AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Mer 25 Juil - 14:22

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Le-vol10
Voici un trés bon quatrième volume des "Chroniques des vampires", paru en 1996.

C'est Lestat qui est de retour dans ce quatrième opus. Dans ce récit à la première personne, notre flamboyant vampire traverse une profonde crise identitaire : après avoir parcouru le monde et goûté à tout au fil des siècles, il avoue sa lassitude d'être vampire et désire se rapprocher de ces humains dont il fît partie autrefois. De plus, David Talbot, directeur du Talamasca (une organisation secrète et séculaire qui a pour but de faire des recherches dans le domaine du paranormal), son unique ami mortel, âgé de 74 ans, refuse absolument l'offre de Lestat, qui souhaiterait faire de lui un vampire pour le remercier de son amitié et le garder auprès de lui. Profondément déconcerté et désespéré, Lestat tente de se suicider dans le désert de Gobi, en exposant son corps à la lumière brûlante du soleil. A sa grande surprise, malgré une immense douleur, il survit et décide de retourner à la Nouvelle-Orléans, ville pour laquelle il ressent une profonde affection. C'est alors qu'il est contacté par Raglan James, un mystérieux humain qui aurait le pouvoir de lui rendre l'existence mortelle que Lestat regrette amèrement. En effet, James lui propose de faire un transfert d'âme entre eux pendant quelques jours, d'échanger leurs corps. Lestat qui croit avoir pensé à tout accepte l'échange. Son plaisir sera de courte durée : à court d'argent, affamé et gravement malade, soumis aux besoins les plus élémentaires, il regrette vite sa vie de vampire et ses pouvoirs. Mais à la fin du délai, James ne revient pas comme convenu pour refaire l'échange. Lestat demande de l'aide à Louis, qui le repousse. Ce sera finalement David Talbot qui lui permettra de retrouver le voleur de corps au détriment de sa propre personne.

Un excellent opus ! L'insolent et flamboyant Lestat de retour, pauvre petit vampire gavé de pouvoirs et en proie à ses caprices. Et son dernier en date, redevenir humain, Lestat va le réaliser à ses dépends. La première partie est réussie, avec un Lestat qui retrouve les contraintes et les besoins les plus élémentaires de la condition humaine, avec des moments tordants où Lestat réapprend à uriner ou déféquer... Bien sûr, au vu du titre du livre, on se doute de la suite, on devine que le mystérieux "voleur de corps", trop heureux d'être devenu immortel, ne voudra pas revenir en arrière. Mais celà ne gâche nullement une seconde partie haletante avec une traque à bord du somptueux paquebot "Queen Elisabeth II" à la poursuite du voleur. Mais notre vampire se fait presque voler la vedette par David, trés beau personnage. Gentleman-aventurier, cet élégant britannique de 74 ans est le chef d'une société secrète, une organisation ésotérique qui étudie les mystères et le paranormal, le Talamasca. Ses recherches l'ont mené à Lestat dont il est devenu l'ami sincère et il l'aidera à récupérer son corps et ses pouvoirs. Fidèle à ses caprices et ne voulant pas perdre son seul ami, Lestat lui propose de le transformer, ce que David refuse. Finalement, Lestat passera outre : il "offrira" à David le corps jeune et plein de vie du voleur avant de le rendre immortel...

Au final, la morale de cet ouvrage, c'est qu'il est impossible pour tout humain de résister à l'envie de devenir vampire. Que, même si l'on a été obligé de le devenir, on finit invariablement par préférer une existence éternelle, dans un monde violent et sensuel, et posséder des pouvoirs stupéfiants plutôt qu'une vie humaine limitée, aux rituels chaque jour identiques (manger, boire, dormir...). On retrouve avec plaisir un Lestat identique à lui-même, capricieux et presque gamin par moments, cruel même avec ceux qu'il aime, mais qui reste profondément attachant. Peut-être mon volume préféré...

A noter qu'une adaptation du "Voleur de corps" serait en préparation à Hollywood. Ann Rice aurait stipulé qu'elle ne voulait plus de Tom Cruise pour incarner Lestat, et qu'elle aimerait beaucoup voir Robert Downey Jr dans ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

VIC

Masculin Messages : 3406
Date d'inscription : 18/01/2012

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: Re: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Sam 8 Sep - 20:13

Un tome complètement différent de la première trilogie en ce qui me concerne, et pas vraiment une suite directe.
Je dis très différent à cause du ton et du rythme.

Dans mes souvenirs, il est très, très lent, introspectif, et les 5 sens sont omniprésents. Une sorte d'ode à l'éveil des sens.
Il est probable que mes souvenirs soient flous, mais j'avais beaucoup aimé cette redécouverte du corps et des sens : un petit peu comme si on nous montrait comment regarder autrement, à la manière de certains maîtres Japonais qui s'extasent devant la nature. Ou un peu comme si l'on se glissait dans la peau d'un vieillard, qui prend plaisir à réchauffer ses vieux os sur un ban au soleil.

De bons souvenirs, mais à déconseiller aux amateurs d'action je pense.

Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Sam 8 Sep - 20:23

Oui, c'est exact : la grande partie du livre est consacrée à la "redécouverte" par Lestat, de la condition humaine, des besoins les plus élémentaires comme se nourrir par exemple. Il redécouvre le monde à travers les sens d'un corps humain, trés différent de son corps immortel. Certains passages sont poilants, comme quand il réapprend à déféquer ou uriner (trouvant celà révoltant), d'autres sont plus introspectifs, un peu comme un aveugle recouvrant la vue et devant s'habituer à sa nouvelle condition.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Sam 8 Sep - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5495
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: Re: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Sam 8 Sep - 20:25

VIC a écrit:
U

De bons souvenirs, mais à déconseiller aux amateurs d'action je pense.


C'est ce qui m'a toujours rebuté dans les histoires d'Anne Rice. Très bien écrites avec un bon scénario mais beaucoup trop de longueurs et des détails qui me paraissent souvent autant futiles qu'inutiles.

Je préfère les nouvelles de Graham Masterton.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Dim 9 Sep - 8:17

Certes, la saga des vampires n'est pas centrée sur l'action, c'est une oeuvre globalement "psychologique", qui insiste particulèrement sur la psychologie, les émotions, des personnages, une vaste réflexion presque philosophique parfois plus qu'autre chose.
Il est clair que les amateurs d'action et de rythme resteront sur leur faim...
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3318
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 41
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: Re: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Dim 9 Sep - 17:18

Je ne suis pas fan d'Anne Rice, j'ai toujours trouvé que c'était surtout de la littérature féminine, sachant que la plupart des personnes que je connais et qui apprécient Rice sont des filles.

Sans doute ce coté trop psychologique, ce coté sur les sentiments, les émotions, je trouve que ses oeuvres manquent effectivement d'action, de rebondissements de péripéties.

Je vois plus ça comme des livres écrit par une femme pour des femmes, du moins à la base, après bien sur il y a des hommes qui aiment, mais le public visé est clairement féminin.

Encore une fois comme je l'ai déjà dit, depuis 20 ans le mythe du vampire bas des ailes, il devient trop régulièrement dandy, plus assez sanguinaire, il n'est plus ce visage du mal tel qu'on le voyait avant les 90's.
Et pour moi c'est l'image que j'ai du vampire, c'est l'incarnation du mal, des ténèbres, de la noirceur absolue, à force de trop l'intelectualisé il y perd de son essence maléfique, lui donnant ainsi un coté trop humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Dim 9 Sep - 17:59

Je pense que le côté profondément "sexué" de ces vampires a pu détourner certains lecteurs masculins. La plupart des vampires masculins d'Ann Rice sont bisexuels, des dandys raffinés et esthètes, amateurs de belles choses et menant une vie raffinée. Ce côté "sensible", "féminin" peut effectivement plaire à un public féminin et rebuter un public masculin qui ne se reconnait pas forcément dans ce genre de personnage...
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3318
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 41
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: Re: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Dim 9 Sep - 18:14

Ce qui me gène le plus chez Rice, ce n'est pas ses personnages masculins raffinés et dandys, après tout pourquoi pas, mais plus cette association avec les vampires. Moi j'aime le vampire ténébreux, sombre, maléfique, sanguinaire comme je l'ai dit, comme Christopher Lee et les vampires des ldvelhs.
Avec Rice je n'arrive pas à m'identifier aux personnages, je ne m'y reconnais pas. Par contre certaines amies adorent et sont des grandes fans, elles aiment ce monde psychologique ce déluge d'émotions, cette fragilité, et c'est en ce sens bien évidemment très féminin.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7364
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1Dim 9 Sep - 18:57

Pour moi, la grande force d'Ann Rice, c'est d'avoir osé. Osé dynamiter l'image classique du vampire solitaire et reclus dans son château perdu pour en faire un seigneur flamboyant et insolent, puissament romantique et torturé, arpentant fièrement le monde en quête d'aventure et de plaisir.
Je comprend tout à fait que les tenants du vampire "classique" en soient un peu déboussolés. On peut d'ailleurs noter que cette opposition est trés présente chez Ann Rice : à plusieurs reprises, on y trouve des vampires "classiques", créatures de la nuit, solitaires et maléfiques, qui pourchassent Lestat et les siens, ne pouvant accepter et supporter son comportement et mode de vie, blasphématoire et fou à leurs yeux. Une bonne partie de "Lestat le vampire" est basé sur cette idée : les vampires sont horrifiés par ce nouveau-venu qui déboule et bouscule toutes les règles, tous les codes. Une sorte de querelle des "anciens contre les modernes" pourrait-on dire...
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Empty
MessageSujet: Re: LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE   LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE VOLEUR DE CORPS/ANN RICE
» Arthémis - le corps n'est rien sans l'âme [Terminé]
» Le voleur volé... [Rp Darren - Rachel]
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» 2000 pts Waaagh Big Boss Kraghsna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Epouvante :: Ann Rice-
Sauter vers: