AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)

Aller en bas 
AuteurMessage
cdang

avatar

Masculin Messages : 1258
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Dim 25 Oct - 12:17

Les Sorciers de la guerre (Wizards)
Ralph Bakshi, 1977

Les Sorciers de la guerre est un film d'animation fantastique post-apocalyptique. J'aurai pu le classer dans les films de S.-F. ou des dessins animé, j'ai choisi la catégorie fantasy qui est revendiquée par le réalisateur.


Synopsis

Notre terre a fini par s'embraser dans un apocalypse nucléaire. Le monde se relève de ses cendres : des mutants se répandent dans les zones contaminées, tandis que le Petit Peuple, les elfes et les fées, réapparaissent dans les zones restées saines.

3000 ans après, la reine des fées donne naissance à des jumeaux un soir d'orage : Loup Noir (Blackwolf), un mutant, et Avatar, un enfant sain, tous deux des sorciers. Loup Noir prend la domination sur les mutants et fonde la ville de Scortch 1 tandis qu'Avatar reste fidèle à sa mère jusqu'à sa mort.

3000 ans plus tard encore, Loup Noir tente d'envahir les terres saines mais les mutants sont indisciplinés et manquent de courage. Avatar mène le combat avec les elfes et les fées, puis il se retire dans le royaume de Mortagar où il enseigne la magie à Elinor, la reine des fées de ce royaume.

En fouillant dans les décombres de l'ancien monde, les troupes de Loup Noir découvrent un puissant artefact du passé : un projecteur cinématographique. Grâce aux films de propagande nazie, Loup Noir réussit à galvaniser ses troupes, à invoquer des démons de l'enfer pour les encadrer, à recréer des terribles armes de guerre (chars d'assaut, fusils, mitrailleuses) et à subjuguer les pauvres elfes et fées, fascinés et effrayés par cette débauche de violence. La conquête commence ; les armées des elfes et des fées, refusant le recours à la technologie, sont balayées.

Loup Noir envoie un robot, Nekron 99, pour assassiner son frère Avatar. Celui-ci échappe à la tentative et réussit à retourner le robot, en le rebaptisant Paix (Peace). Avatar, Elinor, Paix et Aiglon (Weehawk), un jeune guerrrier elfe, se mettent en route vers Scortch 1 dans le but d'éliminer Loup Noir.


1 - Elinor et Avatar. 2 - Nekron 99/Paix. 3 - Armée des elfes


1 - Loup Noir et son serviteur Larry. 2 - Armée des mutants. 3 - Armée des démons (rotoscopie)

Commentaire

Ralph Bakshi est connu pour ses dessins animés atypiques, politiques et moralement à l'opposé de la bienséance des associations familiales étatsuniennes. Esthétiquement, le film mêle du dessin animé « ligne claire », des images filmées, en particulier pour les effets de brume et les films de propagande nazie, de la rotoscopie (dessins décalqués sur des images filmées), et les scènes sont entrecoupées de plans fixes sur des pastels blancs sur fond beige, commentés par la voix d'une narratrice. Avatar est une sorte de pitre fumant les cigares avec ses pieds, Elinor est en string et décolleté plongeant laissant paraître le bout de ses seins ; Bakshi ne se prend pas vraiment au sérieux. Les ruptures d'ambiance esthétique sont fréquentes et accentuent les contrastes entre les factions. Le tout est servi par du rock progressif.

Jean-Baptiste Thoret (dos de la jaquette du DVD Wild Side Vidéo) a écrit:

Les Sorciers de la guerre, c'est Walt Disney plongé dans les volute de marijuana, Robert Crumb catapulté au pays des Schtroumpfs heavy metal ou Tolkien passé à la lessiveuse de la contre-culture. Avec Les Sorciers de la guerre, Bakshi livre une fable politique radicale et hallucinée sur la manipulation des masses, balancées entre la croyance et la technologie, entre un magicien rondouillard et alcoolique, et de vieilles bandes de propagande nazie exhumées par Blackwolf. Au milieu de ce bestiaire interlope qui évoque parfois la faune de Star Wars, la rotoscopie, ce procédé mélangeant images animées et prises de vue réelles, produit des séquences hypnotiques et éblouissantes, toutes rythmées par les synthés atmosphériques d'Andrew Belling. Un chef-d’œuvre du genre.

On note que Mark Hamill tient un petit rôle, celui de la voix de Sean, une fée de la forêt. La même année, il joue dans un petit film de space opera qui le fera connaître…


Dernière édition par cdang le Mer 23 Nov - 13:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3306
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Dim 25 Oct - 22:35

J'ai parcouru en diagonale pour ne pas avoir trop d'info dessus, mais ça me donne envie. J'aime bien les ovnis cinématographiques, et les trucs moralement à l'opposé de la bienséance des associations familiales étatsuniennes des 70's ne sont pas pour me déplaire.

Et puis, rien que pour ce superbe commentaire :
Citation :
Robert Crumb catapulté au pays des Schtroumpfs heavy metal
je me dois de voir ce film.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1258
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Lun 26 Oct - 11:15

VIC a écrit:
J'ai parcouru en diagonale pour ne pas avoir trop d'info dessus
Pas d'inquiétude, je n'ai résumé que le tout début. Ça représente « un certain temps » du film, mais Bakshi prend le temps de mettre tout en place, ça ne démarre pas in medias res.

VIC a écrit:

Et puis, rien que pour ce superbe commentaire :
Citation :
Robert Crumb catapulté au pays des Schtroumpfs heavy metal
je me dois de voir ce film.
Je crois effectivement que ça va te plaire. Par contre évite d'inviter des amis Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3306
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Lun 26 Oct - 19:14

Tu as raison pour les amis. Je vais plutôt inviter mon banquier et mon inspecteur des impôts, ça brisera la glace.
Ou plutôt, je crois que le visionnage de ce film se fera tout seul, sous le manteau, avec des airs de conspirateurs, avec l'espoir narcissique qu'en démarrant le film à 20h58 précise, je serais probablement le seul être humain, même le seul être de l'univers, à regarder ce film. Je tâcherai d'augmenter mes probabilités en mangeant en même temps un sandwich rillettes, histoire d'être vraiment le seul être de l'univers à regarder ce film tout en mangeant ce plat.

Plus sérieusement, j'ajoute le film à la liste des plusieurs dizaines que je dois voir un jour, sachant que je n'aurais pas le temps de les voir avant plusieurs mois...

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1258
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Mar 27 Oct - 9:22

Avec ou sans cornichons, les rillettes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3306
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Mar 27 Oct - 12:31

Les cornichons sont absolument indispensables pour mes goûts personnels, et de plus, ils entrent dans le calcul des 5 fruits et légumes par jour.
C'est comme l'ail dans dans les escargots : ils apportent de la verdure tant vantée par les médecins et nutritionnistes.
Grâce à aux cornichons ou a l'ail, on peut donc manger sans modération des sandwichs rillette et des escargots à l'ail : c'est bon pour la santé.
L'ennui par contre avec le sandwich rillette et les escargots à l'ail, c'est que ça ne s'accorde pas très bien avec du jus de carotte. Cela passe beaucoup mieux avec du vin rouge. Et comme le vin, c'est du raisin, ça rentre aussi dans le calcul des 5 fruits et légumes par jours.

Par goût personnel, il m'est difficile de boire du vin rouge sans manger de fromage, qui est mon pêcher mignon. Mais comme c'est un pêcher, ça rentre aussi dans les 5 fruits par jours.
Et puis les fromages, c'est bon contre l'ostéoporose. Ne pas hésiter à prendre des fromages à l'ail pour encore avoir l'alibi de la verdure.

D'un autre côté, il m'est impossible de manger du fromage sans pain, ce qui est un souci vu qu'on mange déjà du pain avec le sandwich. Cette équation épineuse s'appelle le Paradoxe de Moebius. C'est un problème fondamental et à ma connaissance, aucun philosophe sérieux n'a encore étudié ce point précis. Ceci dit, les philosophes, surtout les antiques, n'étaient pas réputés pour être des spécialistes des sandwich rillette ou des escargots à l'ail : aucune représentation dans l'art classique ne les montre en train de déguster ces plats là. Certains avaient même un alimentation déplorable, mangeant de la cigüe. Diogène par contre aurait pu sauver l'honneur puisqu'il vivait dans un tonneau. Seulement voilà, là aussi, aucun historien ne le souligne assez : Diogène avait le très mauvais goût de vivre dans un tonneau vide.
La démarche scientifique ne doit pourtant pas exclure a priori que les philosophes grecs ne mangeaient jamais de sandwich rillettes, sous prétexte qu'on ne les voit jamais le faire dans les représentations de l'art classique. Pas impossible que Platon soit sorti de sa grotte parce qu'il avait un petit creux et qu'il ait voulu s'acheter un sandwich rillette au Franprix du coin. Et qu'il soit retourné dans sa grotte obscure pour le bouffer, sans que personne ne puisse le voir.

Personnellement, j'ai même une théorie, qui serait que Dieu, dans la Création d'Adam, sur le plafond de la coupole de la Chapelle Sixtine, tend la main vers Adam pour lui donner un sandwich rillettes, ce qui est quand même un sacré don fait à l'humanité. Seulement voilà, comme il est interdit pour les touristes de manger dans la Chapelle, les autorités ont conspiré pour cacher le fameux sandwich, en le dissimulant lors d'une restauration de tableau. Une restauration rapide sans sandwich, c'est tout bonnement criminel.

L'autre théorie, serait que le sandwich soit en fait tombé par terre sur le sol de la Chapelle, à cause de la Loi de la Gravité : c'est très sérieux. A l'instant même où Newton découvre la Loi de la Gravité en 1687, le sandwich serait donc tombé par terre. On connaît l'hostilité de l'Eglise face aux théories scientifiques qu'elle balaye d'un revers de la main, bien avant l'invention du Jocari, tout comme le sandwich tombé par terre qu'il a fallu balayer parce que ça faisait désordre.
Il s'agit d'une tentative d'étouffer l'Affaire du Sandwich de la Chapelle Sixtine, rappelant les heures sombres de l'Inquisition. On en trouve d'ailleurs des réminiscenses dans l'expression "Etouffe-Chrétien".

L'Eglise a ensuite envoyé discrètement le bien nommé Capitaine Cook cacher les preuves, à savoir les restes compromettants du sandwich à l'autre bout du monde, où il connu une fin terrible -Cook, pas le sandwich-, dévoré par les cannibales des Iles Sandwich qui ne s'appelaient pas encore comme ça à l'époque.


Voilà, en résumé, on peut très bien avoir une alimentation saine et équilibrée en ne se nourrissant que de sandwich-rillette-cornichon et d'escargots à l'ail, de vin rouge et de fromage. Le tout est quand même d'avoir une alimentation variée en évitant de manger trop de fois d'affilée ces bons petits plats. Il suffit d'alterner : un coup un sandwich avec un Bordeaux, un coup des escargots de Bourgogne avec un Bourgogne, etc ...

Citons quand même l'erreur classique des cuisiniers débutants :
mettre de l'ail dans le sandwich rillette, ou des cornichons dans les escargots.

Pour les experts, je recommande de manger les escargots à l'ail avec des baguettes chinoises, c'est très amusant, surtout quand on dîne chez sa belle-mère avec une belle nappe en dentelle. Les dimanches midi deviennent très vite plus rigolos avec cette petite astuce.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1258
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Mar 27 Oct - 13:59

Dis, dans ton fromage frais ail et fines herbes, c'est quoi exactement les fines herbes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIC

avatar

Masculin Messages : 3306
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Mar 27 Oct - 14:25

La question m'a souvent été posée quand je commets un petit texte délirant et absurde.
Je n'ai besoin d'aucune substance pour produire ces petits textes, c'est naturel chez moi.
Et ça me va très bien comme ça. Je n'ose pas imaginer ce dont mon cerveau serait capable si il était sous l'emprise d'une drogue. Bref, jamais de drogue pour moi.

J'ai recyclé le texte pour une nouvelle histoire comique d'Astre d'Or 4,5 sur la Taverne.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cdang

avatar

Masculin Messages : 1258
Date d'inscription : 15/10/2014
Localisation : Le Havre (76)

MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   Mar 27 Oct - 16:12

'fin bon, tant que c'est des rillettes sarthoise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Sorciers de la guerre (Wizards, Ralph Bakshi, 1977)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dessin-animé de Ralph Bakshi
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries Fantasy-
Sauter vers: