AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'AIGLE DE LA NEUVIEME LEGION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5717
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: L'AIGLE DE LA NEUVIEME LEGION   Sam 28 Juil - 11:01

"En 140 après J.C, l’Empire romain s’étend jusqu’à l’actuelle Angleterre. Marcus Aquila, un jeune centurion, est bien décidé à restaurer l’honneur de son père, disparu mystérieusement vingt ans plus tôt avec la Neuvième Légion qu’il commandait dans le nord de l’île. On ne retrouva rien, ni des 5000 hommes, ni de leur emblème, un Aigle d’or. Apprenant par une rumeur que le fameux emblème aurait été vu dans un temple tribal des terres du nord, Marcus décide de s’y rendre avec Esca, son esclave. Mais au-delà de la frontière, dans les contrées inconnues et sauvages, Marcus va devoir affronter les plus redoutables dangers pour avoir une chance de trouver la vérité et savoir ce qui s'est passé"...

Je l'ai visionné hier soir, m'attendant au pire. Je dois avouer que le résultat final est plaisant, bien au-dessus de ce que je pensais. Le plus important est que le réalisateur évite le piège du péplum classique revisité : ici, pas de colonnes au kilomètre et de palais de marbre, pas de vue époustouflante d'une Rome grandiose, pas de gladiateurs et courses de chars, ni de jeunes beautés en robe néo-classique (d'ailleurs, c'est du viril et du masculin, les amateurs de douceur et charme féminins resteront sur leur faim). Le film est vu sous l'angle intimiste, à travers le parcours de deux hommes qui vont apprendre à se connaître, à travers des paysages sauvages de toute beauté. C'est donc sobre, épuré, recentré sur l'essentiel sans flons-flons ni chichis, porté par un duo d'acteurs qui fonctionne bien. On échappe au vacarme du grand spectacle hollywoodien pour un film plus réfléchi et qui va à l'essentiel. C'est peut-être là que le bât blesse : on se dit que ce film aurait pu être un western ou se passer à n'importe quelle époque sans problème. Malgré des costumes et décors réalistes et crédibles, on en viendrait parfois à se demander ce qu'il y a de romain dans l'ensemble... A force d'évacuer tous les clichés du genre, on s'y retrouve plus vraiment et l'ensemble tourne à la fable philosophique sur les deux types qui n'ont rien en commun mais vont apprendre à se respecter et s'apprécier au fil des épreuves... Et puis, il faut reconnaître que niveau action et épique, c'est pas terrible, on a parfois l'impression d'un documentaire plus qu'autre chose... Au final, un film agréable. Mais un "péplum", je pense pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
metal-hurlant



Masculin Lion Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: L'AIGLE DE LA NEUVIEME LEGION   Lun 30 Juil - 15:20

je te conseille "Centurion" si tu veux de l'action, un "péplum survival" ; j'en reparlerai Wink

j'ai le livre dans mes piles à lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'AIGLE DE LA NEUVIEME LEGION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Éramos D'irifuse; Coeur d'aigle
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned
» Lequel? Racing Club Haitien ou l'Aigle Noir?
» La Beauté de L'aigle [FIN]
» Gade impérial de la Steel legion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries historiques-
Sauter vers: