AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MUSIQUE DE FILM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1221
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Sam 27 Mai - 17:07

@ Cdang : « Intrinsèquement, le cinématographe, c'est inscrire (graphein) le mouvement (kinêsis). Le cinéma c'est donc l'image en mouvement. Avec ou sans son. Avec ou sans couleur, avec ou sans personnage. (Parfois même sans mouvement, par exemple La Jetée de Chris Marker est au fond un diaporama, mais bon, restons centré.) »
Alors oui, complètement d'accord ... mais en quoi cela explique - justement - qu'il y ait de la musique accompagnant les films, puisque le cinéma, c'est l'image en mouvement. Je veux dire qu'il y a toujours eu de la musique (plus ou moins), qu'elle soit d'accompagnement pour les muets, ou d'ambiance pour le parlant. Qu'est-ce qui justifie - finalement - ce phénomène extérieur à l'image ? (J'ai bien des idées de réponses, mais j'attends les tiennes ^^).

De mon point de vue, je réfute absolument l'idée de papier peint dans les films ... même si ... Les séries lambda, carrément d'accord, c'en est parfois insupportable.
Mais en général, pour moi, dans les films, non. D'abord parce que papier peint est utilisé ici de manière péjorative - il faudrait analyser la connotation sémantique du mot - mais je dirais populaire, facile, bon marché, rapidement démodé - pas de l'art donc (à opposer à une musique élitiste, écrite, chère - orchestre et tout et tout - et artistique). Or un beau papier peint, bien utilisé, peu être tout à fait suffisant.
Mais surtout, surtout, parce que cela suppose que la musique est fondamentalement un accessoire décoratif jetable. Et je pense que rien n'est plus faux, à l'image de films ou d’icônes (James Bond pour ne citer que lui) qui sont immédiatement identifiables rien que par la musique (trois notes suffiraient). C'est que la musique a quelque chose à voir avec les mots. Un mot, c'est une suite de sons qui n'a de valeur que par celle que socialement nous lui accordons. Si je te dis hokpukti, c'est une suite de sons qui ne te signifie rien (tu as un signifiant, mais pas de signifié). Or, pour moi, toute musique de film digne de ce nom, porte un signifié - qui peut prendre plusieurs valeurs, ou des valeurs différentes en fonction des personnes - et qui donne ainsi sens et force à une image, une valeur supplémentaire, que je verrais ici transversale, et qui offre donc une épaisseur à l'image.
Alors bien sûr, toutes les musiques ne fonctionnent pas et parfois, c'est insupportable, ennuyeux, ce n'est pas à son goût. Mais cela n'en demeure pas moins une musique et non du papier peint - selon moi ^^.

À là là, lorsque j'entends ces histoires de droit, je bondis ... mais je m'éloigne du sujet ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1221
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Sam 27 Mai - 17:28

@ Warlock : bon, je viens de réécouter les morceaux de Carpenter que tu nous a mis en ligne, et je ne peux que confirmer que ce n'est vraiment pas ma tasse de thé. Pourtant j'aime bien la musique répétitive et minimaliste, mais avec Carpenter, il y a quelque chose qui ne passe pas. J'ai le sentiment que passées les 15/20 premières secondes, on tourne en boucle et je m'ennuie...
Le pire a toujours été pour moi Halloween. Ce film m'a traumatisé mais dans le mauvais sens du terme. Je m'y suis ennuyé, puis énervé lors de la projection. J'ai détesté, et la musique qui va avec. Je reconnais le talent de Carpenter, j'adore deux trois de ses films, Fog, New York 1997, The Thing et Invasion Los Angeles. Mais sinon, dans la plupart des cas - films comme musique - cela m'ennuie, beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2790
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Sam 27 Mai - 17:38

Ah c'est une question de goût.

Moi je n'aime pas du tout le coté pompeux, banal, basique, accessible et ennuyeux des musiques récentes de Hans Zimmer. C'est le genre de BO à la mode, qui me font fuir. C'est d'ailleurs pour moi le cas de la plupart des BO modernes, et elles ont tendance à se ressembler beaucoup les unes aux autres, sans véritable style direct.

Carpenter c'est plus que des musiques et des films, c'est un état esprit. On reconnaît le style direct de Carpenter, ce sont des atmosphères, elles sont même des actrices des films, puisque indissociables de l'univers de Carpenter. C'est pour moi la référence dans le genre synthé/horreur/ambiance. Après il faut aimer les films de genre, et le style Carpenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1221
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Sam 27 Mai - 17:50

Ah mais je reconnais absolument le talent de monsieur Carpenter. C'est moi qui n'y arrive pas Razz.

Pour les musiques modernes, l'un des soucis, ce sont ces musiques temporaires qui empêchent un compositeur de travailler sereinement, et aujourd'hui, pour une raison que je m'explique mal, le fait que la musique s'éloigne de l'écriture symphonique pour tomber dans une espèce de bruitisme censé faire ... je ne sais pas trop, du bruit ? Il y a des révolutions qui n'ont jamais prises (Matrix), d'autres que l'on retrouve partout dans les séries, et reportage (Bourne), sans vraiment savoir ce qui crée cet effet.

Il y a quelques bonnes, voire très bonnes BO modernes. Mais je suis effectivement plus souvent déçu que réjouis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2790
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Sam 27 Mai - 18:05

C'est un peu le reproche que j'ai tendance à faire pour les BO modernes, le manque de simplicité et d'originalité. Beaucoup trop de ressemblance, pas beaucoup de prises de risque, on a l'impression d'écouter toujours les mêmes BO. C'est lassant et ennuyeux à la longue.

Bon bien sur on a des exceptions, mais c'est souvent dans les films de genre. Au niveau des BO récentes que j'ai apprécié je pense à celle (mais la c'est une série TV) de Stranger Things (old school, synthé, originale) qui se démarque des autres, mais c'est aussi la thématique retro de la série qui veut ça.

Sinon je pense également à la BO de It Follows, un bon petit film d'horreur récent. Qui donne une ambiance lourde, pesante et inquiétante au film. C'est la dessus une belle réussite je trouve.
Oui je sais il y a du Carpenter dans cette BO Razz





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1221
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Dim 28 Mai - 17:28

Turrican II



Welcome to Turrican ... Ah! Ah! Ah!


Je possédais, à la fin des années 80', un amiga 500 sur lequel j'ai passé mal d'heures de jeu – ma quatrième et dernière phase avec les jeux vidéo en fait, après la Nintendo (Super Mario Bros, Castelvania, Punch Out, Kid Icarus), le TI/99-4A (Parsec, TI Invader) et l'Atari 2600 (Asteroids, Battle Zone ou encore Pac-Man). Je garde évidemment de très bons souvenirs de Dungeon Master, mais aussi de Shadow Of The Beast, Wings Of Death, 1943 ou encore Turrican II. Ah, Turrican II, The Final Fight !! Qu'est-ce que j'ai pu y jouer. Un jeu de de plates-formes, de shoot them up et d'exploration sorti en 1991, peu avant que j'arrête définitivement les jeux vidéo (vers 1992). Mais ce fut aussi la première musique de jeu vidéo à me marquer profondément. Et déjà à l'époque, je m'étais débrouillé – je ne me rappelle plus comment – pour enregistrer cette musique sur cassette, que j'écoutais donc encore et encore.



Un premier OST - tiré du jeu - avec la vidéo de l'intro : The Final Fight
 
Quelle ne fut donc pas ma surprise de découvrir bien des années plus tard que cette musique avait conquis le cœur des joueurs de cette époque et était devenu célèbre. L'auteur s'appelle Chris Hülsbeck, un allemand de 49 ans, compositeur de musique de jeu vidéo depuis 1986 (Jinks, Bad Cats, X-Out, Jim Power, The Secret Of Monkey Island), résidant aux USA « où il travaille pour Factor 5, sur la série Star Wars : Rogue Squadron et Lair » (Wikipédia). Petite preuve déjà à l'époque du phénomène que sa musique génère, c'est qu'en 1993 sort un premier CD regroupant les principales BO pour les jeux Turrican et Turrican II. Cette compilation, que Hülsbeck prépare depuis deux ans, est édité en Allemagne par Kaiko en partenariat avec Factor 5. Ce CD est vendu à l'époque pour 17 euros. Il contient un livret de 8 pages en allemand expliquant la conception du CD et donnant un petit texte d'éclaircissement pour chaque titre. Ces derniers sont au nombre de 16, le seizième étant un medley de 15 minutes de Turrican I et II qui rend ce petit CD un peu collector puisqu'il n'est plus commercialisé. Il a une belle durée de 88 minutes.


Image piquée à Yaronet.com


Jusque vers 2012/2014, sur un ancien site web de Hülsbeck, on pouvait lui commander un CD depuis l'Amérique. Je dis bien un, et non ce CD car – de mémoire puisque les informations à ce propos n'existent plus – il s'agissait des musiques pour Turrican II et rien d'autre. On pouvait d'ailleurs assez facilement les récupérer sur le net. Ce qui permet de faire la différence, c'est que sur ce CD, apparemment, ne se trouvait que 26 pistes, alors que sur les prises directes depuis le jeu, l'on pouvait avoir 27 pistes (il manquait celle nommée Danger Ahead) que vous pouvez écouter ici.

Il y a donc ici à la fois une version officielle, mais absolument confidentielle, et les musiques du jeu qui circulaient ici et là sur le net – et ce qui rendait facile de se faire sa propre compilation. D'où pour cette période une absence totale de bootleg, et une présence vertigineuse de remix – j'en ai trouvé pas moins d'une centaine, dont je ne vous propose ci-dessous que quelques versions :

Desert Rocks
The Great Bath
The Wall
Freedom
The Final Challenge


Néanmoins, en 2008, il y avait eu un hommage à Hülbeck rendu par Symphonic Shades. Produit par Thomas Böcker, j'ignore par contre le nom du chef d'orchestre.




Puis un projet s'est monté, entre 2008 et 2012 qui a abouti en avril 2012 à la mise en ligne du Kickstarter Turrican, avec un objectif placé à 75 000 $. Cinquante jours plus tard, le projet avait récolté plus de 175 000 $. C'est ainsi qu'une incroyable anthologie de 4 CD, entièrement retravaillée, va voir le jour, mettant au placard les vieux CD des années 90'. Un son pur, une dynamique incroyable dans les mélodies parfaitement conservées, réenregistrées, réarrangées, la totalités des morceaux pour Turrican II (comme Tower Of Morgul, Metal Stars ou Credits) bref, le bonheur ultime pour tous les passionnés de ce jeu, de cette musique, de ce compositeur, et le tout pour 38 euros. Cette anthologie comprend aussi en bonus un double CD appelé Original Sound Version qui, comme son nom l'indique, reprend les musiques - nettoyées - d'origine.











Et donc, bien que je n'ai pas trouvé le morceau que j'aurais aimé vous présenter, voici un comparatif avec The Final Fight. Le morceau sur YouTube est celui de la version originale remasterisée. Le lien qui suit vous mène au nouveau site internet de Hülbeck, où il vous suffira de cliquer sur « play » pour écouter, gratuitement, la nouvelle orchestration proposée par l'Anthologie. Moi, j'aime beaucoup.



Turrican Soundtrack Anthology vol2 - The Final Fight


Ces nouvelles versions ont donné l'envie aux remixeurs et compilateurs de tous horizons, apparemment, de s'attaquer à ce vieux jeu, et à partir de 2013, des CD ont commencé à surgir, proposant des compil. ou des versions personnelles de Turrican. Je ne vous mets en lien que quelques exemples :


Chris Saxton et sa version vraiment très sympathique



Groupe qui propose une version très pulsée du morceaux d'origine, 2013



Un exemple de compilation, 2011



Vous pouvez écouter les 30 premières secondes sur Deezer


DarkMP3 - Peter W, The Tower, 2015 (le site marche aléatoirement pour les non russes)

Mais il existe aussi un remix officiel réalisé par Yuzo Koshiro, sur vinyl maxi-single en 2013, pour 6 pistes :





On aurait pu croire que cette édition collector aurait mis un point ultime à la BO de Turrican. Sauf que l'engouement fut tel, qu'un nouveau projet vit le jour en 2016 : les 25 ans Turrican – The Live Orchestral Album et joué par l'orchestre philharmonique de Prague. Si une fois encore le projet a été validé (75 000$), il n'est pas parvenu à atteindre les deux paliers de bonus supplémentaires (le second surtout – avec musiques additionnelles et cœurs pour 150 000$) puisqu'il a finalement récolté 81 000$ - soit sur les deux projets en 5 ans,  247 000 $ quand même.
Là, par contre, pas grand chose à proposer, car les seuls morceaux que l'on peut écouter sont des vidéos promotionnelles. Néanmoins, à partir de la minute 3'34, sur la vidéo que je vous mets, on peut découvrir ce que cela donne ... et franchement, c'est pas mal du tout.





Est-ce que cela signe la fin d'une incroyable histoire musicale ? Rien n'est moins sûr...


Le site officiel des BO de Turrican : c'est ici - et il y a quelques beaux visuels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1061
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Lun 29 Mai - 14:06

Astre*Solitaire a écrit:
mais en quoi cela explique - justement - qu'il y ait de la musique accompagnant les films, puisque le cinéma, c'est l'image en mouvement. Je veux dire qu'il y a toujours eu de la musique (plus ou moins), qu'elle soit d'accompagnement pour les muets, ou d'ambiance pour le parlant. Qu'est-ce qui justifie - finalement - ce phénomène extérieur à l'image ? (J'ai bien des idées de réponses, mais j'attends les tiennes ^^).
Je suis (à peu près) certain que les films Lumière étaient projetés sans musique : c'étaient des films très courts et de témoignage : on plante une caméra et on film ce qu'il y a, il n'y a pas de notion de scénario ou de mise en scène. Pour les fantaisies Méliès, je ne sais pas trop ; j'associe l'accompagnement au piano aux films burlesques étatsuniens, mais je ne sais pas à quel moment c'est apparu.

Pourquoi accompagne-t-on les films de musique ? Historiquement, les films sont muets, il manque donc un rythme sonore par rapport aux pièces de théâtre, rythmées par les voix, et aux opéras. Je pense que la musique s'est imposée pour renforcer l'émotion, marquer les scènes lentes ou rapides, comique ou tristes, et sans doute aussi pour masquer les raclements de gorge et toussotements.

Lorsque l'on passe au parlant, la musique s'efface pas mal — là c'est une impression, pas une étude exhaustive. Générique de début, de fin, quelques transitions. C'est sans doute dû aux problèmes de post-production : la bande magnétique apparaît dans les années 1940-1950 et je suppose qu'auparavant la notion de mixage devait être à peu près inconnue. M, le maudit (1933), Les Aventures de Robin des bois (1938, avec Errol Flynn), Les Trois Mousquetaires (1948, avec Gene Kelly), La Règle du jeu (1939, de Jean Renoir) ne me semblent pas dégorger de musique. Une fois résolu le problème du mixage, la musique peut s'intégrer à volonté. Parfois ad nauseam, comme dans les restaurants, les centres commerciaux ou les supermarchés.

Astre*Solitaire a écrit:
De mon point de vue, je réfute absolument l'idée de papier peint dans les films
Je pense que de la part de Stravinski ça marquait un mépris profond pour le genre. Mais il me paraît évident que la musique est parfois un truc rajouté comme ça sans que cela fasse partie du projet initial.

Astre*Solitaire a écrit:
Alors bien sûr, toutes les musiques ne fonctionnent pas et parfois, c'est insupportable, ennuyeux, ce n'est pas à son goût. Mais cela n'en demeure pas moins une musique et non du papier peint - selon moi ^^.
Une musique intradiégétique colle très bien avec la notion de papier-peint sans qu'il y ait de connotation négative. La musique est un marqueur générationnel et social (voir par exemple son utilisation dans la série Cold Case). Tu rentres dans un rade et un juke-box crache du Johnny, tu sais où tu es. Ça fait partie du décor sonore au même titre que les tintements des verres où les claquements des flips, et ça va avec le décor visuel comme le zinc, les chaises et le papier-peint à grosses fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2790
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Lun 29 Mai - 17:05

cdang a écrit:
La musique est un marqueur générationnel et social (voir par exemple son utilisation dans la série Cold Case).

Pour Cold Case c'était certes générationnel, mais avant tout émotionnel. La base de la musique c'est l'émotion, c'est pas définition l'émotion la plus forte. Elle est le catalyseur qui déclenche un maximum de sentiments, rappelle le plus de souvenirs.

La musique oui c'est l'émotion et les souvenirs marquants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1061
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Lun 29 Mai - 17:55

Sauf chez les sourds… :-D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3006
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   Sam 3 Juin - 12:36

Cela m'a l'air très bon les musiques de Turrican. Je ne sais pas si le reste est du même niveau, mais c'est fort sympathique.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MUSIQUE DE FILM   

Revenir en haut Aller en bas
 
MUSIQUE DE FILM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Musique du film AVATAR
» Musiques du film
» Musiques de films de fantastique
» [UPTOBOX] Retreat [DVDRiP]
» Les Musiques Epiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA SALLE DE MUSIQUE :: Voyage en musique-
Sauter vers: