AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Saint Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: le Saint Graal   Mar 3 Juil - 21:02

Mis à part dans le très excentrique Wolfram von Eschenbach pour qui il s'agit d'une pierre précieuse tombée du ciel, le Saint Graal est très largement décrit comme une coupe remplie du sang du Christ, recueilli par Joseph d'Arimathie. Il est souvent associé à la lance de Longinus.

Alors qu'est-ce qu'il fabrique en Angleterre ? Bonne question.

À noter tout d'abord que graal est un mot occitan qui désigne un plat long et creux, le genre que nous utiliserions pour une viande en sauce. Je suppose que les auteurs du Graal ultérieurs, ou ne comprenaient pas la langue d'oc, ou se sont dit que ça ne faisait vraiment pas sérieux.

On admet généralement que le Graal doit beaucoup aux mythes celtiques concernant des chaudrons, effectivement c'est un objet extrêmement important dans la culture et l'imaginaire celte.
Historiquement,
• dès le VI° siècle B.C. ( culture de Hallstatt ) on trouve dans les tombes de seigneurs celtes de grands chaudrons, quelques-uns fabriqués en Italie par les Grecs ou par les Étrusques et d'autres de facture celte; ils servaient à verser de grandes quantités de vin dans les banquets qu'offraient ces seigneurs. En effet le vin était un article d'importation coûteux ( c'est Poséidonios il me semble qui dit que les Gaulois échangeaient un esclave pour une amphore de vin ), la vigne n'existant pas encore sur les terres celtes, et ses effets étaient très appréciés. Être capable d'en verser de grandes quantités à ses fidèles était un des instruments du pouvoir pour les chefs celtes, autant que des récompenses plus matérielles. Le chaudron est donc une des marques de la seigneurie.
• C'est dans un chaudron qu'on effectuait les sacrifices humains au dieu de 3° fonction Teutatès; je ne me souviens pas si on les y noyait ou si on se contentait de les égorger.

Mythiquement, nous devons nous reporter aux données sur les celtes de Grande-Bretagne et d'Irlande; nous y trouvons trois chaudrons magiques.
• Un qui produit de la nourriture de lui-même, et assez pour fournir à un banquet
• Un qui ressuscite les morts qu'on y plonge dans la bataille, cependant ils ne peuvent plus parler; je ne saurais dire si cette zombification n'était que pour la durée du combat ou si les morts restaient une fois revenus.
• Un qui n'est là que comme un accessoire, l'important est la lance à laquelle il sert de fourreau - et voilà sans doute l'origine des processions du Graal qui y associent la lance de Longinus. Cette lance est en effet une arme très puissante, cependant elle doit sans cesse avoir son fer humide de sang, d'où l'idée de la plonger dans un chaudron rempli de sang frais; sans cela elle s'envolerait et frapperait à droite et à gauche, tuant et blessant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6709
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LE SAINT GRAAL   Mar 3 Juil - 21:25

La thématique du chaudron est étonnante, mais peut-on vraiment imaginer un tel ustensile en lieu et place d'une coupe pour recueillir le sang d'un homme crucifié ? De plus, la coupe correspond mieux à l'époque romaine. Sans compter ces représentations de coupes en or étincelantes, ouvragées et incrustées de pierreries... A moins que Joseph d'Arimathie ait été un nabab, on l'imagine mal se ballader avec une coupe de ce genre. Comme souvent, si l'objet a réellement existé, le mythe l'a complètement occulté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: le Saint Graal   Mer 4 Juil - 21:38

Absolument, le symbole de la coupe remplace celui du chaudron comme s'effectue le passage d'une civilisation à une autre, de la celtique-païenne à la méditerranéenne-chrétienne.

Incidemment, dans les Évangiles Joseph d'Arimathie est un homme riche et un membre du Sanhédrin; il serait donc croyable qu'il ait possédé une telle coupe et l'ait utilisée à recueillir le sang du Christ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2156
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: le Saint Graal   Lun 9 Juil - 17:33

Karadoc et Perceval sont à la taverne.

Tavernier : Voilà, et une assiette de « Barbaque » pour Messire Karadoc et un coup de « Cachner » pour Messire Perceval. Et il est pas beau mon Graal ? (La coupe de Perceval)

Ils rient tous les trois. Le tavernier part, Karadoc et Perceval s'arrêtent de rire, Perceval vide son verre et Karadoc le cache sous son manteau. Ils regardent autour d'eux pour s'assurer que personne ne les a vu.



Générique



Scène 1
A la Table Ronde.

Arthur : Bon, qu'est-ce qui est à l'ordre du jour aujourd'hui ?
Père Blaise : Et bien avant tout, Messire Bohort désirait soumettre un problème à l'assemblée.
Arthur : Allez-y Bohort.
Bohort : Plus qu'un véritable problème, ce serait plutôt une remarque.
Léodagan : Je sens que ça va encore être capitale...
Arthur : Non, beau-père, s'il vous plait. On vous écoute.
Bohort : C'est à propos du Graal.
Arthur : Du Graal ! A bah très bien, pour une fois que c'est pas moi qui met ça sur le tapis.
Bohort : Nous sommes d'accord pour dire que depuis le début de cette quête nous sommes à la recherche d'un vase ou d'une coupe, n'est-ce pas ?

Les autres chevaliers acquiescent.

Arthur : Oui.
Bohort : Et bien d'après mes derniers renseignements, il serait tout à fait possible que le Graal ne soit ni un vase, ni une coupe, mais ... un récipient.
Arthur : Ca fait plaisir de voir que ça avance.



Scène 2

Bohort : J'ai l'impression que vous ne saisissez pas bien la nuance.
Léodagan : Bon, on enchaine ! Je vous rappelle qu'il faut qu'on aborde le problème des tourelles de la plage.
Bohort : Non mais je vous assure ! Vous auriez vu le vieil homme mystérieux qui m'a donné ces indications. Il a fait ce geste (Bohort fait le geste d'un récipient ^^) et il a dit : « Méfie-toi, le Graal est un récipient. »
Karadoc : Du coup, ce serait un genre de saladier.
Léodagan : Oh non mais c'est pas vrai.
Arthur : Ecoutez Bohort, sans vouloir être blessant, est-ce que vous êtes sur que ça change quelque chose ?
Bohort : Il me semble que pour bien chercher il faut savoir ce qu'on cherche.
Arthur : De toute façon le Graal, que ce soit un vase, un saladier ou un service à dessert, on a aucune piste alors...
Bohort : Justement, je pense que ça pourrait être un début de piste.
Léodagan : Un début de piste ? Alors maintenant dès qu'un clodo vient nous taper deux ronds pour picoler on tient une piste !
Perceval : A ce moment-là, moi aussi j'en ai des pistes. Y'a un an au pays de Galles, y a un type tout bizarre qui vient me voir. Je m'en souviens, il avait ça de poil dans les oreilles. Il sentait la boucane, j'ai failli gerber. Y me dit oui tatati, tatata, le Graal, en fait, c'est une pierre incandescente.
Arthur : Quoi ? Mais vous nous avez jamais parlé de ça ?
Perceval : Bah non.
Arthur : Mais pourquoi ?
Perceval : Bah déjà parce qu'à l'époque je savais pas ce que ça voulait dire incandescente.
Karadoc : Et maintenant vous savez ?
Perceval : Bah je l'ai su à une époque, mais maintenant ...
Arthur : Peu importe enfin ! Ca fait des années qu'on cherche un vase nous. Un vase ou une pierre incandescente c'est quand même pas pareil !
Lancelot : Le problème c'est que y'en a pas un qui dit la même chose.
Perceval : Eh ouais, c'est pour ça, moi j'ai arrêté le Graal.
Arthur : Comment « j'ai arrêté le Graal » !
Perceval : Bah au bout d'un moment c'est un truc à se casser les dents ça ! Non, moi j'm'occupe de mon cas, c'est déjà pas mal.
Arthur : J'vais m'occuper de votre cas moi aussi.



Scène 3

Arthur : Si le Graal c'est une pierre, vous admettrez que ça change tout.
Perceval : Le Graal déjà. Pourquoi forcément un mot compliqué qui veut rien dire? Il l'aurait appelé la coupe ou le vase, on serait fixé.
Léodagan : Vous voulez dire qu'on l'aurait trouvé ?
Perceval : Ah non, mais on serait fixé.
Lancelot : Le Graal est un objet dont Joseph d'Arimathie s'est servi pour recueillir le sang de Jésus !
Bohort : Donc, un récipient.
Arthur : Bah un récipient, un vase ou une coupe, on peut bien recueillir du sang dedans non ?
Léodagan : La question c'est dans quoi d'autre peut-on recueillir du sang de Jésus ?
Bohort : Dans un récipient !
Perceval : C'est pas compliqué. Comment ils font les mecs avec les porcs pour le boudin ?
Bohort : Mais avec un récipient !
Léodagan : Un vase ou une coupe pour recueillir le sang de Jésus, d'accord, je visualise, mais avec une pierre incandescente, là pardon, faut qu'on m'explique.

Moment de silence

Perceval : A moins qu'incandescente ça veuille dire « qui peut contenir du liquide ».



Générique

Karadoc et Perceval sont à la taverne.

Karadoc : Franchement, vous êtes Joseph d'Arimathie. Vous vous pointez devant Jésus qui pisse le sang. Dans quoi vous le récupérez le sang ?
Perceval : Dans un bocal à anchois. Déjà pour la contenance, j'peux pomper un demi-gallon de sang, j'suis tranquille. Et surtout qu'après j'peux refermer le bocal, j'en fous pas de partout dans mon sac. Si Joseph d'Arimathie a pas été trop con, vous pouvez être sur que le Graal, c'est un bocal à Anchois. lol!


Désolé ...Je sors ! Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: le Saint Graal   Lun 9 Juil - 20:36

lol!
lol!
lol!
lol!
lol!
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3012
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: le Saint Graal   Ven 13 Juil - 18:26

Pour moi le saint Graal plus qu'un réel calice, c'est une quête spirituelle, intérieure, proche du mysticisme, qu'on doit trouver en soi, une justification de son existence, de son but.

Ce n'est pas pour rien qu'on dit "trouver son Graal" , après le mythe a fait le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: le Saint Graal   Mer 18 Juil - 9:26

mais on n'arrive pas comme ça au Graal… ce n'est pas tout de le vouloir, il faut le mériter.

le roi Mordrain, pourtant tout à fait sympathique ( roi païen converti par Joseph d'Arimathie, il a converti tout son peuple de force et écrasé les rois qui voulaient rester païens ), a voulu voir le Graal mais en était indigne: frappé de plaies hideuses et affligé d'une dérisoire prolongation de vie qui éternise ses souffrances, il est devenu le Roi Pêcheur ( il n'est pas en état de monter à cheval donc de se livrer au passe-temps noble qu'est la chasse, alors il pêche ) ou Roi Méhaigné ( mutilé ) pour ne pouvoir monter au Ciel que quand un chevalier suffisamment pur aurait achevé la Quête du Graal.

C'est Galaad, bien sûr, qui contemplera le Graal; il en mourra aussitôt et montera directement au Ciel. Le sort de Perceval, qui représente, plutôt que la pureté sur le modèle chrétien, une innocence instinctive ( qui confine parfois, disons-le, à la stupidité ) semble avoir varié selon les auteurs même si la plupart le font lui aussi mourir peu après avoir eu la révélation du Graal.
Quant à Bohort, le troisième compagnon, il se contentera de n'entr'apercevoir le Graal qu'au travers d'un voile mystique et de devenir évêque. C'était un choix raisonnable - on lit dans Malory qu' "il fut vierge, sauf une fois", et dans ces domaines-là on n'est jamais trop prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6709
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LE SAINT GRAAL   Mer 18 Juil - 9:52

Dans la légende, le Saint Graal est sensé offrir la vie éternelle à celui qui le possède. Si tous ceux qui l'ont contemplé sont "montés au ciel", il y aurait donc une interprétation : la vie éternelle en question serait en fait l'au-delà et pas l'immortalité comme celle des dieux antiques. De quoi faire réfléchir ceux qui seraient tentés par l'expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: le Saint Graal   Mer 18 Juil - 12:05

si ses sources sont antérieures, la légende du Graal est chrétienne donc que les conséquences de communier au Graal soient de monter directement au Ciel pour les purs est logiquer; ou pour les non-qualifiés traîner un purgatoire dans cette vie, comme le Roi Méhaigné.
Je n'étais pas au courant de cette histoire d'immortalité physique, qui est, à ma connaissance, également étrangère aux sources celtes. Est-ce un apport ultérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6709
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LE SAINT GRAAL   Mer 18 Juil - 13:12

Là, j'aurais du mal à te répondre. De façon vague, je l'avoue, j'ai lu ici et là, à plusieurs reprises, que le Graal apportait l'immortalité, "La vie éternelle" à son possesseur. On peut par exemple trouver cette notion dans la Queste del Saint-Graal, roman anonyme écrit vers 1220, probablement par un moine. Après, il est toujours difficile de ne pas jouer sur les mots au fil des traductions... "immortalité", "vie éternelle"... La confusion est vite facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Donald S

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 372
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 39
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: le Saint Graal   Sam 21 Juil - 14:07

Dans la salle du trésor de la collégiale St-Evroult de Mortain(Manche),on peut admirer le Chismale,coffet unique qui aurait servi de modèle au Graal des chevaliers de la table ronde.



On ne sait peu de chose sur ce coffret,si ce n'est qu'il fut rapporté par le Comte de Mortain aprés la conquête de l'Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Saint Graal   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Saint Graal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Saint Graal
» Nouvelle icône!
» GALAAD
» La quête du Saint Graal
» AFTER US - Le guide du nouveau, saint Graal de ceux qui ont toujours des questions.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: Avalon-
Sauter vers: