AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ALAN MOORE, le Maître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Long John Silver

avatar

Masculin Poissons Messages : 204
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 44
Localisation : Lille au trésor
Humeur : claudiquante

MessageSujet: ALAN MOORE, le Maître   Ven 12 Fév - 13:06

Dans mes dernières lectures d'Alan Moore, Le Dossier Noir, Century (cf. ici) ou Nemo (cf. plus tard), j'ai constaté que le mythe Lovecraftien s'invitait de plus en plus dans ses écrits. Ce qui n'est pas pour déplaire à l'ancien lecteur de l'écrivain de Providence que je suis. Je me suis donc plongé dans Neonomicon ces jours derniers.
Comme son nom l'indique, on est de plein pied dans l'hommage à HP Lovecraft et consorts. Le livre est constitué de deux histoires indépendantes mais liées entre elles par un trait d'union sanglant.
A chaque fois l'on suit l'enquête de policiers du FBI. La première est à mon sens la plus réussie mais aussi la plus courte. On y suit Aldo Sax un flic très doué mais doublé d'un gros raciste qui n'hésite pas à nous faire partager ses opinions sur les juifs ou les noirs. Aldo au début est en planque sous couverture. En effet il a relié une séries de meurtres gores au modus opérandi identique pour lesquels la plupart des coupables ont été arrêtés. Ce qui l’amène dans un quartier craignos de New York et surtout dans une boite de nuit fort particulière. Hélas pour lui Aldo tout fortiche qu'il est ne sait pas où il met les pieds...
L'autre enquête, quelques années plus tard, est menée par un tandem à la Scully et Mulder. Sauf que là Scully est un mec et Mulder une fille qui reprend du service après avoir soigné son addiction au sexe. Il se retrouvent eux aussi sur des meurtres identiques à ceux que Sax avait reliés. Et eux aussi vont se retrouver dans une situation des plus cauchemardesque...
Moore nous livre une bonne histoire dans la veine de Lovecraft transposé au 21ème siècle en y ajoutant une dimension sexuelle inexistante chez HP. Ou du moins pas aussi explicite chez ce dernier. Un comics a ne surtout pas mettre entre les mains des plus jeunes ;-)

Côté dessins Jacen Burrows que j'avais déjà croisé sur Crossed est fort efficace. Il faut croire qu'il est très doué pour dessiner les trucs gores (même s'ils sont rare ici par rapport à Crossed). Mais c'est la mise en page qui m'a surtout marqué. Uniquement constituée de larges vignettes verticales ou horizontales destinées je pense à donner un aspect cinématographique. Justement c'est bien l’impression qui m'a dominé en refermant ce livre, on dirait un film. Enfin un film réussi sur le mythe de Lovecraft mais en BD !!!

En bref certainement pas le meilleur Moore (la barre est trop haute) mais un bon livre qui s'adresse surtout a ceux qui veulent retrouver l'ambiance des livres  du Lovecraft Circle.
D'rrnhai dho-na, ia g'htep yrnthlai ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ALAN MOORE, le Maître
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alan Kesey [terminé]
» Alan Humphries
» ALAN LANGFORD
» THE ALAN PARSONS PROJECT
» ALAN LEE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section générale :: Les Comics-
Sauter vers: