AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE CHATEAU DE TRECESSON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6426
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CHATEAU DE TRECESSON   Mar 3 Juil - 19:37

Je l'avais déjà abordé dans un autre sujet et il mérite qu'on y revienne. Le château de Trécesson est l'un des plus beaux et mieux conservés de Bretagne. Propriété privée classée aux monuments historiques, c'est une demeure trés ancienne, le site était déjà habité au VIIIème siècle. Autre particularité : la demeure est située en bordure de la forêt de Brocéliande... On ne s'étonnera donc pas que cette superbe forteresse soit réputée hantée. Les fantômes s'y bousculent même puisqu'on en compte plusieurs, dont une célèbre Dame Blanche, un curé sans tête et un mystérieux couple de joueurs. Pour la Dame Blanche, l'histoire est assez horrible : Au XVIIIe siècle, une jeune mariée aurait été enterrée vive le matin même de son mariage. Qui étaient les assassins ? Les propres frères de la jeune fille, pas moins. Deux garçons furieux de l'union inconsidérée que leur soeur entendait contracter. Le châtelain est alerté par un braconnier témoin de la scène. L'infortunée est déterrée encore vivante mais ne tarde pas à expirer. Son voile nuptial et son bouquet furent longtemps exposés à la chapelle du château. Son fiancé entra dans les ordres.

Les mystérieux joueurs sont liés à une pièce particulière, une chambre du deuxième étage, isolée au bout du couloir et que l'on disait hantée. Par bravade, un invité voulût y dormir. Il lui fût impossible de trouver le sommeil : l'orage se déchaînait à l'extérieur et grondait jusque dans les vastes cheminées. Vers minuit, s'ouvre une porte jusque-là invisible. Deux valets silencieux pénètrent dans la chambre. Ils posent une table de jeu puis cèdent la place à deux gentilshommes inconnus. Les joueurs s'installent et entament tranquillement une partie de cartes. L'invité tremble sous ses couvertures et, terrorisé, il brandit un pistolet et tire, mais les balles sont sans effet. Le jeu dure toute la nuit : notre invité fini par s'endormir, à bout de nerfs. Au réveil, les gentilshommes ont disparu. Mais sur la table reste une respectable pile de louis d'or. L'histoire n'est pas finie. L'invité et le propriétaire de Trécesson vont se battre pour s'approprier la pile d'or abandonnée par les joueurs-fantômes ! L'affaire sera portée en justice devant le Parlement de Bretagne, mais la décision des juges ne nous est pas parvenue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE TRECESSON   Mar 3 Juil - 21:04

excellent le coup du procès pour les pièces d'or, je vois d'ici les plaidoiries des avocats…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6426
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CHATEAU DE TRECESSON   Mar 3 Juil - 21:32

Oui, c'est ce que je trouve de plus fantastique (si j'ose dire) dans l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CHATEAU DE TRECESSON   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CHATEAU DE TRECESSON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE CHATEAU DE TRECESSON
» LE CHATEAU DE COMPER
» Le chateau Beauclair
» Battaille du chateau de merac
» Le chateau de sedan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA PISTE DES MYSTERES :: Les lieux hantés-
Sauter vers: