AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Ven 22 Juin - 9:29

LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES


Le concept initial de ce Comic britannique est des plus sympathiques : afin de protéger l'Angleterre, un mystérieux agent secret charge une jeune femme, Miss Murray, de mettre sur pied et diriger un groupe de héros pas banals. On trouve ainsi dans cette Ligue :

- Allan Quatermain, l'explorateur créé par Henry Rider Haggard.

- le docteur Henry Jekyll et son alter ego, Mr Hyde, de Robert Louis Stevenson.

- le capitaine Nemo du roman de Jules Verne.

- Hawley Griffin, c'est-à-dire L'Homme invisible de H.G. Wells.

Miss Murray elle-même n'est pas n'importe-qui puisqu'elle est Mina Harker, la "fiancée" de Dracula dans l'oeuvre de Bram Stoker. Au fil de leurs aventures, ces drôles d'agents croiseront bien du monde, Sherlock Holmes, Mary Poppins (!), Arsène Lupin, Philéas Fogg... Certains rejoindront même la fameuse Ligue. L'ensemble eût beaucoup de succès, lorgnant ouvertement vers le Steampunk dans une Angleterre victorienne avec d'étranges machines à vapeur ou autres, une bonne dose de mythologie et même d'anticipation, de savants fous, d'exotisme et de sombres complots avec sociétés secrètes. Le succès de la BD inspira Hollywood pour un gros blockbuster que je ne critiquerai pas, ne l'ayant pas vu. D'ailleurs, si l'un de vous l'ayant vu pouvait nous en faire une critique...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Jeu 4 Juin - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
metal-hurlant



Masculin Lion Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mar 3 Juil - 10:26

une bd géniale
un film à chier Laughing

une machine onéreuse a cabotiner pour Sean Connery rien de plus ; dommage qu'avec une oeuvre aussi géniale on ait produit une telle nullité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mar 3 Juil - 11:17

Bon, ça a le mérite d'être clair ! lol! Pour être franc, je m'en doutais un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mar 3 Juil - 13:24

Je me demande si j'ai pas vu le film au ciné (oui avec ma copine de l'époque.... (hélas) ), mais je n'en suis plus sur, bref c'est une belle soupe What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2736
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mar 3 Juil - 18:33

La BD est géniale et emblématique du steampunk.
Le film a quelques belles photos toutefois, et c'est le genre de film que j'aurais aimé voir ... enfant.
Hélas, à partir d'une oeuvre complexe , on se retrouve avec un film grand spectacle hollywoodien sans âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver



Masculin Poissons Messages : 176
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mer 17 Juil - 10:23

Suspect 
allo ciné a écrit:
L'homme invisible, Allan Quatermain, le capitaine Nemo, le docteur Jekyll et Mr Hyde vont bientôt reprendre du service mais cette fois-ci ce ne sera pas au cinéma. En effet, si l'adaptation du comic était sortie dans les salles obscures en 2003, c'est désormais à la télévision que l'on pourrait recroiser La Ligue des Gentlemen extraordinaires :  la chaine Fox vient de mettre sur les rails le pilote de la série. Erwin Stoff prendra la responsabilité de producteur délégué tandis que Michael Green officiera potentiellement en tant que showrunner. Le scénariste et le dessinateur de la BD d'origine Alan Moore et Kevin O'Neill n'interviendraient par contre pas dans la production...
Ce serait HBO, je leur laisserais le bénéfice du doute mais avec la Fox il y a peu de chance que ce soit regardable...

Alan Moore a écrit:
"L'industrie du divertissement moderne n’a clairement aucune nouvelle idée propre. Ils sont obligés d’aller fouiller les poubelles et les crachoirs au milieu de la nuit pour pouvoir recycler des trucs".
"l’annonce d’une série télévisée pour les Gentlemen Extraordinaires n’a pas changé radicalement mes opinions. Maintenant, il me semble qu’ils vont recycler quelque chose qui a déjà prouvé que cela ne fonctionnait pas."

Quand j'aurai quelque minutes je ferrai une petite critique de l’œuvre et non pas de ces pseudo-adaptations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Long John Silver



Masculin Poissons Messages : 176
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Jeu 4 Juin - 15:56

Alan Moore et  Kevin O'Neill nous avaient déjà servi deux belles histoires de la Ligue des Gentlemen Extraordinaires où les héros de la littérature de l'époque Victorienne affrontaient successivement Fu Manchu et les Martiens. Qui n'a pas lu ces deux séries a manqué quelque chose !
Ces messieurs avaient réitéré en sortant le Dossier Noir présenté comme un hors-série. J'avais laissé de côté ce volume à cause du hors série justement et étais directement passé à century. Grossière erreur enfin réparée.

En effet ce Dossier Noir vaut le détour et se doit d'être parcouru avant d'attaquer la suite et surtout ne pas être présenté comme un hors série (hérésie !). Entendons nous tout de suite ce n'est pas aussi bien que les deux premières séries mais cet objet mérite qu'on s'y arrête. Il est difficile de qualifier ce livre du terme BD. En fait ce vieux forban d'Allan nous ressert une vieille ficelle qu'il nous avait déjà utilisé dans Watchmen avec le Black Freighter. Après quelques pages de BD où l'on suit deux anciens de la ligue dissoute, Mina Harker et Allan Quatermain, on entre de plein pied dans le "Dossier Noir" que ces derniers viennent de subtiliser. On se retrouvent donc littéralement avec le dossier dans les mains et on le parcourt en même temps que nos héros.
Ce dossier permet à Alan Moore de poursuivre son exploration de la littérature anglaise et même plus. Il avait déjà fait cela dans ses deux premiers volumes où il ne se contentait pas d'utiliser des personnages de Verne et consort mais où il réécrivait certains pans de leurs histoires et où ils pouvaient rencontrer leurs propres auteurs devenus dans cette réalité leurs biographes où des témoins de leurs exploits.
Le dossier commence par un rapport qui met à plat la notion de divinité et en dresse l'historique. On apprend ainsi que les grands anciens précédent les dieux d'hyperborée qui eux même sont suivis par les seigneurs du chaos et de l'ordre des Melnibonéens puis nos divinités antiques...
Puis des comics strips nous présentent l'histoire d'Orlando le héros de Virginia Woolf qui se révèle être tantôt homme tantôt femme et qui parcourt l'histoire se trouvant toujours soit dans les combats majeurs de l'histoire ou l'amant(e) des grands personnages historiques.
Ainsi de suite Moore et O'Neil changent de forme de style et de support pour nous présenter des événements en lien plus ou moins direct avec la Ligue et cela entrecoupé de quelques pages de BD nous livrant l'aventure de Mina et Alan dans l’Angleterre de Big Brother. On y découvre que d'autres Ligues ont été crées y compris en France et en Allemagne avec plus ou moins de succès et que les histoires de Mina, Alan et Olando sont bien plus vaste que ce que l'on peut en penser...
Dans les formes outre les rapports ou le comics strips on trouve également un passage d'une pièce de théâtre, des publicités, une Bd en 3D (les lunettes sont fournies)... Je disais que les supports changent aussi car la qualité et l'épaisseur du papier varie. Ben oui quoi c'est un dossier ! (j'ai trouvé ça excellent personnellement). Alan Moore avait même à l'origine prévu d'y inclure un CD mais DC comics (qui a racheté Wildstorm chez qui était édité le livre) y voyait un problème de droit et a joué les frileux. Ce qui n'a pas arrangé ses relations avec l'auteur. Quel Dommage !
Voilà grosso modo ce qu'il y a dans cet objet hallucinant. Honnêtement si vous voulez lire une BD vous allez être déçu c'est surtout l'originalité et la créativité qui sont à admirer dans ce livre. C'est quelque peu redondant et inégal. Cela peut être difficile à suivre parfois les personnages cités étant si nombreux et parfois nommés différemment de l’œuvre dans laquelle ils ont vu le jour pour des raisons de droits (on y croise Jimmy Bond, Emma Peal et plein d'autre personnages connus ou méconnus).
A découvrir si l'on a lu les deux premiers volumes de la Ligue !


Dernière édition par Long John Silver le Jeu 4 Juin - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Jeu 4 Juin - 19:27

Une nouvelle critique, riche, complète et qui donne envie. Si notre bibliothèque comporte les grands classiques, elle n'en recèle pas moins de petits bijoux, inattendus, originaux et atypiques et grâce à vous. Remerciements.
L'idée de base de La Ligue des Gentlemen extraordinaires a un énorme potentiel, de quoi enflammer l'imaginaire de tout fan du Steampunk. Il est d'autant plus pathétique de voir comment Hollywood l'a descendu en flammes avec une adaptation ciné immonde (Oui, je me suis résolu à voir ce film et j'aurais pas dû...) Heureusement, la BD reste de haute qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Long John Silver



Masculin Poissons Messages : 176
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mar 23 Juin - 17:04

La suite de la Ligue des Gentlemen Extraordinaires est un triptyque appelé Century toujours réalisé par le duo de choc Moore / O'Neil. Ayant claqué définitivement la porte des éditeurs classiques de comics Alan Moore abandonne le format comics pour réaliser avec son comparse des bouquins de 70/80 pages.


A ma première lecture j'avais été peu emporté par ces livres et en particulier par le premier. Mais après avoir été séduit par le Dossier Noir (cf. ci-dessus) je me suis replongé dans ces pavés. A noter que le Dossier Noir s'intercale chronologiquement entre le premier et le deuxième épisode.
Moore cette fois nous fait parcourir le XXème siècle en utilisant les personnages de la littérature encore une fois mais également la musique,le cinéma, la TV...

1910
Ce volume sert à la fois d'introduction à la trilogie mais également de témoin entre les séries. La nouvelle ligue de Mina Harker et Allan Quatermain est constituée de l'immortel Orlando (que le Dossier Noir nous présente en long et en large), de l'ancien voleur Anthony Raffles et du chasseur de fantômes Thomas Carnacki. Des personnages créés respectivement par Virginia Wolfe, William Hornung et William Hope Hodgson.
Carnacki ayant eu la vision que le magicien Oliver Haddo essaye de donner naissance à un enfant lune destiné à être l'antéchrist, la ligue se met en ordre de bataille pour éviter qu'une telle chose arrive.
Ajouter à cela l'ombre de Prospero, que Jack l'éventreur est de retour à Londres, que le capitaine Nemo sur son lit de mort veut confier son héritage à Jani sa fille qui le refuse et vous avez une histoire complexe et riche.
A noter également que les paroles plus ou moins changées de l'opéra de quat'sous de Bertolt Brecht rythment l'histoire en sortant de la bouche de certains personnages.
Ce volume qui m'a nécessité deux lectures (et celle du Dossier Noir) avant que je ne l’apprécie pleinement est une réussite même s'il soufre de la comparaison avec ses prédécesseurs. Cette nouvelle Ligue est beaucoup moins "glamour" que la précédente et est écrasée par les personnalités de la mouture originale.
A mon avis le moins bon des trois.

1969
De retour à Londres la Ligue qui ne compte plus que trois membres Mina, Allan et Orlando se trouve de nouveau opposé à Haddo (ou son fantôme, ou autre chose...) et a son plan empreint de magie noire.
L'album est un vrai plaisir pour les yeux, une belle recréation de l'époque, coloré et psychédélique. On y croise encore une fois des personnages secondaires issus de la littérature tel Jerry Cornelius ou inspirés de stars de la musique. Il y a d’ailleurs un personnage important non nommé qui traverse le livre et que je n'arrive pas à identifier (ça m'énerve !).
Difficile de révéler quoi que ce soit de l'intrigue qui nuirait à la découverte de la première lecture mais sachez que nos héros en parfait synchronisme avec l'époque sont très libérés sexuellement...
Le meilleur album des trois.

2009
Le XXième siècle a été une catastrophe pour nos héros, Alan Quatermain a renoué avec son vieux démon, Mina Harker semble avoir perdu la raison et Orlando qui a participé à toute les batailles de l'histoire est dégouté de la guerre. Prospero n'est pas content mais alors pas content du tout car du coup personne n'était là pour empêcher l’avènement de l'antéchrist d'Haddo (oui encore lui). Cet antéchrist lui aussi inspiré d'un personnage de la littérature est prêt à passer à l'action, il est donc urgent d'intervenir. Alan Moore nous sert cette fois une histoire au rythme fort rapide qui pourtant mérite d'être lue lentement pour ne pas rater les critiques dissimulées au second plan. Par exemple la société anglaise et en particulier Londres en prennent pour leur grade. Ou bien, on voit dans une case des gars qui se battent devant un magasin de comics, y aurait-il un petit message caché ? Du coup je me demande si le choix du personnage pour l’antéchrist ne serait pas là aussi un moyen de nous dire que celle qui l'a créé fait de la m...de ou pire que la vraie littérature anglaise c'est fini... (j'avoue y réfléchir encore en écrivant ces lignes).
Ah ! J'oubliais de dire que l'on croise également le petit fils de Jani prêt à déclencher l'apocalypse ainsi que toutes les compagnes de John Steed et deux Bond nommés J3 et J6 et j'en oublie surement...

En bref une belle suite à l’œuvre originelle qui vaut le coup d'être lue même si elle n'est pas aussi percutante que les deux premières séries. Mais je le dis et je le redis ne faites pas l'impasse sur le Dossier Noir complément indispensable pour apprécier pleinement Century. Un regret tout de même Delcourt n'a pas gardé le format originel et je trouve que l'agrandissement ne réussit pas nécessairement au dessin de Kevin O'Neil. Vivement que ce soit réédité pars Panini. ^^ Mais je chipote un peu là.


Dernière édition par Long John Silver le Mer 22 Juil - 13:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mar 23 Juin - 17:49

1969 paraît assez délirant au vu de sa couverture... Une Ligue des Gentlemen version disco et Love Power ? Faut que je vois ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Long John Silver



Masculin Poissons Messages : 176
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 43
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Mer 24 Juin - 11:34

C'est plutôt sex drugs and rock n'roll que love power. On est loin du steampunk là ^^

Long John Silver a écrit:
Il y a d’ailleurs un personnage important non nommé qui traverse le livre et que je n'arrive pas à identifier (ça m'énerve !).
Ayé ! J'ai trouvé c'est Jack Carter le personnage du film La loi du milieu incarné par Mickael Kane (ouf !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES   Aujourd'hui à 13:27

Revenir en haut Aller en bas
 
LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA LIGUE DES GENTLEMEN EXTRAORDINAIRES
» La ligue des gentleman extraordinaires (King)
» Ligue NHL 10 xbox 360
» Ligue f1challengers rfactor
» Nouvelle Ligue NHL Simulée - Là c'est vrai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: