AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA NEF D'ISHTAR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LA NEF D'ISHTAR   Lun 9 Jan - 18:15


"John Kenton, un archéologue contemporain, reçoit une sculpture babylonienne représentant le vaisseau de la déesse Ishtar. Une étrange magie s'en dégage et Kenton plonge à travers un gouffre de six mille années sur le pont de la nef ensorcelée. Il est mis en présence d'une femme d'une divine beauté, "virginale de corps mais non point d'âme". C'est Sharane, la prêtresse d'Ishtar.
Un amour fou va désormais lier ces êtres qu'un abîme de temps sépare. Entre eux se dresse le prêtre noir Klaneth, serviteur du dieu Nergal, qui vogue lui aussi sur la nef maudite.
Car sur ce vaisseau s'affrontent deux divinités anciennes pour qui les hommes ne sont que des pions sans importance".

Tel est le résumé de cette oeuvre qui reste l'une des plus fameuses d'Abraham Merritt. C'est vraiment l'ouvrage à conseiller pour le profane voulant faire connaissance avec l'oeuvre de cet auteur. Une volée de personnages incroyables (Sharane, Gigi, Zubran, Sigurd...) au service d'une histoire d'amour et de haine passionnée dans un monde étrange, constitué d'un huis-clos oppressant à bord d'une nef ensorcelée voguant sans fin sur une mer infinie. Un huis-clos rompu par un passage à Emakhtila la cité des magiciens et l'épisode époustouflant du temple des sept zones. La mythologie babylonienne revue et corrigée par un maître pour une histoire étonnante, riche de rêve, de merveilleux et bourrée de péripéties haletantes. Avec une atmosphère épique, onirique par moments, c'est une formidable histoire d'amour par delà le temps et l'espace.
C'est beau, riche et passioné, flamboyant et on ne s'ennuie pas une seconde. S'il ne fallait lire qu'un livre de Merritt, ce serait celui-là.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Mar 7 Jan - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
metal-hurlant

avatar

Masculin Lion Messages : 48
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 50

MessageSujet: Re: LA NEF D'ISHTAR   Dim 1 Juil - 15:21

un de mes romans de fantasy préféré Smile j'étais vraiment immergé dedans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LA NEF D'ISHTAR   Dim 1 Juil - 15:33

Voilà qui fait vraiment plaisir ! Pour moi, ce livre reste un chef-d'oeuvre de l'Heroic Fantasy et un chef-d'oeuvre tout court.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
ashimbabbar



Masculin Messages : 241
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: LA NEF D'ISHTAR   Dim 1 Juil - 18:05

il y a cet excellent passage quand Zubran reste derrière pour couvrir la fuite des autres en affrontant les gardes dans la ziggourat, autrement je ne suis pas vraiment fan ni de Merritt en général d'ailleurs…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LA NEF D'ISHTAR   Dim 1 Juil - 20:02

Oui, trés beau passage que le sacrifice de Zubran en haut de la tour et sa fin dans les flammes et les bras de la danseuse... Le passage du héros dans le temple des sept zones est trés réussi également, avec chaque zone dédiée à une divinité de la mythologie babylonienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Oorgan

avatar

Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 19

MessageSujet: Re: LA NEF D'ISHTAR   Dim 1 Juil - 20:23

J'aime beaucoup aussi : y a pas de moments creux, c'est une belle langue... Y a vraiment des passages anthologiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA NEF D'ISHTAR   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA NEF D'ISHTAR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ishtar Jezabel Amélia [Terminée]
» LA NEF D'ISHTAR
» Ishtar Hollens - FINI
» LA PORTE D'ISHTAR DE BABYLONE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La bibliothèque Fantasy :: Abraham Merritt-
Sauter vers: