AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE PALAIS YUSUPOV (Russie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7093
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LE PALAIS YUSUPOV (Russie)   Dim 21 Jan - 11:11


Nous voici à Saint-Pétersbourg pour partir à la découverte du fastueux palais Yusupov (ou Youssoupoff). Ce nom vous dit quelque chose ? Oui, nous en avons déjà parlé dans le sujet sur Raspoutine : c'est bien ici que le "moine fou" fût assassiné par les conjurés réunis autour du prince Félix Yusupov en 1916.

La famille Yusupov était colossalement riche, du côté des femmes principalement. La mère du prince était réputée "plus riche que les Tzars". Rien d'étonnant donc à ce que la famille ait acquis l'un des plus vastes et fastueux palais de la capitale impériale. Bâti en 1770 par un architecte français, le "palais jaune" ou le "palais Moïka" devient propriété des Yusupov en 1830. Il le restera jusqu'en 1917. Aujourd'hui encore, la dernière descendante de la famille, petite-fille du prince, y vient une fois par an et, à cette occasion, elle est autorisée à y séjourner.

De style néo-classique à l'extérieur, le palais renferme de nombreuses salles qui sont autant de styles différents. Une longue visite nous attend...

Le grand escalier


(Photo : panoramio.com)


(Photo : likealocalguide.com)



(Photo : suisscastles.ch)

On imagine l'effet produit sur les visiteurs qui entraient pour la première fois au palais...

A l'étage, on trouve la salle à manger et ses magnifiques boiseries en chêne :


(Photo : guide-saint-petersburg.com)


(Photo : artoftherussias.com)

Une des particularités de cette salle, ce sont ses fenêtres intérieures qui donnent sur le grand escalier :


(Photo : liveinternet.ru)

Le théâtre du palais

C'est vrai : pourquoi se compliquer la vie à aller au théâtre alors que l'on peut en avoir un à domicile ?



(Photo : asergeev.com)

Il s'agit d'un véritable théâtre, avec scène, machinerie, fauteuils, balcons et même la loge réservée à la famille.

La partie Vieux-Russe

L'un des attraits du palais, c'est qu'une partie est décorée en style "vieux-russe", souvenir du temps des Boyards et de la "vieille Russie", avec ses motifs floraux, ses couleurs vives, ses grands poêles en faïence... Ainsi :

L'ancien réfectoire


Les anciennes chambres




(Photo : yandex.ru)

C'est toute une aile du palais qui est décorée dans ce style, un palais dans le palais en fait.

L'escalier, portant le blason de la famille


Un escalier qui mène au Salon chinois :





(Photo : loveisspeed.blogspot.com)

Mais au palais Yusupov, l'exotisme n'est pas que chinois comme en témoigne l'incroyable Salon mauresque :


(Photo : tripadvisor.co.uk)



(Photo : absoluteviajes.com)

On ne sait quoi admirer dans ce palais qui regorge d'art et d'objets précieux et on pourrait y consacrer un forum entier. Une "chance" pour nous, c'est que lorsque la famille Yusupov fuya la Révolution, ses membres ne prirent que peu de choses avec eux, persuadés qu'ils étaient de pouvoir revenir bientôt... (Ils emmenèrent quand-même de quoi voir venir). Le palais est donc resté intact, plus ou moins tel quel. C'est aujourd'hui un musée, on y donne même des représentations dans le théâtre privé. C'est aussi un fabuleux témoignage de l'art et de la culture russe : une équipe de restaurateurs et d'artistes hautement qualifiés entretient et restaure meubles, marbres, boiseries et autres tandis que leurs successeurs viennent s'y former à leur art. De nombreux couples y viennent également pour leurs photos de mariage et le bâtiment est parfois loué pour de grands évènements ou des films historiques. Comme dit plus haut, la dernière descendante de la famille, petite-fille du prince, vient une fois par an déambuler, seule, dans le palais familial.
Née en exil, la princesse est devenue citoyenne russe en 2000 sur décision de Vladimir Poutine. Héritière de la plus colossale fortune de la Russie impériale, elle a à plusieurs reprises demandé la restitution de son héritage (dont le palais), confisqué par la Révolution. Sans succès jusqu'ici. La princesse se partage entre Athènes et Paris.


(Photo : visit-petersburg.ru)


(Photo : asergeev.com)

La chambre de la princesse


(Photo : toursinspetersburg.com)

Et Raspoutine ?

C'est donc dans ce cadre fastueux que le moine fou fût assassiné, une nuit de 1916. Cette fameuse nuit où, selon la légende, il aurait résisté au poison versé dans son vin et son repas. Comment ? Il vous le dira peut-être lui-même quand vous le rencontrerez...


(Photo : tripadvisor.fr)

Hé oui ! L'endroit où le meurtre a eu lieu a été aménagé avec des mannequins grandeur nature, afin de reconstituer le crime. Dans une des salles, on voit les conjurés tenir conseil tandis que dans une autre, Raspoutine est assis, en compagnie du prince. Ce dernier l'avait attiré dans une aile reculée du palais, aux murs épais et avait poussé les précautions jusqu'à mettre de la musique (un phonographe certainement) très fort, afin que d'éventuels bruits de lutte ou des coups de feu ne puissent être entendus.



(Photo : theindependenttourist.net)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7093
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LE PALAIS YUSUPOV (Russie)   Ven 29 Juin - 10:45

C'est le premier palais que j'ai visité lors de mon tout récent séjour.
Pas le plus beau (pour moi, c'est le Palais Anichkov, magnifique d'équilibre et d'harmonie) mais certainement le plus fastueux, le plus fou. Le bâtiment est grand, bien plus que ne le laisse supposer sa façade vue de devant mais moins toutefois que d'autres palais. Une folle abondance d'art, de beau, de somptueux, jusqu'à l'overdose quelque part. Et pourtant, je le trouve beau, avec ses couleurs vives, ses motifs floraux, ses poêles de faïence et porcelaine, ses marqueteries… Autant Versailles me donne l'impression d'un mausolée doré et figé, autant ce palais me semble vivant, coloré.

C'est un peu foutraque, il faut le reconnaître : salle mauresque, salon chinois, salons "vieux-russe"... Le palais a été remanié et remanié encore et manque cruellement d'unité du coup, on a l'impression d'une juxtaposition de styles. Mais c'est beau. A lui seul, le grand escalier met une claque dans la gueule dès l'entrée et j'ai beaucoup aimé les grandes fenêtres du salon qui donnent justement sur cet escalier incroyable. Les appartements des femmes sont d'un raffinement, d'une finesse incroyables. On est vraiment dans le "baroque" mais avec une fantaisie indéniable qui donne à l'endroit une vie, une légèreté certaine même. Je veux dire que ce ne m'a pas paru lourd, figé ou pompeux. C'est vivement coloré, lumineux, joyeux même par endroits. Bon, certaines pièces font mal aux yeux, comme la salle mauresque, c'est vrai. Mais au final, j'ai trouvé l'endroit vivant, attrayant, avec ses couleurs, sa folie, son exubérance. Le théâtre privé est assez fou.

A savoir : il faut acheter un permis spécial pour prendre des photos et on doit parfois porter des "charlottes" aux pieds pour préserver l'état des parquets en bois précieux (jusqu'à 16 essences de bois différentes sur un seul parquet dans certaines pièces). Une caution est demandée pour l'audio- guide que je déconseille personnellement, description monocorde et très académique, vite lassante.
Les pièces "Raspoutine" sont à part, c'est une autre visite qui n'est pas comprise dans le prix d'entrée, ce que j'ai trouvé assez frustrant. La présence des mannequins représentant les protagonistes de l'assassinat est sympa, sans plus. Ce qui m'a étonné, c'est l'aspect de ces pièces en fait : ça ressemble plus à des caves, plutôt austères, sobrement meublées, on croirait presque voir les communs ou les chambres des domestiques. Si on se fie à l'histoire, Raspoutine fût invité à "prendre un verre" au palais et franchement, à sa place, j'aurais trouvé bizarre de me voir conduit dans ces salles éloignées et modestes, dans les tréfonds du palais, plutôt que dans les somptueux salons de réception…

A voir, pour se faire une idée de l'exubérance, du raffinement, de la "folie" des élites impériales au temps des Tzars. La dernière descendante de la famille réclame toujours, à l'heure actuelle, de récupérer le palais de ses ancêtres. On la comprend...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1563
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE PALAIS YUSUPOV (Russie)   Ven 29 Juin - 16:49

Des palais comme cela - enfin dans le genre je veux dire - il y en a pas mal en Bavière. Alors peut-être pas aussi grand, encore que, ni avec les mêmes styles (on a toujours une salle japonaise, une salle empire, une salle de chasse, une salle machin...). Le problème, pour moi, c'est qu'après 10 salles, toutes les salles me tournent la tête, j'imprime plus rien. Et on enfile une pièce après l'autre et au bout d'un moment, on ne voit plus rien. Et finalement, après la visite, on se rend compte que seules deux/trois pièces demeurent présentes dans la mémoire. Mais c'est sûr que cela vaut en général le coup - la beauté de certaines salles étant renversante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7093
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LE PALAIS YUSUPOV (Russie)   Ven 29 Juin - 17:23

Je partage tout à fait ton sentiment : au final, on a plus une impression d'ensemble que des souvenirs précis, on se dit que c'est une folle abondance de beau, de riche, de splendide mais ça reste flou, on a du mal à isoler plus de deux/trois souvenirs précis.

Ce n'est certes pas mon palais préféré mais c'est un incontournable, pour avoir une idée de ce qu'était l'art de vivre des élites russes de l'époque et bien sûr pour Raspoutine.
Pourtant, comme je l'ai dit, malgré cette surcharge, j'ai aimé, j'ai trouvé l'endroit vivant, attrayant. Si on prend Versailles, je reconnais que techniquement, artistiquement, c'est beau. Mais je trouve ça figé, pompeux, froid. Ici, ce n'est pas le cas et à la limite, je pourrais m'y voir vivre, ce qui n'est pas le cas à Versailles pour rester sur mon exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE PALAIS YUSUPOV (Russie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE PALAIS YUSUPOV (Russie)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES SCIENCES :: Chez l'architecte-
Sauter vers: