AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 THE BARBARIANS (1987)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: THE BARBARIANS (1987)   Sam 15 Sep - 22:29


Il y a eu Kalidor et Conan le conquérant, il manquait le numéro trois de notre podium du nanar des films Heroic Fantasy. Et autant le dire, The barbarians se hisse directement sur la première marche !

Pas facile de faire une critique de cette œuvre qui atomise le genre et nous rappelle que les géniales années 80 pouvaient également atteindre les tréfonds et les abysses de la daube. Allez, l'histoire :

La tribu des Ragniks est attaquée par les troupes du cruel tyran Kadar. Kadar capture Canary, la reine de la tribu, afin de lui faire révéler où elle a caché un rubis magique. Les deux jumeaux Kutchek et Gore sont également capturés. Des années plus tard, devenus adultes, Kutchek et Gore s'échappent de la forteresse de Kadar et vont s'employer à libérer Canary tout en protégeant le rubis.

Jusque là, tout va bien. Evidemment, on hausse un sourcil surpris devant les costumes visiblement achetés à "Tout pour la fête" un jour de dernière démarque. Evidemment, on a les oreilles qui saignent à l'écoute de la musique pourrie qui nous rappelle que les géniales années 80 pouvaient également atteindre les tréfonds et les abysses de la daube (je sais, je l'ai déjà dit) en musique également. Evidemment, on tique un peu devant les décors en papier-cul mâché et un méchant looké comme une vieille drag-queen fatiguée après une nuit agitée. Mais bon, on continue, on verra bien. Apparaissent enfin nos deux héros, nos deux frangins barbares, deux mastodontes aux muscles hypertrophiés, la fesse avenante sous le pagne de fourrure et les peaux de bête. Et là, au bout de quelques minutes, on appuie sur "pause" et on regarde la jaquette du film pour y trouver la mention "film comique" qu'on a dû rater lors de notre achat… Mais non, c'est bien marqué "Heroic Fantasy". Ils doutaient de rien les mecs à l'époque quand-même...

Bref, un nanar de chez nanar, tellement débile, tellement nul que ça en devient poilant. A eux deux, les petits frères de Conan, grognant, grimaçant et souriant bêtement, valent leur pesant de cacahuètes. Sans oublier les dialogues sublimes, la palme revenant au moment où les deux jumeaux s'affrontent, casqués. Chacun croyant que son frère est mort, l’un des deux qui, découvrant la tête de son frangin après avoir cassé son casque demande d’un air idiot : "Mais qu’est ce que tu fais avec ma tête !?" Tout le film est à hurler de rire, ça en devient jouissif tellement c'est nul. Et les costumes, bordel…

I am the piano man


(Photo : comics-sanctuary.com)

Franchement, si vous tombez dessus par hasard, ne ratez pas l'occasion de vous en payer une bonne tranche, il faut l'avoir vu au moins une fois.

Allez Simone, on rentre à la maison !


(Photo : nanarland.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5285
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Dim 16 Sep - 9:17

Ce film, je l'ai vu il y a longtemps et je suis toujours resté dubitatif sur les intentions des scénaristes et du réalisateur : étaient-ils vraiment sérieux où est-ce que ce film est à prendre au second degré ? Shocked

Parce que, à part être une caricature de l'héroic-fantasy, je ne vois pas autre chose.

Pourtant, effectivement, le film entre bien dans la catégorie du genre. Mais les acteurs jouent à la limite du grotesque sans rien comprendre à leur rôle ni à l'univers dans lequel ils sont censés évoluer.

Même les scènes de combat virent vite au cartoon.

Mais tu m'as quand même donné envie de le revoir juste pour rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7223
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Dim 16 Sep - 10:17

D'après ce que j'en ai lu ici et là, des témoignages de l'équipe de tournage principalement, nos deux Musclor n'étaient pas dans la parodie, ils ne jouaient pas les idiots : ils étaient vraiment nuls, ne retenant pas leurs dialogues, incapables d'être sérieux, absolument pas impliqués dans leur job.
"Ce ne sont pas des professionnels. Ils sont vulgaires. Tu dois refaire 20 fois une scène parce qu'ils font des erreurs stupides. Et ça devient ennuyeux quand cela se produit sur chaque scène." ou "Grimaçant et grognant comme des gorilles bourrés à la bière" témoigne un des acteurs (source : nanarland).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5285
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Dim 16 Sep - 10:28

Je pense que c'étaient deux champions de bodybuilding que l'on a pris pour tourner un film. Ils n'avaient aucune expérience cinématographique ni talent d'acteur. Leur seul atout, c'était leur carcasse musclée... trop musclée. A la longue, même ça, ça fait faux.

Arnold Schwarzennegger aussi a commencé par le bodybuilding mais il avait l'expérience du cinéma, il suivait même une formation.

N'est pas Arnold qui veut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Dim 16 Sep - 18:05

J'ai du voir ce film gamin mais je n'en ai gardé aucun souvenir, ni bon ni mauvais. Le film est connu pour être l'une des nanards des nanards.

Après pour la musique même si elle n'a rien de grandiose, il y a bien pire je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2252
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 44
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Lun 17 Sep - 19:38

Ca donne envie de le voir juste pour rire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1613
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Lun 17 Sep - 21:55

Ah ! La défunte Cannon et les Golan et Globus... Mais que du bonheur : Un justicier dans la ville II, Lifeforce, American Ninja, Alan Quaterman, Cobra, Over the Top, Les maître de l'univers, Bloodsport... C'est tout une époque ça, et bien sur, The Barbarians qui, archi-connu par sa nanardise (mais bon, y'a quand même Richard Lynch), ne peut que faire remonter, telle une madeleine, des souvenirs de Tang et de Topset, de quand les longues journées d'été s'étiraient et qu'au soir les magnétoscopes vibraient retentissant du son de :
« — Braddock ! Je vous préviens, faites attention où vous mettez les pieds !
— Je mets les pieds où je veux, Little John… et c'est souvent dans la gueule. ».
Ouep ! C'était l'bon temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3249
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Lun 17 Sep - 23:42

Rien que pour voir Richard Lynch au pire, un acteur habitué aux rôles de méchants, une gueule comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5285
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 45
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   Mar 18 Sep - 11:17

Astre*Solitaire a écrit:
[justify]Ah ! La défunte Cannon et les Golan et Globus... Mais que du bonheur : Un justicier dans la ville II, Lifeforce, American Ninja, Alan Quaterman, Cobra, Over the Top, Les maître de l'univers, Bloodsport...

Bloodsport : le film qui lança la carrière de Jean-Claude Van Damme. Je l'ai revu il y a pas longtemps, en fin de compte, il est pas si bourrin que ça... mais, plus jeune, je ne voyais que l'aspect film d'action. En fait, il y a un bon scénario derrière.

C'est vrai que la Cannon Golan-Globus productions nous a servi pas mal de films cultes qui ont fait mes souvenirs de vidéo-club.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THE BARBARIANS (1987)   

Revenir en haut Aller en bas
 
THE BARBARIANS (1987)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 29 novembre 1987 : 19 ans déjà !
» Osner Févry ne veut pas d'amendement de la constitution de 1987
» Changer ou amender la Constitution de 1987 ?
» Constitution 1987: Réceptacle et promotrice du projet nation
» Konstitisyon 1987 la : Atansyon pa kapon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries Fantasy-
Sauter vers: