connaissons, et même que nous en mesure d'imaginer.
Les écrivains de SF peuvent envisager des formes de vie E.T. insectoïdes, végétales, mécaniques, minérales, d'énergie pure, etc ... mais elles ne sont que transposition ou extrapolation de quelque chose d'envisageable avec nos connaissances ou sens Terriens.

Nous n'avons que 5 sens. Nous ne voyons pas certaines couleurs. Nous savons qu'il existe d'autres sens chez les animaux sur Terre. Il y a l'écholocation des chiroptères par exemple, ou encore Les  l'électroperception des monotrèmes comme l'ornithorynque (présenté sur le forum) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sens_%28physiologie%29#Sens_humains_et_non-humains

Nous pouvons envisager que certaines formes de vie soient tout bonnement imperceptibles et même inimaginables pour nos sens humains.

Par ailleurs quand on voit les possibilités d'adaptation de la vie à des conditions extrêmes sur Terre (bactérie dans des sources brûlantes, etc...), on peut penser que la vie devrait s'adapter dans l'espace à des conditions bien plus extrêmes que celles-vue sur Terre, et possiblement au-delà de ce qu'on est aussi capable d'imaginer.

C'est en gros ce que dit Alexandre Astier dans ses interviews autour de l' ExoConférence, son spectacle comique mais aussi "critique", très bien documenté sur le plan scientifique.

Cela nous rappelle aussi le point de vue agnostique.

J'ajoute que l'épistémologie et l'étude des religions et de l'histoire nous a quand même montré que l'homme est assez redoutable pour créer des dogmes et s'entêter à les défendre, en dépit du bon sens scientifique ou de la raison critique, sans compter sa propension à se croire détenteur de la vérité suprême.
Bref, je trouve que l'homme devrait faire preuve d'un peu plus d'humilité, et que si il admet que l'étendue de son savoir est réduite, c'est déjà une première étape vers davantage de vérité. A défaut de s'approcher des connaissances "vraies", se défausser des préjugés et des erreurs va déjà dans le bon sens. Et ça, ça renvoie plutôt à Karl Popper.

Mais histoire de recoller au début du message, on doit faire avec les outils que nous avons. Autrement dit, nos sens, les mathématiques, etc... donc du point de vue pragmatique, aller vers ce qui nous paraît le plus probable, concernant la vie E.T. Il est donc logique de diriger "en priorité" nos télescopes vers les planètes qui paraissent avoir les conditions de vie les + proches de la Terre, que celles qui en sont fort éloignées. C'est une manière d'optimiser nos chances de trouver quelque chose, vu qu'on ne peut pas tout regarder, faute de budget. Le pêcheur ne fait pas autre chose quand il arpente les berges d'une rivière : il plonge sa ligne dans l'endroit qui lui semble être le plus favorable pour être poissonneux.
Hum, mes métaphores à une 1H du matin, ce n'est pas terrible. J'arrête là...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1232
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Lun 26 Oct - 11:01

Pour préciser mon point de vue : on peut dire que toute notion de vie fait intervenir la notion de cellule. En effet, d'un point de vue biochimique, la vie c'est un ensemble de cycles de réactions dans un espace confiné, cet espace on peut l'appeler comme on veut, mais en France on l'appelle cellule. Ça ne veut pas dire que lesdites cellules doivent être similaires à celle que l'on a chez nous, hein.

Bon, donc logiquement, la première forme de vie à pouvoir apparaître sur une planète, c'est de la vie unicellulaire : avant de bâtir un mur, il faut fabriquer des briques.

À partir de là, la vie peut évoluer ou pas vers de la vie pluricellulaire, c'est-à-dire des organismes complexes (plantes animaux), mais dans tous les cas il y a de la vie unicellulaire.

L'évolution, au sens darwinien, est un processus long. Il est difficile de savoir quand sont apparues les bactéries sur Terre, car elles ont la sale manie de ne pas laisser de fossile, mais je pense que plusieurs milliards d'années est un ordre de grandeur probable :  le plancton unicellulaire serait apparu il y a 3,5 milliards d'années, et idem pour les cyanobactéries (la Terre a environ 5 milliards d'années). La plus ancienne trace de vie pluricellulaire daterait de 2 milliards d'années.

Mais les premiers organismes pluricellulaires sont simples, microscopiques, juste des amas de cellules. À partir du moment où un organisme pluricellulaire grossit, il lui faut un système nerveux pour coordonner tout ça (pour les animaux en tous cas) : ça daterait d'il y a 600 millions d'années.

Donc déjà, sur les 5 giga-années d'existence de la Terre, on a 3,5 Ga de vie unicellulaire (70 % du temps), 2 Ga de vie pluricellulaire (40 % du temps), et 600 Ma de vie avec système nerveux (12 %). Donc dans le cas de la Terre, si une civilisation extraterrestre est venue la sonder dans le passé, il y a 30 % de chances qu'elle n'ait pas trouvé de vie, 58 % de chance qu'elle n'ai pas trouvé de vie évoluée (70 - 12 = 58), et 12 % de chances qu'elle ait trouvé une vie animale avec système nerveux ; donc 5 fois plus de chance de ne trouver que de la vie simple.

Sinon, pour revenir à une ancienne remarque :
Voyageur Solitaire a écrit:
Merci Hollywood et des générations d'auteurs SF.

Euh, oui, merci à eux, la réalité a tendance à me déprimer, je préfère le rêve qu'il nous vendent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Sam 31 Oct - 0:04

Nous avons beaucoup plus que 5 sens.

Nos yeux humains ne voient que la lumière dite, pour cela, "visible", mais nos prothèses techniques voient l'infra-rouge, l'ultra-violet, les rayons X, les rayons gamma, etc.

Nos oreilles humaines n'entendent que les sons entre 60 et 20000 herz (quand on est jeune), mais nos prothèses électro-accoustiques peuvent entendre les infra et les ultra-sons.

Nos doigts ne peuvent toucher et ressentir que la surface des objets matériels mais nos microscopes électroniques à effet tunnel et autres prothèses atomiques peuvent sonder la matière jusqu'à ses particules constitutives les plus infimes.

Nous sommes capables de connaître des températures allant de -273 jusqu'à des millions de degrés, des pressions telles que celles qui existent sur les étoiles à neutrons.

En conclusion, nous sommes le seul animal sur Terre qui ne soit justement pas prisonnier de ses sens.

Nous pouvons certes envisager que des formes de vies soient imperceptibles pour nos sens humains, mais il n'est pas idiot de penser qu'elles ne le seraient pas pour nos sens technologiques.

Nous ne sommes pas que des machines faites de chiffres, d'équations et de statistiques mais notre connaissance est essentiellement le fait de machines qui sont des extensions de nos sens animaux et qui utilisent pour cela des chiffres, des équations et des statistiques.

Les intuitions qui ont fait avancer les choses (et elles sont nombreuses) ont toujours été soutenues par des démonstrations rigoureuses et des expériences qui en montraient la justesse. Les intuitions qui n'ont pas été confrontées à ce genre de tests n'ont fait avancer que les superstitions et les mythes.

Et pour les statistiques, je répète qu'elles ne sont qu'une branche des mathématiques, et même si celles-ci ne sont la tasse de thé que  d'une minorité de gens (dont je ne fais pas partie moi non plus, mais je le déplore), cela ne permet pas de prétendre qu'elles ne veulent pas dire grand chose. Elles disent juste ce qu'elles ont à dire, de même que la géométrie ou la trigonométrie ne disent que ce qu'elles ont à dire. Ce sont des outils. Ce que des gens mal intentionnés (ou maladroits) leur font dire ou leur font faire ne les invalide pas, ne les condamne pas. Pas plus qu'une erreur de démonstration n'invalide le théorème de Pythagore. Pas plus qu'un coup sur les doigts n'est la faute du marteau.

"Apprendre par soi-même" est sans doute un programme très ambitieux, mais on n'apprend jamais par soi-même. C'est essentiellement des autres qu'on apprend. Des vivants comme des morts. Surtout des morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3138
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Sam 31 Oct - 19:08

Henri a écrit:

En conclusion, nous sommes le seul animal sur Terre qui ne soit justement pas prisonnier de ses sens.

Attention de ne pas perdre le coté humain de l'homme et donc sa vulnérabilité et ses faiblesses. Et de mettre en exergue la soit disant supériorité de l'homme, donc de garder une certaine humilité. L'homme reste un animal avec pour certains 6 sens. Le sixième l'intuition permet à certains non prisonniers des nouvelles technologie, de ne pas oublier les bases de la vie. Tout va trop vite et certains oublient de vivre, il faut rester tout simplement humain. Savoir écouter et regarder ce qui est autour de nous, sans être trop dépendant, des autres et des technologies.


Henri a écrit:

"Apprendre par soi-même" est sans doute un programme très ambitieux, mais on n'apprend jamais par soi-même. C'est essentiellement des autres qu'on apprend. Des vivants comme des morts. Surtout des morts.

On apprend par soi même, c'est la base, on apprend de ses échecs et de ses réussites. Il ne faut pas être dépendant des autres sinon on est bien souvent déçu. La vie nous apprend ça tous les jours. Bien sur la collectivité est importante, et la base de notre société, mais il ne faut pas en être trop dépendant. On apprend aussi des autres, bien sur, des échanges, de nos expériences avec les autres. Bref rien n'est arrêté et tout dépend aussi de son vécu et de sa façon de voir les choses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2218
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Sam 31 Oct - 22:28

VIC a écrit:
Nous pouvons envisager que certaines formes de vie soient tout bonnement imperceptibles et même inimaginables pour nos sens humains.

Par ailleurs quand on voit les possibilités d'adaptation de la vie à des conditions extrêmes sur Terre (bactérie dans des sources brûlantes, etc...), on peut penser que la vie devrait s'adapter dans l'espace à des conditions bien plus extrêmes que celles-vue sur Terre, et possiblement au-delà de ce qu'on est aussi capable d'imaginer.

C'est en gros ce que dit Alexandre Astier dans ses interviews autour de l' ExoConférence, son spectacle comique mais aussi "critique", très bien documenté sur le plan scientifique.


Vu son spectacle et il dit sur le ton de l'humour bcp de choses vraies comme le coup de la vitesse de la lumière : un corps humain serait vaporisé avec une accélération pareille.
Et surtout comme il le dit vers la fin : "C'est trop loin". Pour nous comme certainement pour les autres, jamais on ira a l'autre bout de l'univers même si on atteignait 99.9% de la vitesse de la lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 1 Nov - 0:41

Warlock a écrit:
Attention de ne pas perdre le coté humain de l'homme et donc sa vulnérabilité et ses faiblesses. Et de mettre en exergue la soit disant supériorité de l'homme, donc de garder une certaine humilité. L'homme reste un animal avec pour certains 6 sens. Le sixième l'intuition permet à certains non prisonniers des nouvelles technologie, de ne pas oublier les bases de la vie.


Henri a écrit:

"Apprendre par soi-même" est sans doute un programme très ambitieux, mais on n'apprend jamais par soi-même. C'est essentiellement des autres qu'on apprend. Des vivants comme des morts. Surtout des morts.

On apprend par soi même, c'est la base, on apprend de ses échecs et de ses réussites. Il ne faut pas être dépendant des autres sinon on est bien souvent déçu. La vie nous apprend ça tous les jours. Bien sur la collectivité est importante, et la base de notre société, mais il ne faut pas en être trop dépendant. On apprend aussi des autres, bien sur, des échanges, de nos expériences avec les autres. Bref rien n'est arrêté et tout dépend aussi de son vécu et de sa façon de voir les choses.

Rappeler que l'homme s'est fabriqué des super-sens grâce à la science et à la technique n'est pas mettre en exergue sa supériorité, c'est juste rappeler un fait. Je ne prétend nullement qu'il faille s'en enorgueillir et se prendre pour le maître du monde.
L'intuition n'est pas un sens, c'est un mode de fonctionnement du cerveau. Il faut éviter de tout mélanger, sinon on ne sait plus de quoi on parle. Les sens nous informent sur notre environnement, le cerveau utilise ces informations de différentes manières, et l'intuition est une de ces manières, qui permet de faire surgir des solutions, des idées, des pensées sans qu'on ait conscience du travail qu'il a effectué pour arriver à ce résultat. L'intuition n'est pas à rejeter, mais elle nécessite tout de même des vérifications conscientes des résultats qu'elle propose. On ne peut pas l'accepter en bloc et systématiquement car souvent elle nous trompe. Notamment dans les problèmes qui font appel aux statistiques.

Bien sûr, on apprend de ses échecs et de ses réussites, mais sans les autres on n'apprend rien. Qu'on le veuille ou non, nous sommes tous dépendants des autres. L'homme est un animal social qui serait incapable de survivre plus de quelques jours sans la société. Nul ne peut apprendre seul à se débrouiller dans la vie, et nul ne peut continuer à vivre sans la société de ses semblables. Le misanthrope le plus enragé peut se croire complètement indépendant des autres mais il se trompe. Déjà, s'il a vécu assez vieux pour décider par lui-même de se séparer de la société (plus véridiquement d'en prendre l'attitude), c'est qu'il a déjà amplement profité de cette société qu'il récuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3138
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 1 Nov - 1:05

Pour moi l'intuition c'est le 6 eme sens, qui va au delà de ce que notre cerveau peut nous dire. C'est un sens qui faut savoir utiliser, il définit beaucoup d'une personne, et faut savoir l'écouter, car il ne nous trompe jamais quand on sait l'utiliser. Ceux qui ne savent pas l'utiliser se plantent, car ils ne se connaissent pas, et ça va bien au delà de simples statistiques. Enfin après c'est mon point de vue, chacun a le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 1 Nov - 10:56

Libre à toi de penser que l'intuition est un 6eme sens, mais quel en est alors l'organe récepteur ? Si on veut être rigoureux, ce qu'on appelle les "sens" sont liés à des organes qui reçoivent des informations de notre environnement et les transmettent sous forme d'influx nerveux à notre cerveau. Les yeux reçoivent des informations lumineuses et les transmettent par le nerf optique; la peau reçoit des informations tactiles et les transmet également par des nerfs; les oreilles reçoivent des informations accoustiques sous forme de pression sur le tympan qui sont transmises, par l'intermédiaire du "marteau", de l'"enclume" et de l'"étrier" (rappelle-toi tes cours de sciences de la vie) au nerf auditif, bon etc., le nerf olfactif pour les odeurs et le nerf gustatif pour le goût. Donc, s'il y a un sens de l'intuition, il faut lui trouver un organe et un nerf. Et si l'organe existe quelle sorte d'information "intuitive" reçoit-il de notre environnement ?...
Non, tu vois, ça ne marche pas, on ne peut pas considérer l'intuition comme un sens. C'est un mode de fonctionnement du cerveau, pas un sens.
Qu'il faille savoir utiliser l'intuition, là nous sommes d'accord. Mais qu'elle ne nous trompe jamais, par contre, c'est plus discutable. Car elle nous trompe beaucoup plus souvent qu'on ne le croit. Surtout, comme je l'ai dit, dans le domaine des statistiques. Notre cerveau a une très faible capacité à jongler avec les grandes quantités et les probabilités, et il refait toujours les mêmes erreurs que nous prenons pour vérité.
Et ceci n'est pas un "point de vue"; c'est un fait avéré. Je peux te donner de nombreux exemples, si tu le souhaites, d'estimations intuitives de probabilités qui nous semblent justes et qui sont démenties par l'étude statistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2218
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 1 Nov - 11:52

Henri a écrit:
Libre à toi de penser que l'intuition est un 6eme sens, mais quel en est alors l'organe récepteur ?

Le cerveau me semble indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6984
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 1 Nov - 12:32

J'ai également un peu de mal à considérer l'intuition comme un sens, bien que je sois en peine de la définir. Je la verrais plutôt comme un "ressenti", une "impression", l'impression que ceci est faux, que cette route n'est pas la bonne, que cette personne cache quelque chose... A tort ou à raison.
Il y a peut-être une explication logique et scientifique à ce ressenti : des odeurs, des ondes, phéromones ou un ensemble de phénomènes qui viennent créer cette impression, positive ou négative et orienter notre jugement. Difficile de décrire ce qui, par définition, relève de l'impalpable, on ne peut mettre des mots sur certains phénomènes qui nous échappent.

Mais je suis d'accord : nos sens agissent en relation avec certains organes récepteurs. Pour l'intuition, cela me paraît plus flou... Le cerveau ? A mon avis, il analyse plus qu'il ne ressent, il fait la synthèse de tous ces facteurs inconnus qui viennent créer cette impression, ce ressenti, cette intuition. Et peut-être qu'il l'oriente également par la suite en fonction de chacun...
Un peu de mal à formuler ma pensée sur ce sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Henri



Masculin Messages : 240
Date d'inscription : 16/10/2015
Localisation : Chatillon
Emploi/loisirs : Retraité. Photo, musique
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   Dim 1 Nov - 13:42

Le cerveau n'est pas un organe récepteur, c'est plutôt un centralisateur, un gestionnaire, un... eh bien un ordinateur en quelque sorte. Votre ordinateur, avec lequel vous lisez les commentaires du forum et y répondez (entre autres choses), n'aurait rien à mouliner s'il ne possédait lui aussi des organes récepteurs (un clavier, un modem, une webcam, etc.). En lui-même il n'est pas un organe récepteur. Le cerveau non plus. Coupez tous les nerfs qui lui apportent les informations venant de l'extérieur, il est juste apte à gérer le fonctionnement interne de votre organisme. L'intuition, là-dedans, il n'en sera même pas question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://henrimanguy.photodeck.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au-delà du système solaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au-delà du système solaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Au-delà du système solaire
» Photographies du ciel
» LA CEINTURE DE KUIPER
» EP News du jour " Le système solaire après la Chute "
» M. Georges Moise: Un juge qui juge le système judiciaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'astronome-
Sauter vers: