AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES REVES...

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 11:26


Ils intriguent et questionnent les hommes depuis toujours. Phénomène rationnel et logique pour certains, extérieur et lourd de signification pour d'autres, les rêves restent aujourd'hui encore entourés d'un épais mystère.

Le rêve est un ensemble de phénomènes qui se produit au cours du sommeil, chez l'être humain et également chez certains animaux. Il se traduit souvent par des images, des sons, voire même des sensations, donnant parfois au dormeur qui s'en souvient au réveil, l'impression d'un fait réel. Il faut le différencier de l'hallucination et de la rêverie qui, eux, apparaissent à l'état éveillé.
Depuis toujours, les hommes ont tenté de comprendre, voire d'interpréter leurs rêves. Il s'agit de l'onirologie.

Etymologiquement, le mot "rêve" est assez récent puisqu'il ne s'impose vraiment qu'au XVIIème siècle où il supplante le verbe "songer", plus en usage jusque là. Il s'écrivait "resver", le "s" ayant disparu depuis, disparition signalée par l'accent circonflexe.
Dès la plus haute Antiquité, égyptiens, babyloniens et grecs s'intéressent aux rêves, souvent vus comme émanant des dieux, moyen de communication entre les divinités et les mortels. On retrouve cette notion dans les grandes religions monothéistes où songes et visions "prophétiques" sont légion, instruments du divin pour communiquer avec les hommes.
Les chamanes accordent également une grande importance aux rêves. Pour eux, il s'agit de l'âme qui s'évade temporairement du corps.
Très tôt, artistes et écrivains s'empareront aussi du rêve, fantastique matériau pour le Fantastique justement. Le Romantisme, dans son sens premier, en fera un de ses piliers avec l'imaginaire.

Au fil du temps, le côté mystérieux ou religieux du rêve fait place à une approche plus scientifique, d'abord tentée par la psychanalyse. Sigmund Freud est l'un des premiers à analyser le rêve comme un moyen de connaître l'inconscient. Pour lui, les rêves sont des désirs ou émotions refoulés pendant l'état de veille et qui se manifestent pendant le sommeil, période où la "vigilance" du conscient s'est profondément relâchée. Pour lui et ses successeurs, le rêve devient une porte ouverte sur l'inconscient. Le travail effectué sur ce rêve peut ainsi permettre à l'individu de mieux se connaître, de lutter contre certaines émotions refoulées, voire d'exorciser certaines peurs ou angoisses inconscientes qui se matérialisent sous la forme d'un rêve.

La neuropsychologie prend la suite de la psychanalyse. Elle consiste en une étude poussée, scientifique, de l'activité du cerveau pendant le sommeil profond et paradoxal, moments où le cerveau est "déconnecté" du monde extérieur. A ce moment, le rêve est produit par le cerveau seul, sans stimuli ou stimulations sensorielles extérieures. Le rêve désigne alors un ensemble de phénomènes psychiques éprouvés au cours du sommeil. Au réveil, le souvenir du rêve est souvent flou, indistinct, voire même inexistant. On dit souvent, familièrement, que nous rêvons tous même si nous ne nous en souvenons pas. Parfois, il ne nous en reste que des sensations ou émotions, agréables ou non. On sait qu'on a rêvé, qu'on a fait un "mauvais rêve" par exemple même si on ne s'en souvient plus.
Ceci étant dit, la question se pose : quelle est l'utilité du rêve ? Et d'ailleurs, en a-t-il une ? Et là, la question reste aussi floue que le rêve lui-même...
Pour beaucoup de scientifiques, le rêve est simplement une manifestation psychique, une régulation émotionnelle, sans but précis. Ceux qui penchent vers la psychanalyse diront qu'il s'agit du travail du cerveau à l'état inconscient, quand toutes les barrières conscientes sont tombées, ce qui permet de libérer des images, des sons ou sensations habituellement refoulés. Comme écrit plus haut, dans ce cas là, le rêve a une utilité : son étude permet au rêveur de peut-être mieux se connaître ou de traiter désirs, peurs ou angoisses, traduits par ce rêve.

Arrivés à ce stade, il faut se montrer prudent... Chacun rêve à sa manière, en fonction de sa personnalité propre, de son vécu, de ses émotions, de son passé et de quantité d'autres facteurs propres à chacun. Car avec l'étude des rêves est venue l'interprétation des rêves, aussi variée que les rêves eux-mêmes. Et là, on peut passer des études les plus rigoureuses au charlatanisme le plus éhonté. On ne compte plus les interprétations des rêves, devenues des "classiques", tel rêve signifiant automatiquement telle chose. Comme l'horoscope qui vous dira qu'aujourd'hui, tous les natifs de tel signe connaîtront tels évènements. On en a un très bon exemple avec les rêves autour de la perte de dents, souvent désignés comme funestes, signes de tragédie, voire de mort. Alors que si on se penche vraiment sur la question, on découvre souvent que l'interprétation est celle d'une peur, d'un abandon, d'un échec, voire d'un changement : une partie de nous-mêmes s'efface pour laisser place à une nouvelle, on passe à autre chose, on tourne la page. Du présage funeste, on passe ainsi à une mutation, un changement de l'individu qui abandonne une partie de son passé et entame une nouvelle étape. Encore faut-il déjà y croire à la base... Pour ma part, il m'est arrivé de rêver d'avoir une dent cassée, une ou deux fois, il y a longtemps et je ne suis pas encore mort. Et je n'ai pas besoin d'un rêve spécifique pour savoir que je mourrai un jour, peut-être demain comme peut-être dans des décennies... D'ailleurs, à l'époque où j'ai fait ce rêve, j'avais de sérieux problèmes avec des dents de sagesse qui ont fini par être extraites un peu plus tard. Il est donc clair que "tourmenté" par ce problème dentaire, mon cerveau a manifesté cette inquiétude pendant mon sommeil sous forme d'un rêve et c'est tout. On se rapproche du cas du rêveur qui a un proche très malade et qui en rêve ou qui rêve même de sa mort. C'est là l'inquiétude, l'angoisse ou la peur de voir disparaître le proche en question qui se manifeste. Même chose suite à un deuil où l'on rêve de la personne disparue.
On peut également citer les rêves sexuels, probablement fruits d'une inhibition, d'un interdit ou d'un refoulement à l'état de veille et qui se libère pendant le sommeil.
Celui qui voudrait tenter d'interpréter un rêve doit donc bien prendre en compte qu'il n'y a aucune généralité, que chaque rêveur est unique et qu'un même rêve chez 100 personnes amènera 100 interprétations différentes.

Reste le fameux rêve prémonitoire... Et là...
Le rêve prémonitoire est un rêve traitant d'un sujet réel et semblant être une représentation d'une situation, d'un événement extérieur présent ou futur dont le rêveur n'a pas conscience au moment de s'endormir (Tatie Wikie).
La première explication serait que le cerveau enregistre l’événement une microseconde avant et le répertorie dans les souvenirs de la mémoire à long terme. Cela serait un dysfonctionnement du cerveau autrement appelé le sentiment de "déjà-vu". La deuxième, que certains scientifiques avancent est que le cerveau serait capable de créer un "scénario" de toutes pièces. Mais dans ce cas, comment expliquer qu'il se produise par la suite ? La troisième explication serait la possible existence de capacités extra-sensorielles, de personnes ayant des capacités psychiques plus étendues et une certaine "sensibilité" psychique leur permettant d'entrevoir, de ressentir ce qui se passe ou va se passer. On se rapprocherait là de la voyance, dans son aspect le plus sérieux, c'est à dire la capacité (encore inexpliquée) à "voir", ressentir certains évènements, passés, présents ou futurs.

Ce qui est certain, c'est que le cerveau conserve une énorme part de mystère, de larges zones d'ombre et peut avoir des réactions insoupçonnées et sur lesquels nous n'avons aucune prise. Sans doute les rêves en font-ils partie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 11:54

Il n'y a pas de rêve "prémonitoire" proprement dit. Un rêve n'annonce jamais ton avenir. Mais il te "parle" en quelque sorte. Il puise dans tes souvenirs, dans ton inconscient tout ce que tu as refoulé et il te les reproduit pendant ton sommeil.

Attention, toutefois : le temps du rêve (non, rien à voir avec Brennan Smile ) est très court. D'où l'urgence de les noter à ton réveil. Parce qu'ils apparaissent puis s'estompent très vite dans ton esprit. Mais si tu sais capter ces images, alors elles te seront précieuses.

Elles te questionnent. Tu te demandes pourquoi tu as rêvé d'elles ? Pourquoi tu essaies justement de les refouler ?

En cela, l'interprétation des rêves est intéressante sur le plan psychologique.

Après, il y a l'oniromancie et tout son aspect ésotérique et là... chacun est libre d'y croire ou pas... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 12:33

Pour moi, le rêve est l'activité du cerveau qui matérialise, pendant la phase inconsciente, quand il n'y a plus de contrôle exercé sur lui, désirs, peurs, angoisses ou souvenirs, sous forme d'images, de sons ou de sensations.

Le truc de l'interprétation des rêves n'est pour moi qu'une vaste fumisterie. Qui a décidé un jour que tel rêve signifiait telle chose ? Surtout que déjà, le même rêve peut avoir une interprétation totalement différente dans telle ou telle croyance ou système d'interprétation. Une interprétation ici néfaste sera vue là heureuse et bénéfique. Sans compter, comme je l'ai dit, la prise en compte de chaque rêveur, de sa personnalité, de son vécu émotionnel... Etablir une règle universelle en disant "rêver de ça, c'est bénéfique" ou "rêver de ça, c'est funeste", je trouve ça grotesque, c'est de la superstition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 13:17

Voyageur Solitaire a écrit:

Le truc de l'interprétation des rêves n'est pour moi qu'une vaste fumisterie.

Justement. La psychanalyse des rêves n'a rien d'ésotérique. Relis Freud. Il s'agit ni plus ni moins que de te questionner, de comprendre pourquoi tu as rêvé de telle chose, de savoir ce que cela cache, en quelque sorte.

Tes rêves ne sont justement que le reflet de tes désirs secrets, enfouis, refoulés... tout ce qui tu tentes de dissimuler dans ton inconscient, les rêves te le font resurgir.

En cela, à ce que nous rêvons, il y a une explication. Mais une explication qui tient à nous-mêmes, en fonction de nos craintes, de nos angoisses... et il nous aident à mieux voir clair dans nos vies.



Relis ce livre, il t'en dira plus. Wink


Citation :
Qui a décidé un jour que tel rêve signifiait telle chose ?


Parce que ton cerveau, lorsque tu dors, assemble des images pour former ton rêve. Et cela te semble incohérent mais pas pour ton cerveau, qui, lui, puise dans ton "disque dur" pour organiser tout ce que tu as vu au cours de ta journée.
C'est pourquoi, il faut prendre tous ses rêves au sérieux et s'interroger sur le sens qu'ils ont pour toi. Lorsque tu fais un cauchemar et que tu te réveilles en sursaut, demande-toi pourquoi tu as rêvé de cela ? Il y a forcément une peur que tu veux cacher en toi et elle t'obsède, au point qu'elle vient "hanter" tes songes. Tu sais, l'inconscient nous réserve bien des surprises...

Il m'arrive parfois de noter mes rêves. Pour les interpréter. Mais pas de manière ésotérique. Non. Mais de façon psychanalytique : je cherche quel est le sens, par rapport à mon propre vécu, de mes rêves. Pourquoi ais-je ces images qui viennent danser devant mes yeux lorsque je dors ? Se poser cette question, c'est déjà 90% du travail d'interprétation.

Tu verras alors que nombre de problèmes qui te taraudent trouvent une explication du moment que tu fouilles dans ton inconscient. Les rêves sont un excellent vecteur pour le faire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 15:51

Et toi, relis ce que j'ai écris...
Quand je parle de fumisterie pour l'interprétation des rêves, je ne me réfère pas à la psychanalyse freudienne. Je me réfère à ces "tables d'interprétation" des rêves, à ces "dictionnaires" de la signification des rêves où certains ont conclu que tel rêve signifie ceci, tel autre cela, comme tel signe astrologique est censé être comme ceci.
La démarche freudienne n'est pas du tout dans la même optique. Le rêve ne signifie pas ce qui va t'arriver, il exprime ce que tu es au fond de toi-même.

Quant à noter et analyser mes rêves éventuels, absolument rien à foutre. Les très rares dont j'ai gardé mémoire avaient tous une explication logique, liés à mon état émotionnel du moment (dépression, deuil mal maîtrisé, problème professionnel...) Pas besoin de fouiller dans mon inconscient pour savoir ce qui ne va pas chez moi. Il y a longtemps que je vis simplement ma vie au lieu de chercher à l'expliquer. J'y ai gagné du temps en plus et des prises de tête en moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 16:00

Voyageur Solitaire a écrit:
Pas besoin de fouiller dans mon inconscient pour savoir ce qui ne va pas chez moi. Il y a longtemps que je vis simplement ma vie au lieu de chercher à l'expliquer. J'y ai gagné du temps en plus et des prises de tête en moins.

Je comprends. Mais parfois, cela fait du bien d'écrire ses rêves. Même lorsque ceux-ci ont une explication logique liée aux événements que tu as décrits.

Cela permet d'évacuer, de se soulager. L'écriture libère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 16:19

En ce qui me concerne, si l'on s'en tient aux rêves dont on se souvient au réveil, je dirais alors que je ne rêve quasiment jamais. Je dois m'en souvenir de trois ou quatre, guère plus, et qui étaient logiquement explicables au vu de la situation émotionnelle dans laquelle j'étais à l'époque. Ou qui étaient simplement liés à des problèmes bien mineurs comme ce rêve de dent cassée alors que j'étais emmerdé par mes dents de sagesse et qu'elles allaient être finalement extraites.

Pour rebondir sur la psychanalyse, je me suis certainement évité des frais dans ce domaine : d'esprit analytique et surtout férocement lucide envers moi-même, j'ai appris à me connaître et à connaître mes défauts, mes peurs et mes angoisses (j'ai pas dit que j'entendais les résoudre pour autant...).
Certains diront que c'est bien prétentieux de ma part, c'est leur problème. Je me connais suffisamment pour savoir à quoi m'en tenir sur moi-même en temps normal et ça me suffit. Partir "à la recherche de moi-même" plus profondément ne m'intéresse absolument pas.
Certainement parce que j'aurais peur de ce que j'y trouverai d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 16:26

Voyageur Solitaire a écrit:

Certains diront que c'est bien prétentieux de ma part, c'est leur problème. Je me connais suffisamment pour savoir à quoi m'en tenir sur moi-même en temps normal et ça me suffit. Partir "à la recherche de moi-même" plus profondément ne m'intéresse absolument pas.

Pas du tout, VS. En tout cas, je ne me permettrais pas de te juger. Et moi non plus, je n'ai jamais consulté un psychanalyste, hormis Freud par le biais de ses écrits. Mais il m'a beaucoup aidé un moment. Et son interprétation des rêves m'a appris à mieux me connaître.

Mais je ne prétends nullement imposer mon cas personnel. Après tout, chacun est libre de suivre sa voie comme il l'entend. L'essentiel est de vivre bien dans sa peau, dans son corps et dans son âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 16:43

Vaste programme ! Je n'y arriverai sans doute jamais pour ma part mais j'essaie. Comme pour mes voyages, c'est le voyage plus que la destination qui m'intéresse finalement. J'ai appris à connaître mes faiblesses et mes peurs, mes angoisses et à les contrôler au mieux, à m'en accommoder.
Reste le cas d'une situation inédite, imprévue, où parfois, par la force des évènements, on se découvre et révèle tout autre, totalement différent de ce que l'on était si sûr d'être... Là, je reconnais que c'est quelque chose qui m'effraie... Pour ça que je dis toujours qu'il est difficile de juger, on ne sait jamais ce qu'on aurait fait, nous, en de telles circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3157
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 21:16

De mo coté je fais toujours des rêves agréables, souvent un mélange de personnes que j'a connu tout au long de ma vie. On est parfois proche du fantastique, de la fantasy dans mes rêves, mais jamais rien de négatif, les cauchemars je ne connais pas.

Les rêves prémonitoires ? J'en a déjà fait, mais bon la plupart avaient une explication, le vécu et l'évènement du moment, qui expliquait le rêve, donc éventuellement prévisible.

Les explications des rêves ? Un peu comme l'astrologie je vois pas comment une interprétation d'un rêve pourrait être la même pour tous. On est trop différent, nos vies, notre histoire, notre personnalité, pour trouver une explication commune aux rêves. Et puis c'est aussi comme je l'ai dit l'évènement du moment qui peut créer le rêve, et ses émotions.

Cela étant je connais une amie qui dit qu'elle arrive à avoir une approche médiumnique grâce à ses rêves, communication avec des disparus notamment. Après c'est son ressenti, son interprétation, ça reste très personnel, et ça ne regarde vraiment que elle. Je ne partage pas forcément ce qu'elle peut dire, mais je respecte son point de vue et ses ressentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Jeu 8 Fév - 22:49

Warlock a écrit:

Cela étant je connais une amie qui dit qu'elle arrive à avoir une approche médiumnique grâce à ses rêves, communication avec des disparus notamment.

Cela me rappelle cette chanson :



Il m'est arrivé, moi aussi, de "rencontrer" des proches disparus dans mes rêves. Je pouvais entendre leur voix et combien de fois je me suis réveillé avec les larmes aux yeux. Mais est-ce qu'ils sont vraiment venus me visiter dans mes songes ou étaient-ce simplement mes souvenirs ? Mon instinct rationnel penche vers la seconde option mais j'aimerais quand même croire en la première...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 9 Fév - 11:25

En parlant de rêves, je ne sais pas si cela vous fait cette effet mais, moi, parfois, j'ai la drôle d'impression de "vivre" réellement mon rêve à tel point que j'oublie que je suis en train de dormir. Et lorsque mon réveil sonne, cela me fait tout bizarre parce que j'avais vraiment le sentiment d'être "éveillé" ; je n'avais pas conscience que j'étais en train de dormir.

Cela m'arrive généralement quand je me couche assez tard, comme cette nuit, vers 2-3 heures du matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 9 Fév - 12:13

Chez certaines personnes, les rêves peuvent être d'une telle intensité qu'ils paraissent bien réels. Sans tomber dans le graveleux, certaines femmes ont ressenti un orgasme ou certains hommes ont eu une éjaculation lors de rêves érotiques ou sexuels prononcés.

En rapport avec ce sujet, un autre phénomène mystérieux :

Le somnambulisme


Le somnambulisme, "se promener en dormant", est un trouble du sommeil pendant lequel le dormeur déambule alors qu'il est  inconscient, en un sommeil profond.
La plupart du temps, le phénomène est assez court et le dormeur se contente de s'asseoir au bord du lit ou de marcher dans la chambre. Mais on a assisté à des "crises" de 30 minutes où la personne peut écrire, quitter la maison, conduire, voire commettre certains actes et faits comme une agression. En général, les somnambules n'ont aucun souvenir de ce qui s'est passé.

Fait particulièrement dérangeant pour un éventuel témoin, les yeux du somnambule sont ouverts mais vides de toute expression. Il peut parler pendant cette phase et même répondre à des questions, voire exécuter un ordre. A noter également que la lumière ne le gêne pas. Comme cité plus haut, dans certains cas, le somnambule peut effectuer des gestes complexes, descendre un escalier, ouvrir une porte, voire conduire mais aussi manger ou écrire. Certains cas (assez rares) sont allés très loin avec des gestes violents armés d'un couteau ou des tentatives de défenestration.

Réveiller un somnambule

Est-ce dangereux ? La tradition veut que oui, le réveil du somnambule pourrait causer un choc profond, voire un arrêt cardiaque. Il semble que la réaction sera en fait celle de n'importe quel dormeur que l'on réveille, d'où la nécessité de le faire en douceur. Il peut s'ensuivre chez le somnambule, une fois réveillé, incompréhension, surprise ou inquiétude. Il est plus recommandé, par conséquent, de lui prendre la main ou le bras en douceur pour le ramener à son lit. Attention, chaque somnambule est différent et peut donc avoir une réaction inattendue.

En tous cas, l'expérience doit être assez éprouvante pour un témoin et on imagine la réaction des gens autrefois (ou même aujourd'hui) devant un tel phénomène...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 9 Fév - 13:02

Voyageur Solitaire a écrit:

La plupart du temps, le phénomène est assez court et le dormeur se contente de s'asseoir au bord du lit ou de marcher dans la chambre.

Ou se retrouver à côté de son lit, le corps plaqué contre la paroi du mur en cherchant la sortie de ce qu'il croit être un labyrinthe... cela m'est arrivé juste une fois, je devais avoir 15 ans. Cela m'a tellement angoissé que je m'en souviens encore.

Je n'ai jamais plus fait depuis une crise de somnambulisme (si c'est bien du somnambulisme) mais, pour avoir évoqué cet incident un jour dans une conversation avec des amis, j'ai remarqué que de nombreux adolescents, à un moment donné, peuvent être pris du même phénomène. C'est peut-être lié aux changements corporels et hormonaux, je suppose ? D'où cette sensation d'être coincé dans un labyrinthe sans parvenir à trouver la sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7055
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 9 Fév - 15:05

Difficile à dire tant le phénomène reste mystérieux. On parle d'une régulation anormale d'ondes émises par le cerveau couplée à un dérèglement du système qui "bloque" les muscles de façon naturelle pendant le sommeil (Tatie Wikie). Ainsi, malgré le sommeil profond, le cerveau envoie certains ordres et les muscles suivent. Après, quelle est la cause de ce dérèglement...

En tous cas, je ne pensais pas que le phénomène pouvait aller aussi loin, je croyais qu'un somnambule ne faisait que se lever et marcher cinq minutes avant de retourner se coucher. Mais quant on voit tout ce qui peut se passer dans cet état et combien de temps ça peut durer, c'est assez flippant. Il semble également que certains ont des gestes maladroits, semblent ne pas savoir où ils vont alors que d'autres ne se cognent pas et se déplacent sans problèmes, allant, on l'a vu, jusqu'à exécuter des actions complexes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 9 Fév - 16:19

Voyageur Solitaire a écrit:

En tous cas, je ne pensais pas que le phénomène pouvait aller aussi loin, je croyais qu'un somnambule ne faisait que se lever et marcher cinq minutes avant de retourner se coucher. Mais quant on voit tout ce qui peut se passer dans cet état et combien de temps ça peut durer, c'est assez flippant. Il semble également que certains ont des gestes maladroits, semblent ne pas savoir où ils vont alors que d'autres ne se cognent pas et se déplacent sans problèmes, allant, on l'a vu, jusqu'à exécuter des actions complexes.

Pour prendre mon cas personnel, c'est comme si j'étais enfermé dans ce labyrinthe et que je ne pouvais sortir. Je ne savais même plus si j'étais endormi ou éveillé. Comment je m'en suis sorti, finalement ? Et bien, je me rappelle avoir ouvert un oeil et vu de la lumière sous ma porte. Je me suis alors rendu compte que je n'étais plus dans mon lit et je suis retourné me coucher.

Franchement, cette expérience m'a assez marqué. Bon cela ne m'a pas traumatisé pour autant mais assez quand même pour que je m'en souvienne encore, même trente ans après...

J'en ai jamais refait depuis. Mais tu vois, comme hier soir, maintenant ce serait plutôt des rêves "réels" que je fais. Surtout quand je vais me coucher tard. Je suis dans mon lit, endormi, et pourtant j'ai l'impression que je suis réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3157
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 9 Fév - 18:52

Gorak a écrit:
En parlant de rêves, je ne sais pas si cela vous fait cette effet mais, moi, parfois, j'ai la drôle d'impression de "vivre" réellement mon rêve à tel point que j'oublie que je suis en train de dormir.

Oui ça m'arrive souvent, je suis dans mon rêve et pour moi il est réel, je n'ai pas l'impression de rêver. C'est même assez récurent, mes rêves me paraissent réels. Et quand je me réveille le décor tout autour de moi est le même que celui de mon rêve. Et petit à petit mon cerveau me remet dans la réalité et mes yeux reconnaissent les contours de ma chambre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3279
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 16 Fév - 0:21

Voyageur Solitaire a écrit:
...
En tous cas, je ne pensais pas que le phénomène pouvait aller aussi loin, je croyais qu'un somnambule ne faisait que se lever et marcher cinq minutes avant de retourner se coucher. Mais quant on voit tout ce qui peut se passer dans cet état et combien de temps ça peut durer, c'est assez flippant.
Certains cas exceptionnels sont allés jusqu'à 5 ans de somnambulisme d'affilée sans se réveiller. Comme François Hollande.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5106
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES REVES...   Ven 16 Fév - 8:55

VIC a écrit:

Certains cas exceptionnels sont allés jusqu'à 5 ans de somnambulisme d'affilée sans se réveiller. Comme François Hollande.


lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES REVES...   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES REVES...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POUR CONVERTIR NOS REVES EN REALITE ?????
» one again : reves et cauchemars à la con
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» Gri-Gri pour rêver
» Ma table de démo pour Mordheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA PISTE DES MYSTERES :: Les terres de l'étrange-
Sauter vers: