AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CRITIQUES DE BD SUR LE VIF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Sam 5 Nov - 10:34

À l'image du sujet OPINIONS SUR LE VIF, voici un sujet pour des petites critiques sur une BD en particulier.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Sam 5 Nov - 11:04




Vous les avez peut-être vus en vitrine chez des libraires :

Les Vieux Fourneaux
est une série de bande dessinée française scénarisée par Wilfrid Lupano et dessinée par Paul Cauuet, publiée par Dargaud depuis 2014.

Début 2016, l'éditeur Dargaud annonce que les trois premiers tomes ont été vendus à plus de 500 000 exemplaires, faisant de la série un succès de librairie. En juin 2015, Wilfrid Lupano annonce qu'il rédige un scénario en vue de l'adaptation cinématographique de la série.

Sujet :

Citation :
Les Vieux Fourneaux raconte les aventures de trois septuagénaires, amis depuis leur plus tendre enfance: Antoine, Emile et Pierrot. Chacun a suivi sa route, chacun a fait ses choix, chacun a fondé (ou pas) une famille. Séquelles, souvenirs, fragments de vies (presque) passées. Il reste pourtant à ces trois-là de belles choses à vivre, et une solide amitié chevillée au corps.

Les Vieux Fourneaux, à travers dʼincessants va-et-vient entre les années cinquante et les années 2010, raconte sur un mode tragi-comique notre époque, ses bouleversements sociaux, politiques et culturels, ses périodes de crise.

Selon Paul Cauuet, le dessinateur, l'inspiration est venue des deux auteurs :
Citation :
parler de la famille, de notre époque, de notre société, etc. Et parler de la vie, et plus particulièrement avec des personnages du troisième âge, qui sortent un peu des stéréotypes BD qui ne nous convenaient plus en tant que lecteurs

Mon avis
:

Une BD intéressante car les héros âgés sont plutôt rares en BD et relégués au second plan. Ici, c'est l'inverse, l'histoire est vraiment centrée sur Panoramix, Agecanonix, et le Grand Schtroumpf qui vont partir en vadrouille.
Une BD satyrique et grinçante centrée sur trois amis qui ont plutôt la gnaque pour leur âge, et qui pourraient bien en montrer aux jeunes. En effet, les trois compères ont vécu des époques difficiles, des combats, des évènements de vie, et leur caractère s'en ressent. La BD est une réussite commerciale et c'est justifié. C'est assez drôle, bien écrit, avec quelques astuces scénaristiques bien trouvées, un emploi intelligent des flash backs. Ces vieux fourneaux sont rafraichissants, paradoxalement. La BD n'est pas que centrée sur la nostalgie, elle est ancrée dans le présent. Du coup, on a plaisir à suivre les barouds d'honneur de ces anciens combattants.
Niveau dessin, ce n'est clairement pas ma tasse de verveine. De plus je trouve qu'Antoine et Pierrot se ressemblent un peu trop, mais bon, en vérité, je crois que j'ai la vue qui baisse moi aussi.
Je m'aperçois que je radote un peu, mais si vous avez l'occasion, jetez un œil sur cette BD.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1953
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Dim 6 Nov - 19:29

Lu et j'aime bien cette bd qui change des sujets classiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Dim 6 Nov - 20:11

Je laisse passer quelques jours, avant de poster une nouvelle critique d'une BD du même scénariste, avec là aussi un héros "vieux". Et j'enchainerai avec une 3è BD centrée encore sur un héros du 3è âge. Comme quoi, on commence à en voir de plus en plus.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Ven 11 Nov - 10:33


Un océan d'amour est un album de bande dessinée français scénarisé par Wilfrid Lupano et dessiné par Grégory Panaccione, édité en 2014 par Delcourt dans la collection Mirages.
Citation :

Monsieur et Madame habitent près de Douarnenez, en Bretagne. Lorsque son mari, pêcheur, disparait lors d'une sortie en mer, son épouse part à sa recherche durant un long voyage ...

Mon avis :

Après Les vieux fourneaux , Wilfrid Lupano remet le couvert avec des héros du 3è âge. Question couvert, n'oubliez pas les vôtres pour déguster la superbe couverture en forme de boîte de sardines. L'histoire commence dans un petit port de Bretagne ancré dans ses traditions. Un vieux couple : la femme en costume folkorique s'occupe de son mari chétif, lui mitonne des galettes et autres petits plats, insiste pour qu'il emporte comme d'habitude lorsqu'il va pêcher en mer, une boîte de sardines pour sa pause déjeuner. Mais cette journée ne sera pas comme les autres, puisque Monsieur ne va pas rentrer à la fin de la journée. Sa femme est sous le choc, mais elle se refuse à rejoindre le rang des nombreuses veuves de marins. Voilà le début de ce récit muet qui raconte, à l'image de son titre explicite, une histoire d'amour avec un grand A.
Un mot sur le dessin : ce n'est pas un genre que j'apprécie, mais il est incroyablement expressif et l'alchimie avec le récit muet fonctionne particulièrement bien. Côté scénario, c'est bien huilé. Une BD à découvrir pour ses côtés poétiques et atypiques.



_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire



Masculin Messages : 959
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Sam 12 Nov - 12:01

J'ai toujours eu beaucoup de mal avec les BD sans parole, même si quelque part, c'est l'essence de la BD. Mais j'ai été élevé avec des BD très bavardes ^^. Les dessins... Difficile de juger... C'est souvent en lisant la BD que l'on sait si cela passe ou non. Par contre le thème donne envie : amour et mystère en pays Breton ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1953
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Sam 12 Nov - 22:55

Je suis vraiment pas du tout fan de ce genre de dessin...Ca ne me donne pas envie de lire la bd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Dim 13 Nov - 0:32

Albatur a écrit:
Je suis vraiment pas du tout fan de ce genre de dessin...Ca ne me donne pas envie de lire la bd.
Pareil que toi (mais j'ai aussi un problème avec la quasi totalité des dessins mangas). Sauf que la BD est quand même intéressante.

La prochaine critique portera encore sur une BD au personnage principal âgé.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2732
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Sam 26 Nov - 19:15



Hermann et Yves H., Old Pa Anderson, Le Lombard, 2016

Citation :
En 1952, dans le Mississipi, Blancs et Noirs ne doivent pas se mélanger. Les uns déclinent totalement les principes ségrégationnistes des lois des états du sud ; les autres courbent l’échine, ont peur et sont contraints de vivre petitement. «Separate but equal» disent les lois. Séparés mais égaux. L’égalité n’est que théorique. Et lorsque les deux communautés se croisent, se côtoient, échangent, c’est sur fond de moquerie, d’humiliation et de violence. Dans ce contexte, Old Pa Anderson, robustesse et cheveux blancs, usé par l’existence, tue ses journées entre l’alcool, le bordel et Old Ma, son épouse bienveillante, qui ferme les yeux sur ses infidélités. Le couple partage une douleur inextinguible. Huit ans plus tôt, leur petite fille Lizzie, 16 ans, a subitement disparu. Old Pa n’a pas pu réagir ; la Police n’a pas voulu...
(texte de F.Houriez pour BDGEST')


Hermann, de son vrai nom Hermann Huppen, est un dessinateur et scénariste belge de bande dessinée né en 1938. À partir de 1966, Greg écrit pour Hermann la série Bernard Prince et le tandem fera également la série Comanche en 1969. Entre-temps, il dessine les deux premiers albums de la série Jugurtha. Il commence en 1977 sa première série solo, Jeremiah. En 1984, il s'en écarte momentanément pour créer. Depuis les années 2000, il travaille sur des scénarios de son fils (Yves H.). Hermann a reçu en 2016 le Grand Prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de sa carrière.


Mon avis :

Old Pa Anderson est un one shot dramatique mettant en scène la vengeance d'un grand-père noir qui part en croisade contre les bourreaux blancs de sa petite fille, dans l'atmosphère étouffante du sud et du KKK. Un baroud d'honneur qui paraît alléchant sur le papier. Mais qui m'a laissé indifférent... à tel point que j'avais carrément oublié que j'avais déjà lu cette BD quelques mois plus tôt ! Sans doute parce que je connais bien le sujet qui m'intéresse grandement depuis longtemps, la BD ne m'a rien appris. Mais pire, elle ne m'a jamais surpris. C'est donc une déception en ce qui me concerne. Les ingrédients sont là, mais la sauce n'a pas pris avec moi. Inversement, pour ceux qui connaissent mal le sujet, cette BD en donnera un très bon aperçu et est à conseiller. Peut-être que si je l'avais lue 20 ans plus tôt...

Enfin, je signale que j'ai trouvé discutable et très limite le fait de que le Lombard colle une étiquette Grand Prix d'Angoulême sur la couverture de cette BD : ce n'est pas ce titre en lui-même qui est primé, c'est Hermann pour l'ensemble de sa carrière. L'éditeur a visiblement tenté d'augmenter les ventes en prenant les non initiés pour pigeons. Dommage.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CRITIQUES DE BD SUR LE VIF   Aujourd'hui à 12:35

Revenir en haut Aller en bas
 
CRITIQUES DE BD SUR LE VIF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaires palestiniennes : bâillonner les critiques
» Coups critiques !
» Michel Martelly n'est rien qu'un autre agent au service des usurpateurs.
» ForumHaiti; Des critiques et suggestions d'un internaute
» Le DSRP: pour un réel plan de développement d'Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: Section BD-
Sauter vers: