AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 3132
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Dim 2 Avr - 18:31



La Folle Histoire de l'espace (Spaceballs) est un film parodique américain, écrit et réalisé par Mel Brooks, sorti en 1987.

Synopsis :

Dans une galaxie lointaine, l'oxygène commence à se raréfier sur la planète SpaceBall. À bord du vaisseau de guerre SpaceBall One, l'armée des Spaceballs, dirigée par le seigneur Casque Noir, décide de voler tout l'air respirable de la pacifique planète Druidia (ce qui condamnerait les Druidishs à une mort atroce) pour transférer cet air sur la planète SpaceBall grâce au SpaceBall One. Druidia étant protégée par un champ de force qui empêche tout vaisseau ennemi de s'en approcher, les Spaceballs décident de capturer la princesse Vespa, fille du roi de Druidia, pour l'obliger à désactiver le champ de force qui entoure la planète.

Sur Druidia, Vespa fugue parce que son père veut la marier avec un prince dont elle ne veut pas. Vespa et sa droïde Dot Matrix s'enfuient dans l'espace à bord de leur vaisseau mais sont capturées par les Spaceballs.

Le roi Roland engage deux aventuriers, le capitaine Yop Solo et son fidèle homme-chien Beurk, pour sauver sa fille et la ramener sur Druidia...


Quelques acteurs :

Rick Moranis est Lord Casque Noir (Dark Helmet)
Mel Brooks : Yogurt en VO
...
et en guest, John Hurt (
Spoiler:
 
)

Mon avis :

Vu à l'époque, et revu récemment. Alors prévenons tout de suite : la parodie est 99% sur Star Wars, car Star Trek, ou 2 ou 3 autres films célèbres de SF n'ont droit qu'à une scène ou 2.
Comment dire. Le potentiel est là, mais même à l'époque, je trouvais qu'il manquait quelque chose.
On passe néanmoins un bon moment et Mel Brooks en Yoda / Yogurt parodiant le merchandising de Star Wars a été en dessous de la réalité.
Deux scènes m'ont néanmoins vraiment comblé :
1) le travelling sur le vaisseau spatial au tout début du film.
2) la scène de la recherche sur la VHS du film Spaceballs. Là je ne divulgâcherai rien, mais c'est génial et absurde à souhait, une scène mémorable pour moi.

Ceci dit, il manque vraiment plusieurs choses pour faire de ce film un grand classique, et c'est dommage.
Peut-être que la saga Star Wars était déjà trop parodiée à l'époque.
Ou que le film nécessitait tout simplement davantage de scènes vraiment drôles.
Je n'ai pas vu beaucoup de Mike Myers, mais ce dernier s'est inspiré de ce genre de films pour ses parodies de James Bond.
Au final, je recommande de voir le film avec 2 ou 3 bières au compteur afin de le rendre un peu plus marrant... ou pas.



Et maintenant, une suite ?

Il existe une série animée Spaceballs, qui a débuté sur la Canadian Super Channel en 2008.

Rick Moranis a déclaré en 2013 que lui et Mel Brooks avaient discuté d'une éventuelle suite:
Spaceballs III: The Search for Spaceballs II.

En 2015, Brooks a relancé l'idée d'une suite intitulée Spaceballs 2: The Search for More Money.




_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4477
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Dim 2 Avr - 18:37

Du pur Mel Brooks : absurde, décalé... à ne surtout pas prendre au premier degré. Le film est dans la déconne totale, du même genre que la série des "Hot Shots" ou des "Y-a-t-il... ?" : ça ne vole pas haut mais ça fait passer un bon moment de franche rigolade quand il n'y a rien d'autre à la TV ou que l'on a vraiment pas envie de se prendre la tête.

Au passage, "Spaceballs", en anglais, cela veut dire "Les Couilles de l'Espace"... on comprend qu'en français, ils aient changé le titre... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6446
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Dim 2 Avr - 20:28

Mel Brooks, c'est avant tout pour moi La folle histoire du monde dont je reste un fan inconditionnel. Même aujourd'hui, j'adore, ça n'a pas pris une ride, que ce soit l'épisode sur la Rome antique, l'inquisition espagnole transformée en comédie musicale ou la Révolution française avec le valet de pisse, le fameux "tout le monde prend la reine, partouze !!" ou le cultissime "It's good to be the king !"
Le seul que je trouve mieux dans le genre, c'est La vie de Brian des Monty Phyton.
Côté français, Deux heures moins le quart avant Jésus Christ, tordant avec une pléiade de comédiens géniaux dont Serrault en César folle furieuse et la scène culte de L'homosexuales Discothecus.

Mais je m'éloigne là... La folle histoire de l'espace est moins bon pour moi, mais c'est quand-même poilant, déconnant sans prise de tête. J'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
cdang

avatar

Masculin Messages : 1139
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Lun 3 Avr - 14:30

Je l'ai maté l'an dernier avec mes enfants et ils ont bien accroché. Et moi je me suis bien remarré (sauf le coup du sèche cheveux mébon, la représentation des genres toussa).

Le seul hic que j'y trouve, c'est qu'à l'époque Pizza Hut n'était pas connu en France, du coup Pizza the Hut a été traduit par Pizaa Rico et bon, certes l'effort est louable mais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4477
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Lun 3 Avr - 18:08

cdang a écrit:

Le seul hic que j'y trouve, c'est qu'à l'époque Pizza Hut n'était pas connu en France, du coup Pizza the Hut a été traduit par Pizaa Rico et bon, certes l'effort est louable mais.

C'est comme "Pierre Cardin" dans Retour vers le Futur, alors que dans la V.O c'est "Calvin Klein", mais à l'époque, c'est pareil, CK n'était pas encore connu en France.

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6446
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Lun 3 Avr - 18:42

C'est quand-même un cran au-dessous de La folle histoire du monde mais certains gags sont poilants ou même très cons.
On voit Casque Noir et son amiral devant une armoire électronique avec un écran marqué "radar" et sur les armoires d'à côté, on voit marqué "café" ou "distributeur de vidéos"...
Ou la princesse qui reste un peu nunuche alors que ça tire de partout et soudain, un laser lui frôle les cheveux. "Mes cheveux... Il a touché mes cheveux..." Et là, elle prend son blaster et fait un carnage, dessoudant tout le monde. Evidemment, on fait le lien avec la princesse Leia qui fuit Bespin avec Lando et les autres, poursuivis par les impériaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3132
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Lun 3 Avr - 19:23

cdang a écrit:
J... du coup Pizza the Hut a été traduit par Pizaa Rico et bon, certes l'effort est louable mais.
Je l'ai vu en VO, comme toujours de mon côté.
Mais j'ai vu que le passage de la VO à la VF était dommageable :
YOgourt évoquait YOda en partageant une même syllabe, mais YAourt, franchement, c'est à côté de la plaque.
Et puis il y a Spaceballs, non traduit. Ce qui fait que le non anglophone a moins de chances de saisir les allusions aux casques tout ronds, etc...

La scène clin d'oeil avec l'acteur d'Alien est sympa, je regrette l'absence d'autres clins d'oeil, même s'il y en a quand même avec la Planète des Singes. Seulement UNE seule référence à Star Trek avec le téléporteur ? Cela en méritait bien plus. Rien sur les Vulcains par exemple ... alors qu'il me paraît évident qu'un casque rond spaceball avec 2 oreilles pointues aurait été comique, le gag me vient immédiatement à l'esprit sans avoir cogité sur le sujet. Avec les Klingons, il y avait aussi moyen de trouver un gag ou deux.
Rien pour 2001 l'Odyssée de l'Espace ? Ou sur d'autres films de SF connus ?

R2D2 oublié, alors qu'il aurait pu faire un mini-bar ambulant sympa ?
Obiwan Kenobi oublié aussi, alors qu'il aurait pu faire un vieil obsédé sexuel lubrique, avec des phrases de philo débiles, qui auraient fait autant de phrases cultes ?
"au bout du chemin, il y a toujours une arrivée".
"ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasses, enfin bon, ça dépend aussi de tes pratiques sexuelles, hein..."

Autre loupé, l'absence totale de l'Étoile noire en planète ovaire, que j'aurais bien vue avec des spermatozoïdes géants... quand on s'appelle Spaceballs, ça paraît évident.
Tout ceci vient très vite à l'esprit. Beaucoup de gags auraient pu être ajoutés, le film avait un gros potentiel inachevé.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216


Dernière édition par VIC le Lun 3 Avr - 22:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6446
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Lun 3 Avr - 20:23

Effectivement, si on peut, il faut le voir en VO, l'humour de Mel Brooks étant souvent truffé de jeux de mots et de références culturelles difficiles à rendre en français. Par exemple le gag avec l'officier qui a pour nom asshole (trou du cul)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1312
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Lun 3 Avr - 21:57

Je l'avais vu a sa sortie. Je retiens comme le dit VIC, le traveling sur le croiseur - je veux dire, en ouverture, on se demande franchement si cela va finir, et c'était vraiment bien. Et c'est tout. Je suis sorti hyper déçu. Mais ce genre de film fonctionne très mal sur moi. J'ai pas l'humour qu'il faut. C'est même sur ce genre de film - je ne sais plus lequel - que je suis sorti en plein milieu de séance tellement cela m'était devenu insupportable, donc... D'ailleurs, je ne l'ai pas revu et je doute le faire un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3132
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Lun 3 Avr - 22:17

Comme toi je ne suis pas du tout public de ce genre de film. Je pense que ça passe mieux avec 2 ou 3 bières, et encore. En même temps, ça m'énerve, je me dis qu'ils n'ont exploité que 26,32% du filon.
Ce film aurait pu devenir culte, mais il manque de gags féroces ou de grandes scènes puissantes.
En même temps, même Sacré Graal des Monty Python me laisse un goût d'inachevé (avec sa fin notamment), mais il possède quelques scènes cultissimes qui le mettent au panthéon.
Dans La Vie de Brian, j'ai beau être fan des Monty, j'ai vraiment du mal... mais il est sauvé par une scène, celle sur Bigus Dicus, qui est l'une des plus drôles que j'ai jamais vue au ciné.

Sur Spaceballs, le casting est peut-être aussi en cause : Si Rick Moranis est excellent, la Princesse plus convaincante que la vraie, le Yop Solo n'est qu'un ersatz, et son acolyte mi-chien fait vraiment petit budget.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1139
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Mar 4 Avr - 11:59

VIC a écrit:

Dans La Vie de Brian, j'ai beau être fan des Monty, j'ai vraiment du mal... mais il est sauvé par une scène, celle sur Bigus Dicus, qui est l'une des plus drôles que j'ai jamais vue au ciné.
Même pas celle de « Romanes eunt domus/Romani ite domum » ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6446
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Mar 4 Avr - 19:25

Moi j'ai adoré la scène avec l'ermite qui a fait vœu de silence. Le pauvre ermite qui finit par péter un câble et qui se lâche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2124
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Mar 4 Avr - 19:42

Voyageur Solitaire a écrit:
Moi j'ai adoré la scène avec l'ermite qui a fait vœu de silence. Le pauvre ermite qui finit par péter un câble et qui se lâche...

Excellente, mais j'ai aussi un petit faible pour la scène de la lapidation (ou il n y a aucune femme lol! ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
cdang

avatar

Masculin Messages : 1139
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   Mer 5 Avr - 9:18

VIC a écrit:
Et puis il y a Spaceballs, non traduit. Ce qui fait que le non anglophone a moins de chances de saisir les allusions aux casques tout ronds, etc...
'fin bon, le mot balls a aussi d'autres acceptions… Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE   

Revenir en haut Aller en bas
 
SPACEBALLS, LA FOLLE HISTOIRE DE L'ESPACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA FOLLE HISTOIRE DU DISCO
» C'est l'histoire d'une banane vivant une folle relation avec un abricot...
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries Science Fiction-
Sauter vers: