AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 INTERSTELLAR

Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5508
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Lun 11 Nov - 18:07

INTERSTELLAR Inters10

Film de Science-Fiction/Aventure réalisé par Christopher Nolan en 2014.

Avec Matthew McConaughey, Anne Hatthaway, Jessica Chastain, McKenzie Foy et Michael Caine.

Résumé : Alors que la vie sur Terre touche à sa fin, un groupe d'explorateurs s'attelle à la mission la plus importante de l'histoire de l'humanité : franchir les limites de notre galaxie pour savoir si l'homme peut vivre sur une autre planète…


Alors... bien que ce film soit sorti depuis cinq ans maintenant, je n'avais pas encore vu ce film. Et de toute façon, je n'aime pas les effets de mode et c'est pas rare que je revois des films quelques années après leur sortie en salle. Donc, je viens de voir ce film... et bien, putain, quelle claque ! A tous les niveaux : claque visuelle avec des plans magnifiques, claque sonore avec le thème de Hans Zimmer qui nous offre quelque chose de jamais entendu depuis Gladiator, claque cinématographique d'une manière générale avec une histoire originale, à la fois portée par une ambiance pesante, angoissante par moments et avec des moments d'émotion intense.

Ce film m'a fait penser à un vieux film des années 90 que j'avais bien aimé à l'époque, "Apollo 13" ; et d'ailleurs, il y a des séquences avec lequel j'ai fait un certain rapprochement. D'autres films vous viendront en tête au vu de certaines séquences, comme "2001 L'Odyssée de l'Espace", par exemple.

La représentation du trou noir est particulièrement très belle :

INTERSTELLAR Trou_n10

Pour moi, c'est vraiment un excellent film que je placerais au top niveau dans ma vidéothèque. L'un des meilleurs films de la décennie qui s'achève.

Film assez long (2h49) mais tellement prenant qu'on ne voit pas le temps passer au final.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7374
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Lun 11 Nov - 18:14

Pas vu.
En règle générale, je n'accroche pas trop avec ce genre de Science-Fiction (grande odyssée, quête de l'humanité, vaisseaux perdus et mecs oubliés sur Mars, "Houston on a un problème"…). La Science-Fiction est peut-être le seul genre où je n'apprécie pas les films "philosophiques" ou "intellectuels", où je préfère le divertissement, l'action.
Ce qui ne m'empêche pas d'adorer la première saison de la série Space 99 pourtant… Mais les Gravity, 2001 odyssée de l'espace et autres ne m'ont jamais emballés. Le genre de film où je m'emmerde très vite...
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3318
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 41
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Lun 11 Nov - 19:18

Autant j'aime beaucoup Insomnia et le prestige de Nolan autant celui m'a globalement laissé de marbre.

Le problème de la SF moderne c'est soit on tombe dans le blockbuster bourré d'effets spéciaux indigents. Soit on tombe dans le métaphysique masturbation intellectuel comme Interstellar. Et j'ai eu du mal avec, pas mon style de film, longuet et plutôt chiant.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5508
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Lun 11 Nov - 21:16

Warlock a écrit:
Soit on tombe dans le métaphysique masturbation intellectuel comme Interstellar.

C'est vrai qu'il ne faut pas voir Interstellar pour y chercher des aliens, des combats au sabre laser ou entre vaisseaux spatiaux. Il n'y en a pas. Par contre, oui, il y a une réflexion sur l'avenir de l'humanité et le sort que nous réservons à la Terre. Un film qui pose le dilemme de savoir ce qu'il convient de sauver les humains ou l'espèce d'une manière générale en transportant des germes ailleurs.

Un film qui pose aussi pour la première fois de toute l'histoire de la SF, l'existence de la cinquième dimension.

Oui, c'est un film où l'on se masturbe beaucoup les neurones... mais j'avoue être un onaniste intellectuel confirmé, donc ça ne me dérange pas. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7374
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Lun 11 Nov - 21:36

Autant je n'ai aucun problème avec ça pour une œuvre Fantasy (les dieux déchus cherchant la rédemption, les empereurs terrassés par le poids du pouvoir absolu et déchirés entre sentiments et devoir, les ascensions et chutes des empires et civilisations, les dieux et les hommes, tout ça…), autant je n'y arrive pas avec la SF. Il y a pourtant de quoi faire avec l'univers, qui sommes-nous, sommes-nous seuls… Mais non. Il me manque… Je sais pas, le flamboyant, le faste, le côté tragique et grandiose, la mélancolie et la violence des grandes sagas épiques, le fatalisme, le destin, les amours impossibles…
Même Conan le barbare de Milius va bien plus loin que le cliché du bourrin en slip de fourrure et offre au final une vraie réflexion. Pas pour rien que le génial Poledouris a intitulé un des morceaux de la B.O Theology/civilization.

Pour la SF, j'arrive pas à ressentir tout ça, cet univers me paraît trop froid, indifférent, trop éthéré quelque part. Sans tomber dans le Space Opera avec déluge de lasers et poursuites de vaisseaux spatiaux, je préfère l'action et l'aventure dans ce genre. Je n'arrive pas à y mettre de l'intimiste, du questionnement ou du philosophique. Par exemple, on en a parlé dans le sujet consacré, j'ai toujours trouvé Star Trek très chiant et même quand il y est apparu de l'aventure et de l'action, j'ai pas trouvé ça crédible.
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 1861
Date d'inscription : 09/12/2012

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Lun 11 Nov - 22:59

Excellent film, pas de bout en bout, mais pas loin. Très crédible et qui pour une fois ne déforme pas trop le réel et les problèmes des voyages dans l'espace et de l'approche des tous noirs (même si l'image, tirée d'une esquisse faite par un chercheur, n'est pas exacte). Le problème vient à mon sens
Spoiler:
 
. Mais les musiques sont de toute beauté, les acteurs jouent très bien, l'histoire est prenante, avec de vrais moments de SF comme il faut dedans. Une magnifique aventure et réflexion spatiale comme j'aimerai en voir plus souvent.

_________________
Goburlicheur de chrastymèles


Dernière édition par Astre*Solitaire le Mar 12 Nov - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Warlock

Warlock

Masculin Taureau Messages : 3318
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 41
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Lun 11 Nov - 23:51

La réflexion intellectuelle c'est intéressant dans certains types de films, mais dans la SF j'ai du mal.

Tout comme VS j'attends autre chose d'un film de SF, pas forcément de tomber dans un space opéra à la Star wars, mais par exemple dans un western futuriste comme Outland, ou un film noir comme Blade Runner. Bien que ce dernier soit surement la référence en terme d'intellectualisation de la SF. Mais il a son esthétisme, son aura, son charisme, que n'a pas pour moi Interstellar, surement à cause de sa froideur, de sa modernité.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7374
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Mar 12 Nov - 15:36

A la limite, côté intellectualisation dans la SF, je me tournerais plus volontiers vers l'Anticipation, le Cyber Punk, genres auxquels je rattacherais des films comme Blade Runner et Outland. Ils me semblent plus proches, plus crédibles, plus "possibles" que les grands films d'exploration spatiale ou le Space Opera qui lui, reste presque du divertissement (bien que Star Wars, archétype du genre, ait sa propre mythologie et sa philosophie).
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

Gorak

Masculin Scorpion Messages : 5508
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 46
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Mar 12 Nov - 23:59

Voyageur Solitaire a écrit:
A la limite, côté intellectualisation dans la SF, je me tournerais plus volontiers vers l'Anticipation, le Cyber Punk, genres auxquels je rattacherais des films comme Blade Runner et Outland. Ils me semblent plus proches, plus crédibles, plus "possibles" que les grands films d'exploration spatiale ou le Space Opera qui lui, reste presque du divertissement (bien que Star Wars, archétype du genre, ait sa propre mythologie et sa philosophie).

De plus, pour les esprits littéraires, c'est un peu plus simples à comprendre... parce que les histoires de trous de ver et théories quantiques d'Interstellar, quand on a pas l'esprit scientifique, c'est assez ardu à assimiler.

Je vous jure que j'ai dû me repasser plus d'une fois quelques séquences en arrière pour être sûr de bien comprendre ce qui venait d'être dit. Parce que les histoires de calcul et d'espace-temps, j'ai déjà du mal à comprendre dans la science "normale" alors imaginez dans un récit de science-fiction...
Revenir en haut Aller en bas
http://othello.forumculture.net/
VIC

VIC

Masculin Messages : 3409
Date d'inscription : 18/01/2012

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Jeu 14 Nov - 0:30

Aaaah ! Pour une fois que j'ai vu un film "récent" dont vous parlez.
Je rejoindrai plutôt l'analyse d'Astre*Solitaire sur ce film.

Voyageur Solitaire a écrit:
... Il me manque… Je sais pas, le flamboyant, le faste, le côté tragique et grandiose, la mélancolie et la violence des grandes sagas épiques, le fatalisme, le destin, les amours impossibles…
Alors, flamboyant et faste, non pour Interstellar.
Interstellar est-il Tragique et grandiose ? je dis oui pour tragique, sans hésitation. Mélancolique aussi. Pour grandiose, c'est plus mitigé.

Il y a vraiment des choses que j'ai aimées dans ce film et je ne regrette pas de l'avoir vu. J'ai adoré le thème de la bouteille à la mer jetée dans l'espace, avec ces points de chute, ces dilemmes plus ou moins hasardeux sur l'endroit où aller. Le côté dernier coup de poker pour la survie de l'espèce humaine... Sur ce point, cela n'est pas éloigné d'un Space Opera façon Galaxie Tragique : tu trouves les bonnes coordonnées, où tu crèves sur le dernier grand saut. Ce côté du film m'a vraiment plu.
J'ai aussi aimé le côté froid et "réaliste" de scènes spatiales. MAIS ...

À côté de cela, plusieurs éléments du film m'ont déplu. Vraiment trop long, trop ambitieux notamment sur les boucles temporelles, comme il fallait rajouter du spectaculaire ou des couches de complexification d'un Inception pour la nécessité d'un twist final, ou pour compenser le côté réaliste dont je parlais. Donc j'ai un peu eu l'impression de voir deux films en un. L'un qui me plaisait, pour son côté basique, limite série B de dernier voyage spatial, et l'autre théorique sur les voyages dans le temps passablement inutile (déjà vu en ce qui me concerne en tant que lecteur de SF).
D'autres choix scénaristiques m'ont paru faibles car peu probables, j'en ai deux en tête de mémoire :
Spoiler:
 
.

Donc au final, un peu irritant. Il y avait des éléments pour un très grand film, mais c'est noyé dans les longueurs et des parti pris.


Revenir en haut Aller en bas
Astre*Solitaire

Astre*Solitaire

Masculin Messages : 1861
Date d'inscription : 09/12/2012

INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1Sam 16 Nov - 21:31

Oui, enfin pour répondre, par ton entremise VIC, heureusement que tous les films de SF ne sont pas grandioses, tragiques, mélancoliques, violents, épiques, fatals et j'en passe. On ne donne pas Hamlet dans l'espace, si vous voyez ce que je veux dire.
La SF est un genre finalement assez ancien à partir du moment où l'on considère qu'il s'agit de s'interroger sur le futur ou sur comment une idée peut impacter le social, l'homme. Vous pouvez voir dans les mythologies, de la SF, dans l'Utopie de Moore, de la SF, Jules Verne, c'est de la SF ; et personnellement je la fais remonter à Frankenstein (une femme donc, à l'origine du genre !). On va aller un peu lire Wikipédia pour trouver des définitions et des citations - mais ce qui importe, c'est, de mon point de vue, l'idée d'exercice de pensée : et si... Voilà ce qui sous-tend la science-fiction. Philippe K. Dick parle de dislocation conceptuelle, d'effort mental, sur lequel va venir se construire la compréhension théorique souvent sociale du lecteur. La SF c'est éminemment intellectuel et vouloir la réduire à un drame-action c'est manquer la cible. En fait, pour être effroyablement réducteur, je dirais que la SF s'oppose à la Fantasy : l'un interroge notre mental, l'autre notre cœur. La space-opéra à la Star Wars est une réussite en ce sens qu'il parvient à prendre un schéma de Fantasy (une mythologie) qu'il transpose dans un contexte de SF. Mais vouloir faire de ce space-opéra particulier un mètre-étalon du genre est, de mon point de vue, une erreur qui peut ne conduire qu'à de la déception, car ce n'est pas le propos fondamental du genre (d'où d'ailleurs la difficulté croissante pour la licence SW à satisfaire un public tant le grand écart devient de plus en plus impossible).
Sinon, pour répondre à VIC, le twist final est une maladie moderne et le spectaculaire, un incontournable lié au média utilisé. Faire une film de SF aujourd'hui sans FX dignes de ce nom, c'est prendre un pari plus qu'osé sur le box-office (mais je ne dis pas qu'il ne faut pas le faire - juste que cela se conçoit parfaitement de nos jours).
Il n'en demeure pas moins qu'un tel film de SF, de cette qualité, il y a bien longtemps que je n'en avais pas vu. On peut le critiquer, ne pas aimer, mais le film est vraiment bon. C'est de la vraie SF, c'est l'ADN de la SF : et si...

_________________
Goburlicheur de chrastymèles
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




INTERSTELLAR Empty
MessageSujet: Re: INTERSTELLAR   INTERSTELLAR Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
INTERSTELLAR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries Science Fiction-
Sauter vers: