AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 STEAMFUNK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6246
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: STEAMFUNK   Jeu 22 Oct - 19:19


Le Steamfunk, vous connaissez ?
Mouvement relativement récent et encore méconnu, le Steamfunk se définit comme un univers Steampunk de culture majoritairement noire, où se retrouvent des éléments de la blackploitation, de la SF, de la culture et mythologie africaine. Le mouvement va plus loin qu'un simple "Steampunk noir", l'univers est souvent en rapport avec deux mondes précis : l'Afrique coloniale transposée dans le Steampunk ou le sud des Etats-Unis dans la période de la guerre de Sécession, genre Django Unchained, l'ensemble vu du point de vue de la communauté noire. Il s'agit donc d'une relecture du Steampunk, un Steampunk raconté et vécu sous une perspective aux racines africaines ou afro-américaines.

Pour beaucoup de ses auteurs et artistes, le Steamfunk serait une réaction à l'encontre d'un Steampunk majoritairement vu sous un angle "colonialiste" et "impérialiste" où la culture occidentale s'avère dominante. Ces auteurs noirs ont donc repris les schémas du Steampunk en les modifiant pour créer un nouveau genre où l'esprit, la culture et l'esthétisme "black" seraient prépondérants.

Parmi ces écrivains, citons Valjeanne Jeffers, Milton Davis, Maurice Broaddus, NK Jemisin, Malon Edwards ou encore Balogun. Ce dernier est un écrivain, scénariste et producteur, considéré comme l'un des fers de lance du mouvement. C'est d'ailleurs en tombant sur son site officiel (complètement au pif...) que j'ai découvert ce mouvement. On lui doit Moses :The Chronicles of Harriet Tubman, Once upon a time in Afrika (plus considéré comme Sword and Soul), des nouvelles sur les arts martiaux (dont notre homme est fervent adepte)...
Milton Davis a lui écrit Rite of passage et Ngolo.
Valjeanne Jeffers est quant à elle l'auteur de la saga Immortal qui comprend : Immortal, Immortal II: The Time of Legend, Immortal III: Stealer of Souls et Immortal IV: Collision of Worlds (tournés vers la SF)

Le mouvement semble encore largement "underground" et confidentiel (beaucoup de ces oeuvres se trouvent par le biais du Net) mais pourvu d'une vitalité incontestable. Citons enfin Charles Saunders, considéré comme un inspirateur du mouvement, étant le premier écrivain à avoir imposé un héros noir, Imaro (Il a d'ailleurs écrit la préface de Once upon a time in Afrika).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3012
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: STEAMFUNK   Jeu 22 Oct - 21:20

Je me souviens du temps où j'étais l'un des premiers à parler du steampunk, mais là, tu m'apprends un truc !
Et bien en y réfléchissant, c'est vrai que le steampunk porte un regard occidental plutôt colonialiste. On est dans la lignée d'un Jules Verne et des autres romans d'écrivains occidentaux de l'époque. Comme ensuite le steampunk réutilise ses héros du passé, on reste avec à peu près le même point de vue. Notons quand même que dans la Ligue des Gentlemen Extraordinaires d'Alan Moore, le Capitaine Nemo est un Indou. Le Nemo original de Verne est quand même très atypique pour l'époque et plus en phase avec l'esprit rebelle de la Blax.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6246
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: STEAMFUNK   Ven 23 Oct - 14:58

Le site de Balogun est assez difficile à comprendre... Sous certains aspects, ce mouvement ressemble à un Steampunk "noir", mélange parfois foutraque de Steampunk, SF, Soul Fantasy... Et à certains moments, c'est très pointu, avec une esthétique, des codes, des oeuvres aux univers bien détaillés...
On peut en gros parler de Steampunk noir je pense, où le côté victorien et vapeur se teinte de mythologie, culture et esthétique africaine ou afro-américaine.

Le risque, c'est que ce style reste replié sur lui-même, reste "communautaire" et passe finalement pour un genre écrit par des auteurs noirs pour un public noir... Un genre cloisonné et confidentiel, réservé à une certaine catégorie.
Après, je peux comprendre qu'un sincère amateur de Fantasy, de SF ou de Steampunk noir ne se reconnaisse guère dans les héros habituellement présentés dans ces univers... Si la SF est un peu plus ouverte dans ce domaine, pour ce qui est de la Fantasy (à part Imaro) et plus encore du Steampunk, les héros noirs ne se bousculent pas au portillon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
VIC

avatar

Masculin Messages : 3012
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: STEAMFUNK   Ven 23 Oct - 15:24

Je n'ai pas trop réfléchi au sujet, mais je crois qu'on assiste à une recherche perpétuelle de nouveaux styles ou genres, en notant au passage l'apport créatif de la BD, du JDR, etc ... qui veulent élargir les frontières. Pour ça, rien de tel que de mettre un nom sur quelque chose de nouveau. C'est le même esprit qui anime les musiciens qui baptisent leur style de musique, une façon pour eux d'en devenir l'un des pères fondateurs, une référence.
Donc ça ne m'étonnerait pas qu'on assiste à un florilège de courants et modes, de sous-genres, de néologismes, parfois même réduits à l'état de niche, comme pourrait l'être le steamfunk.
D'ailleurs on a déjà vu apparaître le diesel punk, le radium punk avec Les Brigades Chimériques (article à venir dans la section BD et JDR), le steamfunk donc, et sans doute d'autres.

Donc créer un genre avec ses codes, et le nommer, me semble avoir pris de l'importance de nos jours. Le courant de la SF Cyberpunk n'a pas grand'chose à voir avec le Steampunk, à part la consonance du nom. Mais j'ai l'impression qu'on voit bien qu'il y a un éclatement culturel, un gigantesque cross-over, une recherche de style, des recombinaisons, des mélanges, de l'expérimentation. C'est très marginal et réservé à quelques pionniers au départ, mais parfois, comme pour le steampunk, le succès peut venir, grandir, et toucher un public bien plus large.

Pour le steamfunk, c'est vrai que ça semble quand même assez réduit. Certes il y a des amateurs comme toi et moi de la Blax dans la musique, ou les films, mais ça reste assez confidentiel quand même.

_________________
Ë=alt0203...  Ï=alt0207...œ=alt0156... Œ =alt0140...Ç=alt0199...Á= lt181... Â=alt182...À=alt183...Ç=alt128...È = alt 212 ... É=alt144...ø=alt0248...Ø=alt0216
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6246
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: STEAMFUNK   Jeu 29 Oct - 16:11

Pour ceux qui veulent en savoir plus...


L'anthologie indispensable, les plus grands textes Steamfunk par Milton Davis et Balogun. SF, Soul Fantasy, horreur et Steampunk... revisités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: STEAMFUNK   

Revenir en haut Aller en bas
 
STEAMFUNK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LA BIBLIOTHEQUE :: La section Science Fiction :: La SF et ses sous-genre-
Sauter vers: