AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE CONVOI DE LA PEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: LE CONVOI DE LA PEUR   Sam 15 Oct - 21:39



Réalisé par William Friedkin en 1977, Le convoi de la peur (Sorcerer en VO) malgré un budget énorme, sera un cuisant échec commercial. La sortie du film tombera une semaine après celle du premier opus de Star Wars et ne pourra pas lutter contre cette formidable concurrence.

Au début pourtant, tout s'annonçait bien : Friedkin venait de triompher avec L'exorciste et French Connection, Hollywood ne pouvait rien lui refuser et Steve McQueen était pressenti pour le rôle principal. Mais le charismatique acteur se désista et Friedkin dût recomposer en urgence son casting, faisant appel à des acteurs moins connus. Exigeant, maniaque, le réalisateur explose rapidement son budget et les conditions de tournage se révèlent difficiles.

L'histoire ?
Trois hommes sont amenés à fuir leur pays, chacun pour de bonnes raisons. Manzon, banquier à Paris, risque la prison pour spéculation, Scanlon, minable escroc new-yorkais, est recherché par des truands et Kassem, terroriste palestinien, a la police israélienne à ses trousses. On les retrouve tous les trois gagnant péniblement leur vie comme ouvriers dans une raffinerie de pétrole au fin fond de l'Amérique du Sud. Le petit village où ils vivent est un bidonville insalubre et sordide où ils se retrouvent coincés, faute d'argent.
Une occasion inespérée d'en gagner se présente pourtant. Il s'agit de transporter à bord de deux camions de la nitroglycérine à travers la jungle. En dépit de l'immense danger que présente l'expédition (la nitroglycérine explose au moindre choc) nombreux sont ceux qui participent au concours destiné à trouver les meilleurs chauffeurs. Les trois hommes sont sélectionnés et s'y ajoute Nilo, un tueur professionnel (qui en réalité a vraisemblablement assassiné celui qui devait initialement conduire le camion). Les hommes réparent de vieux camions et y chargent la nitroglycérine. Le camion que conduisent Scanlon et Nilo porte, sur sa carrosserie, le nom de Lazaro, celui de Kassem et Manzon est le Sorcerer.

Un bon film d'action et d'aventure dans le style de l'époque et je ne vous dirai pas lequel des quatre survivra à cette expédition... Le tournage fût pourtant éprouvant dans la moiteur de la jungle en République Dominicaine et l'atmosphère sur le plateau "invivable" en partie à cause de la maniaquerie de Friedkin qui refaisait la même scène dix fois de suite parce qu'il n'était pas satisfait. La météo s'en mêla, soleil brûlant et pluie diluvienne au mauvais moment, interrompant le tournage. Le budget initial de 2 millions passa à 22 en quelques mois. La fameuse scène du pont de cordages nécessita... trois mois de tournage ! (On ne pouvait tourner que quelques heures chaque matin pour cette scène car après, la lumière changeait). La pluie fût "artificielle", créée par un système de pompes et de ventilation.
Le film fût donc un échec. Comme l'explique Tata Wikipédia, les temps avaient changé, ce genre de film brut et sombre n'était plus de mise au moment où Star Wars imposait sa magie et son rêve sur les écrans du monde entier. L'absence de stars internationales au casting ne fît qu'amplifier l'échec.

A noter qu'il s'agit d'une "nouvelle version" d'après Friedkin du film français Le salaire de la peur, sorti en 1953, film que le réalisateur aimait énormément et admirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Astre*Solitaire



Masculin Messages : 959
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE CONVOI DE LA PEUR   Dim 16 Oct - 13:10

Et oui, moi je ne me rappelle que du Salaire de la peur qui m'avait scotché. La scène où ils sont quasiment arrivés et que devant eux se dévoile la fin de la route ... en tôle ondulée... Rhaaa, j'en pouvais plus du stress que cela générait. Et donc de fait, je n'ai jamais eu envie de voir le remake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC



Masculin Messages : 2736
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: LE CONVOI DE LA PEUR   Dim 16 Oct - 14:37

Astre*Solitaire a écrit:
Et oui, moi je ne me rappelle que du Salaire de la peur qui m'avait scotché. La scène où ils sont quasiment arrivés et que devant eux se dévoile la fin de la route ... en tôle ondulée... Rhaaa, j'en  pouvais plus du stress que cela générait. Et donc de fait, je n'ai jamais eu envie de voir le remake.
Pareillement. La brochette d'acteurs français était aussi exceptionnelle. J'ignorais qu'un remake avait été fait.
@Astre*Solitaire, tu n'as pas répondu à mon MP d'il y a plusieurs jours, sur les Conan

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astre*Solitaire



Masculin Messages : 959
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: LE CONVOI DE LA PEUR   Dim 16 Oct - 15:05

On s'est croisé ^^, la réponse est partie ^^. Mais j'ai fait une petite pause de trois jours d'ordinateur ... semaine ultra crevante.
Pour les acteurs, je ne me rappelle que de Yves Montand. Mais il y a bien 20 ans que je l'ai vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CONVOI DE LA PEUR   Lun 17 Oct - 1:14

Je pense que c'est la seule fois ou j'ai préféré un remake à sa version originale. En comparaison je trouve le salaire de la peur plus vieillot, il n'a pas le même impact que le convoi de la peur. Ce dernier est plus sombre, plus halluciné également. Il suffit de voir l'une des dernières scènes très marquantes, avec un certain mysticisme, que ce soit dans les couleurs, l'ambiance et la photographie.
Le film qui connu un échec à l'époque est devenu culte aujourd'hui et est vénéré par beaucoup de cinéphiles, pour son atmosphère et son ambiance. Au niveau du casting il est certain qu'il est pléthorique. Mais on a quand même une star, Roy Scheider qui était au sommet de sa gloire dans les 70's (Les dents de la mer, French connection, Marathon man...), on a aussi Bruno Cremer, Francisco Rabal et Amidou, qui sont les 4 chauffeurs.

Ce film a une odeur de soufre, et je le trouve bien plus prenant que la version originale. Mais c'est les années 70, et son ambiance unique. L'esthétisme est assez impressionnante, donnant des allures quasi documentaire au film. La scène de la traversé du pont est plus que prenante, dans une atmosphère de tempête, assez marquante. Les personnages sont loin d'être des saints et souvent borderline, dans une moiteur omniprésente, vers une descente aux enfers.

Enfin on notera la BO magnifique du groupe electro Tangerine Dream, qui ajoute à l'atmosphère si particulière de ce film.

Un film à voir, une belle réussite, qui heureusement a été réhabilité avec les années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5721
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: LE CONVOI DE LA PEUR   Lun 17 Oct - 14:44

Friedkin n'est pas pour rien le réalisateur de L'Exorciste... Effectivement, on trouve par moments cette atmosphère particulière, lourde, malsaine et on sent bien que ces chauffeurs ne sont pas très recommandables. L'affiche que j'ai posté fait d'ailleurs plus songer à un film d'épouvante qu'à un film d'aventure. Le camion semble vivant, avec son seul phare comme une créature borgne et on dirait qu'il s'apprête à écraser l'homme, ce dernier tendant le bras en un geste dérisoire...
Friedkin fût d'ailleurs d'une maniaquerie infernale sur le tournage, ne filmant que quelques heures par jour afin d'avoir la même lumière tout au long d'une scène. Et celle du pont sous la pluie est une prouesse vu que la pluie fût "créée" de toutes pièces avec un système de pompes et de ventilateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2470
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: Re: LE CONVOI DE LA PEUR   Mar 18 Oct - 0:27

Le casting est une réussite, on a 4 acteurs d'horizon différent, et de nationalité différente. Ca renforce l'originalité du film, mettant un ton particulier à la production. Quand à Friedkin, c'est un cas à part à l'instar d'un Carpenter et d'un Peckinpah, la plupart de ses films sont devenus cultes. C'est un réalisateur hors norme, avec tous les excès possibles dans la réalisation. Il ne déroge pas à sa réputation, son film est violent, explosif, bien ficelé et surtout affiche un pessimisme que l'on n'est plus habitué à voir dans les films récents. Les années 70 en somme, une époque ou le vrai cinéma avait un sens.
Le camion sur l'affiche est en effet presque effrayant, il est menaçant, du au danger qu'il contient et les explosifs, il est une image mortelle. La première fois que j'ai vu cette affiche sans connaître le film et avec le nom sur l'affiche je pensais que c'était un film fantastique, voir d'épouvante. Ca renforce le coté angoissant de cette production. Il faut dire aussi que j'ai connu ce film grâce à sa musique sublime de Tangerine Dream. Son nom m'intriguait et je pensais tomber sur un film fantastique.

En tout cas on a un film atypique, marquant, à voir et à revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CONVOI DE LA PEUR   Aujourd'hui à 13:30

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CONVOI DE LA PEUR
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries en général-
Sauter vers: