AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 THE CHANGELING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Warlock



Masculin Taureau Messages : 2468
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 38
Localisation : Au milieu de nulle part
Humeur : Le monde est un ego sans fond

MessageSujet: THE CHANGELING   Lun 4 Mai - 21:30



John Russel pianiste, compositeur et professeur, dont la femme et la petite fille viennent de mourir dans un accident s'installe dans une maison isolée ou quelqu'un ou quelque chose cherche a entrer en contact avec lui. Il entend des sons étranges, lorsque son piano émet des notes sans qu'on l'eût touché, et que d'étranges visions hantent son quotidien. La quiétude qu'il était venu chercher se transforme en cauchemar.


Traduit en français "l'enfant du diable" (un titre qui n'a  aucun rapport avec le sujet du film) The Changeling (on gardera ce nom la) qui sort en 1980 est l'un des films d'horreur les plus angoissants et prenants qui soit. L'ambiance du film, la caméra bien souvent suggestive, le climat triste et sombre du film, tout contribue à donner une atmosphère lourde et pesante au film. Bien dans l'esprit des films d'horreur de la fin des années 70 et du début des 80's.
D'une trame classique, le personnage principal qui s'isole dans une demeure hantée à la suite du décès accidentel de sa femme et sa fille, se distingue par un traîtement du thème de la maison hantée classique dans la mesure où l'ambiguïté y est absente, la réalité du fantôme ici ne laisse aucun doute. Et pourtant le réalisateur Peter Medak réussit une oeuvre d'une efficacité forte et magnifique. Grâce notamment à une mise en scène nerveuse, les impressionnants travellings dans les escaliers et les couloirs obscurs, qui exploite avec une intensité rare l'espace proprement dit de la maison. Le scénario très bien construit propose un beau développement dramatique où la figure du fantôme, que l'on voit fort peu, mais de façon marquante quand c'est le cas, s'étoffe jusqu'à devenir un véritable personnage, ce qui est fort rare dans ce genre de film.
On doit aussi mettre au crédit du film la prestation de George C Scott l'acteur principal au fort pouvoir de conviction, le reste du casting est tout aussi solide. Dans le genre, voici un must qui ne privilégie pas les effets spéciaux ni les effets grandguignolesques, mais qui raconte une histoire forte et angoissante. Ce film c'est aussi la rencontre entre deux êtres détruits par la vie et le destin, le personnage principal et le fantôme.
La scène d'anthologie du film est la séance de spiritisme, particulièrement impressionnante et éprouvante. Qui est sans doute ce qui s'est fait de mieux dans le genre. Un film méconnu en France et qui mérite d'être vu et revu. L'un des meilleurs films de hantise.




La fameuse scène de spiritisme.



Le film en vost.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
THE CHANGELING
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changeling : The Lost
» Fiche de l'Essaim Changeling
» [Raid Changeling] Operation HELL DIVE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres d'évasion... :: LES LIVRES DE VISION :: Films et séries en général-
Sauter vers: