AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Dim 4 Déc - 19:52






Jean-Claude Gal fut un dessinateur de BD français qui fit notamment partie de l'aventure Métal Hurlant.


Il commence sa carrière artistique en 1972 dans le journal Pilote. D'autres histoires suivront dont une première collaboration, en 1973, avec Jean-Pierre Dionnet. Cette collaboration aboutit à un album d'heroic fantasy audacieux et réalisé en noir et blanc : Les Armées du Conquérant. Paru en 1977, cet album aura préalablement été prépublié dans le magazine Métal Hurlant dès son premier numéro.

1981 voit ainsi la parution d'un titre réalisé plus de dix ans auparavant, L'Aigle de Rome.
Cette même année est surtout marquée par la parution du premier volet de la saga d'Arn avec La Vengeance d'Arn, premier volet d'une violente histoire d'heroic fantasy à nouveau dessinée en noir et blanc et scénarisée par Jean-Pierre Dionnet. En raison du soin maniaque apporté par Gal à son dessin, la suite et fin de cette histoire, Le Triomphe d'Arn, ne voit le jour qu'en 1988 !

La Passion de Diosamante, paru en 1992, fournira à Gal l'occasion de réaliser son premier album entièrement en couleur directe, sur un scénario signé Alejandro Jodorowsky. Si le contexte de cette histoire demeure ancré dans l'heroic fantasy, les thèmes abordés par Alejandro Jodorowsky ainsi que l'utilisation de la couleur différencient grandement Diosamante des précédents albums dessinés par Gal.

À sa mort en 1993, Gal travaillait sur la suite de Diosamante, dont il avait déjà réalisé un certain nombre de pages. Ce projet de suite voit le jour en 2002, avec Igor Kordey au dessin.


Mon avis sur : ÉPOPÉES FANTASTIQUES

Publié par les Humanoïdes Associés, cet ouvrage "intégral" rassemble en grand format -primordial pour voir les détails du dessin de Gal-, plusieurs de ses séries en noir & blanc, et non des moindres, ainsi que quelques histoires courtes :

La Cathédrale (1985) : sur un texte de Bill Mantlo, Gal nous offre sa vision vertigineuse d'une cathédrale gothique défiant la raison humaine, qu'un architecte de génie se voit obligé de construire pour satisfaire le désir de grandeur de son employeur. Splendide.

Les Armées du Conquérant : avec Dionnet au texte, 5 histoires indépendantes ont pour fil conducteur de se dérouler sur fond d'invasion. De l'heroic fantasy avec un ton sombre et adulte. La minutie des détails du dessin est imparable. Un petit côté "légions de Rome" transposé dans les royaumes barbares. Le dessin est magnifique (on peut contempler ébahi certaines cités pendant plusieurs minutes) mais on ressort un peu frustré niveau scénario à cause des formats courts et indépendants.

La Vengeance d'Arn, premier volet d'une violente histoire d'heroic fantasy à nouveau dessinée en noir et blanc et scénarisée par Jean-Pierre Dionnet, rejoint par Picaret pour la seconde partie (le Triomphe d'Arn). Encore meilleur que Les Armées du Conquérant, puisque cette fois l'histoire va s'étendre sur plusieurs dizaines de pages pour former une véritable saga que n'aurait pas renié R.E.Howard : le monde est crû, les barbares, nomades du désert et autres peuples sont particulièrement soignés avec un aperçu de leur culture et des vêtements originaux. On sent un univers ouvert et pensé un peu comme un JDR, terriblement vivant, où différents peuples cohabitent. Un sommet de l'heroic fantasy en BD qui s'avère bien plus adulte qu'un "Conan" adapté en BD. Les régions désertiques, les cités perdues ensablées, l'exotisme et la sauvagerie d'un monde primitif sont servies par le dessin méticuleux de Gal.

Globalement, un ouvrage incontournable pour découvrir le talent de Gal et les amateurs d'heroic fantasy. Gal est incroyable dans les dessins (ses cités en pleine page sont époustouflantes), et très créatif dans les costumes et coiffures des différents peuples croisés. On comprend en partie avec ce soin de la minutie pourquoi son rythme de production a été si lent. Cette BD, c'est un peu celle du facteur Cheval qui va construire son Palais brique après brique. Brillant.


Attention : l'intégrale existe aussi en couleur, mais c'est bien évidemment en noir & blanc qu'il faut la prendre.


_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Dim 4 Déc - 20:24

Ce type m'a rendu fou...
Au niveau des détails, de la minutie, j'ai rarement vu ça. Et en plus, une originalité incroyable dans les décors, les parures, les objets, les vêtements et coiffures... On peut, on doit se promener dans ses dessins, certaines planches sont à tomber. En deux albums, Gal nous fait incroyablement voyager, décors, costumes et coiffures varient à l'infini, donnant une vision presque géographique et ethnique de son univers. La planche nous dévoilant la cité d'Atalis et celle de la tombe où Arn se réfugie sont époustouflantes.

La vengeance d'Arn et Le triomphe d'Arn sont indispensables. Une vraie Heroic Fantasy, un monde désertique fabuleux, onirique, incroyable. Si comme moi vous voulez de l'original, du dépaysement total, si vous n'en pouvez plus de l'Heroic Fantasy bourrée de clichés avec le guerrier musclé et bourrin, le vieux magicien en robe étoilée et chapeau pointu, les méchants orcs et les gentils nains ronchons, il faut lire ces deux albums. C'est grandiose, païen, onirique, poétique même parfois mais aussi violent et barbare. Une fresque païenne d'or et de bronze, envoûtante.

Comme le dit Vic, les BD du cimmérien sont à des années-lumière en retrait avec leurs personnages stéréotypés habillés pareil et qui évoluent dans des décors "type" qui se ressemblent tous et finissent par donner l'impression d'une civilisation, d'une culture unique au final (seul Tony Dezuniga a évité cet écueil, emplissant les aventures du cimmérien en BD de décors et costumes différents et originaux, j'en parlerai prochainement). Avec Gal, chaque peuple a ses vêtements, ses coiffures, son habitat, sa culture, chaque personnage est différent, unique.
Un bémol sur les personnages : Arn ne m'emballe pas du tout, vraiment pas charismatique à mes yeux... Les personnages secondaires sont bien plus intéressants. Et en premier lieu Imerose, un salaud comme on les aime, impérial et classieux, majestueux et redoutable. D'un point de vue purement graphique, je trouve que les femmes de Gal ne sont pas toujours réussies, principalement au niveau du visage. Je les aurais préféré plus "féminines" quelque part... Mais bon, c'est vraiment chipoter.
Par contre, la version couleurs ne me plaît pas du tout, il faut à mon avis impérativement rester sur le noir et blanc, le style unique de Gal supporte mal la couleur.

La passion de Diosamante est réussi également et la couleur y passe mieux. Le personnage central, la reine guerrière tourmentée, flamboyante souveraine barbare rongée par un sourd mal de vivre, est profondément original. Au fil de la lecture, on réalise le double sens du mot "passion" dans le titre : passion amoureuse et surtout passion au sens religieux et mystique du terme.
Par contre, la suite m'a vraiment déçu, je la trouve finalement inutile, on aurait pu se contenter d'un seul et unique album.

Gal reste vraiment un artiste unique. Avec Dionnet, il nous a offert des pages d'Heroic Fantasy somptueuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Dim 4 Déc - 22:08

Voyageur Solitaire a écrit:

Un bémol sur les personnages : Arn ne m'emballe pas du tout, vraiment pas charismatique à mes yeux... Les personnages secondaires sont bien plus intéressants. Et en premier lieu Imerose, un salaud comme on les aime, impérial et classieux, majestueux et redoutable. D'un point de vue purement graphique, je trouve que les femmes de Gal ne sont pas toujours réussies, principalement au niveau du visage. Je les aurais préféré plus "féminines" quelque part... Mais bon, c'est vraiment chipoter.
Je partage tes réserves sur l'absence totale de charisme d'Arn, ou bien sur les personnages féminins à qui je trouve à qu'il manque parfois quelque chose. Toutefois je trouve intéressant d'avoir finalement un "héros" à peine plus sympathique que son ennemi juré.



Voyageur Solitaire a écrit:
La passion de Diosamante est réussi également et la couleur y passe mieux.

Je ne l'ai pas lu, hélas.

Si d'aventure tu repasses chez moi, je te ferai lire la Cathédrale si tu ne la connais pas déjà.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Lun 5 Déc - 16:36

Dionnet le fait dire à un des personnages après la bataille finale dans Le triomphe d'Arn : Arn ressemblait finalement beaucoup à Imerose par bien des aspects...
Il n'empêche, je le trouve plutôt fade comparé à Imerose, plus classieux et impérial. La mort d'Imerose m'a un peu déçu, j'aurais préféré un solide combat entre ces deux-là, j'ai trouvé la fin d'Imerose plutôt expédiée... Pour les personnages féminins, c'est le visage qui me gêne un peu, trop "plat" si j'ose dire, je l'aurais aimé plus pulpeux, plus en courbes...

J'ai bouquiné La cathédrale chez mon bouquiniste mais ne l'ai pas acheté. Il m'a paru bien moins entraînant, bien moins épique et âpre que les aventures d'Arn. Par contre, certaines planches qui montrent l'immense bâtiment en plongée ou contre-plongée sont époustouflantes. Je n'imagine pas les heures de travail, ne serait-ce que pour les croquis préparatoires et le calcul de la perspective...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1174
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Lun 5 Déc - 16:55

Oulala, c'est une BD que j'avais achetée à l'époque à sa sortie, la vengeance d'Arn (Humanoïdes associés et en N&B) et que j'ai remisée à la cave depuis des lustres : l'histoire ne m'avait pas emballé. Mais je ne m'en rappelle absolument pas. Une bonne occasion d'aller la déterrer Wink. J'espère la (re)découvrir avec un œil neuf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Lun 5 Déc - 21:58

Allez hop, direction la cave pour Astre*Solitaire ! On exhume, on exhume !
Possible en effet que tu puisses lui découvrir de nouvelles vertus (graphiques notamment). Cela a été mon cas, je ne l'aurais sans doute pas autant apprécié si je n'avais pas commencé à m'éduquer un peu niveau BD. Le scénar, lui, passe au second plan, c'est le dessin qu'il faut admirer...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Lun 5 Déc - 23:49

Dionnet je le connais surtout grâce à la tv (les enfants du Rock, et ses présentations de films d'horreur improbables de série B sur canal + dans les années 90). C'est un génial touche à tout qui est passé avec talent de la tv, à la BD, à la musique et j'en passe.

Gal et ses épopées fantastiques je connais très peu, j'étais trop jeune à l'époque pour que ça m'intéresse vraiment. J'ai découvert vraiment à l'adolescence mais vraiment de loin. C'est très nébuleux.

Merci VIC pour me remettre au goût du jour cette magnifique BD. A redécouvrir pour ma part.

Rien que pour le dessin old school ça donne plus qu'envie de vraiment relire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1174
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Mar 6 Déc - 15:27

Hier soir, alors qu'un froid vif balayait la plaine, je me suis chaudement vêtu, ai pris mon bâton de marche et nanti d'un vieil havresac au cuir usé, j'ai parcouru à travers la lande le kilomètre me séparant de ma cave. Poussière, araignées fugitives, lourdes malles éparpillées dans les profonds dédales de ce lieu reculé, l'on sentait les époques s'entasser comme les neiges pelucheuses qui recouvrent les endroits oubliés. Après deux escaliers et quelques pièces, une petite bibliothèque de livres disposés en colonnes et qui n'attendaient que le fou ou l'explorateur inconscient. Je savais où chercher et l'objet convoité, La vengeance d'Arn, fut bientôt entre mes mains, remettant au lendemain sa lecture puisqu'il allait me falloir à présent refermer les pièges et les portes pour regagner la sécurité du logis.  

La vengeance d'Arn, c'est mauvais, voire très mauvais et je sais à présent pourquoi je n'ai pas poursuivi l'aventure. L'histoire est non seulement ennuyeuse, mais d'une platitude absolue. [J'aurais pourtant aimé croire qu'elle aurait pu servir d'inspiration au film de Conan le barbare, mais en fait, non, il s'agit simplement de la sempiternelle variation autour du thème de la vengeance.] On tue les miens, on m'emprisonne, je m'évade, je me venge de tous les méchants qui m'ont fait ça. Mais ici ce n'est même pas raconté. L'évasion ? Une planche. La vengeance, ah, ah, la vengeance, trop forte la vengeance. Quoi, tu m'as reconnu ? Et hop, je te balance une lance à la gueule et je me suis vengé (4 cases). Il n'y a aucune narration, aucune intrigue, rien. Ce sont en fait des tableaux qui viennent illustrer une histoire. La meilleure preuve, ce sont les pages 54 et 55 où avec 6 dessins et 4 encarts textuels, ce sont 3 à 4 tomes d'aventures qui nous sont résumés (7 à 8 ans). Et tout est à l'avenant. Le héros y est complètement inactif, passif. Il réagit une première fois à la mort d'un ami. Puis une seconde fois lorsqu'il est reconnu et c'est tout. Pas de plan, pas de désir, pas de chance/malchance, rien. J'ai rarement lu un tel désert narratif. Et pourtant, on sent que c'est construit. On nous parle de peuples, de personnages dont on a vu qu'un seul dessin mais qui ont un nom, une fonction et probablement un backgroud. Ce n'est pas seulement mal employé, c'est totalement inemployé. Si je devais noter l'histoire, je lui mettrais 4/20 (2 pour le background, un pour l'idée de vengeance qui possède toujours plus ou moins son petit effet et un dernier pour la mise en scène des tableaux qui permet de suivre la narration sans trop se perdre).
Comme il a été dit, les dessins, par contre, c'est phénoménal. Pleine page, voire double-page, dans lesquelles on se perd (celle de la p. 53 et des arches de pierre que l'on jurerait réelles, par exemple), perspectives fabuleuses, (p. 15), soucis du détail, forte imagination architecturale et vestimentaire. On est davantage dans l'affiche que dans la case de BD. Et donc, les rares scènes de combat ne sont pas terribles, manquant de punch, d'agressivité, voire parfois d'une certaine fluidité pour comprendre ce qui se passe ; et les personnages manquent bien souvent d'expressivité (grosse exception, la page 45). Un style qui, de mon point de vue, s'il n'est pas cadré, supervisé, n'est pas adapté pour raconter une histoire de BD. Mais les dessins demeurent fabuleux. Un 17/20 sans problème, mais que je dois baisser à 15/20 pour sa transposition en BD.
Ce qui fait que, toujours de mon point de vue, si vous rechercher avant tout de beaux dessins, foncez, c'est exceptionnel. Par contre, pour une BD, qui allie dessins et histoire, l'ensemble n'est pas suffisant, les lacunes narratives étant trop fortes (9/20 en ce qui me concerne, donc) et je la déconseillerais en terme de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Mar 6 Déc - 16:24

Quelque part, on est plus dans le "roman graphique". J'y ai fortement pensé et fait un parallèle en découvrant l'œuvre de Nightrhino (voir sujet consacré dans Les illustrations Fantasy) : on a là aussi de pleines pages avec par-dessus trois ou quatre cases qui se suivent et se superposent. L'effet graphique est superbe mais c'est vrai, nuit férocement à l'intrigue, opérant des raccourcis un peu courts justement.

C'est vrai, l'histoire n'est pas transcendante mais bon, les histoires d'Howard ne brillaient pas non plus par leur originalité pour rester dans le parallèle avec le cimmérien. Peut-être l'Heroic Fantasy est-elle finalement un genre assez limité niveau scénarios... Un bon sujet à débattre dans le topic approprié.
Mais ici, ce sont bien les dessins et le découpage des cases qui comptent, c'est bien cet univers incroyable, riche, complexe, que Gal nous offre en seulement deux bouquins. A ne pas rater également pour les Maîtres de jeux de rôles en mal d'inspiration et qui veulent proposer à leurs joueurs autre chose que le sempiternel "Médiéval-Fantastique" habituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Jeu 30 Mar - 20:33

Après avoir lu ces épopées fantastiques je suis vraiment partagé. Autant les dessins de Gal sont somptueux, avec un sens du détail minutieux, et des perspectives incroyables, autant les histoires et les scénarios sont bien souvent faiblards, manquants de péripéties, de lignes conductrices et de cohérences.

Les illustrations il n'y a rien à dire c'est parmi les meilleurs du genre, c'est même assez incroyable sur certaines doubles pages. On peut découvrir à chaque lecture des détails différents, des personnages et d'autres petites merveilles. Pour les scénarios c'est vraiment particulier, soit on aime, soit pas du tout. On est bien souvent dans l'onirisme, avec des dialogues détachés comme hors du temps, c'est vraiment spécial. Je reste vraiment mitigé sur ce point.

La première histoire La Cathédrale est très (trop) courte, référence à la mégalomanie d'un homme. Les illustrations sont assez incroyables, cette cathédrale regorge de détails en tout points. L'histoire en elle même n'a rien de géniale, mais les dessins sont magnifiques.

Dans les Armées du conquérant on a trois petites histoires, très inégales. Les deux premières ne sont pas les meilleures, pas très emballantes même. La troisième celle des deux amis reste pour moi la mieux. Une histoire maritime sur la fin assez intéressante, ou l'amitié triomphe de tout. Les dessins sont comme toujours magnifiques.

Enfin on termine avec les deux pièces maîtresses la Vengeance d'Arn et le triomphe d'Arn. La dessus je suis mitigé, Arn est très inexpressif, comme usé par la vie et le monde qui l'entoure, il est peu attachant et n'est pas vraiment charismatique. Ce n'est pas le genre de héros dont on se souvient. Parfois on se mélange un peu avec toute la galerie des seconds personnages. D'où une relecture évidente. Que ce soit pour bien retenir les acteurs des deux histoires. Mais aussi pour redécouvrir la force de cette BD ses dessins.
Un autre point il n'y a pas vraiment de fil conducteur, ou tout est amené de manière rapide sans transition, ce qui pourrait faire perdre certains lecteurs.

C'est clairement le genre de BD a faire lire aux habitués du genre, et surtout à ceux qui aiment les illustrations hors norme.

Au final je dirais que deux genre s'opposent, les scénarios/histoires aux illustrations. D'un coté des histoires vraiment particulières et clivantes pas forcément géniales et de l'autres des illustrations magnifiques et grandioses, au sens du détail incroyable.

A lire avant tout pour les dessins qui sont le véritable intérêt de cette BD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Jeu 30 Mar - 21:08

Il y a dans ces œuvres un format très particulier qui peut dérouter avec des doubles pages, des "cases" qui ressemblent à des photos papiers superposées ou accolées... On est peut-être plus dans le roman graphique que la BD proprement dite. On a parfois l'impression d'images éclatées et dispersées, un peu comme les bris d'un miroir et du coup, effectivement, ça peut nuire à l'histoire, à son fil.

Pour moi qui aime les univers fouillés, originaux, vraiment caractérisés, c'est un régal. Le monde d'Arn m'a emballé (bon, c'est vrai, j'adore tout ce qui est désertique...) avec ses paysages hors du temps, Atalis est une cité incroyable. On est à des années-lumière de la Fantasy "cliché" qui nous ressort le même genre, le même style d'univers à chaque fois où toutes les images ont un petit côté de "déjà vu" ou de familier.
J'aime beaucoup aussi le côté onirique, poétique, âpre et parfois baroque. C'est vrai que l'histoire reprend souvent les classiques les plus éculés du genre mais bon... Les scénarios d'Howard lui-même ne débordaient pas d'originalité non plus, on y retrouvait souvent la même trame, en filigrane.

Arn est un héros qui me laisse froid, je le trouve insipide, figé, aussi charismatique qu'une porte de prison. Imerose aurait dû le buter... Les personnages secondaires parmi ses compagnons sont bien plus attachants et captivants, comme Raskel avec la bestiole qui le ronge de l'intérieur ou Siyam.
Il y a également l'étrange familiarité avec Luke de Star Wars avec sa main coupée remplacée par une main artificielle, détail SF ou Steampunk assez inattendu dans ce récit Fantasy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Jeu 30 Mar - 22:03

C'est vrai qu'avec le nom Atalis j'ai pensé à toi, et tes chroniques sur nos aventures sur la taverne. Tu as repris le nom et un peu l'univers sec et désertique de la BD.

Arn est en effet peu attachant et guère charismatique, on l'oublie vite une fois la BD terminée. Personnellement j'ai bien aimé le vieux sage Néra, qui représente un peu la sagesse et le savoir dans ce monde brutal. Ca reste en effet très âpre, très baroque, sans concession, ni sentimentalisme, la dessus ça change du genre habituel.

Après ça pêche quand même au niveau des scénarios, parfois on s'y perd, c'est particulier.

Mais pour moi la force de ces Epopées fantastiques c'est vraiment ses illustrations, le travail de Gal est proche de l'orfèvre, majestueux.

Une œuvre vraiment à part oui, qui déroutera et séduira en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Ven 31 Mar - 8:34

Je pense que si la BD respectait le format habituel, l'histoire serait plus riche, plus détaillée, avec moins de raccourcis ou ces derniers seraient moins brutaux. L'univers d'Atalis m'a envoûté mais me laisse sur ma faim : qui sont vraiment les personnages, pourquoi Néra a-t-il été emprisonné, que sont les "Cubes de Connaissance" ou "la Pierre des Purifications" dont on parle à un moment ? Je rêve d'un bestiaire, d'un guide de cet univers avec son histoire, ses cultures, ses créatures... Les auteurs excitent notre curiosité mais nous laissent aussi au bord du chemin quelque part.

Après, le côté très âpre, sans concessions, onirique, c'est un peu pour moi la carte de visite de l'Heroic Fantasy : dans ce genre, les hommes sont nécessairement forts (physiquement et/ou caractériellement), les femmes belles, les paysages grandioses, les civilisations éblouissantes, avec des salauds vraiment salauds... L'Heroic Fantasy est un univers extrême, aux sentiments exacerbés, passionnés, Gal et Dionnet l'ont ici superbement traduit je trouve.
On imagine pas un instant de gentils Hobbits aux grands pieds velus et vêtus comme des bergers tyroliens gambader dans les rues d'Atalis en se tapant les cuisses, youpla boum... (ça faisait longtemps que j'avais pas critiqué Tolkien, tiens...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Ven 31 Mar - 17:30

C'est sur qu'il aurait fallu une véritable durée et beaucoup plus de BD pour développer l'univers d'Arn. Ca décontenance pas mal, et ça peut faire perdre le fil à pas mal de lecteurs.

Une certaine frustration ressort de la lecture, on propose un monde, des personnages, un univers mais au bout du compte on n'en sait pas plus que cela.

Heureusement reste les magnifiques dessins de Gal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 2948
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Sam 1 Avr - 18:44

Merci Warlock pour tes commentaires.
C'est à lire pour les dessins, et pas pour le scénar, je crois que nous sommes tous d'accord.
Coïncidence, j'ai vu il y a quelques jours une planche originale d'Arn en vente sur ebay...
http://www.ebay.fr/itm/JEAN-CLAUDE-GAL-EXCEPT-PLANCHE-ORIGINALE-SIGNEE-de-1981-ENCRE-DE-CHINE-GOUACHE-/301142029002?hash=item461d76b2ca:g:i1EAAOxy039TO01e
... 6200 euros.
Elle était toujours en vente.
Les frais de port sont offerts. Laughing

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Sam 1 Avr - 23:02

En tout cas le vendeur dans la description dit n'importe quoi. Il parle d'une mygale introduite dans le corps du personnage (Raskel) alors que c'est une nache (sorte d'insecte) et que après il est recousu, et ce n'est pas le cas dans l'histoire.

Bref en plus de vendre ça hors de prix et il ne sait pas de quoi il parle. Et puis franchement un trésor pareil ça se garde, lui vend ça 6200 euros... L'appât du gain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire

avatar

Masculin Messages : 1174
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Dim 2 Avr - 0:08

Le problème fondamental d'Arn, c'est qu'il n'aurait pas fallu en faire une BD, ou alors engager un vrai scénariste. Je reste épaté par l'univers dont on sent toute la richesse suinter à travers chaque case. Je suis convaincu - peut-être à tort - que les auteurs ont peaufiné, soyons chauvin, à la française, leur monde jusque dans les moindres détails, détails que l'on aurait bien aimé explorer davantage. Un vrai univers, donc, original, et magnifiquement mis en dessin. Mais l'histoire est nullissime et je pèse mes mots. Il aurait fallu, dans le pire des cas, faire un recueil d'illustrations présentant l'univers et non une BD complètement ratée. Et heureusement qu'il n'y a pas de Hobbits. Ils deviendraient très rapidement les maîtres nourriciers de ce monde et finiraient par imposer leurs lois - pauvres fous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Dim 2 Avr - 9:16

Image terrifiante d'Imerose prenant le thé avec Bilbo Baggins... Rhhhhaaaaaa !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock

avatar

Masculin Taureau Messages : 2716
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 39
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   Dim 2 Avr - 15:16

Peut être aussi que l'univers de la fantasy se marie mal avec l'esprit français, au niveau de la construction des récits et des scénarios. On le voit (enfin pour moi) dans la plupart des ldvelhs français, qui si ils sont bien écrit manquent de pèche et de coté épique. Un peu comme ces épopées fantastiques donnant de magnifiques dessins, mais des scénarios assez pauvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Claude GAL (1942-1994) ÉPOPÉES FANTASTIQUES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Claude Duvalier retournera-t-il en Haiti ?
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» La Suisse débloque les fonds de Jean-Claude Duvalier
» Signal FM le 7 février 2011 Entretien de Jean-Claude Duvalier
» Jean-Claude Duvalier: L’autopsie d’un psychopathe en liberté, par Guerby Dujour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: