AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CIVILISATION SUMERIENNE/BABYLONIENNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5733
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: CIVILISATION SUMERIENNE/BABYLONIENNE   Lun 30 Mai - 16:32

Babylone, cité des merveilles


Située dans l'actuel Iraq, sur l'Euphrate, Babylone a enflammé l'imaginaire et les mythes de générations d'archéologues, historiens, chercheurs de trésors et autres... La Bible à elle seule lui réserve une place de choix, mais souvent de façon négative, faisant d'elle la nouvelle Sodome, la cité du vice, de la corruption et de l'orgueil. Ce fût également la "capitale" d'Alexandre le Grand et c'est là que le conquérant insatiable mourût.

Pour son époque, Babylone avait de quoi surprendre... C'était une mégapole, une grande et vaste cité de peut-être 100 000 habitants, ceinturée de puissants remparts, de portes monumentales magnifiquement décorées d'émail bleu et de lions sculptés, dominée par de grandes ziggourats dont la légendaire tour de Babel sans oublier les mythiques jardins. Bâtie en plein désert, il faut imaginer ce que ressentait le voyageur épuisé en voyant soudain apparaître, vibrant dans les brumes de chaleur, la masse imposante de la ville enclose de ses remparts, parsemée de portes, tours et jardins... Le quartier des temples, à lui seul, alignait ziggourats et sanctuaires de briques dédiés aux dieux du panthéon babylonien. Les remparts, bordés de fossés, s'alignaient sur plus de 15 kilomètres et étaient assez larges pour que deux chars puissent y rouler côte à côte disait-on. 120 tours et entre 5 à 8 portes monumentales s'y succédaient dont la fameuse porte d'Ishtar.
A l'intérieur, on peut signaler aussi le pont de 120 mètres de long qui enjambait le fleuve, supporté par 7 massifs piliers. Grandes et larges avenues pavées de 20 mètres de large, palais, jardins suspendus, ziggourats... Oui, la cité avait de quoi éblouir. Dans le quartier sacré, les murs étaient couverts de plaques d'émail bleu glacé, ornés de bas-reliefs représentant des lions, des animaux mythologiques, des palmiers, des fleurs... Sans oublier de grandes bibliothèques où s'entassaient quantité de tablettes gravées (textes de loi, juridiques, religieux, traités...) et les jardins, miracle de verdure et de fraîcheur en plein désert, rendu possible par un système élaboré de canaux, roues hydrauliques et une maîtrise incroyable de l'eau.

Pourtant, la ville restera longtemps dans l'histoire comme la cité du Mal, "la grande putain de l'Apocalypse" et les chrétiens feront de Rome "la nouvelle Babylone", symbole de décadence et de corruption.
L'art s'est emparé également de cette vision fantasmée et négative : poètes,peintres, illustrateurs et réalisateurs ont brodé à l'envie l'image d'une cité fabuleuse et redoutable, flamboyante et impure, marquée par une destinée funeste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
 
CIVILISATION SUMERIENNE/BABYLONIENNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Constat d'une civilisation en détresse
» les cathos en érection pour défendre leur "civilisation
» ⊱ Les préjugés sont les pilotis de la civilisation ⊰ (LIBRE)
» Histoire de la civilisation Tyrannienne
» MYTHOLOGIE BABYLONIENNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES DECOUVERTES :: Chez l'historien-
Sauter vers: