AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE SEIGNEUR DE LA GUERRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2820
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: LE SEIGNEUR DE LA GUERRE   Jeu 9 Mar - 21:51




Au XI siècle, sur la côte normande, à quelques kilomètres de la Mer du Nord, en signe de reconnaissance, le Duc de Normandie offre à Chrysagon, l'un de ses plus vaillants chevaliers, un vaste domaine constitué de terres, d'un village et d'un château. Vainqueur des armées du Prince de Frise, le nouveau maître de la région tombe amoureux d'une jeune paysanne sur laquelle il fait valoir le droit de cuissage le jour même de son mariage. Tandis que gronde la colère des villageois conduits par le fiancé de la jeune paysanne, Chrysagon doit faire face à une contre-attaque de l'ennemi.



Ce film datant de 1965 est l'un des plus crédibles sur la période médiévale. Se situant dans une époque peu usitée par le cinéma sur le Moyen âge (le XIe siècle) il est intéressant sur pas mal de points. Le fief et château, est vraiment réaliste et représentatif des donjons ou mottes féodales de l'époque. Celle où la féodalité était bien présente. La mentalité du temps est très bien restituée. Bien sur le film prend des libertés sur l'aspect religieux des paysans et sur le droit de cuissage, néanmoins il est très réaliste. Les costumes et l'ambiance correspondent bien à ce qu'on a pu reconstituer sur cette période, ainsi que la modestie des effectifs combattants engagés. Les scènes de bataille sont probablement parmi les plus réalistes sur les combats armés médiévaux au cinéma.
Le casting est aussi très bon, Charlton Heston est solide comme souvent, son jeu est épuré, sans grandiloquence, tout en sobriété. Richard Boone et Guy Stockwell apportent eux aussi du crédit à ce film trop méconnu.
Après ce n'est pas un film épique, remuant du début jusqu'à la fin. Le coté intimiste est très présent, notamment dans les relations amoureuses, familiales et humaines. La mise en scène de Schaffner est vraiment superbe, amenant une atmosphère mystérieuse au film, mélange de magie, d'érotisme et de mysticisme. La photographie apporte une teinte troublante au récit avec de très belles couleurs. Les personnages sont aussi ambigus que mystérieux, montrant toutes les facettes de la nature humaine.
Malgré toutes ses grandes qualités le film n'a pas connu un grand succès à l'époque. Son originalité a sans doute du être déroutante pour les spectateurs des 60's, peu habitués à ce genre de film. Il est certain qu'avec cette production on est pas dans le film épique avec des effets en veux tu en voilà, ce n'est pas une grosse machine hollywoodienne. Mais ça reste l'un des meilleurs films médiévaux, très atypique, et trop méconnu du grand public, à voir vraiment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6287
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE SEIGNEUR DE LA GUERRE   Ven 10 Mar - 9:15

J'ai toujours apprécié ce film et tu as bien souligné son attrait majeur : une certaine authenticité, une certaine crédibilité.
Si, dans les années 1960, les Péplums n'avaient pas grand-chose de romain, les films historiques médiévaux n'étaient pas en reste : décors et costumes hollywoodiens, Moyen-Age bourré de clichés, images récurrentes de la "doulce Dame", du gentil troubadour et des preux chevaliers en armures improbables... Le tout assez flamboyant et en technicolor.

Là, c'est beaucoup plus sobre, beaucoup plus épuré et les méchants pourraient se demander si le réalisateur n'a pas manqué de moyens... Et puis, loin des joutes et tournois, on a un univers plus sombre, encore mal dégagé de la période incertaine qui s'achève, celle des Royaumes Barbares, c'est vraiment le début de la période médiévale, encore un peu païenne, mystérieuse. Les personnages sont ambigus, complexes, fragiles parfois malgré un monde brut, violent.
Au final, on pourrait y voir une pièce de théâtre sobre et rigoureuse comparée à une superproduction flamboyante à grand spectacle.

Pour ma part, je retiens surtout un Charlton Heston impérial, charismatique comme rarement, troublant, inquiétant. L'héroïne est très crédible physiquement, on est pas du tout dans la star hollywoodienne maquillée, laquée et coiffée en grande robe. On a une actrice qui est belle sans faire "papier glacé", authentique, naturelle. Ayant vu le film assez jeune la première fois, la scène où Heston se fait cautériser sa blessure au fer rouge m'avait marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2820
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE SEIGNEUR DE LA GUERRE   Ven 10 Mar - 18:45

C'est pour moi l'un des meilleurs films du genre, bien trop méconnu je trouve.

Charlton Heston imposant porte le film, et son histoire avec la jeune femme est crédible, loin des standards habituels hollywoodiens de l'époque. On ajoute à ça une atmosphère étrange, une production loin de tout coté épique, une époque rare au cinéma et ça explique sans doute que le film n'a pas été un succès à sa sortie.

Depuis le film a été réhabilité et est très apprécié pour sa sobriété et son authenticité par les cinéphiles, un film à découvrir ou redécouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1260
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE SEIGNEUR DE LA GUERRE   Ven 10 Mar - 19:02

Jamais vu et même jamais entendu parler. Mais vous me donnez sacrément envie de le voir. Une excellente critique de ta part Warlock, qui m'a beaucoup intéressé. Je le mets en haut, je veux dire vraiment en haut de ma liste. C'est exactement le genre de film que je veux voir en ce moment. Je reviens d'un Docteur Strange qui m'a pas mal déçu (mon dernier film en date). J'ai probablement besoin d'un retour aux sources. Et puis j'adore Charlston Heston, l'acteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3045
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE SEIGNEUR DE LA GUERRE   Sam 11 Mar - 22:07

Astre*Solitaire a écrit:
Jamais vu et même jamais entendu parler.
Idem !
Je note ça sur ma liste interminable de films à voir...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SEIGNEUR DE LA GUERRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SEIGNEUR DE LA GUERRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Listes et demandes de métiers Orques & Gobelins
» LES ELFES : Compte Rendu
» regles GdA : une arnaque !?
» William Dax
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA LANTERNE MAGIQUE :: Films et séries historiques-
Sauter vers: