AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CONAN LE DESTRUCTEUR

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: CONAN LE DESTRUCTEUR   Sam 14 Juil - 8:46

Le gros problème de ce deuxième opus, pas si mauvais, c'est d'être automatiquement comparé avec son prédécesseur. Et il est clair qu'à ce niveau, "Conan le destructeur" ne tient pas la route, loin du souffle barbare et épique du premier Conan qui vous envoûte et vous entraîne.

Pour autant, est-il à jeter automatiquement à la poubelle ? Perso, je pense que non. Ce film reste un divertissement de qualité, avec plusieurs points forts : des paysages à se tirer des balles (de quoi faire immédiatement ses valises pour le Mexique), une communauté assez sympathique avec des personnages atypiques (Grace Jones en guerrière hystérique et redoutable), des trucages pas trop pourris (vu de notre époque), une bonne dose d'humour (Conan complètement bourré lors d'un bivouac et qui sait plus ce qu'il dit)... Sans oublier Sarah Douglas en reine Taramis, belle à tomber I love you . Alors oui, comparé au premier Conan, ce film est vraiment pas terrible. Mais pris à part, je pense qu'il tient bien la route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Sam 14 Juil - 17:23

Personnellement j'aime bien ce film, il est certes différent du premier, moins dans le mysticisme, moins sauvage et moins épique, aussi, mais il a ses qualités. Déjà il y a plus d'humour, la musique de Poledouris est toujours aussi efficace, et plus baroque que dans le premier opus.
Les Paysages sont magnifiques, et il se dégage quelque chose d'enchanteur de ce film, avec bien sur l'esprit mythique des 80's. La partie avec le château sur l'eau est réussie, notamment avec le sorcier qui se transforme en oiseau et qui enlève la jeune fille.
Un film que j'apprécie, les scènes de bataille sont pas mal la aussi, bref un bon cru 80's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youpi l'alchimiste

avatar

Masculin Messages : 518
Date d'inscription : 24/01/2012

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Mar 17 Juil - 3:40

L'ambiance du film est plus légère, grâce à l'humour comme vous l'avez mentionné et peut être aussi l'histoire. Conan c'est déjà vengé, il est juste la pour rendre service, l'enjeux est moins important. Je ne l'ai pas vu depuis longtemps mais il reste un bon souvenir. La fin face au géant Bombaata puis Thoht Amon est assez intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
metal-hurlant

avatar

Masculin Lion Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 52

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Mer 18 Juil - 8:36

perso je le préfère au premier qui est limite chiant surtout ans la dernière partie et se prend trop au sérieux avec son Nieztschéisme ("Ce qui me tue pas me rend plus fort" VLAN !!!!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Ven 2 Aoû - 21:57

Je l'ai à nouveau visionné (vous aurez remarqué que la nouvelle esthétique du forum lui emprunte beaucoup) et je l'apprécie de plus en plus.
Si Conan the barbarian est violent, sauvage et épique, Conan the destroyer est résolument plus enchanteur, plus magique, avec une atmosphère et une lumière particulière, parfois vaporeuse, éthérée, des forêts brumeuses, des montagnes au sommet enneigé...
Au final, je ne dirais finalement pas que ce second opus est moins bien, je dirais qu'il est différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Sam 23 Nov - 13:29

Je viens de relire le livre Conan le destructeur, écrit par Robert Jordan et on se rend compte à la lumière de cette lecture que le film a évacué pas mal de choses présentes dans le livre et qui sont pourtant primordiales... Deux surtout :

- Il y a d'abord la relation Bombaata-Jehnna. Dans le film, le géant est là pour veiller sur la jeune fille et il s'acquitte de sa mission sans étâts d'âme ni émotion particulière. Or, dans le livre, Bombaata est amoureux de Jehnna et en proie à des sentiments de plus en plus contradictoires au fil de l'histoire, partagé entre sa mission et ses sentiments. On le découvre également plutôt soumis à sa reine Taramis qui a conscience du trouble du guerrier et n'hésite pas à en jouer et s'en moquer.

- Il y a surtout le "background" autour de Jehnna. Dans le film, on apprend qu'elle est la nièce de Taramis et c'est tout. Au début, on la voit en proie à un terrible cauchemar que Taramis peine à calmer et on n'en saura pas plus. Mais avec le livre, tout s'éclaire : au cours de l'aventure, la jeune femme fait à nouveau son cauchemar et le raconte à Conan. Elle se voit petite fille à la nuit tombée, rejoignant la chambre de ses parents. Et là, elle découvre une silhouette poignardant ses parents dans leur sommeil. Malgré la pénombre, elle reconnaît alors sa tante Taramis... Cette dernière a assassiné son frère et sa belle-soeur pour monter sur le trône et s'emparer du pouvoir.

Difficile de comprendre comment le réalisateur a pu évacuer dans le film un détail de cette importance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5285
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Sam 23 Nov - 17:20

Voyageur Solitaire a écrit:


Difficile de comprendre comment le réalisateur a pu évacuer dans le film un détail de cette importance...
C'est pourtant simple : la durée. Si tu rajoutes ces détails, tu fais un film de trois heures au lieu de deux. En plus, est-ce que c'est ce que le réalisateur voulait développer ?

Je l'ai toujours dit : les adaptations cinématographiques des romans, fantastiques ou autres, sont toujours des "trahisons" de l'oeuvre originale... du moins, c'est LA vision du réalisateur et cela ne correspond jamais à ce que l'on s'était imaginé en lisant le bouquin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Sam 23 Nov - 18:57

En même temps quand on voit l'ambiance du film mélange d'action et d'humour on voit mal Bombaata avoir des sentiments amoureux pour Jehnna. C'est avant tout la réalisation et l'atmosphère du film qui veut ça.
Et puis à l'époque dans ce style de film voir un homme d'âge mur avoir des sentiments pour une fille de cet âge ça ne l'aurait pas fait.

Par contre dans un film plus sombre et tragique comme Conan le barbare la ça aurait pu le faire.

Conan le destructeur est un film léger ne l'oublions pas, par contre pour Jehnna et ses cauchemars la effectivement c'est dommage, mais ça aurait changer la trame du film.

C'est aussi et toujours le problème d'une adaptation d'un livre en film on zappe souvent beaucoup de passages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1613
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Sam 23 Nov - 20:04

Hum... Je ne voudrais surtout pas gâcher la fête mais... Voilà...

Robert Jordan a écrit la novellisation du film Conan le destructeur tout comme L. Sprague de Camp, Lin Carter et Catherine Crook de Camp ont écrit Conan le barbare du film éponyme. Cette méthode n'est pas inconnue. On peut la retrouver avec les films Alien, Outland... loin de la terre, ou encore Rencontres du troisième type, La Ballade de la mer salée, Il faut sauver le soldat Ryan etc...

Et donc ce dont nous parle VS sont des développements de l'auteur à partir du film ou plus probablement du scénario - et qui n'ont pas été intégré au film histoire de resserrer le rythme et de ne pas se perdre dans des développements qui sont considérés comme ne servant pas le film. Ce qui n'ôte évidemment rien à l'intérêt de ces livres pour rajouter des informations supplémentaires à un film que l'on a apprécié, malgré la pauvre considération du genre.
Un bijou dans cette catégorie, c'est le Alien de Dean Foster, qui assimile les astronautes à des rêveurs et qui étend des scènes aux scènes du film, comme la redécouverte de personnages supposés morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 24 Nov - 11:15

Certes, la réalisation d'un film impose de tailler dans l'histoire et d'évacuer certains détails. Sauf que dans le cas de Jehnna, c'est quand même primordial pour l'histoire.
Quand la jeune femme se réveille en hurlant, elle répète : "Je l'ai vu, encore vu, c'est vrai, je l'ai vu !" et Taramis s'empresse de lui répondre : "Non, tu n'as rien vu Jehnna, tu as rêvé". Et c'est tout. A la fin du film, le spectateur ayant bonne mémoire pourrait se demander : "Bon, elle voyait quoi dans ses cauchemars pour être terrifiée comme ça ?"
Avec le livre, la réponse est évidente. Et du coup, le comportement de Conan va changer suite à ces révélations, il va être de plus en plus méfiant envers Bombaata et se poser des questions sur les réelles intentions de Taramis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 24 Nov - 16:31

Bon, je m'en doutais : après quelques recherches, il apparaît bien que des scènes du film ont été coupées au montage, dont une scène où Conan se retrouve dans les bras de Sarah Douglas-Taramis (l'enfoiré...), scène d'ailleurs présente dans le livre. Sarah Douglas l'a elle-même confirmé lors d'une convention de fans. On y apprend également pour l'anecdote qu'elle et Grace Jones sont amies et qu'elles se voient volontiers lorsque leurs emplois du temps le permettent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5285
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 2 Avr - 11:01

Revu ce week-end en DVD ... juste pour la scène de combat contre Daggoth.


Pour moi, c'est vraiment épique ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 2 Avr - 11:53

J'ai toujours bien aimé cet opus qui souffre injustement de la comparaison avec son aîné. Moins épique, moins brut et violent, plus baroque, plus civilisé quelque part... Un Conan "allégé", un peu plus dilué avec une touche d'humour en plus.
Reste que les paysages sont sublimes (je voyais pas le Mexique comme ça à l'époque) et que le féérique, le magique, vient remplacer l'épique ou le brut. La scène de Thoth Amon transformé en oiseau de fumée pour enlever Jehnna, son étrange palais de cristal... J'aime beaucoup aussi les histoires de groupe, de petite communauté où chacun apporte sa personnalité, ses défauts et qualités. Et puis, la somptueuse Sarah Douglas, Taramis ensorcelante... I love you

En tous cas, ça surpasse largement le dernier en date...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 2 Avr - 15:07

Les deux Conan sont bien différents c'est certain. Le premier beaucoup plus sombre, plus épique, qui touche au mystique et au philosophique. Ce second Conan apporte une touche plus légère, de communauté, mais avec ses morceaux de bravoure, gardant tout son charme, et la magnifique époque des 80's. Et la musique du maître Poledouris tout aussi sublime

Mais personnellement je préfère Jehnna, plus féminine, la femme à sauver, rassurer, protéger. Les nanas guerrières mouais, j'aurais l'impression d'être avec un mec.

Non vraiment je préfère Olivia d'Abo Razz

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 2 Avr - 15:21

Oui bon, Olivia est devenue très belle par la suite mais là, à l'époque du film, elle est vraiment "gamine". En plus, son personnage est chiant, passant son temps à gueuler et pleurer, rhaaaaaa !

Alors que Sarah Douglas est une p... de brune canon, affirmée et sûr d'elle sans pour autant être une guerrière. A la limite, même Zula (en moins maigre et avec plus de poitrine quand-même)... Mais la pleurnicheuse de service qui fait chier tout le monde, la fleur fragile à défendre, rassurer et secourir, non merci. T'as qu'a te démerder connasse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 2 Avr - 15:46

En même temps Olivia d'Abo avait 15 ans à l'époque, alors en effet elle garde une certaine naïveté, fragilité.

Mais c'est le genre de personnage que j'ai envie de protéger, rassurer. J'aime beaucoup ce genre de douceur chez une femme. Et puis avec le temps elle est devenue vraiment belle et charmante l'Olivia Razz

La nana limite dominatrice, castratrice, j'ai du mal, ça me fait plus fuir qu'autre chose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 2 Avr - 20:44

Je dirais pas dominatrice ou castratrice... Simplement affirmée, libre, ce qui n'empêche pas d'être féminine.
Pour moi, la femme est égale à l'homme, du coup, j'ai du mal avec le côté "fleur fragile à protéger" ou "sexe faible". C'est un peu comme une courtoisie ou une galanterie trop exagérée, quelque part ça devient méprisant, condescendant je trouve. Tenir la porte ou être serviable fait partie de la politesse mais quand c'est trop marqué, ça donne l'impression que la destinataire de ces attentions est vue comme une infirme ou une enfant, faut l'aider, elle n'est pas capable de se démerder toute seule... Si j'étais une femme, je trouverais ça vexant au bout d'un moment.
Mais bon, c'est vrai, j'aime les femmes de caractère. Je n'ose plus dire que j'aime les femmes qui ont des couilles, la dernière fois ça a été mal interprété...

(On est parti de Conan le destructeur pour arriver à une réflexion sur la femme et le féminisme. J'adore ce forum...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Dim 2 Avr - 22:13

Même si beaucoup de femmes se montrent fortes beaucoup on se besoin de se sentir en sécurité, et d'être rassurée. Après bien sur il ne faut pas tomber dans la pleurnicheuse, celle qui pleure tout le temps. Mais malgré tout beaucoup de femmes aiment se sentir sécurisée.

De mon coté j'ai du mal avec la nana trop sur d'elle, trop indépendante, trop libre, ça a tendance à me faire fuir. J'aime les femmes qui sont cultivées, mais avec une certaine sensibilité forte et affirmée. Se mélange de culture, de fragilité, sans tomber bien sur dans la dépressive. Le juste milieu en quelque sorte.

Je suis contre le féminisme mais pour le féminin pour ma part. Le féminisme je vois ça comme du communautarisme, alors que le féminin, c'est la femme, la féminité absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Lun 3 Avr - 9:42

Peut-être ce besoin de sécurité vient-il du fait qu'elles ont été (et sont encore...) pendant des siècles dans un monde d'hommes régi par des hommes ?
La véritable égalité sera le jour où, même chez nous, une femme pourra arpenter sans crainte les rues à la nuit tombée, prendre le métro sans se faire toucher les fesses, s'habiller comme elle le veut sans se faire siffler ou insulter et toucher le même salaire qu'un homme à travail égal... Tant que ce ne sera pas le cas, je comprends effectivement qu'une femme puisse avoir besoin de sécurité, d'être rassurée, physiquement ou matériellement.
Je n'en ai que plus de respect pour celles qui s'affirment (même si c'est souvent plus facile à dire qu'à faire hélas, j'en conviens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Lun 3 Avr - 17:45

Malheureusement ça n'arrivera jamais, il y aura toujours des tordus et des pervers pour s'en prendre aux femmes. Autant le coté sécurisé reste très féminin, autant le coté obsédé est hélas très masculin.

Pour en revenir au film, un personnage féminin comme celui de Zula me ferait plus fuir qu'autre chose. Une nana androgyne qui se prend pour un bonhomme je ne peux pas. Non vraiment je préfère Olivia d'Abo, mais avec 10/15 ans de plus Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Lun 3 Avr - 18:01

Zula ne me dérangerait pas en tant que compagnon d'aventure : elle se montre fidèle et loyale, entière et franche, on peut compter sur elle.
Après, physiquement, c'est sûr que mon goût pour les femmes ayant des formes et des courbes serait un peu mis à mal...
J'aime bien à la fin quand Jehnna, devenue reine, la récompense en lui offrant le poste de capitaine de la garde : à mon avis, ça va filer droit au palais avec elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   Lun 3 Avr - 18:28

Oui pour Zula je parlais physiquement, et ce coté guerrière que je n'aime pas du tout chez une femme.

Après en tant que compagnon d'aventure oui elle est droite et fidèle, et on peut compter sur elle effectivement.


La musique de ce film reste toujours envoutante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CONAN LE DESTRUCTEUR   

Revenir en haut Aller en bas
 
CONAN LE DESTRUCTEUR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CONAN LE DESTRUCTEUR
» [Jeu vidéo] Trial Age Of Conan
» dernière mouture du moteur 3D utilisé dans Age Of Conan - Dr
» conan (again ...)
» aussi inoffensif que destructeur, voila Tenkensu et ses yo-yo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries Fantasy-
Sauter vers: