AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE LAC POWELL (USA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6232
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE LAC POWELL (USA)   Sam 1 Avr - 12:02


(Photo by : airpano.com)

L'un des plus beaux endroits du monde pour moi, mon meilleur souvenir de voyage avec l'Utah et le Nouveau-Mexique...
Le lac Powell est artificiel, créé sur le fleuve Colorado par l'édification d'un barrage en 1963. Immense avec plus de 300 km de long, il s'étend sur l'Utah et l'Arizona comme une longue entaille, une déchirure qui atteint parfois 170 mètres de profondeur. Incroyablement dentelé, déchiqueté, il totalise plus de 3136 km de rivages si on les mettait bout à bout, soit plus que la longueur de la Côte Ouest du pays. Il traverse pas moins de 96 canyons différents et alimente en eau et électricité plus de 24,5 millions d'américains. En plus des canyons, on y trouve des sanctuaires indiens, des grottes, des îles...

Lors de la création du barrage, personne n'y croyait. Il fallût attendre 17 ans pour que la faille soit entièrement emplie et que le lac soit considéré comme établi.

Le lac Powell, ce sont des paysages incroyables, sculptés, aux formes extraordinaires et aux couleurs somptueuses, orange, ocre, rouille, des eaux bleues, vertes, diaprées, parfois sombres, parfois scintillantes. Tout un univers de "canaux" aux courbes douces, polies par les eaux et contrastant avec les sommets déchiquetés des pitons rocheux :



(Photo by : aquatic.ro)

La beauté du site tient également aux jeux de lumière sur les rochers, modifiant les couleurs et aux réverbérations du soleil sur l'eau. Un même lieu peut se révéler différent suivant l'heure de la journée. Inutile de vous dire qu'à l'aube et au crépuscule, c'est magique.


(Photo by : lakepowell.com)

Vous êtes étonnés par ces marques blanches le long des rochers ? À la suite d'une erreur de construction affectant les déversoirs et à plusieurs années particulièrement humides, il fallut prendre des mesures nécessaires pour empêcher le lac de déborder du barrage. Ce niveau maximum a laissé une marque blanche sur toutes les parois rocheuses, que les habitants de la région appellent depuis "la marque de la baignoire" (Wikipédia).


(Photo by : roadtrippers.com)

Parmi les formations les plus célèbres et grandioses, le fameux "Fer à cheval" :


Mais aussi le Rainbow Brigde National Monument :


(Photo by : mapio.net)

Le plus grand pont naturel du monde, situé en Utah. 84 mètres de long, 90 de haut et 10 de largeur. Classé Monument National, il est administré à part. Lieu sacré pour les indiens, par respect nul ne doit passer dessous ou s'en approcher. Les indiens s'y rendent à pied ou par bateau suivant le niveau du lac.

Puisque l'on parle des indiens, c'est l'occasion d'aller rendre visite à ces fiers guerriers, l'occasion également de (re)découvrir le fabuleux site d'Antelope Canyon, lieu sacré, lieu magique :


(Photo by : lovethispic.com)

Visiter le lac Powell

Le site est très fréquenté mais les américains ont réussi à concilier infrastructures et préservation. Déjà, ils sont disciplinés et respectueux, le règlement est strict et tous veillent à laisser l'endroit propre et intact.
Le meilleur moyen de visiter les lieux est de se baser à Page, en Arizona. La petite localité est équipée d'une marina et d'infrastructures permettant de faire du jet-ski, de louer un petit bateau, un kayak ou même un House Boat, sorte de petit "bateau-maison" tout équipé qui vous permettra d'admirer les lieux tout en étant comme chez vous :


(Photo by : momentdeavors.com)


(Photo by : nps.gov)

Le Visitor Center, performant, vous permettra d'organiser randonnées, excursions en bateau, simples baignades, survol du lac en hélico, époustouflant si, comme je l'ai fait, on vous dépose tout là-haut...


(Photo by : wereldreizen.tui.be)

Les Rangers sont disponibles et très aimables, beaucoup moins s'ils vous surprennent à ne pas respecter les lieux... On peut aussi organiser une nuit sous la tente sur l'une des petites "plages" de roche et, au réveil, se baigner aux pieds des rochers... Les sentiers de randonnées sont très bien balisés, fléchés, indiqués et on ne vous laissera pas partir sans vous abreuver de conseils et recommandations. Du côté de Dungeon Canyon, à la saison propice, vous pourrez voir les indiens Navajos faire descendre leurs moutons sur les berges pour boire.

Encore une fois, ne faîtes pas la grimace : OK, on peut se désoler de toute cette agitation, de cette implantation humaine en de tels lieux, de cette marina et de ces resorts. Mais c'est bien fait, respectueux et ce n'est qu'une petite localité sur plus de 300 km de paysages. C'est l'occasion, avec un maximum de respect du site, de vraiment vivre un endroit fabuleux. On peut facilement se retrouver seul et se baigner dans ces immenses cuvettes émeraude, jade ou turquoise aux pieds des rochers blancs, rouges, ocre et rouille, c'est magique.


(Photo by : sierrarios.com)

On peut également visiter le barrage à l'origine du lac (les joueurs de GTA San Andreas reconnaîtront les lieux !) :


(Photo by : geotripper.blogspot.com)

Attention : depuis les attentats du 11 Septembre, les horaires de visite sont réduits, la visite aussi et les contrôles très stricts.

Seul, en famille ou entre amis, le lac Powell est un enchantement. Amoureux de la nature, amateurs de randonnées comme de baignades et de bains de soleil, sportifs, passionnés de culture indienne, de géologie, chacun y trouvera son compte. On peut également y observer de nombreux animaux (attention aux serpents...).
Encore une fois, attention : le site n'est pas pour autant une vaste aire de jeu, les règles sont strictes et avant de vous louer un bateau, un jet ski ou de vous laisser partir vous baigner ou randonner, il faudra montrer patte blanche. De plus, de nombreuses parties du site sont interdites et préservées.


(Photo by : archive.jsonline.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org En ligne
VIC

avatar

Masculin Messages : 3006
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Lun 3 Avr - 19:29

Tu nous en avais déjà parlé. Toujours aussi magnifique. Résolument à voir en ce qui me concerne, si j'ai la chance de passer un jour dans la région.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6232
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Lun 3 Avr - 20:44

L'Arizona et l'Utah m'ont envouté (rejoints plus tard par le Nouveau-Mexique). Et parcourir le lac Powell est un bon moyen de découvrir ces deux états. Vu d'hélico, on dirait une balafre, un serpent bleu qui ondule à travers le désert (attention, s'il y a du vent, le vol peut être flippant...). A pied, il faut faire attention au bord de l'eau : la pierre, lustrée et polie par les eaux est souvent glissante. Et les rares pluies peuvent être diluviennes, l'eau monte alors très vite.

Mais c'est vraiment en bateau qu'il faut le parcourir, il faut se perdre à travers le lacis de ses "canaux". En certains endroits, c'est impressionnant, on glisse lentement entre deux véritables montagnes avec juste le ruban bleu du ciel là-haut, les parois sont tellement proches qu'on est plongé dans une pénombre fraîche... Et puis d'un coup, on débouche sur une immense cuvette, un gigantesque cirque rocheux inondé de lumière et de soleil, on se prend l'espace et la lumière en pleine gueule... L'eau est parfois bleue, parfois verte, parfois turquoise, sombre ou limpide... Les couleurs ocre, rouille, rose, orangé dominent, rehaussées parfois de stries blanches, mauves... C'est lunaire, extraterrestre par moments.
C'est surtout un lieu que l'on peut vivre : on peut y nager, s'y baigner, y randonner, camper...


Et puis, il y a tout l'aspect sacré avec les sanctuaires indiens et pas seulement Antelope Canyon mais également des vestiges de peuplades indiennes encore mal connues :


(Photo by : moab-utah.com)

C'est particulièrement sensible à la nuit tombée, il faut s'isoler et écouter le silence, le vent qui siffle entre les pitons rocheux, les bruits infimes du désert... Envoûtant.


(Photo by : goalzero.com)

Et avec du bol, à la saison propice, on peut assister à certains phénomènes naturels incroyables :


(Photo by : mapio.net)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org En ligne
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4292
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Lun 3 Avr - 21:37

Le barrage du Lac Powell, mais vu d'un peu plus près... Wink










J'ai fait ces photos en 2007.

C'est la visite de l'infrastructure qui se fait sur rendez-vous, mais on peut quand même continuer à l'observer de l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6232
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mar 4 Avr - 9:47

Le lac Powell en danger

Son niveau de ces dernières années oscille entre 39 et 51% de sa capacité totale, ce qui commence à sérieusement inquiéter les autorités américaines. Le lac, en l'absence d'apport d'eau massif, perdrait 6% de son eau par an.
En cause :
- La sécheresse qui sévit depuis quelques années dans la région avec des pluies insuffisantes.
- L'évaporation de l'eau, favorisée par le climat aride.
- La pierre, poreuse, qui absorbe l'eau à travers ses fissures.

Des "lâcher d'eau" massifs ont eu lieu mais se révèlent insuffisants pour une telle étendue. Certains commencent à suggérer de transférer de l'eau depuis le lac Mead ou le lac Roosevelt qui sont proches et ont de très grandes capacités. D'autres estiment que le lac étant une création artificielle, il est après tout logique que la nature reprenne ses droits.
Mais le problème n'est pas qu'écologique : le site alimente en eau et électricité des millions d'américains, principalement californiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org En ligne
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4292
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mar 4 Avr - 10:32

Voyageur Solitaire a écrit:

Mais le problème n'est pas qu'écologique : le site alimente en eau et électricité des millions d'américains, principalement californiens...

Et Las Vegas qui en consomme pas mal aussi, notamment pour ses spectacles aquatiques.

Comment concilier protection de l'environnement et tourisme : la ville de Las Vegas semble avoir pris conscience de ce problème et travaille justement sur des projets pour trouver une solution qui convienne à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6232
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mar 4 Avr - 10:52

Las Vegas est très gourmande et très dépendante en eau. Elle est principalement alimentée par le lac Mead qui peine à satisfaire les besoins malgré des capacités énormes. Une sévère politique de restriction, de recyclage des eaux usées et de lutte contre le gaspillage a été mise en place et semble effectivement avoir des résultats.

Paradoxalement, les rares précipitations peuvent être diluviennes et la ville a déjà connu des inondations importantes. D'immenses bassins de rétention ont même été créés. Le problème, c'est la sécheresse récurrente qui règne depuis le début des années 2000 et semble frapper tout le grand Sud- Ouest américain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org En ligne
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2090
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mar 4 Avr - 18:35

Vu avec ma femme depuis un coucou dirigé par un pilote très drôle (qui nous dit qu’aujourd’hui ca va aller il a pas picolé !) avec un accent a couper au couteau et une tête de "Freddy" de Largo Winch.

C'est magnifique vu du ciel car on peut voir les différents coloris du lac selon les endroits, le soleil ...
Une belle découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6232
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mar 4 Avr - 19:18

Pour ma part, c'était en hélico, ça vibrait pas mal ce jour là, un peu la pétoche quand-même...
Quelques temps plus tard, de passage à Las Vegas, on est allé voir le Grand Canyon et là, j'ai refusé le survol en avion, ça soufflait vraiment très fort et l'avion ressemblait un peu trop à celui d'Indiana Jones...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org En ligne
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2090
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mar 4 Avr - 19:40

T'as rien raté, notre guide nous disait qu'en avion le grand canyon c'est moins spectaculaire que le lac Powell, que t'en voyais quasiment autant à pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 4292
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mar 4 Avr - 19:50

Moi, j'ai eu la chance d'admirer le Grand Canyon après un orage et franchement, je crois que cela valait le coup de se laisser tremper...

That's so wonderful !


(et c'était la deuxième fois que je voyais le Grand Canyon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2090
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   Mer 5 Avr - 20:29

Sympa la photo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE LAC POWELL (USA)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE LAC POWELL (USA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Todd Powell. Bad, bad guy.
» Colin Powell endorses Obama
» Aidan Powell ~ Suivi de recherche
» John Powell, Bande Originale de Dragons 2 (2014) DreamWorks
» (F/LIBRE) TERESA PALMER - Prénom Anne Powell (Grande soeur et colocataire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: EN ROUTE VERS... :: EN ROUTE VERS... :: D'autres lieux-
Sauter vers: