AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 WOLFGANG AMADEUS MOZART

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6977
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Dim 11 Mar - 12:24


Pourquoi lui ? Qu'est-ce qui a fait entrer Mozart dans l'immortalité, en a fait un génie de la musique classique, de la musique tout court ?

A la base, il y a le fils d'un musicien de Salzbourg, en Autriche, né en 1756. Un garçon qui, dès ses trois ans à peine, fait preuve d'une oreille et d'une mémoire auditive incroyables. L'enfant est capable de se remémorer dans les moindres détails un morceau entendu une seule fois. Sur sa lancée, il sait déchiffrer une partition avant de savoir lire et écrire et compose ses premières œuvres à six ans. A cinq ans, il apprend clavecin, violon, orgue et composition. A 11 ans, il compose son premier opéra, à 14, il reproduit le Misere d'Allegri, œuvre religieuse complexe de 15 minutes après l'avoir écouté une seule fois.

La célébrité ne le quittera plus désormais. Il se lie au passage d'une profonde amitié teintée de respect avec Joseph Haydn, qu'il appelle affectueusement "Papa Haydn", croise Beethoven, Schubert... Compositeur prolifique, Mozart ne laissera pas moins de 626 œuvres diverses au terme de sa courte existence. Car le génie va vite se brûler les ailes : vivant grand train, joueur invétéré, il accumule les dettes malgré des œuvres confortablement rétribuées, le public se détourne de certaines de ses compositions qui, peut-être mal comprises ou trop avant-gardistes, ne correspondent pas aux goûts de l'époque. Sa santé se dégrade, il devient obèse, ses reins fonctionnent mal... Dans le même temps, comme beaucoup de génies, il se sent incompris, son caractère devient difficile, tyrannique, il s'isole de plus en plus... Il meurt en 1791, à 35 ans à peine, avant d'être enterré de façon modeste, sans cérémonie particulière.

Wolfgang Amadeus Mozart n'en est pas moins resté depuis un génie de la musique classique. Doté d'une oreille et d'une mémoire auditive exceptionnelles, compositeur prolifique, classique comme avant-gardiste et précurseur, musicien talentueux voire génial, il a inspiré après lui des générations entières d'artistes qui se réclament encore de lui aujourd'hui et dans tous les styles de musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5053
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Lun 12 Mar - 1:52

Si le Hard Rock avait existé à cette époque, nul doute que Mozart en aurait été l'un des hérauts. Son style, dérangeant pour l'époque, souvent incompris, le faisait passer pour un rebelle. Il était rebelle dans l'âme, brisant les préjugés, les codes, les convenances.

Sa carrière, aussi brillante qu'éphémère, est incontestablement celle d'un génie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6977
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Lun 12 Mar - 17:08

Oui, c'est vrai, beaucoup disent que Mozart était "rock" pour son époque.
Bien sûr, il ne faut pas prendre ce mot avec le sens que l'on imagine... Sa musique était plus vive, dynamique, enlevée, avec quelque chose de différent, une "âme" peut-être que n'avaient pas les autres, beaucoup plus convenus et techniques. Et de ce côté là, le film Amadeus (voir sujet consacré) décrit avec justesse l'œuvre de Mozart.

Pour moi, Mozart était clairement plus dans le siècle suivant et dans le mouvement Romantique qui s'annonçait. Il l'a d'ailleurs magnifiquement exprimé :
" Ni un haut degré d'intelligence pas plus que d'imagination, ni même les deux réunis, ne font un génie. L'amour, l'amour, l'amour, voilà ce qui est l'âme du génie ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5053
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Lun 12 Mar - 21:53


On l'avait porté aux nues, il s'éteignit dans la misère et l'oubli. Ni faste, ni musique pour ses obsèques - un comble pour un musicien - seuls cinq amis étaient là pour accompagner son cercueil et la neige bientôt les dispersa. C'est dans la solitude d'une tempête hivernale que Mozart sera enterré dans une fosse commune...

Tu l'as dit, VS, Mozart n'était pas de son temps, ni même du monde...il était trop indépendant d'esprit pour se "ranger", comme on dit. D'autant que le public, frivole, dès le premier engouement éteint, suivra de moins en moins un artiste qui, au contraire, ne cessait d'approfondir l'expression musicale de sa vision du monde. Chaque année, le fossé se creusait davantage. Un fossé que ne réussirent jamais à combler ni son épouse, trop volage, ni ses amis pourtant fidèles, ni même ses "Frères" en Franc-Maçonnerie, cet idéal de fraternité humaine qui était pour lui source de réconfort et d'inspiration.

Mais, hélas, dans cette Vienne du XVIIIe siècle, les Maçons étaient suspects aux yeux du pouvoir impérial qui s'inquiétait du progrès des idées révolutionnaires. Mal en cour, musicien sans public, endetté de toutes parts, harassé de travail, Mozart s'éteignit, à bout de forces, à l'âge de 36 ans seulement, en 1791.

Quelques semaines plus tôt, la Flûte enchantée commençait sa carrière triomphale dans un théâtre de faubourg. C'est au cours de la composition d'un lied maçonnique, sur le mot "LICHT" ( "LUMIÈRE" ) que sa main s'arrêta définitivement.


Comme toi, VS, j'adore Mozart.

Sa destinée, brève et tragique, est à la fois intéressante et bouleversante. Mozart est tout simplement insaisissable. Une source absolue de musique défiant toute analyse. La précocité de son génie est confondante.

Mais il faut méditer aussi sur cette estimation : on a pu évaluer que le temps mis par Mozart à composer, rédiger et copier sa musique ne suffirait pas à un copiste d'aujourd'hui pour seulement la recopier. Et cela sans ratures : Mozart écrivait d'un jet, d'une écriture très rapide et d'une plume sûre et infaillible, les oeuvres d'une musique qui fut incontestablement d'avant-garde. Il était même capable, au cours d'une réunion entre amis, de s'installer à une table et composer, de tête, comme s'il transcrivait une oeuvre déjà entièrement rédigée mentalement.

Ce type était un surdoué. Et comme tous les surdoués, il restait incompris et solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6977
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Lun 12 Mar - 22:08

Oui, Mozart écrivait souvent ses œuvres d'un seul jet, il lui arrivait même d'écrire simplement les premières mesures et d'improviser derrière. Il ne faut pas oublier l'incroyable oreille, l'incroyable mémoire auditive qu'il avait : restituer, note par note, un morceau de 15 minutes après une seule écoute n'est pas à la portée de tout le monde.

Après, restons prudents sur certains points : sa misère matérielle finale lui est imputable. Il était confortablement rétribué et ses œuvres à succès également. Son niveau de vie était celui de la bonne bourgeoisie viennoise. Mais il vivait au-dessus de ses moyens, il semble avoir pris goût au jeu, il échappa de peu à la prison pour dettes...
Quant à la fosse commune, c'était là l'enterrement usuel des gens de la bourgeoisie moyenne de l'époque. "Être enterré dans une fosse commune anonyme n'avait rien d'inhabituel. L'Empereur avait imposé une loi en ce sens, pour éviter que les Viennois ne se rendent aux cimetières rendre hommage à leurs morts et ne ramènent en ville des maladies... cela pourrait être en raison d'un décret impérial qui interdisait aux convois funèbres l'accès aux faubourgs en raison d'épidémies, dont le choléra" (Wikipédia)

Après, perso, je n'aime pas tout chez lui, la musique du XVIIIème ne m'a jamais vraiment emballé. Comme souvent, c'est l'artiste qui m'intéresse, presque plus que son œuvre (bien que les deux soient indissociables), c'est le génie, le côté visionnaire et avant-gardiste, sa démarche créatrice, ce qui l'a rendu immortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5053
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mar 13 Mar - 0:33

Voyageur Solitaire a écrit:
Mais il vivait au-dessus de ses moyens, il semble avoir pris goût au jeu,

Il profitait de ce que la vie lui donnait, maintenant. Mozart, c'est aussi James Dean. Vivre, profiter de la vie, avant que la mort vienne t'emporter. Après tout, l'argent est fait pour flamber, non ? Wink

C'est ce qu'a fait Mozart : il flambait, il dépensait. Il utilisait son argent à s'offrir du plaisir.

C'est justement ce côté-là de Mozart qui me plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6977
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mar 13 Mar - 15:01

Je pense surtout que l'argent ne devait pas être sa préoccupation première. Ce type vivait pour la musique, pour son art avant tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3255
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mar 13 Mar - 22:13

Voyageur Solitaire a écrit:
Je pense surtout que l'argent ne devait pas être sa préoccupation première. Ce type vivait pour la musique, pour son art avant tout.
Comme Bubba, Maître Gimbs, Soprano ou la Fouine pour n'en citer que quelques uns.
Heureusement qu'on a ces artistes pour relever le flambeau.
Et nos Victoires de la Musique pour les récompenser.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6977
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mer 14 Mar - 14:41

Parler de Bubba, Maître Gimbs, Soprano ou la Fouine et des Défaites de la Musique dans un sujet sur Mozart... Tu deviens violent là Docteur Feelgood...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5053
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mer 14 Mar - 15:56

Et encore, je n'ai pas évoqué les Eurockéennes qui n'ont plus de "rock" que le nom... Razz

Quand je vois qu'un Orelsan aura droit à la grande scène là où jadis David Bowie est passé, ça me fait mal aux fesses...

Depuis que les organisateurs ont ouvert les portes de ce festival à la musique urbaine et commerciale, c'est devenu n'importe quoi les Eurockéennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3126
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mer 14 Mar - 18:22

J'y suis allé une fois au Eurockéennes, ben j'aurais pas du, ça n'a de Rock que le nom, le reste c'est juste un festival pour boire et écouter pas mal de merdes.

Un peu comme la défaite de la musique de juin, les gens se bourrent la gueule à s'en rendre malade, la musique passe après.

Depuis la démocratisation de la musique urbaine, la musique elle même est en pleine souffrance.


Pour en revenir à Mozart je ne suis pas un grand fan musicalement, après je reconnais le personnage hors norme et son génie musical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5053
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mer 14 Mar - 19:09

Warlock a écrit:
J'y suis allé une fois au Eurockéennes, ben j'aurais pas du, ça n'a de Rock que le nom, le reste c'est juste un festival pour boire et écouter pas mal de merdes.

Je sais, Warlock. La dernière fois que je suis allé aux Eurockéennes, c'était en 2001... alors, tu vois... pour moi, la meilleure édition restera 1994. Mate moi ce programme :



ZZ Top... les Rita Mitsouko... là, ça donnait vraiment envie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3126
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Mer 14 Mar - 19:47

Oui enfin bon même en 94 on avait Khaled et Iam...

Je n'ai jamais accroché avec la plupart de ces festivals, ou c'est souvent un mélange de tout et bien souvent du n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3255
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   Dim 18 Mar - 19:24

Voyageur Solitaire a écrit:
Parler de Bubba, Maître Gimbs, Soprano ou la Fouine et des Défaites de la Musique dans un sujet sur Mozart... Tu deviens violent là Docteur Feelgood...

C'est normal, je n'étais pas de bon poil : je n'avais pas posté de message depuis des lustres et l'unique fois où j'ai pu prendre du temps d'en concocter, zéro réponse, douche froide.
Et puisque c'est comme ça, je vais assassiner Beethoven, ça lui fera les pieds aussi.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: WOLFGANG AMADEUS MOZART   

Revenir en haut Aller en bas
 
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Musique classique-
Sauter vers: