AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'HONNEUR PERDU DE KATHARINA BLUM (H. BÖLL)

Aller en bas 
AuteurMessage
Gorak

avatar

Masculin Scorpion Messages : 5071
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 44
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: L'HONNEUR PERDU DE KATHARINA BLUM (H. BÖLL)   Lun 5 Déc - 0:53


Un soir de février 1974, dans une ville rhénane, Katharina Blum, modeste employée de maison chez un avocat, se rend à une soirée organisée par sa marraine pour fêter le carnaval. Elle y rencontre un certain Ludwig Götten, inconnu de tous, qui passe la nuit avec elle. Le lendemain matin, la police fait irruption à son domicile, lui apprend que son amant d'un soir est un bandit recherché depuis longtemps. Devenue, malgré elle, complice, Katharina subit alors, de la part des policiers, une série d'interrogatoires qui mettent sa pudeur et son intimité à toute épreuve.
C'est alors que la presse s'empare de l'affaire et étale, en la déformant, sa vie la plus privée. Elle devient dès lors la proie des reporters qui ne reculent devant aucune déclaration outrageante. Ne pouvant en supporter davantage, elle abat le plus enragé d'entre eux, Werner Töges, avant de se livrer à la police.

Bien sur, l'action et les personnages de ce récit sont imaginaires. Mais les pages offrent quelques ressemblances avec certaines pratiques journalistiques, dont l'auteur, Heinrich Böll, eut à subir, notamment du Bild Zeitung, en 1972, alors qu'il protestait contre la manière dont la bande à Baader était traitée par la presse.
Ce roman est donc un brûlot impitoyable contre la presse à scandales qui ne livre en pâture que des ragots et des révélations sensationnelles : procès aussi du lecteur qui se nourrit de la boue qui éclabousse l' "honneur" de ses concitoyens.

Il s'agit d'une critique des formes criminelles de la manipulation de l'opinion publique par la presse de caniveau. Mais, en démontant le mécanisme de la calomnie, Böll nous invite à méditer sur ce qu'il considère comme le grand mal de notre temps : la violence des mots et violence de ce qu'ils déclenchent de laid mais aussi de sain, car ce livre est aussi celui de la naissance d'une révolte, celle d'une jeune femme qui n'accepte pas les règles de ce jeu infamant.

A l'heure des médias interactifs et des réseaux sociaux, dont on connait aussi - et malheureusement - les possibilités de nuisance quant à la vie privée des individus, ce livre est à relire et à méditer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
 
L'HONNEUR PERDU DE KATHARINA BLUM (H. BÖLL)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Aimée) Ma langue a le goût de ta vertu, de ton honneur perdu.
» Qui a perdu l'honneur n'a plus rien à perdre || Léandre de Vallombreuse
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» Renom, Honneur et Wanted d'un Nain?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les bouquins-
Sauter vers: