AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PROJECT ZERO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: PROJECT ZERO   Mar 26 Mai - 20:09


Jeu connu aussi sous le nom "Fatal Frame", sorti sur playstation 2 en 2002 en Europe. Gros succès pour ce jeu horrifique même si moins connu que la saga Silent Hill

L'histoire : Elle se base sur "des faits réels ?"
Dans le jeu ces faits se sont passés au manoir Himuro non loin du village Choko. Tous les 30 ans, un rituel se déroulait pour maintenir fermé une porte entre l'enfer et le sanctuaire du manoir. Ce rituel était constitué de plusieurs sacrifices de jeunes filles. Après que le célèbre écrivain Junsei Takamine ait disparu alors qu'il explorait la région pour son nouveau roman, un jeune homme du nom de Mafuyu part à sa recherche et découvre que son mentor a disparu dans les environs du manoir Himuro. Mafuyu fera l'erreur de son mentor : entrer dans ce sombre manoir.
N'ayant aucune réponse de son frère depuis plusieurs semaines, la sœur de Mafuyu, Miku (VOUS), part à sa recherche. Cette dernière a la capacité de voir les esprits. Sa mère lui a confié une vieille caméra (la caméra Obscura) pour la protéger. Au fil du jeu, la jeune Miku découvre la sombre histoire du manoir Himuro, de ces sacrifices, du culte diabolique que la demeure a connu.

Et là c'est le drame !! En effet vous n'aurez pour vous défendre qu'un banal appareil photo mais aux pouvoirs exorcisant ce qui s'avérera bien utile face à des spectres agressifs.

Bouh qu'il est laid !


Le jeu fait la part belle a la peur, cette impression d'être en permanence surveillé, entouré d'êtres hostiles. Pas d’hémoglobine (ou peu), pas de fusil à pompe ni de lance roquette. Les cut-scenes sont en noir et blanc renforçant l'impression de malaise. Les graphismes sont fins mais parfois un peu trop sombres (la lampe de l’héroïne n'éclaire pas très bien à mon goût)

Plus on progresse, plus on en apprend sur les faits effrayants qui se sont déroulés dans ce manoir / temple Shintoïste. J'avoue avoir sursauté à de nombreuses reprises car les ennemis sont des fantômes et donc surgissent brusquement devant vous, seulement signalé par une marque orange prés de l'icône appareil photo (bleu quand c'est juste un point intéressant à photographier).

Je n'en dit pas plus car ce jeu vaut vraiment le coup et je ne veux pas spoiler.

Une pièce superbement éclairée Laughing


Bien sur notre appareil photo peut s'upgrader avec des points obtenus quand on exorcise un fantôme. On peut augmenter ses capacités classiques (prendre plus vite, se charger plus vite et une plus grande portée) mais aussi des compétences spéciales comme : ralentir temporairement les fantômes, les suivre, les repousser...)

Sans compter les différents films, du basique (qui ne fait pas beaucoup de dégât) au plus puissant (bien sur plus rare à trouver) qui fait un max de dégâts et donc à réserver aux boss !

Par moment il faudra se creuser la tête sur des petites énigmes pas trop difficiles pour peu que vous aillez trouvé les indices (en général dans les notes laissés par votre frère ou par les différents protagonistes alors qu'ils étaient encore vivants)

Par exemple :


Parfois on trouve des objets de soins qui sont fort utiles même si ces derniers peuvent être économisés car les boss ont bien souvent un patern bien précis et en étant attentif et pas trop émotif il est assez simple de comprendre comment les combattre sans trop morfler (attention d'ailleurs car certains boss tuent en 2 coups !)

Un très bon jeu qui a eu des suites (le 2e opus est également dispo sur ps2 mais je ne l'ai pas donc je ne peux vous dire ce qu'il en est de cette suite...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Admin
avatar

Masculin Messages : 6090
Date d'inscription : 07/01/2012
Localisation : Anywhere out of the world...
Emploi/loisirs : Tout, passionnément...
Humeur : A décidé de ne plus s'inquiéter.

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Mer 27 Mai - 18:01

Atmosphère alléchante et en plus, on n'a pas l'air d'être dans le genre de jeu où l'on dézingue à tout va avec des litres d'hémoglobine et de la viande rouge sur les murs...
Par contre, les héroines à la japonaise genre "Lolita" en uniforme de petite écolière, c'est vraiment pas mon truc. Si incarner une femme ne me dérange absolument pas, j'aurais du mal à me voir en ce genre de personnage.

Inspiré de fais réels ? C'est à dire ? Cette maison était le siège d'un culte satanique, le théâtre de sacrifices humains ? Tu en sais plus là-dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-terres-de-vs.forumgratuit.org
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Mer 27 Mai - 18:46

Non rien trouvé mais c'est peut être juste un banal fait divers d'un meurtre dans un temple shintoïste qui a inspiré ce jeu. Ou alors une légende locale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Jeu 28 Mai - 14:51

J'ai trouvé ceci concernant les rituels de sacrifices :

Les "Hitobashira" (pilier humain). Ce type d'histoires mettant en scène des sacrifices humains sont très populaires, et des restes de corps ont été trouvé dans des murs de châteaux, des rivières, ou encore des ponts. Les Rituels Hitobashira se produisent souvent près d'une source d'eau.
Note : Hitobashira est juste un terme pour signifier sacrifices humains. Le mot moderne est Hitomigoku (Hitomi : chair/corps humain). Il existe aussi Hitogaki ("haie" humaine), utilisé pour les sacrifices massifs, avec plusieurs victimes dont les cadavres seraient empilés les uns sur les autres.
Il est important de rappeler que les victimes des sacrifices Hitobashira sont volontaires. Si ce n'est pas le cas, le rituel ne marchera pas.

Les cas les plus connus et "reconnus" concernent le château de Maruoka et celui de Matsue (que j'ai visité sans connaitre ce fait sinistre...)

Lorsque Shibata Katsutoyo, le neveu de Shibata Katsuie, fit construire le château de Maruoka,le mur du château s’écroulait quelque soit le nombre de fois ou il fut reconstruit. Un des membres de la cour suggéra que l'on fasse un sacrifice humain. Oshizu une femme borgne ayant deux enfants et vivant pauvrement fut désignée.Elle accepta à condition qu'un de ses enfants deviennent samouraï. Elle fut enterrée sous le pilier central du donjon du château. Peu de temps après la construction du château s'acheva sans probleme.. Peu après Katsutoyo changea de province, et le fils ne fut jamais samouraï. L' esprit de la défunte mère fut empli de haine et tous les ans lorsque le printemps arrivait elle faisait inonder les douves en provoquant des pluies diluviennes. Les gens l'appelait "la pluie des larmes de détresse d'Oshizu", et ont érigés une petite tombe pour calmer son esprit.

Pour Matsue aucun nom n'est noté, on l'appelle seulement "la vierge de Matsue", on dit qu'elle était belle et qu'elle aimait la danse. Après que le château fut construit, une loi fut votée interdisant à une fille de danser dans les rues de Matsue. Parce que sinon la colline Oshiroyama aurait des frissons et le château serait secoué de «haut en bas»...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Ven 29 Mai - 12:04

Apparemment le lieu existe, cette blogueuse a même pu le visiter (sur le lien elle montre des images du jeu et du véritable lieu)

Par contre surlignez le texte car bizarrement écrit en jaune (donc illisible en tant que tel)

http://amaury.photo.over-blog.com/article-31963089.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
dav-ID

avatar

Masculin Taureau Messages : 187
Date d'inscription : 05/12/2014
Age : 38

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Ven 25 Sep - 20:53

Si il y a bien une série qui m'a fait le plus peur...c'est bien celle là...combien de fois j'ai sursauté ou je n'ai pas osé franchir le pas d'une porte de peur de découvrir ce qu'il y avait de l'autre côté (surtout en jouant le soir dans le noir avec un casque sur les oreilles)... pale

Pour ma part j'ai terminé les 3 épisodes sur la PS2...


Albatur a écrit:

Un très bon jeu qui a eu des suites (le 2e opus est également dispo sur ps2 mais je ne l'ai pas donc je ne peux vous dire ce qu'il en est de cette suite...)

Si tu as aimé le premier, je te conseille fortement de faire les 2 autres épisodes sur PS2...




On incarne cette fois-ci la jeune Mio Amakura qui a une sœur jumelle du nom de Mayu...alors que celles-ci sont dans une belle forêt sous un beau soleil d'été, forêt qu'elles connaissent parfaitement pour y avoir jouées plusieurs fois lorsqu'elles étaient des enfants (lieu où Mayu a subit une grave blessure à la jambe en tombant d'une falaise...blessure qui la fait boiter lorsqu'elle marche...accident causé par sa sœur Mio et qui la tourmente depuis)...

Mayu constate la présence d'un bien étrange papillon rouge au loin et va alors le suivre machinalement...Mio, constatant l'absence de sa sœur, décide de la rattraper...elle se retrouve alors dans une clairière avec des tas de papillons et une sorte d'autel en son centre...elle se retrouve alors victime d'une bien étrange vision...d'une jeune femme en kimono blanc s’enfuyant à travers la foret et ensuite une autre où elle peut voir une femme toujours en kimono, debout dans une salle au milieu de nombreux cadavres au sol, cette femme ressemble beaucoup à Mayu...revenant à la réalité, elle constate avec étonnement que la forêt n'est plus la même, il fait nuit noire et un étrange brouillard flotte dans l'air...

A travers les arbres, elle peut apercevoir des lueurs au loin...elle décide d'aller dans cette direction, retrouve sa sœur et vois qu'il y a un village...elle décide alors d'aller là bas pour frapper à une porte et demander le chemin du retour...malheureusement pour elles...elles ne savent pas, c'est que ce village est maudit...à l'origine menacé par la montée des eaux lié à la construction d'un barrage, le village disparu mystérieusement un jour et semble maintenant bloqué dans une nuit sans fin...


On retrouve toujours les mêmes mécaniques que le 1er...un rituel macabre (qui fonctionne avec des jumelles cette fois-ci, ça tombe bien)...des esprits et des apparitions (en particulier deux esprits (un folkloriste et une femme au kimono) qui semblent pourchasser les deux sœurs et qui reviennent souvent dans le jeu)...on s'éclaire toujours à la lampe torche (qui fonctionne toujours autant mal)...

Au début du jeu on possède un appareil photo normal, même si très rapidement on va récupérer la fameuse caméra "Obscura"...cet appareil magique capable de voir l'invisible sera bien pratique pour Mio et Mayu...non seulement il est capable de prendre en photo les diverses apparitions (ce qui permet de gagner des points suivant la qualité de la photo pour ensuite les dépenser dans un arbre de compétences pour booster la puissance de l'appareil (cercle de capture plus grand, plus de symboles magiques pour plus de dégâts, réalisation de combos, etc...)), il est capable de faire apparaitre des images cachés et surtout, de combattre les esprits qui veulent du mal aux deux jeunes femmes en pompant, lorsqu'on presse sur la détente, l'énergie spirituelle de ces derniers jusqu'à disparition (même si comme je l'ai dit plus haut, certains reviendront souvent dans le jeu)...
Lors d'un combat, on vise un esprit et lorsque ce dernier se trouve dans le cercle de capture, des symboles vont se charger progressivement...lorsqu'on presse le bouton, on prend une photo qui absorbe une certaine quantité d'énergie spirituelle...il est aussi possible, si la première photo est parfaite, d'en prendre une deuxième à la suite et une troisième pour encore plus de dégâts (un combo)...à noter que les dégâts auront aussi une puissance différente en fonction du type de pellicules que l'on utilise...la pellicule blanche est la plus faible et la plus courante...la pellicule type zero est la plus puissante (à garder lors des combats contre les boss) et aussi très rare...
Attention quand même, car les esprits possèdent eux aussi des attaques, disparaître rapidement pour revenir dans votre dos et infliger des dégâts par exemple, bien chiant lorsque tu vas prendre une photo à la puissance maximale...le joueur possède une barre de vie, lorsqu'elle est vide c'est la mort...il pourra la recharger en trouvant des herbes...

La grosse différence avec le 1er épisode, c'est que la zone de jeu est beaucoup plus grande (c'est un village avec ses maisons, ses temples, ses caves, etc...) il y a donc plus de chapitres et donc une durée de vie plus longue (sans compter l'histoire qui possède plusieurs fins)...le scénario est complexe (on trouve toujours des documents à lire ici où là, des messages laissés par les esprits après la prise d'une photo ou après un combat, des zones à photographier pour faire apparaître des images, etc...mais aussi des bandes vidéos que l'on pourra visionner dans une salle de projection sur un vieux projecteur...

A noter aussi que l'on finira par rencontrer un jeune garçon du nom de tsuki Tachibana, jeune homme aux cheveux blancs, enfermé dans une prison, qui semble connaitre les secrets du village et qui vient en aide aux deux jeunes femmes, même si il parle de ces dernières en utilisant les prénoms Yae et Sae (on découvrira plus tard pourquoi)...

Sinon pour le reste, c'est toujours la même ambiance, on flippe toujours autant, la musique est toujours bien glauque, il y a toujours des scène en noir et blanc avec des effets de trouble comme si on regardait un vieux film, etc...bref à essayer...on notera que le jeu a été adapté sur la Nintendo Wii...







Un épisode particulier qui apporte pas mal de trucs nouveaux...même si on retrouve encore les mêmes mécaniques que le 1 et le 2 (les esprits à chasser, la caméra obscura, etc...)...

Rei Kurosawa est une jeune femme de 23 ans, photographe de profession, elle a perdu son fiancé quelque temps plus tôt dans un tragique accident de la route...alors qu'elle se trouve dans un vieux manoir à l'abandon, réputé hanté par les habitants du coin où elle prend des photos, elle voit à travers le viseur de son appareil, Yuu (le nom de son fiancé) au fond d'un couloir...vision ou réalité, elle se met à marcher pour le rejoindre et se retrouve plongé dans un lieu totalement différent...un étrange et sinistre manoir, plongé dans la nuit noire où tombe la neige...

Après une exploration des lieux, elle se retrouve finalement nez à nez avec une étrange femme aux tatouages bleus, puis la voila couchée sur le sol, entourée de 4 jeunes filles en train de lui planter des clous dans les mains et les pieds pendant qu'un étrange tatouage bleu lui recouvre progressivement le corps...

Elle se réveille alors en sursaut, debout au milieu du couloir et constate que ce n'était apparemment qu'un sombre cauchemar...elle rentre chez elle et quand viens le soir, developpe les photos et constate la présence de Yuu sur la photo, mais fatiguée par sa journée et de sa rencontre avec son fiancé et son horrible vision, elle va se coucher...la voila qui rêve du manoir, un étrange manoir au milieu d'une nuit sombre où tombe la neige et où elle semble enfermée bien malgré elle, poursuivi par des esprits et par une étrange femme avec des tatouages bleus sur le corps...mais voilà que rapidement elle trouvera un appareil à photo capable de combattre les démons...la caméra obscura...


Le jeu reprend toujours l'exploration d'un vaste manoir abandonné et hanté...le manoir des rêves...à la différence des autres épisodes, l’héroïne, enfin, les héros (j'y reviendrais après)...ne vont dans le manoir que pendant la nuit lorsqu'ils sont en train de dormir...

Le jeu est découpé en plusieurs chapitres (des heures), coupés eux aussi en deux...une partie qui se passe pendant la journée, dans la vie réelle lorsque les personnages sont réveillés (en général dans l'appartement de Rei)...au fil du jeu, on constatera que la vie réelle n'est pas sans danger non plus et que le cauchemar viendra lui aussi...le téléphone qui sonne et fait entendre la voix d'un mort, des pieds qui dépassent de sous le rideau de douche, une radio qui se met en marche au grenier...ça parait pas grand chose, mais ça fait quand même son petit effet...

A noter que le jeu propose d'incarner plusieurs personnages comme dit plus haut...nous avons donc Rei...mais aussi Miku, l'héroïne du premier épisode qui fait son grand retour, cette dernière a maintenant 19 ans, elle vie en colocation avec Rei...encore terriblement marqué par la disparition tragique de son frère, cette dernière essaye de surmonter cette épreuve et travaille comme assistante de Rei...malheureusement pour elle, Miku fait aussi des rêves la nuit, elle peut voir son frère dans un étrange manoir (la demeure ressemble beaucoup au manoir Himuro) où elle essaye de le rattraper pour se faire pardonner de ne pas avoir pu le sauver...

Le 3em personnage n'est pas une femme...mais un homme cette fois-ci (si si)...Kei Amakura, ce dernier est un bon ami de Mafuyu (le frère de Miku) et de Yuu (le fiancé de Rei)...il connait aussi Mio et Mayu, ce dernier rêve lui  aussi et se retrouve dans un lieu étrange (qui ressemble beaucoup au village de tout les dieux) et ne comprend pas pourquoi il se retrouve là, sauf qu'une étrange femme en sang essaye de lui mettre la main dessus...

Les nuits passent et le joueur incarnera à tour de rôle l'un ou l'autre des personnages (les 3/4 du temps ce sera quand même Rei)...les protagonistes ne se rencontreront jamais dans les rêves (sauf pendant les journées) et chacun aura accès à des zones que les autres ne pourront pas visiter...au fil des nuits, on ira plus loin dans le manoir, on traversera des lieux déjà visités mais avec d'autres évènements...le jeu possède lui aussi plusieurs fins en fonction de certaines actions pendant la partie...






study Pour information, il existe aussi un épisode un peut spécial sur la Nintendo 3DS...un épisode 4 "mask of the lunar eclipse (épisode sorti sur la Wii mais jamais chez nous au grand dam des fans...on peut quand même y jouer à travers un émulateur Wii et il existe un patch de traduction Fr mis en place par une team)...





Et dernièrement (en 2014 au Japon et 2015 chez nous), le 5em épisode...la prêtresse des eaux noires...étrange quand même que le 5em épisode est dispo chez nous, alors que le 4 non... scratch





Pas encore essayé ces deux derniers mais j'aimerais bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Sam 26 Sep - 10:22

Déjà que j'ai eu du mal à finir le 1er ! Very Happy

J'ai vu des extraits du 2e qui me semblait aussi flippant que le 1er. Comme tu le dis les petits plus sonore font souvent effet. J'avais sursauté à de nombreuses reprises comme dans le 1er lorsqu'on entend
Spoiler:
 

Surtout le passage qui m'a mis un stress pas possible
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Sam 21 Mai - 14:06

Après une sacré recherche pour obtenir le 3e sur ps2, j'attaque cet opus qui me semble aussi flippant que les autres. J'ai déjà sursauté... Laughing

Ce qui est pas mal c'est que le 3e fait le lien avec le 1er donc je vais quand même retrouver des réflexes (surtout en mode combat car le 1er fut laborieux et je pense que c'était un combat des plus facile)

Comme dans le 1er on y trouve la célèbre "Camera Obscura" qui permet d'exorciser les horreurs qui nous attaquent. Sauf que là on peut jouer 3 persos (avec une pointe de machisme vu que seul l'homme peut déplacer des armoires ou des lourdes barres de fer)...

Par rapport au 1er les fantômes sont bien plus rapides et se téléportent souvent (saloperie !) lol!

Et on fait des aller retours entre le monde "normal" et le monde du cauchemar ou l'on explore avec les héros...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Mer 25 Mai - 18:38

J'ai pas mal progressé dans le jeu (et le scénario) et il y a un fait intéressant dans cet opus :
Le monde normal (l'appart des héroïnes) qui ne reste pas normal bien longtemps Laughing et qui m'a fait sursauter à plusieurs reprises.
Faut dire que j'aurais du m'en douter en voyant le chat en position agressive, le dos rond comme quand un chat feule...

Dans le manoir comme dans le 1er l'ambiance sonore est flippante (pleurs, cris, gémissement, bruit bizarre et autres) et oppressante. Les éléments trouvés participent a cette ambiance, on peut écouter des cassettes audios lugubres et des films des cérémonies. Sans compter le téléphone qui sonne et parfois quand l’héroïne décroche au lieu de parler a un des autres persos du jeu c'est une voix d’outre-tombe qui appelle a l'aide... affraid

J'ai vraiment pas hâte d'affronter le boss final tant je redoute sa puissance et son attaque qui tue en un coup. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Albatur

avatar

Masculin Poissons Messages : 2073
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 43
Localisation : Ivalice
Emploi/loisirs : Aucun. Travailler ça fatigue
Humeur : Ours mal léché

MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   Lun 30 Mai - 10:50

Je suis parvenu à battre le boss final et durant l'aventure on en apprend plus sur les persos (comme sur Kei qui s'avère
Spoiler:
 

Et après avoir fini le jeu on obtient, comme dans le 1er, a une sorte de bonus game composé de boss a tuer en essayant de faire le max de points. points à échanger contre des goodies comme de nouvelles tenues pour les persos et aussi le chat lol!

Mais le bonus ultime c'est une fonction appelée "Festival" qui permet de jouer en mode bourrin car cela permet (si j'ai bien compris) de flasher à tout va en étant toujours au max des compétences de la caméra obscura. Pour l'obtenir il faut quand même faire un rang S a toutes les missions (bon courage)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PROJECT ZERO   

Revenir en haut Aller en bas
 
PROJECT ZERO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Gotan Project revisite le Tango
» GD 2011 project (big stuff Inside)...
» Salut à tous, ici Rohan-Project !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LE SALON DES JEUX :: Jeux vidéo-
Sauter vers: