AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES PEINTRES RUSSES

Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 30 Nov - 16:23

Les Cosaques Zaporogues écrivant une lettre au Sultan de Turquie
(Agrandir impérativement pour bien saisir tous les détails)


Un tableau plutôt inattendu, dynamique et coloré, achevé en 1891 après avoir été commencé en 1880 par le peintre Ilia Répine. Cela valait le coup d'y passer 11 ans visiblement puisque le Tzar Alexandre III acheta l'œuvre au peintre pour une somme considérable.

Il s'agit là d'un tableau historique qui relate une scène réelle datant de 1676 : les Cosaques viennent d'infliger une sévère défaite au armées du sultan qui, furieux, ne leur ordonne pas moins de se soumettre. Nos guerriers décident alors de réagir par l'humour en répondant au sultan par écrit. Aidé de leur chef, Ivan Sirko, ils écrivent une lettre remplie de moqueries et d'injures qui rendra le sultan fou furieux lorsqu'il la recevra...

Tatie Wikie nous fournit d'ailleurs les deux lettres, celle du sultan et la réponse inattendue des Cosaques :

"En tant que sultan, fils de Muhamad, frère du Soleil et petit-fils de la Lune, Vice-roi par la grâce de Dieu des royaumes de Macédoine, de Babylone, de Jérusalem, de Haute et Basse Égypte, Empereur des Empereurs, Souverain des Souverains, Invincible Chevalier, Gardien indéfectible jamais battu du Tombeau de Jésus Christ, Administrateur choisi par Dieu lui-même, Espoir et Réconfort de tous les musulmans, et très grand défendeur des chrétiens,
J’ordonne, à vous les Cosaques zaporogues de vous soumettre volontairement à moi sans aucune résistance"
Sultan Mehmed IV


"A Toi Satan turc, frère et compagnon du Diable maudit, serviteur de Lucifer lui-même, salut !
Quelle sorte de noble chevalier au diable es-tu, si tu ne sais pas tuer un hérisson avec ton cul nu ? Mange la vomissure du diable, toi et ton armée. Tu n'auras jamais, toi fils de putain, les fils du Christ sous tes ordres : ton armée ne nous fait pas peur et par la terre ou par la mer nous continuerons à nous battre contre toi.
Toi, scullion de Babylone, charretier de Macédoine, brasseur de bière de Jérusalem, fouetteur de chèvre d'Alexandrie, porcher de Haute et de Basse Égypte, truie d'Arménie, giton tartare, bourreau de Kamenetz, être infâme de Podolie, petit-fils du Diable lui-même, Toi, le plus grand imbécile malotru du monde et des enfers et devant notre Dieu, crétin, groin de porc, cul d'une jument, sabot de boucher, front pas baptisé ! Voilà ce que les Cosaques ont à te dire, à toi sous produit d'avorton ! Tu n'es même pas digne d'élever nos porcs. Tordu es-tu de donner des ordres à de vrais chrétiens !! Nous n'écrivons pas la date car nous n'avons pas de calendrier, le mois est dans le ciel, l'année est dans un livre et le jour est le même ici que chez toi et pour cela tu peux nous baiser le cul !"
Signé le Kochovyj Otaman Ivan Sirko et toute l'Armée zaporogue


Repine jouait sur du velours avec un tel sujet : l'évènement était connu de tous en Russie depuis qu'il s'était déroulé et à l'époque du peintre, les Cosaques jouissaient toujours d'une grande sympathie parmi la population. Rien d'étonnant à ce que le Tzar ait acquis le tableau.

On a donc une grande scène, colorée et dynamique, fourmillant de détails, surtout dans les costumes et parures et où chaque personnage est un tableau à lui seul. Sans oublier l'expression des truculents guerriers, ironique, moqueuse ou franchement hilare. Loin de guerriers formatés et disciplinés, Répine nous propose donc une joyeuse assemblée, disparate, animée et colorée, de joyeux trublions qui n'en sont pas moins de farouches guerriers. Le tout dans une atmosphère de goguette, de bivouac, accentuée par des détails comme l'instrument de musique posé sur les genoux du personnage torse nu, assis à gauche ou le paquet de cartes posé devant lui sur la table. L'homme qui écrit est un scribe, le seul sachant sans doute lire et écrire. Ivan Sirko, le chef de la bande, est derrière lui, sur notre droite, sa pipe à la main et souriant, l'air moqueur, à ses hommes hilares.

Le tableau est visible au musée russe de Saint-Pétersbourg.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 30 Nov - 18:45

Je ne suis pas vraiment un grand fan des peintures russes, mais celle la est assez incroyable niveau détails et réalisme.

On se prend à tout détailler, chaque élément, chaque personnage, chaque posture, c'est assez impressionnant.

Le personnage souriant en bleu debout à gauche est assez remarquable niveau réalisme. Son sourire fait si réel, qu'on à l'impression qu'il va commencer à parler ou à bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 30 Nov - 19:22

J'ai toujours aimé cette peinture. On peut s'y promener, y déambuler, en admirer tous les détails... Et puis, le peintre a su rendre d'une part le côté bigarré, chamarré et cosmopolite des Cosaques et d'autre part, l'ambiance de camaraderie, joyeuse, presque bonne enfant (et qui nous ferait presque oublier que nous sommes en compagnie de redoutables guerriers...).
On notera aussi celui qui est blessé, la tête pansée, le bras en écharpe et surtout, juste en dessous, la tête irrésistible d'un "petit vieux" hilare et dégarni, en train de rire.
A gauche, il y a aussi un chien couché et on aperçoit également un corps allongé à même le sol. Peut-être un camarade qui s'est endormi là, ivre d'alcool ou de fatigue...

Deux croquis de l'artiste et une autre version, toujours par Répine, exposée au musée de Kharlov :




Sinon, côté peinture russe, j'ai trouvé des tableaux de superbes paysages dont je parlerai prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 30 Nov - 20:37

Ce tableau pourrait même faire croire à une illustration d'un ldvelh. Une aventure se passant dans le monde rude des cosaques, ça irait très bien je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 30 Nov - 20:59

J'aime beaucoup les trois chauves du centre (celui assis à gauche, celui vautré sur un tonneau et le troisième, rouge d'avoir ri et dont on ne voit que le visage), avec leur longue mèche sur le haut du crâne et leur longue moustache. On dirait presque trois frères. Et quelque part, ils me font penser à Obélix...

Chose promise...

Les magnifiques paysages d'Ivan Chichkine (non, ce ne sont pas des photos mais bien des peintures...)

Hiver


Chênaie


(Photo : galerie-photo.com)

Les vieux arbres morts/ Cimetière forestier


(Photo : fr.rbth.com)

Un jour ensoleillé


Matin lumineux






Ivan Ivanovitch Chichkine est né le 13 janvier 1832 à Ielabouga et mort le 8 mars 1898 à Saint-Pétersbourg. Peintre et graveur, il passa son enfance dans les espaces sauvages de la Volga où il contracta la passion du paysage, des forêts en particulier, passion qui ne le quittera plus. Peintre d'un réalisme stupéfiant, il étudia son art quatre ans entre Moscou et Saint-Pétersbourg avant de sortir de l'école couvert d'éloges et d'honneurs. Il devînt lui-même par la suite professeur à l'Académie Impériale et travailla beaucoup en Allemagne et en Suisse afin de se perfectionner avant de rentrer en Russie. De retour, adulé et célèbre, il intégra le mouvement pictural des Ambulants, un groupe de peintres itinérants qui voyageaient énormément à travers le pays dans le double but de peindre les paysages au plus près et de répandre leur art auprès de tous, accessible à un vaste public, souvent populaire et paysan. Excellent dessinateur et graveur, Chichkine était un maniaque du détail, de la technique. Chaque toile lui prenait des mois et des mois de travail pour atteindre ce réalisme stupéfiant. Il reste un artiste jusqu'au bout en mourant dans son atelier, devant son chevalet. En train de peindre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 7 Déc - 17:02

Après les vertes forêts de Chihkine, nous poursuivons avec :

Une fête de mariage chez les Boyards


Cette grande toile, peinte par Konstantin Makovsky en 1883, est la plus célèbre de l'artiste. Ce dernier était un admirateur de la Russie d'autrefois et aimait en reproduire la vie quotidienne. Ici, nous assistons au repas de fête d'un mariage chez les Boyards, les grands seigneurs russes d'autrefois, au XVIIème siècle. Le moment représenté est celui où l'assemblée porte un toast aux nouveaux mariés et réclame à ces derniers de s'embrasser. Toute l'attention est attirée vers la droite du tableau où la nouvelle épousée semble bien réticente au baiser demandé par son nouvel époux... Réticence, gêne, timidité ? Derrière elle, sa gouvernante ou ancienne nourrice l'encourage gentiment à s'exécuter.

Le tableau fourmille de détails. Avec un plaisir évident, Makovsky nous détaille le faste des lourds costumes aux riches broderies, les coiffes ouvragées des femmes, la vaisselle précieuse, les murs richement ornés de motifs floraux et colorés... Dans le fond, à gauche cette fois, un serviteur apporte sur un grand plat d'argent un cygne rôti, traditionnellement le dernier plat servi avant que le jeune couple ne se retire.

Ce tableau gagna une médaille d'or à l'Exposition Universelle d'Anvers en 1885 et fût acheté au peintre pour une forte somme par un riche joaillier et collectionneur américain. Il est aujourd'hui visible au Hillwood Estate Museum & Gardens de Washington.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 7 Déc - 19:42

Les forêts de Chihkine sont magnifiques, et d'un réalisme bluffant.

Moi qui adore les peintures forestières je ne peux qu'aimer ce genre de créations, c'est vraiment somptueux, on croirait presque des photos, bluffant oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Jeu 7 Déc - 20:44

Alors, un peu plus sur Ivan Chichkine...

Sa maison natale, préservée, est devenue un musée. Son père, commerçant, le destinait à reprendre ses affaires mais conscient de la passion et du talent de son fils pour la peinture, il lui achète ses premières fournitures et l'autorise à partir étudier à Moscou. Retiré dans une petite mansarde, vivant chichement, l'artiste rejette les frivolités et les fastes de la ville, se consacrant, tel un ermite, à son art. Il en est vite récompensé, couvert d'éloges dès ses premières peintures qui se vendent très bien. Bientôt dégagé de tout souci financier, le peintre se transforme en un géant barbu et bourru qui prend cependant le temps de se marier, d'avoir un fils et de devenir un professeur respecté. Chichkine reste pourtant d'un caractère difficile, assez farouche, ennemi des futilités et surtout profondément attaché à son pays. S'il voyage à l'étranger, c'est uniquement pour perfectionner son art, il ne parle que russe et ne se lie avec personne.

La vie ne l'épargne pas : il perd son père, très aimé, puis sa femme et sombre alors dans l'alcool. Il s'en sort grâce à une de ses élèves qui devient son amie, sa maîtresse puis sa seconde femme et lui donne une fille. Mais elle meurt également peu de temps après. Très affecté, il en tombe malade physiquement malgré sa robustesse et se plonge alors dans le travail, se repliant complètement sur lui-même, malgré les sollicitations de hauts personnages dont le Tzar Alexandre III en personne qui lui passe des commandes. Chichkine s'isole au cœur de cette forêt qu'il aime tant, dans la solitude, noircissant des pages et des pages d'esquisses et de croquis.
En 1898, son avant-dernier tableau connaît un succès retentissant et le Tzar le lui achète. Il attaque le suivant dans son atelier, le 08 mars 1898 mais s'écroule devant son chevalet, foudroyé par un arrêt cardiaque.

Restent ses chefs-d'oeuvre :





(All photos : arteglam.blogspot.fr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mer 13 Déc - 19:11

Décidément j'aime beaucoup ce Chichkine, ces deux dernières toiles forestières sont magnifiques.

Il a tout de l'artiste que j'apprécie, des magnifiques paysages, du rêve, de l'évasion, la nature et une ambiance forestière réaliste vraiment somptueuse.

Je ne connaissais pas ce peintre, merci pour cette découverte VS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mer 13 Déc - 20:00

Je suis fan également, clairement.
D'après ce que j'en ai vu, il existe un livre sur lui avec des reproductions de ses toiles, tu devrais pouvoir le trouver facilement chez toi, sur Paris :


Il a aussi peint beaucoup de scènes paysannes. Comme indiqué plus haut, il faisait partie des Ambulants, un groupe d'artistes qui arpentait les campagnes pour peindre en plein air et aussi permettre aux plus humbles d'accéder à l'art, à la peinture. Beaucoup, au contact des masses paysannes, se révoltèrent contre les conditions de vie de la paysannerie et attirèrent ainsi l'attention de la police secrète impériale. Il semble que Chichkine, en raison de son énorme succès et de sa célébrité, ne fût jamais inquiété.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mer 13 Déc - 22:24

Nous changeons maintenant d'époque et d'univers avec :

Yuri Krotov




(Photo : yandex.ru)


Né en 1964 dans un petit village sur les rives de la mer d'Azov, Yuri Krotov est un peintre contemporain considéré comme "néo-impressionniste" et l'un des chefs de file de ce mouvement. Il fait partie de ces artistes russes dont nous avons déjà rencontré certains représentants, attachés à peindre des scènes estivales, pleines de lumière et de soleil, avec majoritairement des sujets féminins ou enfantins et une véritable recherche sur l'eau, ses reflets et le traitement de la lumière. Il rencontre un artiste local, Polugaev, qui devient son mentor et lui enseigne son art pendant huit ans. Les deux hommes gagnent ensuite Moscou pour que Krotov puisse y étudier son art puis, fasciné par le mouvement Impressionniste, le peintre s'installe quelques temps à Paris avant de voyager longuement en Europe.
Un autre peintre russe qui nous donne des envies d'été, de soleil et de paresse estivale au bord de la mer... Et qui peint lui aussi "à l'ancienne". Ses toiles connaissent depuis un grand succès en Europe et aux USA.


(Photo : twicsy.com)






(Photos : liveinternet.ru)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mar 19 Déc - 18:17

Gros coup de cœur pour Chichkine, pour avoir parcouru ses peintures, j'aime décidément de plus en plus cet artiste. Il a l'art de mettre en valeur de manière incroyable et réaliste la nature, vraiment superbe.





J'aime beaucoup les peintures de Krotov également. Dans un autre registre il met bien en valeur les femmes, c'est très vivant, des couleurs vives, très agréable. Mention spéciale pour la 4eme la belle blonde pensive, à quoi pense t-elle ? Son visage est très expressif, j'aime beaucoup. Ainsi qu'à la 6eme la jeune femme plongée dans ses songes et les deux chiens à coté d'elle. Une peinture touchante, pleine de douceur et plutôt réaliste.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Donald S

avatar

Masculin Gémeaux Messages : 372
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 40
Localisation : Colline '937'
Emploi/loisirs : Spécialiste en viandes et abats...
Humeur : "Platoonique"

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mar 19 Déc - 18:19

La premiére toile est assez impressionante de réalisme,on croirait voir une photo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mar 19 Déc - 19:32

Oui, Chichkine est célèbre en partie pour son réalisme quasi photographique. C'était un maniaque qui pouvait passer des heures en plein air à observer le moindre changement de lumière, de couleur. Il a longuement séjourné dans certaines régions d'Europe, en Suisse et en Allemagne principalement uniquement pour perfectionner son art, ses tableaux lui prenaient souvent des mois et des mois. C'était avant tout un amoureux de la forêt, de son pays, de sa terre, ça se voit de manière éclatante dans ses œuvres.

Ah, Warlock, j'étais certain que tu aimerais la belle blonde pensive, son magazine à la main... Pour ma part, j'aime énormément la septième, cette femme assise sur la plage avec sa robe verte et bleue. La luminosité est superbe et c'est moins "froufrouté" et "girly" que les autres toiles.
C'est quand-même étonnant tous ces peintres russes contemporains que nous avons découvert, Vladimir Volegov, Konstantin Razoumov, Alexander Averin... qui ont tous en commun cette technique et ce style ancien, ces sujets féminins et enfantins avec le soleil, la mer, les robes longues et ombrelle, les fleurs, les chiens... Une nouvelle école russe peut-être ? A voir certaines de leurs toiles, on croirait des tableaux anciens, d'autrefois, pas des œuvres du XXème/XXIème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Sam 23 Déc - 18:26

Peut être que la chute du bloc communiste a donné des envies d'inspiration et de liberté à ces peintres. Donnant ainsi des créations romantiques, douces, poétiques, après les privations du passé.

L'inspiration aussi de l'école russe impressionniste du XIXe et début XXe, avant l'oppression communiste totalitaire. Ceci explique aussi peut être cette nouvelle vague de tradition impressionniste du passé.


La beauté des peintures féminines de Krotov...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Dim 4 Mar - 21:33

Les fleurs de Ramil Gappasov


(Photo : liveinternet.ru)

Ramil Gappasov est un peintre russe contemporain. Né à Krasnoyarsk, il exerce et vit désormais à Moscou où il est surnommé "l'impressionniste des fleurs".






(Photos : fineartamerica.com)



(Photos : liveinternet.ru)

Il peint également des scènes marines :


(Photos : nitutu.com)



(Photos : wombart.net)

ou encore des vues urbaines dont la rue Varvarka de Moscou (voir sujet sur la maison des Boyards chez L'architecte) :


(Photos : wordpress.com)

Un artiste à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mer 14 Mar - 16:35

Après les fleurs de Ramil Gappasov, découvrons aujourd'hui l'œuvre de :

Vasily Polenov




Grandmother's garden


(Photo : todiscoverrussia.com)

On the boat


(Photo : wordpress.com)

Vasily Dmitrievich Polenov est né en 1844 à Saint-Pétersbourg et décédé en 1927. Il faisait partie des Ambulants, ces peintres dont nous avons parlé plus haut avec Chichkine, ces artistes qui parcouraient la Russie pour peindre des paysages et apporter l'art à ceux qui n'y avaient pas accès, les paysans le plus souvent.

Issu d'une famille humaniste (son père prônait l'abolition du servage et l'alphabétisation du peuple), Polenov se passionne pour la peinture malgré de brillantes études de droit. Il s'inscrit à l'Académie des Beaux-Arts où il obtient un vif succès et une bourse confortable qui lui permet de voyager six ans à l'étranger. Il s'installe un temps à Paris, avec un atelier à Montmartre et a un coup de foudre pour les paysages normands.
En 1876, il combat lors de la guerre de Serbie et, le conflit terminé, rentre à Moscou avant de faire donc partie des "Ambulants". Il se lie d'amitié avec Savva Mamontov, un riche mécène qui, dans sa propriété à la campagne, reçoit, aide et finance de nombreux peintres et artistes "dégagés des conventions" et voulant rompre avec le style "officiel".
En 1881, il effectue un long voyage en Egypte qui le marque profondément et l'oriente vers des sujets bibliques ou des paysages méditerranéens :

Le long du lac de Tibériade


(Photo : en.wahooart.com)


(Photo : mariabernad.com)


(Photo : en.wahooart.com)

Le Tzar Alexandre III lui achète une de ses toiles bibliques pour une somme énorme, grâce à laquelle notre peintre réalise son rêve et s'offre une maison à la campagne et un petit domaine. Fidèle à sa tradition humaniste, l'artiste y fait bâtir une église, deux écoles et organise des sorties à Moscou pour les enfants afin d'y découvrir musées et monuments ainsi que des pièces de théâtre. Il meurt sur son domaine (aujourd'hui musée) en 1927.


(Photo : fineartblog.ru)


(Photo : arthive.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mar 20 Mar - 19:07

Nous poursuivons avec, aujourd'hui :

Alexey Adamov



(Photo : ok.ru)


(Photo : arcus.centerblog.net)


(Photo : arcus.centerblog.net)


Alexey Adamov est un peintre russe contemporain, né en 1971 à Taganrog. C'est sa grand-mère qui découvre son don pour le dessin et le pousse à continuer dans cette voie et à s'inscrire dans une école artistique. Il en sort diplômé en 1992. Dès 1996, il organise sa première exposition, d'autres, nombreuses, suivront avec un succès qui ne s'est pas démenti depuis.
Peintre prolifique, ses paysages forestiers ou marins (peintures à l'huile) sont très beaux.

Vous en trouverez beaucoup sur son site (je vous mets la page "paintings" directement) :
http://www.adamov-gallery.ru/en/paintings/index.html


(Photo : adamov-gallery.ru)


(Photo : oilpaintings-supplier.com)



(Photo : artrussia.ru)



(Photo : artrussia.ru)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 3260
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 40
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mar 20 Mar - 21:25

Ah oui j'aime beaucoup les peintures d'Adamov. Ses œuvres marines sont superbes, un appel au voyage et à l'évasion.

Celles en pleine nature j'aime également, très réalistes ce que j'apprécie. Surtout la 7eme avec la barque on dirait presque une photo, un grand talent.

Dans toutes ces peintures on retrouve un point commun, l'eau. Ca s'explique surement par ses origines, il est né près de la mer d'Azov, une inspiration maritime assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mar 20 Mar - 22:12

Niveau réalisme, celle-là est très forte, surtout au premier plan, on n'est pas loin d'un rendu photographique là :


(Photo :wordpress.com)

Sinon, je me doutais bien que ses toiles "marines" te plairaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mar 5 Juin - 16:31

Julius von Klever


Julius von Klever, né en 1850 et mort en 1924 est un peintre russe d'origine allemande. Il est connu comme paysagiste, de style académique. Il a été membre de l'Académie impériale des beaux-arts en 1878, peintre émérite de première classe en 1876 et professeur en 1881.

Il montre son goût pour le dessin dès l'enfance et en 1867, après avoir terminé le lycée, il commence, sur l'insistance de son père, ses études supérieures en classe d'architecture de l'Académie impériale des beaux-arts. Il passe cependant rapidement dans la section du dessin, comme élève de Socrate Vorobiov, puis de Mikhaïl Klodt. Sa toile Un cimetière abandonné en hiver est remarquée par la Société des artistes et acquise par le comte Pavel Stroganof en 1871. L'année suivante, c'est la grande-duchesse Marie Nikolaïevna qui lui achète une autre peinture, Coucher de soleil. Le voilà lancé.
En 1874, à peine âgé de 24 ans, il organise sa première exposition personnelle dans les locaux de la Société impériale d'encouragement des beaux-arts. En 1875 il reçoit de la société un prix pour sa toile Un parc abandonné et en 1976 un autre pour Première neige sur un champ labouré. Sa seconde exposition personnelle a lieu en 1876. Après qu'en 1876 le tsar Alexandre II ait souhaité acquérir son tableau La forêt de bouleaux, il reçoit la distinction de peintre émérite de première classe et en 1878 il est nommé académicien pour le tableau Un vieux parc. Les acheteurs se multiplient (dont des membres de la famille impériale), les commandes affluent à tel point qu'à certaines périodes, notre artiste peint une toile par jour !
Il enseigne jusqu'à la fin de sa vie à l'Académie des Beaux-Arts et à l'Académie d'art et d'industrie Stieglitz, où il est titulaire de la chaire de peinture monumentale.
Il est inhumé au cimetière orthodoxe de Smolensk. En 1980 un nouveau monument est érigé en son honneur, à côté de l'église de Smolensk.

Ses toiles sont considérées comme profondément romantiques, représentant des forêts rêveuses et silencieuses, désertes, au crépuscule ou au lever du jour. Notre peintre aimait à rendre les effets de couleurs du soleil levant sur le vert sombre des arbres, sur la neige ou encore les flamboyances de l'automne.


(Photo : fineartblogger.com)


(Photo : petroart.ru)


(Photo : oceansbridge.com)


(Photo : dorotheum.com)


(Photo : artnet.com)



(Photo : slideshare.net)


(Photo : tumblr.com)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Ven 27 Juil - 15:31

Ivan Kramskoï


(Photo : rusartist.org)

Issu de la petite bourgeoisie russe, Ivan Kramskoï est né le 27 mai 1837 et mort le 24 mars 1887. Tôt pétri d'idées révolutionnaires (ce qui ne l'empêchera pas de faire le portrait du Tzar Alexandre III), il exprime cette sensibilité à travers son art, se tournant majoritairement vers des portraits de paysans et de gens simples. Il s'attache à un certain réalisme, pour mieux rendre la vie quotidienne de ses modèles.

Figure intellectuelle de premier plan, il dirige le groupe des fameux Ambulants, ces peintres dont nous avons parlé plus haut et qui parcouraient la campagne russe pour peindre au plus près paysages et gens du peuple, dans le but d'apporter également l'art à ceux qui ne pouvaient y accéder. A cette occasion, il se lia avec Ivan Chichkine, remarquable peintre paysagiste dont nous avons parlé plus haut et dont il fera le portrait à deux reprises.

Sans doute une de ses œuvres les plus célèbres, Portrait d'une inconnue de 1883 :


Portrait d'une dame qui lit de 1881



Ses deux portraits d'Ivan Chichkine, 1873 et 1880 :



Réalisme du Vieil homme à la béquille de 1872


Mes deux toiles préférées, L'apiculteur (1872) et surtout Enfants dans un bois (1887) :


(Photo : wikiart.org)


(Photo : passionforpaintings.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Mer 5 Déc - 16:13

Pavel Viktorovich Ryzhenko


(Photo : nicolaskotar.com)

Né en 1970, ce colosse rieur s'est malheureusement éteint bien tôt, en 2014.
Reconnu au niveau national en Russie, diplômé de l'Académie russe des Beaux-Arts, de l'Architecture et de la Sculpture, notre artiste s'est vite imposé pour son style "old school", son réalisme et son traitement des couleurs et de la lumière. Boulimique de travail, il pouvait peindre une toile en une fois, quitte à y passer la nuit. Il avait un faible pour les scènes anciennes, celles de la Russie "éternelle" ou militaires, qu'il rendait avec un luxe de détails, dans les vêtements, décors, accessoires… Bien que rieur et expansif, il préférait la solitude et expliquait que pour lui, la vie d'un artiste devait être celle d'un moine, dans le silence et la tranquillité. Profondément croyant, il a d'ailleurs souvent représenté des sujets religieux ou des portraits de prêtres.
De 1996 à 1999, il travaille pour son compte et à partir de 1999, il enseigne à l'Académie russe de Peinture.
Il laisse, selon sa femme et ses amis, le souvenir d'un artiste passionné, boulimique de travail mais hypersensible et fragile derrière sa stature imposante. Deux mois après sa mort s'ouvrait une grande rétrospective de ses œuvres, inaugurée avec émotion par sa femme et qui a vu affluer les visiteurs (dont beaucoup de militaires).



(Photos : nicolaskotar.com)


(Photos : meettheslavs.com )


(Photo : arthive.com)


(Photo : russian-insider.com)


(Photo : arthive.com)


(Photo : nicolaskotar.com)

Je n'ai pas trouvé beaucoup d'infos sur lui. Je suis tombé sur une reproduction d'une de ses œuvres, qui m'a tout de suite plu, dans une galerie d'art lors de mon séjour en Russie. J'ai demandé des détails et informations à la charmante dame qui était là mais qui, hélas, parlait un anglais basique. Et manque de bol, j'étais seul ce jour là, sans mon guide qui parle français et russe. Surpris par l'âge de sa mort, j'ai demandé de quoi Pavel Ryzenko était décédé et on m'a répondu "burn out". J'en ai déduis qu'il a peut-être succombé à un infarctus ou un AVC et j'ai découvert un peu plus tard qu'il s'agissait bien d'un AVC.
En tous cas, j'aime énormément et il a eu le temps de nous laisser de très nombreuses toiles, souvent de vastes dimensions.




(Photos : meettheslavs.com )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3322
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Ven 7 Déc - 0:30

J'aime beaucoup l'avant avant dernier ou celui avec les barques.
Effectivement il y a un côté old school parfois, on voit l'influence de certains illustrateurs rétros, mais pas forcément des illustrateurs russes. Par contre, les sujets des tableaux sont vraiment russes.
Merci pour cette découverte.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 7241
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Africa
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : Ici et maintenant

MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   Ven 7 Déc - 15:57

L'avant avant-dernier (que j'aime beaucoup aussi, c'est celui que j'ai découvert en reproduction dans la galerie dont je parlais plus haut) représente Grigory Lukyanovich Skuratov-Belskiy, qui fût un des plus terribles chefs de l'Opritchnina, un ordre d'élite créé par Ivan le Terrible.
Un groupe d'hommes menés par des seigneurs dévoués au Tzar jusqu'à la mort, sorte de police secrète que le peuple surnomma "la troupe satanique"... Les Janissaires ou les Prétoriens du Tzar en quelque sorte, disposant de pouvoirs énormes et d'une quasi-immunité. Cabinet noir et Service de Renseignements également car l'ordre interceptait les lettres des grands et des hauts-fonctionnaires pour savoir ce qui se passait dans le royaume. Finalement dépassé par sa propre création et convaincu que la plupart de ses chefs le trahissaient, Yvan le Terrible dissout l'ordre en 1572.

Effectivement, Ryzhenko semble avoir eu des sentiments traditionnalistes très ancrés, il a également souvent représenté le dernier Tzar, Nicolas II, de manière avantageuse, visitant les soldats blessés ou en bon père de famille.
D'autres toiles :


(Photo : greatilluminators.blogspot.com)


(Photo : Pinterest.co.uk)


(Photo : 01varvara.wordpress.com)


(Photo : 01varvara.wordpress.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES PEINTRES RUSSES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES PEINTRES RUSSES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Karl Briullov !
» Autoroutes Russes
» Les grands poetes russes !
» J'ai enormément besoin de tous les peintres orks
» Les russes et leurs armes secretes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA RESIDENCE :: La salle des trésors :: Les tableaux-
Sauter vers: