AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Sam 3 Mar - 18:32

Autrefois


Aujourd'hui


(Photos : bridgetomoscow.com)

Vous avez toujours rêvé de vivre comme un seigneur russe des temps anciens ? Alors, direction Moscou et le Musée du Palais des Boyards Romanov, c'est son véritable nom.
De quoi s'agit-il ? De la maison d'une riche et puissante famille russe, soigneusement préservée et devenue un musée. L'endroit idéal pour découvrir la vie de tous les jours d'une grande famille Boyard du XVIIème siècle. Mais d'abord, petit retour en arrière...

En 1613, Mikhail Romanov devient Tzar de toutes les Russies, élu par l'Assemblée des Boyards. Bien que vivant avec les siens au Kremlin (voir le sujet sur le Palais Terem), le nouveau Tzar a toujours une faiblesse pour la maison familiale, bâtie par son grand-père, Nikita Zakharin. Cette maison va traverser les siècles et c'est Nicolas Ier, au XIXème siècle, qui la fait entièrement restaurer avant d'en faire un musée, en 1859, le premier de Moscou. Suivez le guide...


(Photo : moscovery.com)


(Photo : depositphotos.com)

La maison est à un étage plus une grande pièce en bois, le rez-de chaussée réservé aux hommes et salles de réception, l'étage étant l'appartement des femmes et enfants. Les intérieurs, soigneusement et surtout fidèlement restaurés par l'architecte Richter, montrent l'opposition entre ces deux parties de la maison : l'aile des hommes est plutôt sombre et austère, imposante, celle des femmes plus lumineuse et aérée.

La première pièce que nous visitons est l'imposante salle à manger :


(Photo : essenziale-hd.com)


(Photo : angelfire.com)

C'est ici que se prenaient les repas de fêtes et que la famille recevait à dîner ses invités. Le plafond est typique du style de l'époque, évoquant celui d'une tente (souvenir des origines nomades), orné de motifs floraux, d'entrelacs végétaux et, en médaillon, du blason familial. Les murs sont couverts de précieux tissus, les convives prennent place sur de simples bancs couverts d'une sorte de kilim.
Les récipients et gobelets sont en métal (de l'étain le plus souvent), le verre étant encore rare et cher à l'époque. Quelques exceptions cependant, très raffinées :


(Photo : gohomeandaway.wordpress.com)

Non loin se trouve le bureau, cabinet de travail du maître de maison :


(Photo : essenziale-hd.com)

C'est ici que le maître des lieux travaillait et surtout recevait invités, quémandeurs et visiteurs, traitant ses affaires. D'où le luxe particulier de cette pièce avec son revêtement mural en cuir précieux (c'est l'original) aux motifs floraux et surtout ces fenêtres en verre et mica, grand luxe pour l'époque.
Pas ou très peu de livres : à l'époque, ces derniers sont rares et chers. Un livre vaut ainsi le prix d'un troupeau... Les rares exemplaires sont grands, lourds, verrouillés à clef par des fermoirs en métal.

Montons à l'étage...


(Photo : tripadvisor.com)

Nous voici dans l'aile réservée aux femmes où les hommes ne pénétraient que sur autorisation. Ainsi, un fils ayant grandi dans la maison et l'ayant quitté ne pouvait revenir ici visiter sa mère et ses sœurs qu'après en avoir reçu confirmation. Les pièces sont aérées, lumineuses (la pièce est d'ailleurs nommée Svetlitsa, "Pièce de lumière"), les murs couverts de boiseries. C'est ici que vivaient les femmes de la famille, ici qu'elles jouaient avec les enfants, ici qu'elles filaient, cousaient et brodaient les vêtements de toute la famille, comme le voulait l'usage. On voit sur cette photo le métier à tisser et les mannequins représentant ces dames au travail :


(Photo : gohomeandaway.wordpress.com)


(Photo : todiscoverrussia.com)

On remarquera à droite le grand poêle en faïence, caractéristique, pour chauffer les pièces de la maison :


On en trouve d'autres, de style différent, dans les autres pièces :


(Photos : essenziale-hd.com)

Quelques détails :

La porte du cabinet de travail, depuis l'intérieur de ce dernier :


Détail des tuiles couvrant le poêle que l'on aperçoit en bas à gauche de la photo précédente :


(Photos : gohomeandaway.wordpress.com)

Descendons maintenant au sous-sol...


(Photos : fr.nextews.com)

La salle d'armes, en pierre et voûtée, où la famille abritait et entreposait également son or :


(Photos : gohomeandaway.wordpress.com)

La maison est donc un musée (qui curieusement semble boudé par les russes eux-mêmes, la majorité des visiteurs étant étrangers). Il vient juste de subir une nouvelle campagne de rénovation, en juin 2017. Certaines visites de groupe sont faites par des guides en costumes d'époque. Vous y trouverez également une maquette représentant la maison :


(Photos : gohomeandaway.wordpress.com)

Cette dernière a donc traversé le temps, intacte, depuis sa construction, vers le XVème siècle. Préservée, restaurée, elle offre le temps d'une visite une plongée dans l'histoire et la vie quotidienne des seigneurs russes de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3279
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Dim 4 Mar - 15:33

Trop surchargé pour mes goûts, mais étonnant quand même. J'aime beaucoup les vitraux et les boiseries...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3157
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Dim 4 Mar - 18:18

Très étonnant ce musée effectivement, le genre d'endroit que j'apprécie.

Petite préférence pour la sobriété du sous sol tout en pierre, et surtout la magnifique salle d'armes, véritable salle aux trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Dim 4 Mar - 18:42

Ce qui est remarquable, c'est qu'elle ait traversé les siècles et soit parvenue jusqu'à nous quasiment inchangée (malgré un terrible incendie en 1674). Elle aurait pu surtout disparaître lors de la Révolution de 1917, étant quand-même la maison natale du fondateur de la dynastie Romanov (pour l'anecdote, le griffon servant de girouette porte quand-même toujours des impacts de balles, témoignage des évènements de 1917). Pour ma part, j'aime beaucoup ce genre d'endroit qui permet de vraiment comprendre la vie quotidienne de l'époque.
A noter que la maison est comprise dans un plus vaste ensemble, au sein d'un monastère fortifié où les Romanov, en disgrâce à une époque, trouvèrent refuge.

Quant au style... Trop chargé pour moi également. Pourtant, comme pour le palais des Terem, je ne peux m'empêcher d'apprécier ces motifs floraux, ces arabesques végétales, ces couleurs, ces boiseries ouvragées... C'est un peu comme l'Art Nouveau : je ne vivrais pas dedans mais je trouve ça beau.

Varvarka street

(All photos by Alexey Gureev for todiscoverrussia.com)

Et si nous sortions marcher un peu ? Varvaka street, la rue où se trouve la maison, est l'une des plus anciennes de Moscou. Et la promenade recèle bien des surprises dont :

L'église de la martyre Barbara


Elle se trouve non loin derrière la cathédrale Saint- Basile, celle de la Place Rouge. Elle date de 1804 et elle est dédiée à Barbara, païenne autrefois convertie au christianisme. Ce qui ne plaisait pas à son père... Ce dernier l'enferma alors dans une tour mais sa fille refusant de renier sa foi, il la fît finalement décapiter. Barbara fût ensuite canonisée.

La chambre de commerce anglaise


Datant du XVème siècle, elle fût d'abord la maison d'un riche marchand russe. Au milieu du siècle suivant, Yvan le Terrible l'offrît aux négociants anglais, alors très actifs dans la capitale russe, pour en faire leur représentation. Les marchands russes venaient y apprendre l'anglais auprès de leurs collègues britanniques.
L'exécution de Charles Ier d'Angleterre fût condamnée par les Tzars et ces derniers expulsèrent alors les marchands anglais. Plus tard, Pierre le Grand y installa la première école de mathématiques du pays.

L'église de Maxime le béni


Considéré comme un saint homme, on le nommait également "Maxime le dénudé" car il ne portait que des haillons, refusant les vêtements que les gens lui offraient. A sa mort, vers le milieu du XVème siècle, il fût enterré dans une des petites églises de la rue Varvarka. Canonisé au siècle suivant, la petite église qui accueillait sa dépouille prît alors son nom.

La cathédrale et le monastère Znamensky


(Photo : Moscow-driver.com)

La cathédrale fût d'abord une église, celle de la Vierge Notre Dame du Signe, icône et protectrice des Romanov. Ces derniers l'agrandirent et l'enrichirent plus tard, la transformant en cathédrale. Détruite par un incendie, elle fût reconstruite en 1679. Ses quatre bulbes en "oignon", peints en vert, sont dédiés aux quatre évangélistes. Le dôme central est lui dédié au Christ Sauveur.

Le monastère :


C'est dans son enceinte fortifiée que se trouve la maison natale des Romanov.

L'église de saint-Georges



Très ancienne, bâtie avec l'argent provenant des taxes prélevées sur les troupeaux, elle fût construite au XIIème siècle. A l'origine entièrement en bois, elle fût reconstruite plus tard en pierre et briques, vers le milieu du XIIIème siècle.
Son clocher (seconde photo) fût rajouté au XIXème siècle. Les architectes conservèrent le style originel du bâtiment.

L'église de saint Nikitniki


(Photo : janalinesworldjourney.com)

Un peu excentrée par rapport à la rue Varvarka, elle date du milieu du XVIIème siècle. Originellement bâtie en bois en 1620, elle fût détruite par un incendie et reconstruite en briques et pierre entre 1634 et 1653. Elle servît un temps de chapelle privée à la famille du riche marchand Grigori Nikitnikov qui avait financé sa reconstruction. Nikitnikov fût un homme puissant, sorte de conseiller financier des premiers Romanov auxquels il prêtait même de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Lun 19 Mar - 17:21

Retour à la maison avec quelques vues sous un angle inhabituel, permettant de mieux la situer par rapport à la rue Varvarka :




(All photos : skyscrapercity.com)

Sur la dernière, on voit ce qui était l'entrée principale, décalée par rapport à la maison elle-même. Le petit bâtiment qui flanque la porte devait être la maison du gardien/portier ou une dépendance. Une fois cette porte franchie, on se retrouvait donc dans la cour qu'il fallait traverser pour atteindre la maison, en montant l'escalier orné de deux lions sculptés (voir photo de la maquette plus haut). Derrière, la cathédrale Znamensky, dédiée à "Notre Dame du Signe", protectrice des Romanov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Lun 19 Mar - 19:25

C'est vraiment beau. Tout le charme slave de la Russie d'autrefois. Des demeures dignes de ces fiers boyards qui mirent leur épée au service du Tsar.

La Sainte Russie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Lun 19 Mar - 20:38

Pour compléter, une vue de la cour intérieure, une fois la porte principale franchie (on voit au-dessus l'aigle bicéphale impérial, en médaillon) :


(Photo : Alexey Gureev)

La maison est en fait bâtie pour former la lettre  “Г” de l'alphabet cyrillique et elle est inspirée du palais des Terem au Kremlin (voir sujet consacré). Les murs sont peints pour représenter la décoration "en facettes" ou "pointes de diamants" que l'on retrouve sur certains monuments du Kremlin, dont le fameux "Palais aux facettes".
Cette décoration, qui consistait à sculpter et tailler le mur en facettes était très prisée à l'époque. Les pierres taillées en pointe créaient des jeux d'ombre avec la lumière du soleil qui se déplaçait au fil de la journée.
Ici, les facettes sont simplement peintes, pour des raisons d'économie.

L'escalier de pierre blanche orné de lions est aussi clairement inspiré de celui de l'imposant hall du Palais aux facettes du Kremlin :


(Photo : moscowvery.com)

Si la partie en pierre date du XVIIème, le dernier étage en bois a été rajouté lors d'une restauration 150 ans plus tard. Le premier fût sans doute détruit par un incendie mais les architectes avaient retrouvé, intact, l'escalier qui y menait. Les pavés de la cour intérieure ainsi que le bâtiment annexe, près de la porte principale, ont été rajoutés au XIXème siècle, à l'emplacement des anciens qui avaient disparu mais apparaissaient sur les plans d'époque. Si la maison apparaît donc aujourd'hui fidèle à ce qu'elle était lors de sa construction, le processus pour la rendre ainsi s'est étalé sur une longue période mais toujours fidèlement aux plans, techniques et matériaux de l'époque.

Une image d'archives de la cour intérieure, une fois franchie la porte principale (on réalise que cette cour est très vaste) :


(Photo : prousadbi.ru)

Et aujourd'hui :


(Photo : wordpress.com)

A l'intérieur, la majorité des portes et fenêtres sont gainées et renforcées de métal. Les fenêtres sont majoritairement incrustées de mica (le verre étant rare et cher à l'époque), ce qui les rendaient résistantes et solides mais pas transparentes. Ce qui correspondait d'ailleurs au goût des boyards, peu soucieux de montrer leur vie en public. Le but premier était d'isoler les pièces pour y maintenir la chaleur, quitte à les plonger dans une certaine pénombre (seul l'appartement des femmes était lumineux). Esthétiquement, les morceaux de mica colorés formaient un jeu de couleurs chatoyant et chaleureux une fois les lampes allumées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3157
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Mar 20 Mar - 0:43

C'est intéressant de comparer les photos du passé et celles d'aujourd'hui en voyant la différence entre les deux. Bien évidement avec les temps les villes et les bâtiments changent.

Mais la il y a une différence de changement entre l'extérieur et la cour intérieure. On remarque que vu de l'extérieur le changement vient surtout des bâtiments, certains ont disparus entre la photo ancienne et celle récente. Alors que sur celles de la cour intérieure, on a comme différence seulement les arbres et les bancs qui sont maintenant présent. La cour intérieure est quasiment la même et le décor aussi, j'ai toujours aimé ce genre de comparaison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Mar 20 Mar - 15:50

Oui, si la rénovation du bâtiment s'est étalée sur plusieurs siècles, les architectes ont tout fait pour lui conserver l'apparence exacte qu'elle avait au départ.
Il existe beaucoup de vues anciennes de la maison.
Celle-ci date de 1900 :


(Photo : agefotostock.com)

Sur celle-ci, on se rend mieux compte que la cathédrale Znamensky est vraiment juste à côté de la maison :


(Photo : darabanth.com)

Ce que je trouve original, c'est l'emplacement de la maison : quand tu es dans la cour intérieure, la rue Varvarka est en fait au-dessus de toi, au niveau du premier étage.
A l'intérieur, les couloirs sont étroits, de sorte à ne laisser passer qu'une personne à la fois. Le but était simple : empêcher toute tentative d'assassinat, un éventuel assassin ne pouvant manœuvrer une épée ou même une dague dans un espace aussi restreint...

A l'intérieur toujours, le cabinet de travail du maître de maison était flanqué d'une salle d'études pour les fils de la maison qui y apprenaient les mathématiques, la géographie, le latin et... l'arbre généalogique de la famille. S'y trouve également la bibliothèque, différente de ce que nous connaissons aujourd'hui sous ce terme : les livres, de lourds et épais volumes avec fermoir parfois, étaient rangés dans de grands coffres. Lire un livre obéissait alors à tout un cérémonial : on se lavait les mains, on sortait le volume du coffre pour le poser sur la petite table, on l'ouvrait délicatement et on lisait à voix haute le plus souvent. Il arrivait même que l'on se mette des bouchons de cire dans les oreilles pour mieux s'entendre lire.
Comme on le voit ici, cette petite pièce, basse de plafond, était décorée dans des tons vert acide assez inattendus (plus sombres quand la pièce est en éclairage "naturel") :


(Photo : tournavigator.net)

A l'époque où un seul livre pouvait coûter le prix d'un troupeau de brebis ou moutons, avoir une telle "bibliothèque" était signe de grande richesse et de pouvoir.
En général, les garçons quittaient l'appartement des femmes vers 7/8 ans pour passer chez les hommes, sous la férule d'un précepteur, voire de leur père (surtout l'aîné).

Enfin, pour l'anecdote, il faut savoir que les planchers de la maison sont ceux de l'époque ("charlottes" aux pieds obligatoires pour les visiteurs) et que l'on a trouvé dans la maison les premières fourchettes utilisées en Russie, venues d'Italie, sommet du raffinement à l'époque...
Si vous êtes de passage à Moscou, la maison est semble-t-il peu fréquentée et donc tranquille, à 15 minutes de la Place Rouge à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   Ven 29 Juin - 11:28

Pas visité, pas eu le temps.
Mais passé devant. Assez vaste quand-même, une bien belle demeure. La rue Varvarka aligne quant à elle pas mal de bâtiments superbes effectivement. Coup de cœur pour l'église de la martyre Barbara et ses couleurs lumineuses, son élégance. Même chose pour celle de Maxime le béni, sobre et élégante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA MAISON DES BOYARDS (Moscou)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: