AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
2 jeux de société achetés : le 3ème offert
Voir le deal

 

 LE MONASTERE DE RILA

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7408
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONASTERE DE RILA Empty
MessageSujet: LE MONASTERE DE RILA   LE MONASTERE DE RILA Icon_minitime1Jeu 22 Aoû - 22:11

Après l'église de Shipka (voir sujet consacré), nous restons en Bulgarie pour découvrir le monastère de Rila :

LE MONASTERE DE RILA Dji_0210
(Photo : andrey-andreev.com)

LE MONASTERE DE RILA Hero110
(Photo : fodors.com)

Construit dans un site superbe et sauvage, au sein des gorges de la rivière Rilski dans les monts Rila, il fût édifié au Xème siècle par Saint Jean de Rila, un ermite qui termina canonisé par l'Eglise orthodoxe et protecteur de la Bulgarie.
Au Moyen Age, le monastère devient un véritable complexe qui accueille des ascètes cherchant un endroit où méditer et se retirer du monde. Au début du XIXème siècle, l'endroit est victime d'un terrible incendie et sera reconstruit par la suite, certains bâtiments ayant malgré tout survécu au sinistre. La reconstruction se fait dans le style "Renaissance bulgare", période qui correspond à l'époque où la Bulgarie se libère de l'occupation ottomane et redécouvre son identité propre, culturelle et artistique.

Le bâtiment central est bien sûr l'église, enserrée par les dépendances où se trouvaient toutes les installations nécessaire à la vie des habitants.

LE MONASTERE DE RILA Fixedw12
(Photo : trover.com)

LE MONASTERE DE RILA Rila_k10
(Photo : Jeroen Kransen)

L'intérieur de l'église, consacrée à la Nativité de la Vierge, est magnifiquement décoré de fresques et images aux couleurs vives, éclatantes, se détachant sur fond d'or ou bleu céleste, principalement le portique à arcades qui longe l'édifice :

LE MONASTERE DE RILA Rila-m11
(Photo : balkanjewel.com)

LE MONASTERE DE RILA Image110
(Photo : rilashuttle.com)

LE MONASTERE DE RILA Fixedw11
(Photo : trover.com)

L'intérieur de l'église :

LE MONASTERE DE RILA Rila-m12
(Photo : cherylhoward.com)

L'église comporte cinq dômes, trois autels et deux chapelles.

Approchons-nous maintenant des dépendances...

L'entrée principale ou Porte Dupnitsa :

LE MONASTERE DE RILA Portal10
(Photo : sophiesworld.net)

Voici l'un des escaliers desservant les étages :

LE MONASTERE DE RILA Rila_m10
(Photo : es.wikipedia.org)

Ici, la porte nord :

LE MONASTERE DE RILA Rila10
(Photo : pinterest.co.uk)

Superbe travail du bois au cœur de l'architecture :

LE MONASTERE DE RILA Gettyi13
(Photo : guettyimages.co.uk)

LE MONASTERE DE RILA Rila-m15
(Photo : freesofiatour.com)


La Tour Hreliov, le beffroi du monastère, à côté de l'église :

LE MONASTERE DE RILA Imgp0310
(Photo : andrey-andreev.com)

Bâti à 1 147 mètres d'altitude, au cœur d'une forêt de conifères, le monastère de Rila est avant tout une forteresse. Ses murs de pierre de 24 mètres de haut le protégeaient de toute attaque et les portes étaient en fer épais. Tout y était prévu pour y vivre en autarcie et à l'abri. Y vivaient non seulement les religieux mais aussi des grammairiens, des copistes, des enlumineurs, de passage, en résidence ou définitivement, travaillant principalement sur les ouvrages de la bibliothèque. Car en plus des cuisines, de la buanderie, du réfectoire et des diverses commodités et cellules des occupants, on y trouve également une bibliothèque riche de 250 manuscrits anciens allant du Moyen Age au XIXème siècle et pas moins de 9 000 livres enluminés et illustrés.
Un musée existe aussi, offrant plus de 35 000 pièces, principalement des icônes et des objets religieux en bois. On y trouve également la croix de Rafail, une croix en  bois de 81 centimètres de hauteur sur 43 de large et ouvragée de 650 figures miniatures ciselées au couteau, un objet ayant nécessité 12 ans de travail…

La voici :

LE MONASTERE DE RILA Ea-aoa10
(Photo : bulgariatreks.com)

Détails, comme  ici la naissance du Christ :

LE MONASTERE DE RILA Birth-10
(Photo : balkanjewel.com)

LE MONASTERE DE RILA Image111
(Photo : bulgariandioces.org)

LE MONASTERE DE RILA Image210
(Photo : elisanet.fi)

Le monastère de Rila est toujours en activité mais se visite, d'autant plus qu'il est accessible en une ou deux heures de voiture ou de car de la plupart des grandes villes du pays. Par contre, vous vous en doutez, beaucoup de monde (un million de visiteurs par an)... La région qui l'entoure est magnifique, avec les montagnes et de grandes forêts qui peuvent offrir de superbes balades.

LE MONASTERE DE RILA Rila-m14
(Photo : Vladislav Terziiski)

Il existe même un "chemin de pèlerins" qui relie l'ancienne capitale bulgare, Veliko Turnovo, au monastère, à travers 60 villages, les gorges et la forêt, jalonnée de "stations" souvent signalées par des icônes ou des images religieuses fixées aux arbres ou sur les rochers :

LE MONASTERE DE RILA Cbb00510
(Photo : BGNES)

Et pour aller plus loin, pourquoi ne pas dormir au monastère ? Hé oui, c'est possible ! Les anciennes cellules des moines ont été aménagées en chambres comptant 3 lits (pour une personne chacun) et chacune a même sa petite salle de bains. Outre le cadre superbe et la vue à couper le souffle sur les gorges et les montagnes, les résidents peuvent déambuler à leur guise dans des parties du bâtiment interdites aux simples visiteurs. Seule la partie réservée aux moines qui vivent ici vous sera interdite. La réception pour louer une chambre est juste à côté du musée. En 2018, il vous en coûtait 30 leva, soit 15 euros par personne. Un petit restaurant est situé derrière le monastère pour vous restaurer. Attention, les portes du monastère ferment à 21h00.

Dans le silence et la tranquillité de la nuit, vous pourrez méditer les paroles du fondateur des lieux, Jean de Rila :
... Quand je suis venu dans cette région sauvage de Rila, je n'y ai trouvé aucun homme, seulement des animaux sauvages et des forêts impénétrables. Je me suis installé ici, seul avec les animaux, sans nourriture ou abri mais le ciel était mon abri et la terre était mon lit et l'herbe était ma nourriture. Mais le Seigneur, pour lequel j'avais enduré la faim et la soif, le froid, le feu du soleil et le dénuement ne m'a pas abandonné et avec toute l'affection d'un père pour son fils, il a satisfait tous mes besoins...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Ven 23 Aoû - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

Albatur

Masculin Poissons Messages : 2304
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 46
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

LE MONASTERE DE RILA Empty
MessageSujet: Re: LE MONASTERE DE RILA   LE MONASTERE DE RILA Icon_minitime1Ven 23 Aoû - 9:47

C'est très coloré à l’intérieur, c'est très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Admin
Voyageur Solitaire

Masculin Messages : 7408
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Ici et ailleurs...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

LE MONASTERE DE RILA Empty
MessageSujet: Re: LE MONASTERE DE RILA   LE MONASTERE DE RILA Icon_minitime1Ven 23 Aoû - 15:21

Après, il ne faut pas oublier qu'une partie du bâtiment a été reconstruite dans la seconde moitié du XIXème siècle, suite à un terrible incendie. On ne sait donc pas à quoi ressemblait vraiment le monastère avant, depuis le Moyen Age.

Une autre fresque de l'église, où l'on discerne le mythe d'Adam et Eve :

LE MONASTERE DE RILA Goveda10
(Photo : livingthedreamrtw.com)

Autres fresques :

LE MONASTERE DE RILA Goveda11
(Photo : livingthedreamrtw.com)

Ces fresques représentent des scènes de la bible. En général, ce genre de fresques se trouve à l'intérieur des monastères, celui de Rila est l'un des rares à en avoir donnant directement sur l'extérieur. S'il est interdit de photographier les fresques intérieures, celles se trouvant à l'extérieur peuvent l'être.
Signalons d'ailleurs que les fresques intérieures sont noircies par la fumée des cierges qui brûlent depuis des siècles, au point que certaines sont devenues illisibles. Une partie des fonds procurés par les visiteurs est employé à les nettoyer.

C'est donc au début des années 900 que Jean de Rila vînt s'installer ici pour y mener une vie d'ermite perdu en pleine forêt. Ce sont ses disciples qui fondèrent le monastère quelques temps plus tard. C'est en 1800 qu'eût lieu le terrible incendie qui le détruisît en partie. L'argent afflua alors de tout le pays sous forme de donations afin de reconstruire les bâtiments détruits ou endommagés.

Pour y aller, c'est assez facile, il faut compter environ deux heures de voiture depuis Sofia, la capitale. Ceux qui ne conduisent pas prendront le bus direct (environ 6 euros le trajet). Le bus s'arrête en général au petit village de Rila et les visiteurs rejoignent le monastère à pied. Attention, évitez le 19 octobre, jour où l'église orthodoxe fête Jean de Rila, ce jour là, le monastère est bondé. Dernière précision : en bulgare, Jean devient Yvan, vous entendrez donc parler sur place de Yvan de Rila. Le saint orne aujourd'hui les pièces de un Lev, la monnaie bulgare.

Aux alentours vous attend une grotte, très visitée, car c'est ici que Jean de Rila s'était installé. Une petite église y a été bâtie et de nombreux pèlerins viennent déposer icônes, images pieuses et bougies dans la grotte, perdue au milieu de la forêt.

LE MONASTERE DE RILA Mg_36910
(Photo : katieaune.com)

Attention : d'après ce que j'en ai vu, cette petite église et la grotte sont difficiles à trouver, le chemin se perd à travers la forêt et les gorges, à peine signalé par des images religieuses placardées ici et là sur les arbres. Et l'entrée de la grotte est très petite, n'offrant le passage qu'à une personne à la fois et il faut se courber pour y entrer (le saint avait choisi cette grotte à l'accès difficile pour mieux échapper aux brigands qui infestaient la région à l'époque).

LE MONASTERE DE RILA Mg_36810
(Photo : katieaune.com)

LE MONASTERE DE RILA Mg_37210
(Photo : katieaune.com)

Il est donc fortement conseillé de demander et planifier un minimum son trajet avant de quitter le monastère, de rester prudent (le terrain est très accidenté) et de prévoir de bonnes chaussures de marche.

Retour au monastère… On voit mieux ici le beffroi. Le bas en est occupé par l'inévitable boutique de souvenirs, qui offre surtout des icônes et images religieuses :

LE MONASTERE DE RILA Tour_i10
(Photo : getyourguide.fr)
Revenir en haut Aller en bas
http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




LE MONASTERE DE RILA Empty
MessageSujet: Re: LE MONASTERE DE RILA   LE MONASTERE DE RILA Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
LE MONASTERE DE RILA
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA PISTE DES MYSTERES :: Le sanctuaire-
Sauter vers: