AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21   Lun 21 Mai - 20:38

L'un des livres les plus formidables d'Howard à mon avis, avec un personnage féminin magnifique et inspiré. Quel dommage qu'Howard n'ait écrit que trois histoires d'Agnès ! On trouvera effectivement dans ce volume : "Agnès la Noire", "Des épées pour la France" et "La maîtresse de la Mort".

Agnès est une bâtarde, fille illégitime d'un duc ruiné et d'une paysanne dans la France de François Ier. Elevée à la dure, cette grande et solide fille rousse semble n'avoir pour destin qu'une vie de labeur et de corvées sous la férule d'un père prodigue de coups et d'insultes dans un village crasseux et perdu de Normandie. Mais la jeune femme rêve d'un autre destin, elle sait, elle "sent" qu'une autre vie l'attend. Tout bascule le jour où son père veut la marier de force à un paysan ivre et coureur. A bout, elle poignarde son "fiancé" en pleine cérémonie et s'enfuit à travers la forêt. Elle va alors rencontrer l'un des personnages masculins les plus réussis d'Howard : Etienne de Villiers, un ancien grand seigneur tombé en disgrâce, charmeur et roué à la fois qui la prend sous sa protection... pour mieux tenter de la revendre à un bordel ! Agnès découvre sa trahison mais voilà que de mystérieux spadassins tentent de tuer Etienne. La jeune femme s'empare d'une arme et découvre alors la vraie nature qui sommeillait en elle : elle est une guerrière. Abandonnant Etienne après l'avoir sauvé un peu malgré elle (ils se retrouveront), elle part sur les routes avec Guiscard de Clisson, un célèbre mercenaire qui l'emmène avec lui, enthousiasmé par ses prouesses de combattante. La voilà lancée vers la vie dont elle a toujours rêvé et la troisième histoire, plus sombre et morbide, claustrophobique et oppressante, la verra bien établie dans cette vie nouvelle.

Franchement, je pense qu'Howard a rarement créé des personnages aussi fascinants et charismatiques. Agnès prend une dimension presque mystique par moments "Insensible, immuable, porteuse de tragédie et de destin, elle traverse la vie comme l'une des Parques". Sa description par Etienne est superbe " Il y a en elle quelque chose de sauvage et d'indompté, une fraîcheur et une grande vitalité. Elle se tenait là, au détour de la route, grande et droite, se découpant sur les feuillages de la forêt dans sa robe de mariée en lambeaux. Une flamme couvait au fond de ses yeux, le soleil levant auréolait d'écarlate ses cheveux et transformait la dague dans sa main en une traînée de sang. Il y a quelque chose de fatidique en elle comme un personnage de tragédie antique. Elle est belle et pure mais il y a quelque chose de sombre en elle". Agnès semble accepter ce portrait puisqu'elle prévient désormais qu'elle est la maîtresse de la Mort uniquement et que les hommes qui l'accompagnent ne font pas de vieux os. Etienne de Villiers est un superbe personnage également, ancien seigneur déchu, bel homme séducteur et charmeur, menteur et opportuniste mais dans le même temps fidèle et brave, avec un certain sens de l'honneur. Un personnage contrasté, tout en nuances et demi-teintes. Sans oublier Perdicas le brave aubergiste ou John Stuart, aventurier écossais exilé qui sympathise avec Agnès dans la macabre et fantastique "La maîtresse de la Mort". Une réussite, d'un bout à l'autre.

Cerise sur le gâteau (et quelle cerise !) : le volume édité chez "Fleuve noir" comprend également deux histoires inachevées, "Au service du roi" et "L'ombre du Hun". Cette dernière est agréable mais sans plus. Par contre, "Au service du roi" est magnifique et il y a de quoi pleurer de penser qu'elle restera inachevée. L'histoire se situe à la fin de l'empire romain et à l'avènement des royaumes barbares. Un navire vicking poursuivi se perd sur les océans pour parvenir finalement sur les rivages de l'Inde après avoir contourné l'Afrique. A son bord, le chef Althered et son otage, un chef breton du nom de Don Othna. Ils accostent à Nagdragore, une éblouissante cité gouvernée par Constantius, un grec qui s'est retrouvé sur le trône suite à de nombreux périples et évènements. Entre lui et Don Othna, le contact est immédiat, chacun trouvant chez l'autre un semblable, un véritable aventurier et meneur d'hommes. Car le trône de Constantius chancelle sous les intrigues et les machinations de ses rivaux. Là encore, deux personnages hors-normes qui nous font traverser tout un monde, des terres d'Ecosse au sac de Rome et aux Huns, de Byzance à l'Inde en passant par les pêcheurs de perles du golfe d'Oman et Ormuz... Une belle relation se noue entre ces deux hommes opposés et complémentaires et on ne peut que regretter de ne pas connaître la suite.

Bref, "Agnès de Chastillon" est pour moi l'un des chef-d'oeuvre d'Howard, la main du maître, un de mes livres culte.

"J'entends le battement de tambours lointains qui m'appellent nuit et jour. Vers des routes où chevauchent des capitaines, bardés de fer et couverts de roses, avec des bannières flottant dans l'air, teintées d'écarlate... A l'autre bout du monde, là-bas !" La ballade d'Agnès la Noire.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Lun 2 Juil - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Oorgan

avatar

Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21   Sam 16 Juin - 20:45

Le vingt-cinq août (je crois), sort l'édition Bragelonne d'Agnès. Ce que tu dis là me convainc que je fais bien d'économiser ! Après, j'ignore si les traductions de Truchaud sont meilleures que celles de Louinet - je n'ai lu François que pour Smith et Lovecraft. (Mais je trouve Louinet très bien ! Pour trancher, il faudrait avoir l'original américain.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: AGNES DE CHASTILLON   Dim 17 Juin - 8:39

Sans trop m'avancer, François Truchaud reste le traducteur de référence d'Howard pour les puristes. De plus, il a écrit pas mal de commentaires sur les oeuvres d'Howard et on y sent un vrai et formidable enthousiasme pour cet auteur et son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Oorgan

avatar

Masculin Vierge Messages : 117
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21   Dim 17 Juin - 11:08

Par contre, je suis d'accord avec cette dernière phrase ; j'ai eu l'occasion de lire quelques préfaces.
Ceci dit, Louinet fait aussi des commentaires sur les textes d'Howard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21   

Revenir en haut Aller en bas
 
AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AGNES DE CHASTILLON/FLEUVE NOIR 21
» L'HOMME NOIR/FLEUVE NOIR 7
» VULMEA LE PIRATE NOIR/ FLEUVE NOIR 17
» HOWARD CHEZ "FLEUVE NOIR" ET "NEO"
» LA ROUTE D'AZRAEL/FLEUVE NOIR 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Fantasy :: Robert. E. Howard-
Sauter vers: