AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES "CITYBUILDERS"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES "CITYBUILDERS"   Mar 1 Mai - 16:12


Sous ce terme se regroupe toute une série de jeux basés sur le même scénario : à une période historique (souvent la Rome antique, le Moyen Age ou autre), vous devez bâtir une cité et en assurer la prospérité. Au départ, vous avez une immense carte vierge avec des ressources : bois, argile, carrière de pierre, de fer, d'or, zones de pêche, de chasse... et une certaine somme. Votre menu vous offre une sélection de bâtiments : ferme, moulin, mine, cabane de bûcheron, ferme d'élevage... A vous de placer ces bâtiments pour acquérir vos premières ressources. Au fur et à mesure que vous amassez les ressources, les premiers habitants arrivent et vous devez construire des maisons pour les loger. Il faudra par la suite pourvoir à leurs besoins et de nouveaux bâtiments apparaîtront : marchés, écoles, bains, tavernes... L'effet "boule de neige" fait le reste et, parti d'une simple ferme, vous n'allez pas tarder à vous retrouver à la tête d'une ville. Les différents jeux vous proposent une variété incroyable de possibilités : bâtir des aqueducs pour avoir l'eau potable, des herboristeries pour soigner les gens, des théâtres et arènes pour les distraire, des boutiques pour commercer... Et toujours plus de ressources au fur et à mesure que votre cité se développe ! Vous pouvez alors conclure des échanges commerciaux avec vos voisins ou... les attaquer pour vous emparer de leurs richesses ! En effet, si ces jeux sont avant tout des jeux de gestion, vous avez souvent la possibilité de lever une armée (mais il faut la nourrir et l'équiper) ou d'élever des remparts (il vous faut de la pierre en quantité et des ingénieurs) et d'en découdre avec vos voisins. Dans le même temps, le menu s'étoffe, vous permettant de gérer vos stocks de matières premières, votre trésorerie, les besoins de tel ou tel quartier... Les jeux les plus poussés introduisent toutes sortes de données : vous pouvez augmenter ou baisser les impôts, les salaires, fixer les prix des échanges commerciaux, ordonner un festival religieux pour vous concilier la faveur des dieux, choisir les matières enseignées à l'université pour faire progresser votre civilisation... Le "plus", c'est de voir les habitants se déplacer, vaquer à leurs activités, entrer et sortir des bâtiments... Quand vous cliquez sur l'un d'eux, il vous dit ce qu'il fait, où il va, quel est son métier, de quoi il a besoin... Sans oublier les "impondérables" du genre épidémies, éruption volcanique, révolte d'esclaves, raid barbare sur une de vos caravanes... Bref ! Le genre de jeux qui ne s'arrête jamais. Parmi les plus célèbres, on citera Civcity Rome, Caesar IV, Imperium Romanum et ses extensions, The Settlers, Anno 1404 et 1701, Patrician IV...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2133
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Mar 1 Mai - 19:17

t'oublie de citer les ancetres du genre : Sim city ou Populous par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES "CITYBUILDERS"   Mar 1 Mai - 19:32

J'ai beau être fan des Sims, j'ai jamais accroché avec Simcity... D'une certaine manière, il y a aussi le jeu culte "Age of empires", même si ce n'est pas complètement du "citybuilders".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES "CITYBUILDERS"   Jeu 24 Mai - 9:59

CAESAR IV


Caesar IV est sans doute l'un des citybuilders les plus poussés et aboutis, offrant un choix de possibilités incroyable. On incarne donc un gouverneur romain chargé de bâtir une ville, de la faire prospérer et d'atteindre certains objectifs, militaires, économiques, culturels... On démarre avec un terrain entièrement vierge où il faudra tout mettre en place et un peu d'argent. L'objectif atteint, on peut passer au niveau suivant avec un nouveau défi ou continuer à jouer avec sa ville. Plusieurs détails différencient Caesar IV des autres jeux du genre.
Premièrement, on a un salaire mensuel en tant que gouverneur, que l'on peut garder pour le niveau suivant. On peut le baisser, l'augmenter et surtout s'en servir pour combler un éventuel déficit dans les caisses de la ville. Plus on augmente de niveau, plus le salaire augmente également. Les données économiques sont trés poussées : on peut fixer le salaire des ouvriers, des marchandises importées et exportées, ne pas avoir de travail pour tout le monde ou au contraire manquer de main-d'oeuvre... La chaîne de production est trés réaliste. Par exemple, pour fabriquer des armures, il faut d'abord avoir un élevage de moutons pour la laine et un atelier de tissage avant d'avoir du fer et de mettre en place une forge. Pour produire de l'huile d'olive, il faut d'abord un champ d'oliviers, puis une fabrique d'huile (et suffisament d'ouvriers pour la faire tourner). Pour avoir une armée, il faut un bureau de recrutement, une caserne et une cantine qu'il faudra approvisionner en nourriture... Atteindre les objectifs n'est donc pas facile. Pour avoir une bonne hygiène dans sa ville par exemple, il faut de l'eau, des fontaines, des bains, un hôpital et une nourriture équilibrée avec champs de blé, de légumes et élevage de bétail. Le plus interessant est que l'on est aidé par un Conseil : en cliquant sur une icône, on voit apparaître un groupe de conseillers, chacun spécialisé dans son domaine, hygiène, travail, culture, armée, religion, commerce... Il suffit alors de cliquer sur le conseiller voulu qui vous fait aussitôt un rapport détaillé de son activité. Une option de jeu trés sympathique !




La grande difficulté est que plus votre ville progresse, plus vos habitants développeront des besoins spécifiques. Au début, ils ne voudront que de l'eau, un toit et de quoi manger. Puis ils réclameront de l'huile d'olive, des vêtements, du vin, des meubles, des distractions, une école pour leurs enfants, un temple pour prier... Le moindre manque déclenche le mécontentement, voir des émeutes et incendies. Seule compensation positive, plus leurs désirs sont satisfaits, plus ils paient d'impôts. Car bien sûr, tous ces bâtiments à construire ont un coût...
Pour les points négatifs, il y a surtout "la faveur" qui m'a gâché nombre de parties. En effet, on a une réputation à maintenir sous peine de se voir retirer son poste. Régulièrement, Rome exige un tribut, un envoi de nourriture ou de marchandises dans un délai donné. Si on ne peut pas, la faveur baisse. Si cette dernière est trop basse, une unité est envoyée pour nous déposer et l'on a perdu. C'est rageant quand on arrive à maintenir difficilement l'équilibre et que soudain, l'envoyé de Rome débarque et vous demande trois tonnes de blé ou 5000 pièces d'or ou un escadron de soldats... Certes, on a toujours un délai pour accéder à cette demande, mais bon... Un autre point faible est la constitution d'une armée, certes trés réaliste mais trop longue : il faut bâtir un centre de recrutement, une caserne, une cantine, prévoir armures et armes en quantité suffisante et ça prend de la place ! Par contre, les ennemis eux, attendent pas pour attaquer ! On a heureusement la possibilité de bâtir des remparts et des tours fortifiées ou alors d'acheter les ennemis. Si on a de l'or... Enfin, les graphismes sont quand-même bien en-dessous de beaucoup d'autres jeux du même style.
Quoiqu'il en soit, le défi à relever est de taille et vous tiendra en haleine pendant des heures car il faut penser et veiller à tout et le moindre grain de sable peut enrayer la machine. Ecoutez vos conseillers (mais pas trop car chacun défend ses interêts), tentez de maintenir vos finances à flot et de satisfaire vos citoyens, commercez, protégez votre ville, remplissez vos greniers, attirez-vous la faveur des dieux... Bref, gouvernez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES "CITYBUILDERS"   Jeu 24 Mai - 11:16

IMPERIUM ROMANUM et ses extensions
Avec Caesar IV et "The settlers", Impérium romanum est l'un des citybuilders qui a obtenu le plus de succés, avec l'apparition d'extensions. Le jeu est basé sur le même principe, mais offre quelques différences sympathiques. Avec les dernières extensions, on peut personnaliser son personnage, lui choisir une famille, des défauts et qualités. Par exemple, on peut choisir une famille de militaires, de négociants ou d'intellectuels, ce qui procure certains avantages spécifiques. On peut se constituer un patrimoine en achetant des propriétés, amasser un pécule... Le jeu propose une version libre où l'on choisit une cité à diriger ou un mode "campagne" avec une histoire où son personnage évolue au fil des niveaux. Les graphismes sont remarquables, assez détaillés même avec le zoom, les paysages bien rendus de même que les changements du temps (pluie, soleil, orages, reflets du soleil sur l'eau...). Quand on clique sur un habitant, il vous dit ce qu'il fait, où il va ou son ressenti sur la cité, ce qui est trés sympathique. De même, les habitants en colère se massent en centre-ville pour exprimer leurs problèmes. L'interface qui permet de choisir ses bâtiments est trés bien faite également, pratique et rapide.
Trois grandes différences : tout d'abord, chaque bâtiment construit a un champ d'action bien délimité et du coup, il faut le placer au bon endroit. Par exemple, une boulangerie, un marché, un temple, ne desservira que les maisons comprises dans son périmètre. Si vous placez une boucherie trop loin d'un élevage, elle ne tournera pas. Si certaines maisons sont trop loin du marché ou du puits, ses habitants n'y iront pas. Il faut donc bien placer son bâtiment, afin qu'il desserve un maximum de maisons dans son périmètre, ce qui est loin d'être évident. Deuxièmement, une école permet de faire des recherches et d'améliorer ainsi certaines sources de productions, de construire de nouveaux bâtiments. On peut ainsi faire une recherche sur l'agriculture pour augmenter le rendement des champs, sur les forges pour améliorer la qualité des armes produites, sur la philosophie pour construire une académie... Enfin, l'option guerrière, point faible des citybuilders en général, a été profondément remaniée, pour le plus grand plaisir des joueurs. On a désormais le choix entre plusieurs unités (fantassins, cavaliers, mercenaires gaulois, africains, germains...), on peut les entraîner, jouer sur leur moral... Une unité victorieuse voit son moral et sa force augmenter pour la prochaine bataille. Vos unités peuvent également s'emparer d'une borne-frontière et ainsi conquérir un nouveau territoire, de nouvelles ressources. A vous de voir, en cas de combat, quelles unités engager contre tel ennemi, à quel moment, ce qui inclut un côté tactique trés interessant. Enfin, on peut également se battre sur mer, sans oublier fortifications et engins de siège. Terminés les combats "automatiques" gérés par l'ordinateur, on a désormais la main sur les batailles.
Imperium Romanum était un jeu déja sympathique au départ, avec des graphismes agréables. Au fil des extensions, il s'est considérablement enrichi pour devenir trés interessant et comblera les amateurs comme les vieux routards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES "CITYBUILDERS"   Jeu 24 Mai - 17:39

THE SETTLERS
"The settlers" reste également une valeur sûre des citybuilders et le jeu a connu lui aussi des extensions. Première différence, l'époque et le cadre : nous voici plongés dans un monde médiéval et campagnard. Pas de cités immenses ou de bâtiments de marbre à colonnes, les bâtiments disponibles sont plutôt "primitifs", de pierre, de bois et d'ardoise. Les habitants sont différents également, avec de petits bonhommes rondouillards et joufflus qui trottinent allègrement à travers leur village, faisant penser à des nains ou des hobbits par moments.



Les activités proposées pour bâtir votre économie sont très agricoles : apiculteurs, fermes, laiterie, élevage de moutons, cabanes de pêcheurs... Bref, il se dégage de ce jeu un côté campagnard et rustique très agréable, qui donne plus l'impression de diriger un gros bourg qu'une ville. Cliquer sur un habitant permet de le suivre dans ses activités et ces dernières sont très précises : on voit les fermiers semer, récolter, moudre le grain, porter les sacs à l'entrepôt, les apiculteurs enfumer leurs ruches, récolter le miel, le rapporter en ville sur leur chariot... Autre différence, on doit choisir au début un "héros", doté de qualités particulières, guerrier, marchand, barde, homme du désert... qui explorera pour nous la région, car on ne voit se dévoiler les alentours que progressivement, une fois que notre champion les a exploré. Des alentours très bien réalisés, avec des loups, des ours, de petits lapins, de beaux paysages. Enfin, quand on choisit sa carte, on a le choix entre différents types de climat (froid, tempéré, chaud, désertique) avec avantages et inconvénients. Le climat froid offre de nombreuses ressources, mais pendant l'hiver, les terres fertiles sont gelées et les glaces empêchent de trouver du poisson par exemple. Le climat désertique permet d'avoir des récoltes toute l'année, mais les terres fertiles sont rares de même que l'eau. Il faut donc souvent constituer des réserves. Au fur et à mesure que notre héros progresse dans l'exploration de la carte, il peut conquérir de nouveaux territoires ou rencontrer des personnes qui lui demanderont un service en échange d'un autre. Les détails sont soignés et les paysages invitent à se promener avec plaisir. L'aspect militaire n'est pas des plus développés (point faible du jeu), mais les ennemis sont coriaces et il sera difficile parfois d'en venir à bout. Pour le reste, le jeu suit les règles du genre.
J'aime énormément "The settlers", principalement pour son côté campagnard et rustique, un peu bonhomme. Loin des majestueuses cités impériales de Rome, on a l'impression de bâtir un bon gros village, un peu rustique, pas trés peuplé avec un sentiment de communauté sympathique, éloigné de villes trop grandes et impersonelles grouillantes d'activité. Un aspect plus "intime" et sympathique qui fait mouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES "CITYBUILDERS"   Mar 26 Fév - 18:34

ANNO 1404


Rien de tel qu'un bon petit "citybuilders" pour s'occuper. J'avais un peu délaissé Anno 1404, je l'ai redécouvert avec grand plaisir ce weekend en fouillant dans mes jeux. Autant Anno 1701 m'avait déçu, autant Anno 1404 me réjouit.
Bon, même principe que les jeux cités plus haut, mais l'époque change ainsi que le cadre. On est en 1404, l'époque du commerce avec l'orient (l'Amérique n'est pas encore découverte). Pour le cadre, un océan parsemé d'îles différentes, proposant chacune des ressources variées (blé, argile, fer, pierre, épices...). On a un navire, un peu de bois et d'outils dans les cales et c'est parti ! A nous de choisir une île et d'y fonder sa colonie. Bien sûr, au bout d'un moment, nos citoyens deviendront plus exigeants et voudront d'autres ressources. Il faudra donc coloniser d'autres îles pour les trouver. Le problème, c'est que les autres joueurs (gérés par l'ordinateur) font de même...
Anno 1404 est très réussi. Les graphismes sont bons, le jeu-d'abord simple- devient vite complexe, les possibilités offertes sont incroyablement variées : faire la guerre, signer un traité de paix, de commerce, construire des navires, établir des routes commerciales, soigner sa réputation et son honneur pour mieux négocier avec les autres, fixer le prix et la quantité des marchandises à vendre ou acheter, rendre des "services" sous forme de quêtes... Pareil pour les bâtiments (église, hospice, chantier naval, boulangerie, ferme, ateliers, distillerie...)
Les besoins de sa population évoluent eux aussi : les colons du début n'ont besoin que d'une cabane de pêcheurs, mais très vite, il faut mettre en place de véritables chaînes de production. Pour obtenir du pain, il faut du blé, puis un moulin, puis une boulangerie... On atteint vite le très complexe : pour obtenir des armes, il faut d'abord une mine de minerai, puis un gisement de charbon, une forge pour transformer tout ça en fer et enfin une fabrique d'armes. Et bien sûr, il faut d'abord les ressources, puis du bois, de la pierre, des outils et de l'or pour construire ces bâtiments !
C'est un peu le défaut du jeu... A haut niveau, il faut avoir l'oeil à tout... Un navire transportant des ressources d'une île à l'autre coulé par les pirates ? C'est toute la chaîne qui s'arrête et les citoyens se révoltent devant le manque de ressources. Sans oublier tempêtes, éruptions volcaniques, gisements qui s'épuisent à force d'être exploités...
Autre "défaut" (léger) : être obligé de passer un accord avec le sultan et de coloniser une île orientale pour obtenir les épices, la soie, le verre ou d'autres ressources... Mais bon, c'est un peu le thème du jeu, cette rencontre avec l'Orient.

Au final, Anno 1404 s'en sort avec tous les honneurs. Graphismes agréables, monde ouvert et attrayant, une foule de possibilités, des scénarios avec des objectifs différents (bâtir une cathédrale, créer une guilde de commerce, signer un traité, se tailler un empire...) On ne voit pas passer le temps !
Il existe une extension, "Venise", je vais me la procurer.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Mar 26 Fév - 19:27

"Anno 1404", je l'ai aussi. C'est vraiment un bon jeu qui passe bien le temps.

J'y joue surtout quand je suis en vacances. Sinon, c'est le genre de jeu qui va me faire coucher à 3 ou 4 heures du matin ! Et vu qu'en semaine ordinaire, je me lève à 6 h ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LES "CITYBUILDERS"   Mar 26 Fév - 19:39

Tout pareil ! Si j'ai pas une montre à côté, je m'arrête plus !
A noter dans Anno 1404, un message prévient le joueur toutes les deux heures "Vous jouez en continu depuis deux heures". Sympa ! (même si j'en tiens jamais compte...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Sam 8 Mar - 21:37

Voilà bien longtemps que je voulais me refaire un bon vieux Citybuilder, mais j'ai usé tous les miens jusqu'au dernier pixel à force d'y jouer et rejouer...
Alors, cet après-midi, je me suis laissé tenter par le dernier volet de la saga Anno :


Anno 2070 : Les ressources naturelles et les espaces habitables sont de plus en plus rares... La technologie et la recherche sont les clefs de la survie. Que déciderez-vous : puissance industrielle ou développement durable ?

Un Citybuilder futuriste, voilà qui est original. On peut même évoluer dans un monde sous-marin en plus des îles où s'établir et construire ses villes.
Je le teste demain, à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3145
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Sam 8 Mar - 21:48

Anno 1404 me tente depuis longtemps mais je préfère m'abstenir vu le côté chronophage probable.
Mais je l'aurai, un jour, je l'aurai !

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Sam 8 Mar - 22:10

C'est clair que tu vois pas les heures passer ! Anno 1404 reste mon préféré et son extention Venise est très sympa.
Pour Anno 2070, il y a également une extention sous-marine "En eaux profondes".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Dim 9 Mar - 17:36

Je viens d'y passer deux bonnes heures, donc...

Tout d'abord, un énorme coup de gueule pour une installation fastidieuse et d'une longueur incroyable, avec enregistrement sur des clubs dont on se fout complètement, histoire d'être tenu au courant des "méga-super-démentes nouveautés et offres" et d'avoir un gentil message pour son anniversaire... Je m'en fous, j'ai acheté ce jeu pour y jouer, pas pour faire partie d'un club !!
Temps d'installation atrocement long, sans compter les mises à jour qui s'enchaînent, celles du concepteur du jeu, puis celles du jeu lui-même... Trois-quarts d'heure, montre en main ! Depuis l'installation de Skyrim, j'avais jamais vu ça. Franchement GAVANT !!

Bon, on y est arrivé quand-même... J'ai débuté avec la mission de base, toute conne, histoire de me familiariser avec le jeu. C'est sympa, franchement. Dès le début, on doit choisir entre deux façons de jouer, tendance écolo ou industrielle, j'ai pris la première. J'ai donc été recruté par Eden, sorte d'association ou de consortium (on sait pas très bien) militant pour le développement durable.C'est donc parti pour fonder une colonie sur une île avec des impératifs écologiques dont il faut tenir compte. Les bâtiments sont sympas, les graphismes propres et agréables. Gros bémol pour la mer, vachement mal rendue, le comble pour un jeu "marin".
Le truc vraiment chiant, c'est Eve. C'est une assistante, une nana qui te fixe tes objectifs, te donne des conseils, te prévient des problèmes, des évènements, des besoins de ta colonie. Et très vite, elle te saoûle ! Au moindre truc, elle apparaît pour te balancer une tonne d'infos sans oublier les commentaires à la limite du condescendant, genre :"Je vois que vous avez suivi mes conseils, c'est bien"... Au bout d'un moment, tu t'imagines sans problèmes à genoux sous ton ordinateur de bord pour trouver et débrancher les fils afin de couper la communication entre elle et ton vaisseau...
La présence d'un "tuteur" est la règle chez Anno, mais rien à voir avec celui de Anno 1404, Lord Northburg, beaucoup plus chaleureux et sympathique et avec des répliques parfois teintées d'humour. Je me rapelle avoir refusé une mission qu'il me proposait et l'avoir entendu me répondre :"Enfin quoi ! Faîtes un effort, c'est pour l'Empire !"

Bon, en l'état actuel, Anno 2070 est sympa et agréable, mais au niveau esthétique, ç'est un peu décevant par rapport aux images de la jacquette. J'attends de commencer l'exploration des fonds sous-marins pour voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Dim 9 Mar - 18:43

C'est vrai que Lord Northburg avait un côté paternaliste agréable. Sympa mais dur en affaires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Ven 14 Mar - 21:24

Bon, ben finalement pas emballé des masses par Anno 2070... Agréable et sympa, mais sans plus. Je m'attendais à quelque chose de plus étonnant et original au vu des images et du trailer.
Après, soyons francs : je n'ai jamais vraiment accroché avec les ambiances futuristes et je n'ai pas encore vraiment exploité l'aspect sous-marin du jeu, donc à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Sam 15 Mar - 1:12

OK, donc du coup, à lire tes commentaires, je crois que j'ai bien fait de l'avoir dédaigné. J'avais peur d'être assez déçu pour les mêmes raisons que les tiennes. Je crois que je vais rester à Anno 1404 finalement.

Je préfère le monde du XVe siècle avec ses navires faisant voile vers l'Orient pour ramener des épices. En tout cas, moi, ça me fait plus rêver. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Sam 15 Mar - 10:09

Pareil pour moi. Après, tout n'est pas à jeter, le concept est original et je n'en suis qu'au début. Impression à infirmer ou confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4563
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: SETTLERS - L'HERITAGE DES ROIS   Dim 29 Mar - 22:03


Développé par Ubisoft en 2005, ce jeu vous plonge dans une atmosphère médiévale où vous devez gérer une cité tout en contrôlant des bandes armées.

C'est un mélange, à vrai dire, de jeu de gestion et de stratégie temps réel. Vous devez trouver des ressources, développer des technologies, en faisant attention à avoir assez d'habitations pour loger vos travailleurs (exceptés les serfs) et de nourriture. Il est même possible de décider vous-mêmes du montant des impôts. Soyez pas trop gourmand à ce sujet où vos artisans risquent d'être "démotivés".

Graphiquement, il est très réussi. De beaux effets météo bien reproduits, des reflets sur l'eau de toute beauté, et la possibilité de courir à travers les bois.


Mais le plus gros point fort est, à mon sens, la musique qui vous transporte vraiment dans une ambiance médiévale à mi-chemin du roi Arthur et du Seigneur des Anneaux.


Attention, ce jeu est assez chronophage. Donc avant d'y jouer, prenez soin de déposer votre montre ou votre réveil à côté de vous, ou sinon vous allez y rester une bonne partie de la nuit en oubliant d'aller vous coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Lun 30 Mar - 14:49

Il fait partie des rares Citybuilders avec lesquels j'ai jamais vraiment accroché. Je lui préfère de loin The Settlers-Rising of an empire dont j'ai parlé plus haut et qui reste un de mes jeux culte, j'y ai joué pas plus tard que ce weekend. Le problème, c'est que je le connais par coeur maintenant... Mais je m'amuse à voir mes habitants vaquer à leurs occupations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Sam 10 Oct - 16:17

Bon, ben voilà... Anno 1404 est mon Citybuilders préféré. Il rivalise dans mon estime avec The Settlers, mais il offre par rapport à ce dernier plus d'opportunités et d'évasion.
Je me suis vraiment plongé dans le disque additionnel Venice que je n'avais fait qu'effleurer. Je m'attendais à mieux, surtout au niveau des bâtiments. On a droit à pas mal de nouveaux scénarios principalement, mais ça casse pas des barres je trouve.

Malgré tout, le jeu reste remarquable, les graphismes sont vraiment agréables, le thème de la route des épices, la rencontre avec l'Orient, les personnages... L'ensemble est vraiment distrayant et immersif.
Par contre, arrivé au niveau Patriciens, ça devient chaud ! Les marchandises deviennent de plus en plus complexes à produire... J'en suis au dernier niveau, avec des Nobles installés dans ma ville principale, je gère quatre îles pour tout leur fournir et le moindre retard fout tout en l'air, faut vraiment avoir l'oeil à tout ! Et la place commence à manquer, la construction de la cathédrale impériale m'a bouffé une place folle !
Franchement épatant ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2133
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Sam 10 Oct - 21:39

Ma femme débute ce jeu (Anno 1404) et il me semble qu'elle galère aussi mais parce que j'ai l'impression qu'il faut quelques heures de jeu pour l'avoir bien en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Dim 11 Oct - 9:05

Anno 1404 est difficile car le monde est un archipel, un groupe d'îles différentes les unes des autres : il y a des grandes, des petites, mais surtout, on trouve sur certaines des ressources que l'on ne trouve pas sur d'autres... Il faut donc forcément, à un moment ou un autre, coloniser plusieurs îles pour avoir toutes les ressources.

Au départ, il faut une île où tu peux cultiver du cidre et du chanvre, pour couvrir les premiers besoins et transformer tes paysans en citoyens. Il faut aussi s'installer à proximité de gisements de pierre et de fer. A partir du moment où tu as des citoyens dans ta ville, il leur faudra des épices et elles ne se cultivent que sur les îles orientales. Tu dois donc aller voir le Vizir et lui offrir un présent (acheté avec de l'honneur à Lord Northborough) : il te donnera en échange un navire pour aller t'installer sur une île orientale. Il est recommandé de choisir alors une île où tu peux cultiver des dattes (produit de base pour tes nomades) et des épices (que tu pourras alors convoyer vers tes citoyens dans ton île principale).

Si tu arrives à faire de tes citoyens des patriciens, ça se complique : ils voudront du pain et de la bière et il faut trouver ces cultures sur une autre île en général. Les chaînes de production deviennent de plus en plus complexes... Pour leur fournir des vêtements de cuir, il faut un gisement de saumure et du charbon pour fabriquer du sel, puis un élevage pour les peaux et enfin une tannerie, obligatoirement installée sur une rivière... Pour que tes patriciens deviennent nobles, il faudra entre autres du verre, obtenu avec du quartz, que l'on ne trouve que sur les îles orientales... Pareil pour l'indigo, qui sert à faire des livres pour tes patriciens et des tapis pour tes nomades.

Ne pas hésiter à acheter des graines, chez Lord Northborough pour les cultures occidentales et chez le vizir pour les cultures orientales : tu peux alors les ramener sur ton île et les planter, créant ainsi une culture que ton île n'avait pas avant.
L'avantage de faire évoluer tes habitants (paysans deviennent citoyens qui deviennent patriciens qui deviennent nobles), c'est que chaque nouvelle classe paie plus de taxes et d'impôts, nécessaires pour compenser le coût de construction et d'entretien de tes bâtiments. En cliquant sur une maison, on peut ensuite régler le montant des impôts de chaque classe grâce à la réglette en haut à droite de l'écran. Jusqu'à "satisfaits", c'est bon. Si tu augmentes plus leurs impôts, les habitants s'en vont. Attention, pour passer à la classe supérieure, les habitants concernés doivent être "euphoriques", c'est à dire avec des impôts très bas (quitte à les augmenter à nouveau une fois qu'ils ont évolué...)

Après, il y a aussi les autres joueurs, gérés par le jeu. Suivant le scénario choisi, ils seront amicaux, neutres ou hostiles. Par le menu Diplomatie, on peut dialoguer avec eux, proposer un traité de commerce (ils viennent alors acheter tes produits dans tes îles et réciproquement) ou leur déclarer la guerre... Tu peux aussi leur payer un tribut pour qu'ils te laissent tranquille.
Ne pas hésiter à produire plus que les besoins de ta population, afin de revendre le surplus, ce qui peut générer de jolis bénéfices.
Pour éviter les conflits, il vaut mieux jouer "caché" tant qu'on est trop faible : ne pas aller plus loin que ses propres îles, ne pas trop explorer. Tant qu'ils ne te rencontrent pas, les autres t'ignorent et te laissent peinard.

En résumé, pour bien commencer :

- Choisir une île de départ assez grande où l'on peut cultiver et produire les premiers besoins : cidre, chanvre, pierre et fer, ce qui permet d'obtenir des citoyens. Après, pour obtenir des patriciens, il faudra aller chercher leurs ressources sur une autre île. Je pense préférable de ne développer ta ville que sur une seule île. Sur les autres, juste quelques maisons pour faire tourner les sites de production dont tu auras besoin pour les convoyer ensuite vers ta ville. Je me suis retrouvé une fois avec deux grandes villes, une sur chaque île, et c'était infernal à gérer, même si ça rapporte plus.

- Pour la colonie orientale, choisir une île où l'on peut cultiver là aussi les besoins de base : dattes pour tes nomades et épices pour les citoyens de l'île principale. Si tu évolues jusqu'au niveau patricien, il faudra alors souvent une autre île orientale pour d'autres ressources.

- Ne pas négliger l'honneur et ta réputation : plus ces derniers sont élevés, plus les autres joueurs te respectent. Dans ce cas, ils ont tendance à te laisser tranquille et accepteront plus facilement tes propositions de traité de commerce.

Bon vent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2133
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Dim 11 Oct - 9:57

Merci je lui transmet les infos Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6563
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Dim 11 Oct - 17:48

Un truc sympa quand-même avec le supplément Venice, le fait d'avoir des espions, apellés ici "sbires"...
On peut donc installer dans sa ville une "base d'opération". A partir de ce moment, on a donc des sbires (enveloppés dans leur manteau et masqués), prêts à infiltrer l'ennemi et à lui pourrir la vie...

On va chez notre adversaire, on clique sur une maison et notre sbire s'y installe (il lui faut un peu de temps), puis il nous prévient qu'il est en place :"Je pense qu'on ne m'a pas vu... J'attends vos ordres..."
A partir de là, pour quand-même une très forte somme (notre homme est vénal), il peut mettre le feu à des bâtiments, empoisonner l'eau des sources et répandre ainsi la peste, inciter les habitants à la révolte... Excellent !

Bien entendu, nos adversaires font de même... Seul moyen de les contrer, la fameuse base d'opération : si elle envoie des sbires chez l'adversaire, dans le même temps elle patrouille chez nous pour intercepter les agents ennemis... Quand c'est fait, on entend comme un coup d'arquebuse et notre agent apparaît pour nous dire :"Nous l'avons intercepté juste à temps et empêché que le pire se produise..."
On a donc intérêt à multiplier les bases d'opération, ne serait-ce que pour se protéger. Un de mes adversaires à qui j'avais refusé un tribut de 9000 pièces d'or m'a envoyé un sbire que mes agents n'ont pas réussi à intercepter. Ce salaud a foutu le feu à une maison et un incendie géant a ravagé un quartier de ma ville... Heureusement, j'avais de nombreuses casernes de vigiles du feu qui ont pu maîtriser le sinistre rapidement.

Faut pas abuser de ce truc, ça coûte cher et si l'adversaire découvre et intercepte notre agent, sa réaction peut être forte (déclaration de guerre), mais bien dosé, c'est très sympa pour pourrir la vie des autres... D'autant plus que si notre sbire réussit sa mission, l'adversaire ne sait pas qui l'a envoyé, n'ayant pu l'intercepter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3145
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   Dim 11 Oct - 22:17

C'est marrant, tout ce que tu as écrit sur les sbires est exactement ce qui se passe avec les espions dans les série des Civilization, y compris pour le contre-espionnage. C'est rigoureusement pareil : il faut l'envoyer, il doit rester un certain temps sur place sans se faire repérer, on paye ensuite pour du sabotage comme empoisonner l'eau, une révolution (guerre civile), ou des renseignements. Et en cas d'interception, ça détériore les relations, voire même ça peut déclarer la guerre. Une différence : pas de base d'opération dans les CIV : tu laisses un espion sur tes terres à l'endroit stratégique où il doit intercepter.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES "CITYBUILDERS"   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES "CITYBUILDERS"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES "CITYBUILDERS"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE SALON DES JEUX :: Jeux vidéo-
Sauter vers: