AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CIVILISATION BYZANTINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: AUTRES CIVILISATIONS   Jeu 21 Mar - 20:41

Théodora, la putain devenue impératrice


Elle est l'une des plus grandes et célèbres impératrices, régnant aux côtés de Justinien sur l'empire byzantin alors que l'Antiquité touche à sa fin. Pourtant, Théodora revient de loin ! Sa date de naissance exacte n'est pas connue car elle est issue d'un milieu plus que pauvre. Elle voit le jour dans un faubourg misérable de la fabuleuse Byzance. Fille d'un dresseur d'ours, elle en est réduite à mendier des déchets de viande chez le boucher. Ce dernier lui donne des os où reste encore un peu de viande en lui disant : "C'est pour ton chien..."
Se rêvant actrice, elle réussit à se faire engager comme "bonne" à tout faire dans un théâtre. Un soir, les comédiennes l'emmènent avec elles voir une célèbre voyante du quartier. Pour rire, elle lui demandent de lire l'avenir de la maigre adolescente au teint sombre. La voyante s'exécute, reste figée de stupeur, puis baise le bas de la robe sale et usée de Théodora en lui disant : "Plus tard, souvenez-vous de moi Despina " Despina est le titre réservé à l'impératrice...
Devenue femme et n'ayant guère de succès sur les planches, Théodora n'a pas le choix et se lance dans la prostitution. Elle n'est pas vraiment belle, mais elle est intelligente, elle a du caractère, du répondant. Un de ses clients, un beau jeune homme timide vient la voir souvent. De plus en plus souvent... Il est Justinien, sénateur et neveu de l'empereur. Il finit par la demander en mariage, malgré ses origines et ses activités. Le destin de Théodora bascule.

Encore plus lorsque l'empereur, sans enfants, fait de Justinien son successeur et meurt. Théodora la putain devient impératrice de l'empire d'orient. Liée à son mari par une formidable complicité, ayant les pleins pouvoirs après lui, elle se montre maîtresse femme et souveraine d'envergure. Elle va même sauver le règne de son mari...
Janvier 532 : une émeute se transforme en véritable rébellion, les insurgés marchent sur le palais impérial, l'empereur, terrifié, s'apprête à fuir par mer. Mais où est Théodora ? La voici, en grande tenue d'impératrice, couronnée, entourée de ses dames d'honneur.
- Tu veux fuir César ? Alors fuis. Pour ma part, je reste fidèle à l'adage qui dit que la pourpre fait un bien beau linceul. Si certains ont oublié ce que c'est que de n'être rien, pas moi. Je suis impératrice, je mourrai en impératrice. Tu te fais apeller César ? Alors, agis en César !
Ebranlé, l'empereur se reprend, convoque les généraux Narcès et Bélisaire, donne ses ordres. Les émeutiers sont refoulés à l'hippodrome, on ferme les portes... Un massacre. Plus de 35 000 morts. La rébellion est écrasée.
Le règne de Justinien sera par la suite une époque glorieuse et prospère. A ses côtés, Théodora interviendra puissamment dans le domaine religieux et fera également beaucoup légiférer en faveur des prostituées et de leurs conditions de vie. Elle fonde même une maison de charité pour accueillir celles tombées malades ou devenues trop âgées. Intelligente, cynique et pragmatique, l'impératrice était crainte. Généraux, courtisans et dignitaires convoqués par elle ne se rendaient pas sans apréhension au "palais des larmes", surnom donné à la partie du palais impérial lui étant réservée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Ven 20 Fév - 21:54


L'ECRASEMENT DE LA SEDITION NIKA EN 532

La sédition Nika, tel est le nom de l'une des crises violentes qui faillit coûter la couronne à Justinien, empereur de Byzance.
Il s'agit d'une révolte populaire, qui éclata dans la capitale au début de son règne, en 532. "Nika" ("Victoire", en grec) était le cri de ralliement des insurgés.

L'origine en fut les querelles acharnées qui mettaient aux prises les factions de l'Hippodrome, les "Bleus" et les "Verts". On a peine à imaginer jusqu'à quel point le peuple de Constantinople se passionnait alors pour les courses de chars; selon la couleur de ses champions préférés, chacun se rangeait en fonction des factions rivales, véritables partis organisés qui avaient leurs milices, leur chef élu et qui se disputaient la faveur impériale.


Un dimanche de janvier de l'an 532, à l'Hippodrome, les Verts prirent à partie Justinien lui-même, l'accusant d'injustice à leur égard parce qu'il favorisait les Bleus. Des injures, on en vint aux coups et une émeute formidable éclata. Pendant huit jours, elle se déchaîna dans les rues de la capitale. Justinien, affolé, songeait à s'enfuir. Il fit part de ses projets à son épouse, la belle Théodora.
"Si tu veux fuir, César, c'est bien, dit-elle, tu as de l'argent, les vaisseaux sont prêts, la mer est ouverte; pour moi, je reste. J'aime cette vieille maxime que la pourpre est un beau linceul."

Ces fières paroles ranimèrent l'énergie de Justinien. Et la lutte reprit contre l'émeute.

Enfin, le général Bélisaire, fidèle à l'empereur, à la tête de ses troupes, réussit à cerner les insurgés dans l'Hippodrome. Pas de quartier, le massacre commence. Plus de 30 000 cadavres resteront sur place.

La populace, matée, terrifiée, ne bougea plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Sam 21 Fév - 10:25

Théodora, la putain devenue impératrice, a bel et bien sauvé l'empire ce jour là. Entourée de ses dames en grande tenue, vêtue elle-même en impératrice, elle n'y est pas allée de main morte selon certains témoignages de l'époque : " Bande de pleutres ! Vous vous faîtes apeller hommes et vous tremblez ! Si vous avez oublié l'horreur de n'être rien, moi non ! Tu te fais apeller César, alors agis en César ! Je suis impératrice et je mourrai en impératrice, me conformant à la vieille maxime qui dit que la pourpre fait un beau linceul"

Bien sûr, les versions et les paroles exactes varient, mais c'est sûr, elle n'était pas contente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Sam 21 Fév - 10:37

Oui, les paroles de Théodora varient d'une version à l'autre.

En tout cas, cela a redonné un "coup de fouet" à ces messieurs chargés de maintenir l'ordre dans Byzance.
Et Bélisaire n'y est pas allé de main morte... 30 000 cadavres... c'est plus de la répression, c'est carrément une hécatombe ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Sam 21 Fév - 10:45

L'Antiquité (Même si là on déborde sur le monde médiéval) offre un contraste assez saisissant : on y parlait art, philosophie et raison, on y bâtissait des merveilles architecturales, mais on ne faisait pas dans la dentelle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur



Masculin Poissons Messages : 1963
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 42
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Sam 21 Fév - 12:10

Gorak a écrit:
Et la lutte reprit contre l'émeute.
Enfin, le général Bélisaire, fidèle à l'empereur, à la tête de ses troupes, réussit à cerner les insurgés dans l'Hippodrome. Pas de quartier, le massacre commence. Plus de 30 000 cadavres resteront sur place.

La populace, matée, terrifiée, ne bougea plus.

Et ben voilà, on attend quoi pour faire pareil quand des casseurs foutent le bordel dans les manifs à Paris ? Ça en calmerait là aussi plus d'un. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: CIVILISATION BYZANTINE   Sam 21 Fév - 13:48

Albatur a écrit:
Gorak a écrit:
Et la lutte reprit contre l'émeute.
Enfin, le général Bélisaire, fidèle à l'empereur, à la tête de ses troupes, réussit à cerner les insurgés dans l'Hippodrome. Pas de quartier, le massacre commence. Plus de 30 000 cadavres resteront sur place.

La populace, matée, terrifiée, ne bougea plus.

Et ben voilà, on attend quoi pour faire pareil quand des casseurs foutent le bordel dans les manifs à Paris ? Ça en calmerait là aussi plus d'un. Twisted Evil

On les enferme dans le Stade de France et ... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Ven 18 Nov - 17:07

Une audience chez le Basileus...

"C'est Byzance !" Expression utilisée pour définir quelque chose de fastueux, somptueux mais aussi complexe. Une expression qui prend tout son sens si l'on se réfère aux audiences impériales au temps de la splendeur de Byzance.

Ils sont tous là, Nobilissimi, Clarissimi, Excellentissimi et autres nobles personnages surchargés de titres ronflants, couverts de pourpre et de bijoux, réunis dans le Chrysotriclinium du Palais de la Magnaure. Entouré des ennuques impériaux, des huissiers, des Praepositus (chambellans) et des silentiari chargés d'imposer le silence en présence du couple impérial, ils gardent la tête baissée, ignorant le Christ immense ornant la coupole. Les murs sont couverts de mosaïques à fond d'or, la pièce est embrumée d'encens, éclairée par des dizaines de lampes en or.
Assis sur leurs trônes surmontés de deux statues en or de la Victoire, couverts de soie, de joyaux énormes et étincelants, figés et silencieux, l'empereur et l'impératrice. Lui est le Basileus, César. Elle est la Vassilissa (aimée de Dieu), la Joie du Monde, l'Augusta. Entre eux et l'entrée, masquée par une ample tenture de pourpre, trois larges dalles de porphyre rouge, une pour chacune des Proskinisis (prosternations) rituelles que devra exécuter le visiteur.

Ce dernier, à son entrée, est aussitôt pris et soulevé par les aisselles par deux ennuques en amples robes blanches, symbolisant deux anges emmenant le visiteur vers Dieu dont le Basileus est l'image terrestre. Comme l'exige le protocole, ils voilent leur regard de leurs longues manches tout en entraînant le visiteur vers la première dalle, car nul ne saurait contempler en face le visage resplendissant de Dieu. Suite aux trois prosternations, le visiteur est littéralement porté vers le trône où, suivant son rang, il baise la robe, le pied ou la main des souverains. L'entretien est très court en général, notre homme garde la tête baissée et il lui est interdit de parler en premier ou d'oser interroger les souverains. L'audience terminée, le visiteur est repris en main par les ennuques qui l'entraînent à nouveau en sens inverse cette fois, au cours des trois prosternations d'adieu.

Simplicité, quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Ven 18 Nov - 19:19

Je me demande à quoi aurait ressemblé l'Empire byzantin aujourd'hui, s'il ne s'était pas effondré...

Et si les Turcs n'avaient pas pris Constantinople, en 1453, quel visage aurait l'Orient ? Parlerait-on encore grec dans la ville ? Constantinople serait-elle une métropole cosmopolite comme elle l'était à l'époque ?

Le défaut des Byzantins, et la raison pour laquelle cette civilisation s'est éteinte, ce sont des débats et querelles compliquées au sujet de la nature de Dieu et qui causaient de nombreuses divisions. Divisions théologiques, hérésies... par répercussion, cela a miné le pouvoir politique.

L'Empire Byzantin était un géant avec de nombreux trous dans sa cuirasse.

Cela ne l'a pas empêché, sur le plan intellectuel, d'être très avancé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Ven 18 Nov - 20:31

Byzance était le royaume de la chicane, poussée à son paroxysme : on allait jusqu'à s'égorger dans les rues sur la place, le sens d'un mot ou d'une phrase dans les textes sacrés.
Les querelles théologiques ont souvent dégénéré en véritables guerres civiles, meurtrières pour la cohésion de la société byzantine.

Après, sur le plan intellectuel, Byzance a été le refuge ultime de toute la pensée grecque et hellénistique, de toute la pensée antique. A la chute de Rome, penseurs, philosophes et érudits se sont réfugiés à Byzance. L'empire byzantin était chrétien mais on y enseignait Platon et Aristote, universités et écoles y foisonnaient. Le droit y connût de grandes avancées avec le Code Justinien, l'empereur ayant réuni les plus grands juristes du monde romain pour unifier et harmoniser tous les textes de loi hérités de Rome en un seul ensemble, clair, précis et cohérent.
Et puis Byzance, c'était le luxe, la soie, les mosaïques, l'or... Le plaisir aussi : bien que chrétienne, la société byzantine s'amusait, la ville regorgeait de tavernes, cabarets, théâtres, maisons de jeux, de plaisir... Les bains de Zeuxippos étaient gigantesques, rutilants de marbres, de jaspe, d'onyx... On venait s'y baigner et aussi s'y amuser dans les différentes cabines aux rideaux tirés...
Les Vikings eux-mêmes nommaient Byzance Midgard, "la cité des dieux", "le centre du monde", les chinois en parlaient comme de "la ville des villes"...
Pendant 1000 ans, Byzance à ébloui l'Occident et même le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Lun 21 Nov - 8:00

L'historien Jordanès, qui était lui-même d'origine Goth, raconte ainsi l'impression produite par Constantinople sur le roi Goth qu'il accompagnait :

"Quand il fut entré dans la capitale, il admira et dit : 'Voilà donc toutes ces choses dont on m'avait si souvent parlé - et je ne voulais pas y croire -, voilà cette ville fameuse !' Il tournait ses regards à droite, à gauche, examinant tour à tour la ville elle-même, le va-et-vient des navires, les célèbres murailles, et ne se laissait pas d'admirer : 'Certes, dit-il, l'Empereur est un dieu, un dieu sur la terre, et celui qui lève la main contre lui se rend coupable de sa propre perte.' "

(Jordanès, Histoire des Goths, 28.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Lun 21 Nov - 15:36

Il suffit de se rendre à Istanbul pour avoir une idée ce que fût "la ville des villes".
Le site est déjà fabuleux, exceptionnel, à cheval entre l'Europe et l'Asie, embrassant trois mers, sans oublier le Bosphore qui s'enfonce comme un détroit jusqu'à la mer Noire. Depuis ce qui est aujourd'hui la pointe du palais des sultans, le panorama est à couper le souffle.

Et puis, Byzance, c'était l'or, le marbre, les mosaïques. Les collines de la ville étaient couvertes d'églises, de palais et de bâtiments publics couverts de marbres polychromes et de mosaïques à fond d'or, resplendissant au soleil. Visiter aujourd'hui Sainte- Sophie ou Saint- Sauveur in Chora en donne également un aperçu. Pour les visiteurs arrivant par mer, la vision de la cité se révélant lentement, semblant surgir des eaux et des brumes avec ses dômes, ses coupoles étincelantes, ses tours, ses palais colorés et ses jardins, devait être saisissante. Sans oublier ses plaisirs : bains immenses et somptueux où des forêts de piliers de marbre soutenaient un ciel de coupoles, ses théâtres, cabarets, maisons de jeux et de plaisir, les courses de l'immense hippodrome... Byzance était une fête.

Et puis, les fantastiques murailles qui ont protégé la ville pendant 1000 ans. Attila lui-même, arrivé devant, a haussé les épaules et a fait demi-tour... En 674, les Arabes tentent une attaque par mer. Erreur fatale car c'est l'occasion pour les byzantins d'utiliser leur arme secrète, le feu grégeois. Leurs navires incendiés et la mer transformée en lac de feu, les Arabes ont vite fait demi-tour pendant que sur les remparts, les habitants ricanaient... La ville n'a jamais manqué d'eau non plus au cours de mois entiers de siège, grâce aux aqueducs et immenses réservoirs et citernes que l'on peut toujours visiter aujourd'hui.

Les Ottomans ne s'y sont pas trompés : une fois la ville prise, ils en ont fait leur capitale et se sont à leur tour laissés aller à la douceur de vivre, construisant des Yali, délicieux petits pavillons de marbre ou de bois au bord de l'eau, le long des rives du Bosphore et fréquentant à leur tour assidûment bains, cabarets et cafés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Gorak



Masculin Scorpion Messages : 3860
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 43
Localisation : La Principauté de Montbéliard
Emploi/loisirs : Paladin - aime la littérature, la musique, les voyages, découvrir d'autres cultures
Humeur : Agréable et courtoise

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Lun 21 Nov - 17:41

Voyageur Solitaire a écrit:


Les Ottomans ne s'y sont pas trompés : une fois la ville prise, ils en ont fait leur capitale et se sont à leur tour laissés aller à la douceur de vivre, construisant des Yali, délicieux petits pavillons de marbre ou de bois au bord de l'eau, le long des rives du Bosphore et fréquentant à leur tour assidûment bains, cabarets et cafés...

Et encore aujourd'hui, même si elle n'est plus capitale depuis 1923, cette ville garde sa réputation au point d'éclipser la capitale officielle, Ankara, qui, par ailleurs, est vraiment quelconque... enfin, moi, j'ai pas du tout accroché à Ankara.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://othello.forumculture.net/
Voyageur Solitaire
Admin


Masculin Messages : 5752
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Lun 21 Nov - 19:19

Impossible de comparer... Byzance-Constantinople-Istanbul est une ville millénaire, impériale, située sur un site magnifique, une ville surchargée d'histoire, d'art et de monuments. Elle a vu passer les Hittites, les Grecs, les Romains, les Ottomans, les Arabes, les Mongols, les Slaves, Huns, Vikings...

Mais pour marquer la rupture, Mustapha Kemal avait besoin d'un symbole fort, impossible d'édifier la Turquie moderne depuis la ville des sultans. Là aussi, il fallait une rupture totale.
Après effectivement, Ankara...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CIVILISATION BYZANTINE   Aujourd'hui à 21:27

Revenir en haut Aller en bas
 
CIVILISATION BYZANTINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Constat d'une civilisation en détresse
» les cathos en érection pour défendre leur "civilisation
» ⊱ Les préjugés sont les pilotis de la civilisation ⊰ (LIBRE)
» Histoire de la civilisation Tyrannienne
» LA CIVILISATION NAZCA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE PAVILLON DES DECOUVERTES :: Chez l'historien-
Sauter vers: